• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PROTO
Paris, le 29 octobre 2003

BMW se met au sport avec la future K1200

Probablement inspirés par les grosses sport-GT japonaises comme la Yamaha FJR 1300 ou la Honda CBR 1100 XX, les ingénieurs allemands reviennent à une architecture classique avec un 4 cylindres en ligne sur la future K1200.

Commentaires

Bestof: 
0
Lectures: 
0
J'en ai rêvé, BMW l'a créée "LA K 1200 S" courrier envoyé de Nouméa, le 25 juin 2 002 à Monsieur Jean-Michel CAVRET, Directeur Département B.M.W. Motorrad France Objet : Demande d' emploi en tant que Conseiller Commercial Réf. : BMW Moto/MR-Offre"Moto-Revue"n°3524–06 juin 2 002(page70) G.N.F.A. Virginie LOISEL –92 158 Suresnes Cdx-(vloisel@gnfa-auto.fr) Formation rémunérée en alternance, avec contrat de qualification P.J. : Documents relatifs à ma candidature curriculum vitae ( 3 pages ) cet extrait relatant mon expérience passion motocycliste démontre ma clairvoyance prémonitoire quant au changement de philosophie produits BMW Motorrad visant l’amélioration des fonctions agilité et puissance. Espérant de vos nouvelles surtout concernant mon inscription pour ‘das "Karussell", je vous prie de recevoir mes salutations motardes les plus chaleureuses. Claude, Raymond, RECLOUX B. P. 2 874 NOUMEA – R. P. N-C. 98 846 Nouméa CEDEX NOUVELLE-CALEDONIE * G S M (+687) 82 93 40 ( E-mail ) claude.recloux@caramail.com Ma première bécane était - SANS - moteur ! Il s' agissait du SOLEX dont maman se servait pour son travail d' infirmière à domicile. Vu les nombreux kilomètres, il avait rendu l' âme, et je l' avais récupéré comme "bicyclette", après l' avoir transformé en Propulsion... Hyper Rigide, les mecs, je me rappelle encore des déhanchements de la roue arrière, lorsque " j' escaladais" en danseuse sur la neige, la chaussée de MONS, allant vers HAINE-St-PIERRE... En plus malgré son poids (. !!.) , j' y tenais comme l' on aime un premier amour, au point de le tirer en grimpant les deux séries d' escaliers de l' église d' HAINE-St-PAUL (fond) Pour ensuite, après avoir franchi deux immenses portes, le laisser dans le parvis, précédent deux autres portes d' entrée, de l' intérieur de l' église... Mais j' ai fait mes premières armes (sans permis) dans les Ardennes belges sur une BM R50 de 1937 ( c'était le premier modèle BMW avec le sélecteur au pied gauche... le Mod. précèdent l' avait au réservoir !!! ) Je me rappelle ses cylindres ( caches-culbuteurs ) très carrés et de son immense guidon. Ensuite en 1972, je m' offrais la R 75/5 (carbus Bing avec pompes de reprises à dépression) Cela me changeait énormément de ma veille mémère, et des R 50/5 poussives sur lesquelles je roulais quotidiennement à la Police Militaire( Forces Belges en Allemagne ) Je me souviens pendant le rodage (...)d' un soleil au démarrage pris en plein carrefour avec mon frère jumeau assis derrière (il y avait vraiment une différence ! En 1982, je fis mes déclarations les plus amoureuses à la merveilleuse nouvelle K 100 RS de chez BM(évidemment) Avant nos premiers émois je dois avoir acheté une trentaine de bouquins la concernant... , imaginez c' était à l' époque une vraie révolution de voir sortir un quatre cylindres chez BM, qui plus est extrêmement sophistiqué, seul l' ABS lui faisait encore défaut pour cette version. Cela me fait des dizaines de milliers de Km par tous les temps, habitué de "L' ELEPHANT ' Treffen am NÜRBURGRING"(depuis 72) j' étais - comme un gosse - fier de ma chaînette de plaquettes suspendue à la médaille de la concentre des " Ring Meister"(1 barrette par année) qui pendait sur ma combinaison en cuir du même bleu que la moto. ( rien d' autre n' avait le privilège de venir encombrer ( percer ) mon cuir ) Un matin en partant avec la R75/5, il faisait tellement froid que le levier de starter que j' avais abaissé la veille, était bloqué - gelé -... En fait il s' agissait de par l' augmentation du régime-moteur du tout premier anti-blocage de roues sur une BM.. ( Cela était un problème sur la K, avec le "cut off ", génial sur l' autobahn (frein moteur), et super pour la consommation, mais dangereux sur la n e i g e, par la coupure totale (brutale) de l' injection à la décélération. Une autre fois, du fait qu' il était extrêmement difficile en Allemagne de trouver des K 81 (Dunlop), suite à une mauvaise correspondance ( métrique/pouce ) du pneu, par rapport à la chambre, je me suis payé un éclatement à l' arrière à plus de 160 Km Hr, qui plus est dans une longue belle courbe à gauche le tout, sans chuter..., ... à la grâce de Dieu, et aussi à mon frein de direction (levier rond) que je serrais énormément (presque bloqué) lorsque je roulais à grande vitesse sur l' autobahn ( Deutchland...), je me rappelle encore d' avoir dû attendre 20 minutes pour démonter mon pneu qui était bouillant, et de mes jambes tremblantes toutes seules, (effet rétroactif) après avoir béquillé sur le pied, ainsi que le regard admiratif du routier qui avait aperçu la scène et klaxonnant lors de son passage. ,.alors que je découvrais ébahis la fumée qui s' échappait de ma jante ! Nostalgie ; je repense encore aux virages du "RING", aux raccords des plaques de béton et, les enchaînements de montées et de descentes, d' où son (sur)nom (im Deutsche) das "Karussell" un véritable toboggan avec succession de virages sans visibilité aucune, où, toute anticipation est impossible, vu le manque de visibilité. Séquence émotion il y en avait un à gauche qui durait tellement longtemps que j' en avais presque la tête qui tournait tellement "ça durait" et tellement je penchais.. ... Wunderbar ! De plus ils sont tellement nombreux qu' il est absolument impossible de les mémoriser, Mench das gibt toch nicht ! Là ce n' est - pas la puissance moteur - qui fait LA différence (...) Sur le trajet, Je me rappelle encore des risques de verglas, du brouillard, de la buée qui - subitement - sans crier gare, au détour d' une cuvette envahi la visière (le mur blanc), et ces merveilleuses images qui se bousculent dans ma mémoire, ces jolies vallées de l' EIFEL avec ses châteaux en ruines, le bonheur d' apercevoir perçant subitement l' étendue dantesque de ces nuages si froids, de ces nuages si bas, la joie de voir, le bonheur de découvrir la lumière des flammes dansant au travers du brouillard, et ensuite, l' odeur des feux de camps et de deviner, enfin des silhouettes humaines dans ce décor irréel après un si éprouvant trajet, ... la récompense. Meine God das war so sheune ! Emotion aussi, revoyant une randonnée trial sauvage, dans les fagnes belges avec , surpris par - la FIN - d' un "sentier" , un vol dans le vide, pour atterrir sur les deux roues, HUIT mètres plus bas dans le lit d' une rivière, à deux doigts d' un rocher qui aurait atomisé le carter de la YAMAHA 250 TY ! Je suis rentré chez le cousin à SPA, le guidon " en cornes de vaches, ...descendantes " vu la violence de l' impact au sol ! Nostalgie en pensant aux campings nature au coeur de la Forêt Noire, le couteau planté près du sleepping-bag au cas , où un loup ...