• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DROWNING BY NUMBERS
Paris, le 25 juin 2018

Distances de freinage : les étranges calculs de la Sécurité routière pour (tenter de) justifier les 80 km/h...

Pour tenter de justifier les 80 km/h, la Sécurité routière sort une étude sur les distances de freinage... en totale contradiction avec celle publiée il y a deux ans ! #FakeNews ? Vraiment ? Explications.

Commentaires

Et une fois pour toutes afin d eviter des elucubrations sans fin sur des etudes foirees on calcule la vitesse en metres par seconde soit 36 km/h = 10 metres par seconde 72 km/h = 20 metres par seconde c est plus parlant non ?
c'est sur que c'est bien là l'une des données faussées qui rendent le graphique de la DSR faux : ils partent du principe que le temps de réaction est tout le temps égal. Or, le facteur concentration impacte le temps de reaction, et la distance d'arret. Ainsi, mon temps de reaction en moto est nettement plus court qu'en voiture, non pas parce que je deviens un surhommme, mais parce que, conscient du fait que j'ai pas trop le droit à l'erreur, je suis plus vigilant. Et de la même façon, des études ont démontré plus la vitesse diminue et est stable, plus la vigilance diminue. Précisément ce que veut faire la DSR en abaissant la limitation...
@fred, bien sûr, le temps de réaction idéal devant l'écran n'est pas celui de la route, mais pour être très concentré je n'aime pas rouler doucement, tu regardes le paysage, les belettes sur le trottoir ... et tu te prends le parechoc de la bagnole devant ou celui qui t'a grillé la priorité. Par contre jamais une goutte d'alcool avant de prendre le guidon, même pas une bibine.
@fred, suite à nos discussions de motards, j'ai été voir des articles techniques et scientifiques sur le sujet, nom de Zeus, c'est d'une complexité, entre les phases des caoutchoucs, les fréquences de vibration des matériaux élastiques, et autres propriétés physiques, c'est vraiment une domaine d'ingénierie et de recherche ! Mais la masse à freiner est aussi celle qui assure l'appui et donc l'adhérence. Et le fameux coefficient dont Olivier Martin parle, est de 0,8 pour le couple pneu/macadam, j'ai juste retenu que ça correspond à un effort de 240 daN latéral pour une charge verticale de 300 daN par pneu :( j'ai aussi appris que pour retarder l’aquaplaning, il faut plus gonfler le pneu !!!
Yam-fjr, quand Olivier Martin écrit "si la masse intervenait réellement", ça veut bien dire que selon lui, ce n'est pas le cas. Bien sur qu'il y a d'autres éléments qui entrent en compte, sinon une moto freinerait 5 fois plus court qu'une voiture, et un camion 30 fois plus loin. Mais dire que la masse, et donc l'energie cinétique, n'interviennent pas, c'est juste d'une stupidité sans nom. Il suffit de prendre 2 véhicules identiques, l'un a vide et l'autre chargé, pour s'en rendre compte. Des camions par exemple. Quant à ton temps de reaction en test, encore une fois, il n'est en rien représentatif de conditions réelles. Même vigilant, l'attention diminue avec le temps. Donc ton temps de reaction sur un test qui dure 30 secondes est impossible à reproduire sur une route où tu ne roulerais ne serait-ce que 5 minutes.
@fred, inutile de se moquer des autres, surtout quand on ne comprend pas vraiment ce qu'ils disent. Il a raison, on parle de coefficient, et beaucoup de paramètres entrent en jeu, masse, suspension, état du revêtement, surface de contact, caractéristiques des pneumatiques, etc. Il a aussi raison quand il dit qu'une moto freine moins bien qu'une voiture, plus de surface de gomme en contact. Pour les tests, je me suis amusé à en faire, 0,22 s de temps de réaction, il faut aussi prendre en compte qu'en situation dangereuse, bouchon, voiture qui double devant, etc, nous sommes sur nos gardes, souvent avec la main sur le frein. Par contre, petite route tranquille, personne devant et derrière, et un lapin qui sort d'un fourré, là c'est plus tendu.
