• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Le Cap (Afrique du Sud), le 1er mars 2011

Essai BMW K1600GT : le Grand-Tourisme à fond de six !

Réduire la BMW K1600GT à une déclinaison à peine moins luxueuse et volumineuse de sa statutaire frangine K1600GTL serait une erreur : la deuxième routière BMW équipée d'un six-cylindres en ligne est en réalité bien plus polyvalente et sportive ! Essai.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Hello tout le monde !! Aujourd’hui j’ai craqué, je devais aller me faire ma propre idée du bestiau, les commentaires des journaleux invités en Afrique du Sud étaient si dithyrambiques que même moi (...) j'avais mis un peu cela sur le compte de la météo, de la vue sur la mer, de l'hôtel 5 étoiles, du buffet, des hôtesses... et de "l'amour qui passe"... arf ! Ayant raté les portes ouvertes du WE dernier, je choisis d’aller chez “Arrigoni” dans la banlieue de Zurich. Je commence par me demander comment je vais bien pouvoir "essayer" une moto en pleine ville... mais il se trouvera que, ô chance, à 500 mètres de là débute un itininéraire de 2-3 km aussi viroleux que surprenant, reliant un autre village derrière un petit bout de montagne... incroyable, 2-3 épingles et une bonne trentaine de courbes moyennes et longues... le tout sur un bitume parfait et avec une déclivité de bon aloi !!! j'en reviens pas... Pour l'heure, je demande à essayer quelque chose, la réceptionniste me dit d'attendre quelques minutes... il y a justement une K 1600 GT devant la porte ! Sur leur site internet, on parle bien de journée d'essais - contrairement aux autres concess' qui avaient seulement organisé les essais en week-end – qui se déroulent chez lui toute la semaine; Mais le type qui arrive alors est un vendeur, sa première question est de me demander quand je songe à acheter la brêle ??? je comprendrai plus tard qu'il s'inquiétait surtout de la réaction du client face à une livraison prévue en juillet seulement... mais c'était un peu pressant on dira... bref, je suis surpris mais on ne me la fait pas, je lui dis que selon finance, dans les 12 mois, car les enfants ont grandi, blabla.. Nom d’un arbre à came, c’est pas un vendeur qui va me priver de l’essai du “6” ! Ceci dit, au retour de l'essai, il m'en remet une salve, fallait pas dire "journées d'essais" sur leur site, mais "vente forcée", non mais... ce qui me dégoutera de lui demander d'autres modèles, une fois que l'autre que je voulais essayer (R12R DOHC) imposait d'attendre 14H00 !! Mais passons à l'essai de la grosse K !! après tout, c'est surtout pour goûter au "6" que j'étais venu !! Au statique, le bestiau se pose là, mais je m'attendais à "plus gros encore", d'après les photos ! En réalité, et parmi les autres modèles, okay c'est une GT, mais par exemple à coté d'une R 1200 RT, elle a pas l'air vraiment plus massive, plus longue sans doute, mais la "masse frontale" n'est pas supérieure ... et la largeur du bloc est en effet très contenue... très impressionant lorsque l'on se rappelle combien de pistons se cachent (à peine) là-derrière ! Une fois posé sur la selle, un petit balancement avec les cuisses renseigne par contre tout de suite sur le poids de ce qu'on trouve entre ses jambes... c'est du lourd !! Hop, démarreur ! tiens, une turbine !!!?? ah non, c'est le "ride by wire" qui est chatouilleux, ça part hyper vite dans les tours à la moindre sollicitation au point mort, c'est pas très gênant, car déjà plutôt musical... mais cela surprend tout de même de la part d'une armoire pareille.. et cela semble dénué d'inertie... le compte-tours ne suit pas, par exemple.. ça monte et ça redescend comme si on était aux commandes d'un synthétiseur, pas d'un moulbif de 1600 cc3 avec tout plein de vrais morceau de moteurs dedans !!!! Allez, première... aïe, là c'est comme la K1300.. impossible d'éviter le "Rschtklak" de première... peut-être qu'on se fait à ce genre de trucs ?? La bête démarre comme dans du beurre, sans accoups, le son m'a déjà enveloppé les oreilles, après 12 mètres parcouru... il y a une zône 30 de 500 mètres avant de pouvoir un peu rouler, pour rejoindre