• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Le Mans (72), le 19 mai 2021

Essai Suzuki GSX-S1000 2021 : à fond la forme !

Suzuki renouvelle - enfin - son fer de lance roadster en y mettant les formes… sacrément acérées ! Sur le fond, la nouvelle GSX-S1000 consolide ses acquis de façon pragmatique et pertinente pour obtenir une évolution sacrément réussie ! Essai.

Commentaires

Si ce "réchauffé " est une bonne moto cela est-il vraiment un problème ? Je mets de côté le look "manga", on adhère ou pas ! L'intérêt d'un gros roadsters c'est / c'était un moteur rempli en bas et au milieu, les nouveaux modèles ( cb1000R, Speed triple 1200,...., ) font moins bien sur ce point au profit de la puissance, de plus ils sont de moins en moins utilisables au quotidien (selle en bois, réservoir minimaliste, amortissement dur,...). Leur puissance est telle qu'il faut une électronique pléthorique pour garder le motard enthousiaste en vie et au bout du bout il en reste combien à la fin, sur les 180 chevaux , après l’intervention des assistances (c’est comme payer 2 repas au resto alors que l’on en mange qu’un seul), ok il n’est pas interdit de se bercer d’illusions.Un roadster est un jouet à virolos en principe ( mon terrain de jeu quotidien dans le 974), dans ces espaces on a besoin , côté moteur, de relances musclées et même des anciens roadsters de moins de 150 ch demandent du métier et sont peu exploitables sur ces terrains, Enfin, cette course à la puissance et à l'électronique , entraîne des tarifs toujours plus élevés ! Est-il donc pertinent pour nous motards d’encourager cette tendance du toujours plus ? Si je mets de côté de le look manga qui ne m'inspire pas du tout, je trouve cette moto pertinente et amusante sur le papier! Comme toujours, c'est le marché qui tranchera, il suffit de voir le succès de la GS malgré des prix hallucinants !
mouais, mixer la silhouette d'un Z1000 de 2014 et la tête de fourche des MT de maintenant...
Bon, nous on aime bien MNC... Alors on se rappelle en 2015 : "Mi-curieux, mi-taquin, MNC a demandé à Suzuki si le recours à ce moteur "vieux" de dix ans signifiait que les bases de la GSX-S1000 avaient été établies à la même époque, avant que le projet ne soit mis de côté pour diverses raisons, notamment économiques..." Donc en 2015 le moteur était vieux et avait dix ans... le même moteur en 2021 devient : "Le "4-pattes" n'a pas pris une ride malgré son passage à Euro5, qui lui réussit au contraire étonnamment bien". Moi j'aimerais bien comme ce moteur ne pas prendre une ride en 16ans. Rappelez-vous en 2005, l'iphone n'était qu'un projet, on pouvait encore échanger des francs à la banque... j'ai comme l'idée qu'être essayeur de nouveautés de motos thermiques dans les années à venir va nécessiter une capacité à faire des phrases hors du commun...
Mouais, Ce ne serait pas faire du neuf avec du vieux ça? On peut peut-être avoir un coup de cœur pour le look ( ce n'est pas mon cas). Mais pour le reste, rien d'extraordinaire, dans la lignée de Suzuki, faire une bécane un peu polyvalente malgré son statut de roadster sportif.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Les derniers essais MNC