(séquence frissons) Pour l' heure je suis tout flammes et extrêmement intéressé par la future BMW R 1150 S, mais, la KAWASAKI ZX -12R ainsi que l' HUSQVARNA 570 SM R me passionnent pour leur technicité et leur performance. Mais je rêve d' une R 13 S-Réplica de 130 CV pesant 200 Kg...à sec et pas plus chère, (que la R 1100 S), ou d' une K 14 S de 150 CV beaucoup, beaucoup plus légère, que les 292 Kg de la K 1200 RS.. L' argent est cher, mais la vie N' a PAS de prix... (E-mail ) claude.recloux@caramail.com
Bestof: 
0
Lectures: 
0
J'ai une Rt1150 dont je suis très content et pourtant je lorgne la K1200GT. Histoire de raison: certainement pas, une folie peut-être. Le seul point positif que j'ai trouvé auprès de cette moto, c'est son moteur qui m'a séduit, pour le reste, j'ai beau chercher : consommation, autonomie, place de rangement, protection. La RT est supérieure. En cas de revente, il me semble au vu de mes observations que les RT se négocient mieux de les K.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
pouvez vous me donner des info ou sites parlant des fourches de type hossack merci
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Merci pour les jolis dessins nous expliquant le principe de suspension à parrallelepipède déformable. Heureusement, en fouillant un peu on trouve quelques photos sur le Web : elle est vraiment très belle et sans précédent chez BMW !
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Non, nous ne nous battrons pas,au contraire. Loin de moi l'idée de déjuger une moto qui par sa qualité et sa rigueur dépasse bon nombre de productions, mais à ce niveau (de prix...) et sur ce créneau de machine il y a des détails qui agacent, surtout de la part d'une marque capable du meilleur de la technologie et de la finition. Je pense que le terme GT est incompatible avec une sacoche amputée d'un tiers de sa contenance par exemple, même si dans l'absolu ce n'est pas très grave. Donc je ne changerai pas ma R1150RS, dont je dit ici tout le bien que j'en pense: légère (par rapport aux autres BM...)vive et maniable, elle est sans doute le meilleur écrin du Flat tous critères confondus ( perf, confort,polyvalence). C'est vraiment un machine capable de moyennes incroyables même à deux avec bagages, sur tous types de routes et en toute sérénité. Pour ceux qui en doutent : allez l'essayer. cordialement.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je suppose que tu veux dire 1150 GS? Assez d'accord sauf que: Un certain nombre de points ne sont qu'une affaire de goûts et là ... Quand au plastique, y'en a partout et pas plus chez BM que chez les autres et pas plus sur la K1200 que sur une 1150 RT! Et sur la K 1200 j'ai l'impression de me distinguer un peu de toutes ces RT Pépères! (bon je suis méchant et idiot! J'ai critiqué le fatras de cables qui masquent... Mais Il n'y a pas de cables inutiles et donc ce n'est pas plus un fartas que sur une autre moto, ensuite Olivier chez BM Bayonne, d'accord sur cette appréciation (masquage des indications du compteur, m'a règlé le problème de manière tout à fait satisfaisante d'un coup de collier plastique. Pas vraiment de quoi déjuger une moto. Enfin mon vrai problème, outre le plaisir de changer de monture et de découvrir de nouvelles sensations, mon vrai problème est le confort de la passagère sur de longues distances. Mon choix serait donc entre la 1150 RT et la K1200 GT. Bon on va pas se battre. J'adore ma 1150 RS et je la trouve effectivement tres efficace (?).
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Un sacré événement en perspective que ce 4 en ligne face à la route signé BMW, j'espere seulement qu'elle sera mieux reussie que la K1200GT, car si je roule également en R1150RS, je ne partage pas du tout l'enthousiasme du précédent Jean-luc pour cette moto lourde, farcie d'ajouts plastiques, mal présentée (le fatras de cables apparents qui masquent le bas des cadrans), et sa demi-sacoche gauche indigne du terme GT ! Sur tous ces points la R1150RS fait mieux ! Certes le 4 est hyper souple et à de l'allonge mais au fond pas beaucoup plus efficace que le flat ....
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Je roule en 1150 RS (flat en quelque sorte). J'ai essayé la K1200 GT pour sauvegarder mes relations avec ma femme qui en a marre de se muscler les petits bras à force d'être éjectée de la selle. La 1200 GT et son 4 Cylindres sont vraiment tres tres sympa. Elle ne laisse personne indifférent (c'est flatteur!). Protection excellente. Les accélérations ne sont pas arrachantes, mais féroces et puissantes, longues comme un félin qui n'en finit pas d"allonger la sauce. Tout çà avec une certaine douceur! Tenue de route irréprochable, même en attaquant sérieux sur les routes à virolos du pays basque! J'ai bien aimé. Ma passagère aussi. On se plaindrait juste un peu de la froideur esthétique. Cà, pour être clean, c'est clean! Heureusement qu'elle est si belle.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
Bien, bien pour la technique monsieur bmw, mais s'il vous plait n'oubliez pas le "design". Les reservoirs "mastodontesque", les gardes-boues tarabiscottés,les carénages dignes de la plus haute époque baroque du bio design... j'en peut plus.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
La K1 un échec? commercial peut être, sinon c'est un sacré outil et une moto qui sort de l'ordinaire ce qui est bien appréciable dans notre monde moto uniformisé et consensuel. J'en conviens l'esthétique de cette K1 peut choquer mais j'espère que la future BM sportive aura le bon gout de se démarquer esthétiquement des concurentes japonaises édulcorées plastiquement.
Bestof: 
0
Lectures: 
0
toujours tres interaissant de voir les nouveautees de chez BM j'espere seule ment quelle ne serat pas au dessus de mes moyens.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