l'itinéraire mentionné avant, cela ne me donne pas du tout envie de passer la deux... on ne va pas décrire le cycle et la mélodie d'un six-en-ligne, tout le monde a déjà entendu ça dans sa vie, surtout made in munich, on retrouve pleinement le coté symphonique de ce genre de mécanique, mais d'entrée ce qui étonne un peu plus, c'est le son émis par les "silencieux"... ils sont supposés vous en donner plus pour votre argent sur la GT que sur la GTL, ça tombe bien, je suis perché sur la GT.. enfin, je devrais dire "lové" dans la GT... à ces basses vitesses, l'équilibre est très bon, on peut évoluer sur un filet, il n'y a pas d'accoups, mais on sent encore un peu le poids pour la balancer.. mais assez causé de rythme de gastéropodes, me voilà arrivé à la fin de cette saleté de zone 30 ! Dernier stop, et... rien !!! j'ai calé comme un débutant ! arf.. oulà, très doux l'embrayage, mais pas beaucoup de garde... heureusement, je n'avais pas encore tourné le guidon... sinon, le "plop" avec une direction un rien anglée aurait été pour le moins irrécupérable... mais tout va bien, une nouvelle pression sur le bouton magique et... merde, encore trop tourné le truc rond en bout de guidon... Wouinnnn ! hum, voilà un tapage qui ne sied pas au costume sénatorial de l'engin... mais bon, je ne suis plus qu'à 73.443 secondes de m'apercevoir que c'est bien le seul truc qui fasse penser à une GT.. son costume... et accessoirement son confort ! Allez hop, pas même le temps de comprendre et je me retrouve effectivement au pied d'une montée totalement enjoleuse ! Raaahhh lovely ! Bon, ben, Gaazzz alors !!! damned, elle a bu plusieurs café c'te brêle ce matin, ça répond immédiatement, quelque soit l'humeur ou la demande, ça vient sans le moindre temps de réponse, toujours en "grandes orgues" du coté des oreilles... enfin, là faut procéder à un petit réglage, car je n'entend plus rien à cause des turbulences causées par le... euh, qu'est-ce au juste, une bulle ? non, trop grand, un pare-brise ? non, trop petit quand-même.. bref, le truc en plastique qui monte et descend d'une pression du pouce.. chacun verra midi à sa porte le concernant, mais par rapport à ma taille, je dois le régler plus haut que ce que j'aurais fait sur la R1200RT, le mettant au plus bas pour mieux appréhender visuellement les trajectoires, en mode arsouille.. Sur la K 1600, je dois le mettre à environ deux-tiers du réglage haut, pour être dans une "bulle" d'air agréable et qui surtout, me laisse pleinement profiter de la sonorité enchanteresse du moteur ! Par chance (ou plutôt parce qu'un ingénieur a eu cette bonne idée), la forme supérieure de la bulle est dessinée en "V", ce qui laisse, même à cette hauteur, une vue directe sur la route; j'adopte donc ce réglage.. c'est toujours pas très naturel pour moi, par manque d'habitude, mais c'est jouable, objectivement ! C'est curieux tout de même d'avoir eu un tel raffut en position basse, cela devait bien faire trois fois le bruit que je prends au guidon de la S, alors que la bulle ne fait qu'atténuer la pression du vent et ne dirige en aucun cas le vent au-dessus du casque (sur la S je veux dire).. à comparer avec celle, différente, de la GTL ? Mais assez parlé du plastique, parlons métal.. hormis le fait que le moteur manque visiblement de rôdage haut dans les tours, car je ne retrouve pas les envolées signalées par les journalistes, la poussée est très copieuse, les hauts-régimes arrivent plutôt vite, bien que le "gras du couple" vraiment sensible dès les 3'000 trs suffise amplement à arriver vite, très vite... comme je suis en essai plutôt court, je tape plutôt dedans dès qu'il y a de la place.. ce qui fait arriver un peu vite... mais c'est là qu'on découvre le "second effet kiss cool" (pour ceux qui se souviennent de la publicité !) !!! Je le savais déjà pour avoir essayé les K 1200S, K 1200R, K 1300R et K 1300 GT, la géométrie générale, le centre de gravité procuré par le moteur très incliné mais surtout, le bénéfice de la présence du duolever permettent des trucs assez surprenant en matière d'entrées en courbes peu timides... On aurait pu penser que le bestiau