xte, si tu as fait 0.45s, c'est parce que ton test, tu l'as fait en sachant qu'il va se passer quelque chose. Avec l'effet de surprise. Le temps de reaction normal d'un conducteur, de quelqu'un non distrait, c'est 1s MINIMUM, donc on compte 2s pour rajouter de la marge et avoir un minimum de temps pour que l'action (freinage, evitement) puisse avoir un quelconque effet. Pour les personnes qui telephonent, c'est largement plus de 2s, malheureusement
mdr, Olivier Martin qui nous explique que la masse n'intervient pas dans les distances de freinage...on a un nouveau Newton lol.
@XTE C'est le coefficient d'adhérence qui fait la différence. Les pneus basse pression adhèrent mieux que les pneus haute pression, ce qui explique pourquoi la distance de freinage des camions est plus grande que celle des voitures. Par ailleurs, si la masse intervenait réellement, les motos auraient une distance de freinage plus courte... or ce n'est pas le cas. La formule que j'ai donnée donne une distance de freinage purement théorique. Il y a beaucoup de facteurs qui entrent en compte dans la détermination du coefficient d'adhérence.
De toute façon en France nous n'avons jamais d'étude documentée préalable à une décision politique/médiatique dans ces domaines, rappelez vous la loi des 100cv inutile, ou l'interdiction des soupapes de sureté pour les réservoirs GPL (unique au monde !), 2 morts et obligation de remettre à niveau tout le parc. Les deux précédents gouvernements n'ont pas financé la maintenance du réseau (70% du budget alloué) il n'y a pas de budget pour rattraper les dégâts, en particulier le réseau secondaire, les accidents dus à cette carence vont augmenter, 10 km/h de moins peut compenser le risque. Les analyses, heureusement plus sérieuses, de nos voisins européens mettent en évidence plusieurs points. Il ne faut pas comparer des pays, mais des environnements, par exemple, zone rurale de route secondaire, voie rapide séparée ou urbaines, et là, les moyennes européennes sont quasiment les mêmes, hors GB. Donc un pays très peu rural et très équipé en autoroute et voie rapide comme la Hollande ne peut être comparé globalement à la France, l'Espagne ou l'Italie, pays qui ont des réseaux secondaires immenses. Les politiques s'attribuent la réussite des baisses de mortalité avec les sanctions, en réalité la baisse est générale qu'elle que soit les politiques car les sécurités actives et passives des véhicules, en plus de la multiplication de voies aménagées, a partout le même effet sur la mortalité. La mortalité ayant fortement baissé, avez-vous remarqué une baisse de vos assurances, principaux lobbys poussant au contrôle renforcé des véhicules, aux sanctions et autres baisse des vitesses ? Comme dans d'autres domaines, les associations spécialisées ne vivent ($$$) que d'une surenchère éternelle, au delà du raisonnable et servent à justifier les actions politico-médiatiques. Les derniers chiffres de la rente des flash automatiques suffit à justifier le manque d'étude sérieuse sur le terrain. D'autres axes pour sauver beaucoup plus de vies (maladies nosocomiales 5-10 000, pollution 50 000, etc.) ne seront pas mis en œuvre avec autant de bonne volonté humaniste, elles coutent au lieu de rapporter.
@Olivier Martin: votre formule vaut pour la chute des corps, elle n'est pas valide pour calculer une distance de freinage. La meilleure preuve est que votre formule ne prend pas en compte la masse à freiner, hors c'est l'inertie qui compte dans ce cas. Dans le cas de la chute d'un corps, la masse s'annule dans l'équation par la relation entre l'énergie cinétique (0,5*m*v²) et travail du poids (m*g*h). Si votre formule était exacte, une voiture et un camion mettraient la même distance à s’arrêter!