 

Les derniers essais MNC

Triumph Speed Triple 1200 RR : le bilan de notre essai en vidéo

C'est l’une des bonnes surprises pour 2022 : le retour d'une grosse sportive chez Triumph ! Dérivée du tout nouveau maxiroadster maxisportif d’Hinckley, la Speed Triple 1200 RR se veut moins radicale et plus chic qu’une Superbike. MNC a pu tester cette nouvelle moto atypique, sur route et sur circuit. Essai !
Essai X-Ride 650 (17 et 21 pouces) : attention à la Mash !

Mash, marque française de motos construites en Chine, grimpe une marche supplémentaire via un monocylindre de 644 cc qui propulse notamment un attirant Scrambler en 17 pouces : la X-Ride 650. MNC l'a brièvement testé, ainsi que le prototype de présérie dans son inédite configuration trail en 21 et 18 pouces.  Essai.
Essai vidéo Honda NT1100 2022

Cap sur Tarragone (Espagne), ses routes sinueuses et ses villages pittoresques pour découvrir la nouvelle Honda NT1100. Cette moto routière inédite, extrapolée de l'Africa Twin, tiendra-t-elle toutes ses promesses ? Réponses dans notre bilan vidéo en complément de notre essai complet à lire sur MNC. 
Routière 2 commentaires
Essai Z650RS : Kawasaki lance sa petite Rétro Sport et confort !

Trois ans après la Z900RS, Kawasaki revisite plus succinctement sa Z650 afin de compléter son offre vintage. Très proche de la Z650 d’origine et accessible aux permis A2, la Z650RS (Rétro Sport) propose un look délicieusement "Zeventies", une conduite plus décontractée... et un tarif de néo-rétro chéro. Essai !
Roadster 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net