étant tout de même d'une envergure et surtout d'un poids plus conséquents, l'on doive tout de même prendre quelques précautions ? En fait non, aucune, on entre "comme on pense", sans ressentir un instant le poids (et sans penser au prix, arghh) de l'engin, c'est franchement bluffant... ! Sur les premières "exagérations" que j'ai commises, ne sachant pas encore bien comment elle réagirait, j'ai du mettre quelques "freinages de porc", pour me rassurer, à une vitesse conséquente donc, et avec déjà de l'angle... rien de plus à dire... il ne se passe rien !! ou plutôt si, il se passe que l'on peut lui mettre dans la gueule des freinages de trappeurs sans qu'elle ne désunisse une seconde, et sans même qu'elle vous le reproche... Le mieux étant encore les "pif-paf", oui vous avec bien lu, on peut la balancer d'un angle à l'autre, même en pleine charge, d'une simple impulsion sur le (grand) guidon !! là aussi, c'est particulièrement surprenant, à tel point qu'au bout d'un moment, on oublie un peu sur quoi on est en train de rouler, on commence à penser trajos, le tout, comme depuis le départ, en profitant au maximum d'une véritable symphonie ! à n'importe quel régime, il y a à faire... en bas, elle sonne très "rond", on est dans le caisson de basse, mais de la bonne, un vrai régal, ensuite, plus on monte, plus cela devient métallique.. pour ceux qui auraient eu le loisir ou la chance de vivre les envolées lyriques d'une BMW M3 (ouais, une voiture... ) à l'époque du six-en-ligne, on est clairement dans la même partition, le compositeur étant le même rappelons-le... c'est même une marque de fabrique !! Autre "jeu" musical, les décélérations, on est encore dans une autre variante, difficile à décrire en fait, mais c'est un truc qui pousse à en jouer et à en rajouter une tranche juste pour le plaisir, genre rester bien une ou deux vitesse plus courtes que nécessaire rien que pour entendre cet arpège particulier !!! Je me souviens clairement du jour où j'avais réalisé l'un derrière l'autre les essais de la K 1300 GT et de la R 1200 RT, ma préférence allait clairement au Boxer, non seulement pour l'incroyable légèreté (pour une GT , mais aussi intrinsèque) ressentie, et pour la position, mais aussi à cause du 4 cylindres que j'estimais sans âme, agrémenté lui aussi d'une boite bruyante ! pourtant, tout comme le 1600, il regorge de couple à rendre la boite parfaitement inutile... Mais après l'essai de la K 1600GT, je dois admettre que je suis sous le charme de ce concentré de technologie embarquée, les quelques désagréments ressentis (boite surtout) sont balayés au général par les sensations mécaniques fantastiques, pendant que le chassis fait remarquablement oublier le surpoids !! On comprend aisément dans ce cas pourquoi la K 1300 GT a disparu du catalogue, elle est dynamiquement en retrait, ses atouts de GT ne valent pas la grande soeur, et de toutes façons elle n'a pas connu beaucoup de succès !!! Au bilan, je dirai que cette armoire munichoise m'a fait passer un bien bon moment, et m'a quasiment convaincu que, si un jour mon usage et mes envies (à partager cette fois !) me poussaient vers une notion de "GT", autant y aller à fond, au diable les demi-mesures ! Je ne peux m'empêcher de tenter une petite comparaison avec sa devancière au catalogue, la K 1200 LT, puisque elle reprend tout de même ce créneau là dans la gamme, et je constate que non seulement elle est aussi confortable (pour ceux qui ne peuvent s'empêcher de trimballer toute leur vie ou afficher un "château-arrière de gallion espagnol il y a la GTL) et efficace en mode "tourisme au long cours”, mais elle sait accepter un véritable pilotage sportif, à peine atténué, logiquement, par les contraintes des lois de la physique ! Le résultat final est donc bel et bien impressionnant, elle vaut largement son prix, surtout si on compare celui-ci avec des machines totalement ineptes sur le plan dynamique se réclamant pourtant du même segment "grande GT" comme la Goldwing et surtout l'Electraglide, totalement injustifiable pour cette dernière au regard de la technologie présente... car n'oublions pas qu'hormis ses