Bien qu'en effet les nouveaux chiffres laissent au minimum.... dubitatif, et que pour moi l'opération 80km/h relève pour ainsi dire de la fumisterie, les anciens chiffres s'expliquent sans doute en grande partie par le fait que le panel de 11 conducteurs retenus dans l'étude de 2016 étaient tous des professionnels de la conduite (instructeurs police/gendarmerie, moniteurs auto/moto école, formateurs AFMotards... etc.), préparés à être testés sur le temps d'arrêt (et donc ne présentant pas un temps de réaction "normal", l'urgence étant "attendue"), et choisis notamment pour leur capacité à bien exploiter le potentiel de freinage des machines utilisées (la Yam et la Clio). Les temps de réaction relevés ont été de 0.45 secs. C'est bien moins qu'une réaction en situation "réelle".
Je souhaiterai ajouter, que motard depuis plus de 30 ans, le freinage est à moto la dernière option, les résultats montrent la moindre efficacité facilement explicable par la moindre surface de contact au sol. En voiture, la première option est le freinage, je n'ose meme pas parler des poids lourds dont les capacité d'évitement sont difficile à imaginer. Les tests, si l'on souhaite véritablement les rendre réalistes, devraient opposer différents véhicules dans une configuration ordinaire d'accident. Pour atteindre le même taux d'accident en ajustant la vitesse, je serais très curieux de connaitre les résultats entre une moto dont le conducteur est bien plus concentré, en voiture, bien moin et poids lourd qui enchaîne de longues heures de conduite. Définissons les limites alors en fonction du risque identique pour chaque catégorie de véhicule. Sans même prendre en compte les dommages causés par un véhicule de 300 kg, de 2 tonnes et de 30 tonnes sur un piéton, un cycliste, une voiture, ou un poids lourd. Ce raisonnement est peut être trop rationnel pour des incompétents en physiques, en expérience, et en bon sens
Quand j'ai vu cette histoire de 13m dans le spot de la sécurité routière, j'ai refait le calcul pour voir et j'ai trouvé... 13m également. La distance d'arrêt est égale à la distance parcourue pendant le temps de réaction (1s), plus la distance de freinage. La distance de freinage est elle égale à V2/(2*g*a) où g est la gravité terrestre (9,81 m/s2) et a est le coefficient d'adhérence (généralement on prend 0,65 sur route sèche pour une voiture). Donc, en appliquant la formule j'ai une distance d'arrêt à 90km/h de 74m et une distance d'arrêt à 80km/h de 61m... soit une différence de 13m CQFD.
Je suis d'accord avec Collec. C'est l'étude de 2016 qui semble hors comm: Au code, en voiture, on nous apprend depuis tjs "Distance d'arrêt = Distance parcourue pendant le temps de réaction + Distance de freinage. Je multiplie le chiffre des dizaines de la vitesse par lui-même. (x 1.5 par pluie)" soit 90 km/h-> 81 m (120 si pluie) proche des 70 m de 2018, on est loin des 43 m de 2016 80 km/h -> 64 m (95 si pluie) proche des 57 m de 2018. 50 km/h -> 25 m (37 si pluie) on est loin des 17 m de 2016
@emile karay: excepté que la limitation à 80 km/h ne faisait pas partie du programme! @THE GREAT MICHEL TEACHER: Etre fier d'avoir voté pour une faff', fallait oser. Comme quoi Audiard avait raison, c'est vrai qu'ils osent tout!
@Collec: pas du tout d'accord. J'ai passé récemment au travail des tests de la sécurité routière, dont un qui mesurait les temps de réaction au freinage. Personnellement, j'ai fait 0,45s, tout le monde dans le groupe a été en dessous d'0,9s. Le meilleur a fait 0,2s, mais c'est un habitué des courses de côte, et sa technique "un pied sur chaque pédale" était imparable. 2s de temps de réaction, il faut être au téléphone, ensuqué sous médoc ou bourré. @domenico63: le tabac ne fait pas 30 000 morts par an, mais 75 000 - soit plus de 20 fois plus que sur les routes.
