• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 26 janvier 2007

François Etterlé : Les hommes politiques ne peuvent plus ignorer le secteur du deux-roues !

Interviewé par Moto-Net.Com, le directeur commercial de Suzuki France (+ 8,1%) analyse le marché français du deux-roues et fait le point sur sa stratégie 2007. Avec notamment l'ambition de se rapprocher de la deuxième place toutes cylindrées confondues !

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
ah mais ils ne nous ignorent pas, ils nous voit comme un tiroir caisse supplémentaire
Bestof: 
0
Lectures: 
0
la presidensielle approche ,si pour une fois les associations de motards,toutes tendances confondues,s'unissaient pour defendre LE motard,ce n' est pas les sujets qui manquent!la prise en compte des deux roues dans la formation au permis B,la loi des 100 ch,les infrastructures,la formation....cb1300s
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Et puis Estrosi, c'est le pote N°1 de Sarko : il risque pas d'aller dans les sens des motards... Ca fait longtemps qu'il a oublié ses frasques de motard : bidouillage de sa carte d'identité pour pouvoir rouler en compétition (pour pouvoir commencer plus jeune); essais de sa moto de GP sponsorisé par une boisson apéritif anisé sur route ouverte, du côté de Créteil à la fin des années 70 (Estrosi ayant rencontré quelques policiers sur sa route...). Du moins ce sont des anecdotes que j'ai pu lire à droite ou à gauche... Bref, il était certainement plus rigolo à ce moment là. Sinon, je veux bien que les politiques ne nous oublient pas, à condition de s'occuper des motards dans le bon sens du terme, pas en pensant un seul mot: répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression, répression...
Bestof: 
0
Lectures: 
0
bah je serais curieux de connaitre le chiffre d'affaires généré par le secteur du 2 roues (motos,mais aussi equipement pilote, assurances,etc). Quat à estrosi,s'il avait voulu faire quelque chose pour nous,y'a longtemps qu'il l'aurait fait. Ce brave monsieur a depuis longtemps oublié qu'il avait été motard. Et encore,pilote sur circuit, il ne doit pas connaitre grand chose des problemes du motard lambda.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Poule aux oeufs d'or, faut pas non plus exagérer :) Depuis le temps qu'on m'explique que le motard est désargenté, ça pourrait être vrai. Puis je ne sais pas vous, mais j'aurais été heureux que les politiques nous oublient ; il me semble qu'ils s'occupent beaucoup trop de nous, et le plus mal possible ou presque. Quand à confier les dossiers qui nous concernent à des gens compétents, je propose de propulser M. Estrosi au sommet de la hiérarchie. Je promets de très bons résultats au plus tard dès le lendemain de son accession au statut suprême. Bracam
Bestof: 
0
Lectures: 
0
je confirme,les politiques ne nous ignorent pas...pour nous taper dessus. Peut-etre que les constructeurs,à travers leurs differents representants (acem,cnpa...) pourraient expliquer aux politiques que ce n'est pas leur interet de tuer la poule aux oeufs d'or...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
"Les hommes politiques ne peuvent plus ignorer ce secteur désormais !" : si ça pouvait être vrai et se vérifier!!! Mais comme disait si bien Desproges : le doute m'habite (ou si vous préférerz je suis dubitatif)... Si le marché continue à croître, on peut espérer qu'effectivement les politiques se rendront compte qu'on existe, qu'on n'est pas forcément des looulous en blouson noir ou des psychopathes roulant comme des fous assoiffés de sang... Mais la route est encore longue :le fait de confier le dossier "Sécurité routière" à des juristes est révélateur de la mentalité des politiques à ce niveau, et prouve qu'il y a encore du boulot. N'y a t-il pas des personnes au passé professionnel plus pertinent pour s'occuper de tels dossiers???

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net