qualités de roulage, la K 1600 GT contient toutes les plus values que sont l'ABS dernier-cri, l'antipatinage, le super efficace ESA j’en passé et des meilleures, avec bonus un éclairage révolutionnaire sur le marché ! Et je me répète, mais ce moteur est une cathédrale, il va très certainement marquer l’histoire de la production moto, il l’a déjà fait plutôt, par sa simple existence ! Alors que l'on apprécie ou non ce genre de machines, j'ai envie de clore en disant: "merci BMW !" pour continuer de faire avancer les choses dans le monde de la moto, d'une si belle façon... J'ai rendu la machine en regrettant de ne pas partir une semaine avec, dernier étonnement, la béquille centrale... là aussi, c'est surprenant de facilité !! Chérie, tu veux pas faire des vacances à deux, j'ai une bonne idée là... Si je devais rêver de mon essai cette nuit, je pense que se seront surtout la poussée et le son qui me resteront, mais je serai probablement assis sur un truc ressemblant au “concept’6”… les charmes à la vue de tous, quelques kilos de moins, un bon guidon plat de roadster… et pas de bulle, surtout pas de bulle… Rhâahhh lovely !!! Le Gnac'
Bestof: 
0
Lectures: 
0
he bien je l'ai essayée en solo vendredi et je l'ai commande samedi cette moto est une merveille, moteur fabuleux (et quand on enlèvera la bride) une boite d'une douceur, une reprise même en 6ieme tout elle a tout mais nous on risque nos points il va falloir faire très gaffe 3 seconde d'oubli et on est a 100 en ville
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bravo a BMW FRANCE les journées d'essais ayant commencé aujourd'hui et dans les premiers a vouloir essayer cette fameuse K 1600 GTL voilà que celle-ci est déjà en panne d'accélérateur. 90 kms pour effectuer cet essai et perdre une matinée Bravo la technologie, je vais plus refléchir avant d'acheter ce modèle.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
si l'on part du principe qu'un flat n'est qu'un moteur en V ouvert à 180°, il y a eu dans le passé un V3 (donc pas très symétrique): la honda NSR 400...donc , en théorie, un flat 3 est réalisable ;-))))..ça va quand même pas être très simple à équilibrer :-)
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Tonycosworth: MDR !! J'essaie en ce moment précis d'imaginer comment "tournerait" un flat'3... "rataklong kraboum, klotch, kraakk" ?? Et ça fait un peu mal aux cheveux !!!! :-))) On pourrait certes imaginer un 3 en W en quelque sorte, un peu comme un V5 auquel il manquerait le banc de deux-cylindres.. 'fin bref, quelque soit l'architecture potentielle d'un nouveau trois-pattes, il y en a une qui est à la page 134 du dictionnaire des objets impossibles: le flat ! On parlait de la K75 justement; elle n'était autre qu'une K100 avec un cylindre en moins... sur le plan de l'architecture mécanique s'entend, la moto ainsi équipée présentait un bilan dynamique et un charme mécanique très supérieur au bloc K100 !! Pour revenir à notre époque, je reste persuadé qu'un nouveau trois-en-ligne munichois serait un très bon plan, et n'est pas si utopique d'ailleurs... à l'heure où la série K contemporaine s'étoffe méchamment ! La meilleure sportive de moyenne cylindrée tout comme le meilleur (à en croire les synthèses journalistiques, cela n'est pas de moi !) roadster de même tonneau sont comme par hasard équipé d'un magnifque trois-patte aux accents anglais, et MV Agusta (excusez du peu) nous en a pondu une totalement décapante et à la plastique à vendre père et mère... Et à l'heure donc où de toute évidence BMW prend un malin plaisir à aller chasser (voire donner des baffes) là où on ne les attendait pas (S1000RR, futur scoot épais) on ne peut décidément rien exclure ! J'avoue humblement que l'idée d'un nouveau trois-pattes en ligne chez BMW procède d'un fantasme personnel ancien (ah, les premières amours !), mais je n'en persiste pas moins à dire que ce n'est pas si illusoire ! A suivre quoi... dans l'immédiat, et pour éviter de justesse la plainte pour flooding exacerbé (!), je me réjouis de tester cette nouvelle baleine à la prochaine occasion... je ne sais pas s'il est prévu qu'elle soit de l'assortiment des portes ouvertes à venir ce WE déjà, que je vais tenter si la météo le permet, d'aller voir de près ! Appel d'un phare asymétrique bien que déjà collector ! .-)