Question subsidiaire : Pourquoi l'espace de 13m matérialisé sur le graphique représente en fait 16,25m, proportionnellement à la taille totale de la zone de 70m? Si on regarde le dessin de la voiture arrêtée à 80km/h, on voit que l'intervalle de 13m indiqué va jusqu'au milieu de la voiture. Le graphiste a simplement truqué les échelles de 25% pour rendre la différence de distance visuellement plus impressionnante et le graphique plus sensationnel :( et @Collec: le temps de réaction considéré ici est 1 sec. Si on prenait 1.5s, ce serait la distance de freinage à 80km qui serait délirante :))
Beaucoup de personne (à tout niveaux) confonde la distance de freinage avec la distance d’arrêt, peut être que ceci explique cela, (je n'ai pas repris les calculs énoncés), dans tous les cas, combien de cas de figure sur 100 situations d'urgence peuvent être comparées à ces calculs ? une seule à 70m, ce que la sécurité routière ne dit pas, c'est qu'un véhicule à 80 km/h qui détecte un cas d'urgence à 65m, ben il s'écrase comme une m...e sur l'autre véhicule.
Les chiffres importent moins que le procédé utilisé, je crois. En effet, peut-on comparer la distance de freinage d'un débutant sur une Mash 450 et d'un motard confirmé sur une R1 ? Je ne crosi pas. Maintenant, manipuler des infos pseudo scientifiques pour alimenter une propagande est, pour moi, un crime contre la démocratie. "Répéter un mensonge à l'infini fera que les masses en feront une vérité" expliquait un sinistre propagandiste, dans les années trente de l'autre côté du Rhin.. Un certain Dc Goe.......
@THE GREAT MICHEL TEACHER Mais pas qu'à lui ;-) bonsoir, **************************************** ne fais pas dans "l'élitisme" de par ton vote. ********************************************** Moi aussi, j'ai tenté de le barrer => sans succès////////////////////////////////////// Moi aussi, je fais depuis 20 ans toutes les manifs possibles physiquement => succès////////////////////////////// Moi aussi, je taille des costards à la FFMC, son BN et les antennes couilles-molles => sans succès///////////////////// Moi aussi, quand j'en faisait partie (de la FFMC) j'ai fait des propositions pour plus de tonus revendicatif => sans succès/////////////////////// ******************* mais je ne jette pas la pierre, je ne couvre pas d'opprobre ceux qui n'ont pas fait les mêmes choix et qui aujourd'hui se rendraient compte de leurs erreurs. *************************** Au contraire, ce sont ces déçus, ces cocus de la démocratie d'apparence qui vont aider à renverser la table bientôt... #################### Et je gage qu'en matière d'urnes il n'y aura pas que des bulletin de votes... ################### Prenez un max de plaisir à rouler jusqu'à dimanche...
Les gars arrêtez de pleurer putain, vous saviez ce qu'il allait nous servir, notre cher Président : taxes, taxes et encore des taxes (la baisse de la limitation de vitesse en est une, c'est comme la taxe carbone c'est plus friendly que d'augmenter les impôts). Moi je peux me regarder dans la glace le matin : j'ai voté contre lui au second tour.
désabonnez moi à votre newsletter stp, vos propos poujadistes sur les radars, les limitations de vitesse et sexistes (grid girls) à la solde des lobbys de fabricants de deux roues et auto me sont devenus insupportables.
@V72 oui effectivement , je ne suis dit ça après m’etre relu et qui confirme bien que nous sommes bien dans une politique de dictature hypocrite dans le sens propre du terme ! Il faut dire que la dictature fait partie de l’histoire de France !
