• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CALENDRIER
Paris, le 10 mars 2020

Coronavirus : le GP des Amériques MotoGP repoussé à son tour

Après le Qatar et la Thaïlande, c'est désormais au tour du Grand Prix moto des Amériques d'être repoussé à cause du coronavirus... La saison MotoGP 2020 commencera-t-elle un jour ? Explications.

Commentaires

Cette mondialisation me donne des aigreurs, et le fait que l’Europe s’y noie encore plus. J’ai consacré ma soirée d’hier à la lutte contre la volonté (européenne) stupide (et cupide pour certains) de privatiser au nom de Ste Concurrence les barrages hydroélectriques français. Les nombreuses conséquences très négatives sont pourtant évidentes … Ceci dit à quoi sommes nous prêts à renoncer pour éviter de nourrir la bête ? La liste est souvent très courte. Et qu’y a-t-il e plus mondialisé que le motoGP ?
Bien vue TGV, tout est dit.J'adhère totalement.Malheureusement on ne changera plus rien car nous sommes tous trop individualistes et les puissants de ce monde le savent bien et donc font ce qu'ils veulent.
Bestof: 
1
Formidable hein, cette capacité, ou plutôt je dirais cette incapacité des systèmes de santé des états à ne plus faire face à l'épidémie due au coronavirus ? Ainsi du système de santé italien qui s'écroule après des années d'austérité, obligeant ce pays à se cadenasser. Quel joyeux monde que celui de la mondialisation effrénée, du capitalisme financier débridé, de l'absence de politiques publiques où l'état ne se réduit plus qu'au rôle de super flic ! Sûr que cela fait râler d'assister jour après jour à l'écroulement possible du championnat de MotoGP. Et encore, il ne s'agit là que de notre passion, rien de comparable aux immenses dangers de mortalité, d'écroulement de l'économie que ce virus fait planer sur la planète entière. Cela n'empêche pas les compagnies aériennes de faire voler des avions à vide pour ne pas perdre de créneaux de navigation ! Un monde de dingue ... Pour revenir à nos moutons, si les pilotes voulaient rendre service au monde de la moto, sans doute organiseraient-ils des collectes, à l'image de Francesco Bagnaia, mais surtout adopteraient-ils enfin une conscience citoyenne et véritablement responsable en payant les impôts de leurs pays respectifs. Je serais curieux de voir, ou plutôt d'entendre, à l'arrivée des grands prix, les hymnes nationaux des pays où vivent réellement les vainqueurs. Cela nous ferait voyager, peut-être pas si loin.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

A lire aussi sur le Journal moto du Net