Bestof: 
0
Lectures: 
0
René, je ne vois pas en quoi Le Gnac "répondrait en partie etc...". Je te répète que tu focalises sur 3 et pas sur FLAT, un 3 y devenant le summum de l'hérésie mécanique vu qu'il ne PEUT PAS tourner autrement que sur lui-même.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
curieux cet histoire d'embrayage dur...ni MR, ni MJ n'en parlent (et encore moins boxermag, mais ces derniers ne sont pas des exemples d'objectivité pour parler bmw ;-) )...dans une semaine, je saurais ce qu'il en est.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Merci à Le Gnac pour ses mises au point s'agissant de la feu r1200s (j'ai oublié pardon) et de la trop bonne K75, du moins pour l'époque. Ca répond d'ailleurs en partie à Tonyc qui doute des vertus de l'asymétrique flat3. Bon maintenant c'est vrai qu'on peut s'adapter, et l'idée originale signée Le Gnac (!) d'un k800 reprenant une moitié de k1600 n'est pas insensée. Kawa l'avait fait autrefois pour créer la très bonne 500gpzs sur la base d'une moitié de rx ou de tomcat 1000.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Elle a la ligne de l'emploi: ligne dictée par l'ensemble des paramètres du concept; à moins d'imaginer une GT avec une ligne de SBK... genre S 1000 RR. Quant aux détails esthétiques (représentant la couche supérieure du concept), je les trouve plutôt réussis, même si je l'aurais souhaitée un peu plus typée BM, ou "teutonne" si tu préfères les clichés. René: ton parallèle flat 3 et 3L est un peu abusif, non ? comme si c'était 3 qui était en cause !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
tres belle realisation mais toujours une ligne lourde ,teutone qui ne m'imspire pas du tout ,faite pour des techniciens supérieurs ,pas pour des esthetes :il en faut pour tous les gouts !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Oulà, beaucoup de choses... et pas que des trucs justes !!! Donc hop, hop, le Gnac se chauffe les doigts, non sans saluer mon ami JoJo qui nous éclaire (c'est le cas de le dire, arf) sur sa ST, laquelle est la première moto pour aveugle du marché ! (si, si, un voyant ne peut pas supporter son look !! MDR) Sérieusement, il faut préciser certaines choses, la première étant (trois fois hélas) que la R 1200 S citée ici n'est plus produite et a été "effacée" du catalogue courant 2010 déjà ! En la matière, tout comme les "ST-istes", les amateurs d'un flat sport sont sur leur faim et attendent avec autant d'angoisse que d'impatience (l'angoisse au cas où rien n'est prévu chez BMW pour la remplacer..) une éventuelle remplaçante ! Pour recoller au sujet de "la Grosse" qui nous intéresse ici, la comparaison avec un trois-cylindres tiens au type de sonorité et au cycle d'allumage à 120° qui donne en effet un comportement très "lisse" et presque totalement indemne de la moindre vibration ! Pour avoir roulé 100'000 kms avec ma désormais vieille K75S (que j'ai encore et que je projette de refaire rouler moyennant de petites interventions), et malgré ma grande satisfaction envers le "flat" (on devrait dire "Boxer" car "flat" s'utilisait plus sur les anciennes générations à 2 soupapes !) j'ai beaucoup apprécié cette neutralité de comportement à l'époque.. et le son des montées en régimes des reportages vidéo sur la K1600 rappelle beaucoup ce trois pattes là ! Pendant qu'on en parle, les qualités dynamiques dans le contexte d'époque et à voir les saucisses qui existaient sur le marché, d'une K 75, étaient excellentes, pour répondre à René !!! D'ailleurs, s'ils veulent à l'occasion couper en deux le K 1600 pour en faire un petit roadster mid-size muni des plus munichois en rigueur et partie-cycle, je suis preneur d'une "K 800 R" !! ou même d'un gros missile K 1600 R qui irait foutre des baffes au "rockett-3" de chez Triumph !! Rhâaah Lovely, is'nt it ? C'est quand ils veulent, sortir un truc qui ressemblerait au "Concept 6" qui avait été chargé d'annoncer l'arrivée de la K1600 !!!