Bestof: 
1
Une telle différence dans les résultats d'études cités par un même organisme (DSR), sans explications, signe au mieux d'une erreur, inacceptable à ce niveau, au pire d'une manipulation de l'opinion, inacceptable à tous les niveaux. Je pense qu'on devrait quitter le ton de la simple ironie pour dénoncer de manière plus solennelle ce genre de procédés. Il doit bien y avoir (1) une loi qui régule la diffusion officielle de fausses informations, et (2) des tribunaux pour confondre et sanctionner ces "responsables". L'humour et l'ironie, c'est sympa, c'est marrant, mais dans ce monde, ce n'est plus efficace, car ce qui importe à la dictature, c'est d'imposer ses diktats. Depuis Sarko, le ton a été donné en ce sens en France. Ce nouveau président, qui a transgressé le processus démocratique par un infâme bricolage des élections, par l'enfumage et l'instrumentalisation, montre des tendances autocratiques, servilement copiées par toute la hiérarchie carriériste de l'exécutif. Les exemples font flores: SNCF, 80 km/h, recours aux ordonnances... Vous pensez vraiment que l'ironie ou une satyre style "Guignols" sera efficace ? Ils s'en foutent. Ils ne comprendront que les rapports de force. "El pueblo, unido, jama serra vincido !"
Y chantait quoi déjà l' ami Souchon?" J' suis bidon". Comme ça colle bien à nos dirigeants!
Gégé les médias c'est l'état qui les controles ...........aussi.........y'a qu'a voir les infos de 6h du mat et ceux de 19h sur la même chaine.............toutes photos ou image a caractère choquant ou pouvant géner l'idée du public a disparu.............donc ils te font gober ceux qu'ils veulent ...........c'est pas d'aujourd'hui la télé poubelle ........et on montre ceux qui se passe avec Trump au lieu de montrer le social en France ............c'est devenu d'un vislard impressionnant.........et maintenant pour en revenir a l'article je leur ferait juste une formule pour la sécurité rentière ......E=MC2.........!!!!!!! V
Bestof: 
1
Effectivement, soit ils n'ont pas changé les plaquettes de frein soit cette fois le gars avait 2grammes d'où un temps de réaction plus long !!! Bref quand on veut justifier quelque chose, on y arrive toujours. Je ne pense pas non plus que ce soit mathématiques quand il disent, baisser la vitesse de 10km/h fera 400 morts de moins... J'ai des doutes. Ceci dit, le tabac fait 30000 morts/an mais là, on s'en fout un peu. Et on est en train de nous dire aussi depuis ce matin que les cancers sont pour la plupart en partie du à une mauvaise alimentation, et seulement très peu à cause de l'amiante et les pesticides, Glyphosate entre autre... Mais bien sûr....
Bestof: 
1
En fait, il me semble que c'est leur précédent calcul qui était à côté de la plaque (en 210, la plaque...) : Reprenons l'énoncé "de base" : une distance totale de freinage est le cumul d'une distance parcourue pendant le temps de réaction et de la distance de freinage proprement dite. Dans leur précédente communication, la DSR a du se prendre pour Lewis Hamilton en estimant une distance "de réaction" de 11 m à 90 km/h : un rapide calcul montre que ça donnerait un temps de réaction de 0.44 s ! Quand on sait qu'un "bon" temps de réaction est d'une seconde et qu'on est bien plus souvent proche de 2 secondes en pratique (sans téléphone, écran tactile embarqué, etc), c'est juste délirant ! Si on estime un temps de réaction moyen de 1.5 s, la distance parcourue à 90 serait de 37.5 m, ce qui additionné à une distance de freinage de 32 m donnerait 69.5 m. Arrondir à 70 m n'a rien de choquant dans ce cas... Reste que la DSR continue de noyer un poisson mort, et n'envisage toujours pas de changer son fusil d'épaule malgré la vindicte populaire. Toujours rien sur le partage de la route et l'éducation en général, sur les infrastructures meurtrières, bref sur tout ce qui tue, que ce soit à 80 ou à 90. Le vrai problème est là...
C’est simple , pourquoi ne pas contredire , discrediter leur calcul par un autre bien plus précis , clair , fait dans les règles et le rendre public dans tout les médias ? Cela aura pour effet de dénoncer leurs pratiques douteuses pour tenter de faire passer en force leur loi de merde et donc les foires passer pour des voyous qui veulent raquetté le peuple !

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net