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Et s'il venait l'idée au constructeur bavarois de sortir la Lo-Rider ce serait parfait.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Ce qui est bien avec cette marque, c'est qu'elle cherche à présent à faire plaisir à une large palette de motards. Ce n'est plus la moto de pépère et mémère un brin aisés, bien qu'avec la K16 on revienne un peu à cela, une moto élitiste à l'ergonomie protectrice. Les esprits (un peu) plus jeunes se rabattront sur le modèle GT un poil plus sportif. Mais pour ma part, tant que je ne suis pas trop vieux et que je n'ai pas de (grosse) mémère à transporter, j'apprécie les modèles légers et confortables de bmw, comme la feu 1200st de Joel (merci pour tes précisions), un compromis quasi idéal, ainsi que la feu (elle aussi) f800s différente mais au concept proche, que j'apprécie tous les jours. De ces motos il reste la version plus sportive R1200S (ainsi que les indétrônables RT, GS et R tout court), et le concept un poil plus routier F800ST (guidon plus haut que la mienne et bas de carénage) et F800GS. Enfin pour les plus sportifs d'entre nous, en plus de la r12s il existe la 1000rr, la plus grande surprise de BM, et pour les moins argentés une f800R actuellement livrée avec options comprises pour 8000e, déjà une sacrée bonne bécane. Et j'en oublie sûrement... Autant dire que BMW démontre qu'elle est une marque particulièrement généraliste capable du grand écart, sauf en ce qui concerne les petites cylindrées, est-ce un choix stratégique?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
pour posséder cette merveille qu'est la R1200ST, pour justifier la perte des 30kg par rapport à la RT (tous pleins faits) ABS, béquille centrale et porte paquets : en option sur la ST donc hors mesure 6 litres en moins dans la réservoir de la ST beaucoup moins de platines en alu et de plastiques, pas de bulle elec, demi guidons, commodos et tableau de bord de R1200GS, etc etc bon M BMW tu nous la remplaces quand, car elle commence a avoir des bornes la madame... et des machines comme ca à 235kg* tous pleins fait il n'y en a pas (plus) sur le marché... et surement pas cette K16... *229+abs+BC+PPaquet
Bestof: 
0
Lectures: 
0
@ Tonycosworth, avec seulement 205kgs à sec la ST était bien différente de la RT avec un look typé (ne faisant pas l'unanimité d'ailleurs) et moins de carénages car davantage "sport"/gt, mais bien munie des dispositifs chers à la marque (cardan telelever abs...). Elle a figuré pendant longtemps 1ère des maxitests de M-S. Pour le flat3 je reconnais qu'il y a un problème de conception (assymétrie du moteur installé en position longitudinale dans la partie cycle) mais bon, sauf erreur les anciennes K 3cyl roulent encore et sont encore appréciées pour leur fiabilité, même si elles le sont moins pour leurs qualités dynamiques... BM nous montre qu'elle est capable d'accomplir des miracles? la preuve avec ce 6cyl facial hyper compact.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
je comprends pas trop la comparaison entre un 3 et un 6...un 3 pattes est comme un 4 pattes mais en un peu plus "rugueux"..le 6 est encore plus électrique qu'un 4 pattes mais avec un bruit bien particulier qui n'ai rien à voir avec le 3 cylindres...30 kgs entre le ST et le RT, ce n'est pas trop surprenant (carénage plus petit, pas de bulle électrique, partie arrière nettement plus light)...à vérifier.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
René: 1) Je me demande bien où seraient les 30 Kg d'écart entre les 1200 ST et RT (ses 259 sont hors valises) 2) Le rapport avec le Triumph se situr évidemment au niveau du bruit 3) Excellent ton coup du du flat 3 ! Pour "l'asymétrie chère à BM" on serait servi, là. Et pour avoir un moteur équilibré, encore mieux !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Excusez moi, mais je me mets à rêver, un préparateur habile, et il en existe qui nous vire les deux gros pots aux normes euro4 et qui collent 3 sorties de chaque coté, un carénage plus fin, évidemment plus de valise et autre bricole et l'on retrouverai la magie du 6 cylindres honda, benelli avec des wattts, une partie cycle et freinage à la hauteur et tout cela fiable.merde mon réveil vient de sonner. sinon question tech, graissage carter sec, mais ils ont mis où le réservoir d'huile?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
A SlowPhilou : le système d'éclairage directionnel adaptatif BMW est présenté à la fin de notre partie "Le point technique sur la BMW K1600GT", soit la quatrième page de cet essai. Chargé de compenser le roulis, mais aussi la plongée des K1600 (freinages / accélérations), ce sophistiqué dispositif permet au faisceau éclairant de rester droit, mais aussi de se décaler vers l'intérieur d'une courbe grâce au capteur de prise d'angle du DTC. Nous avons pu découvrir ce système grâce à une démonstration "statique" organisée par BMW : le résultat est effectivement bluffant, puisque le faisceau lumineux se déporte progressivement en fonction de l'inclinaison, ce qui évite les fameux "trous noirs" à l'abord d'une courbe. Reste désormais à vérifier son efficacité en conditions "réelles", ce que nous ne manquerons pas de faire dans le cadre d'un essai longue durée ou d'un comparatif à lire prochainement sur Moto-Net.Com ! Cordialement, Alex.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Et ... rien sur le système d'éclairage 'delamorkitu' que BMW avait annoncé à grands coups de trompes ???
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Cette définition me correspond mieux, grâce à la position un peu plus dynamique. Ca me rappelle d'ailleurs le flat twin R1200ST (il y a 5ans) qui proposait le même type de compromis gt/sport, mais plus sportif que celle-là grâce au poids très contenu de 229kgs tous pleins faits pour un prix plus léger aussi de de 7000e. La k1600 n'est pas dans mes moyens mais comme c'est gratuit d'en parler... Le moteur doit être sympa mais probablement trop linéaire et "pousse-au-crime" comme mentionné. Je ne vois pas le rapport de certains qui le comparent à un trois cylindres, peut-être par rapport à l'impression de "coffre" bien réelle, qui doit faire son effet propulseur comme on peut le ressentir déjà sur les gros 4cylindres. En revanche, la législation française est bien là pour limiter les envolées. Dans ce contexte, l'intérêt est limité, et le k1300 4cyl pourrait mieux faire l'affaire dans les bas régimes. Je ne parle même pas du flat qui demeure une référence au niveau agrément, si on n'en a pas marre de le voir! Au fait pour en revenir au 3 cylindres, pourquoi n'en fait-on plus chez BM? Un bon flat3 revu et corrigé au sein d'une sport gt (ou le contraire) 2x moins grosse et moins chère, vous me suivez Mr Bm?
Bestof: 
0
Lectures: 
0
cette version nous intéresserait plus avec mon épouse, mais faut d'abord voir la dureté de l'embrayage, c'est un défaut que je ne supporte pas ...les à coups d'injection peuvent eux s'améliorer avec le temps par mise à jour du soft injection.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.