• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
GAMME 2010
Paris, le 5 mars 2010

Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

Le constructeur américain Zero Motorcycles a décidé que l'année 2010 serait colorée : désormais disponibles en bleu et en rouge, ses motos électriques profitent également d'améliorations techniques. Présentation des nouvelles motos Zero DS, S, MX et X !

Imprimer

Basée à Santa Cruz, l'équipe de Zero Motorcycles n'abuse vraisemblablement pas du soleil, de la plage et des jolies californiennes : encore toute récente, sa gamme de motos électriques bénéficie déjà d'une mise à jour au niveau des batteries, de la gestion des "gaz" et des coloris.

"Zero Motorcycles continue à se frayer un chemin dans la voie des motos électriques à hautes performances. Notre équipe d'ingénieurs a réorganisé, repensé et testé quatre modèles qui offrent des améliorations considérables pour 2010. Résultat : plus de puissance, un nouveau look et une expérience de pilotage hors pair", détaille Gene Banman, le PDG de Zero Motorcycles.

Zero DS et Zero S - Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

Les modèles DS (Dual Sport) et S (Supermotard) sont les plus gâtés : ils étrennent un système de refroidissement permettant à leur moteur - "plus léger et plus compact que les versions 2009", souligne le constructeur -, d'atteindre un pic de puissance de 31 chevaux et un couple de 84,6 Nm.

Des valeurs qui gagnent en prestance lorsqu'on les compare au poids - "tous pleins faits" (!) - de ces motos électriques : seulement 123,8 kg pour la S et 125,6 kg pour la DS ! À titre de comparaison, le dernier trail routier que Moto-Net.Com a testé, la sympathique Kawasaki Versys (lire Moto-Net.Com du 5 août 2009), affiche un poids de 206 kg pour une puissance de 64 ch et un couple de 61 Nm.

Zero S - Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

Les utilisateurs de Zero DS et Zero S devraient donc pouvoir s'aventurer sur la route sans craindre de se faire rouler dessus, d'autant que "la vitesse de pointe est en hausse de 10%", se félicitent les ingénieurs californiens : grâce à leur rapport final légèrement plus long, les deux "routières" peuvent désormais galoper à 105 km/h.

L'autonomie oscille toujours selon la conduite entre 40 et 80 km, au bout desquels une charge d'un peu moins de 4 heures sur une prise secteur quelconque sera nécessaire pour faire le plein d'énergie (comptez des valeurs moitié moindres pour les deux autres modèles off-road, plus petits et plus légers).

Avec de telles performances, la DS et la S devraient commencer à sérieusement attirer l'attention : propres et silencieuses à l'usage, elles se fondent parfaitement dans le milieu urbain. "Un peu trop même", ne manqueront pas de se plaindre les piétons - trop inattentifs ? - ou autres usagers de la route - trop distraits ?...

Parallèlement, les équipes de Neal Saiki (l'ex-ingénieur en aéronautique à l'origine de Zero Motorcycles en 2006) ont pondu une "nouvelle technologie de poignée d'accélération" ainsi qu'un "nouveau module de gestion des cellules de la batterie" qui profitent également aux MX (Motocross) et X (Trail).

Zero MX et Zero X - Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

"Le résultat cumulé de toutes ces technologies est un allongement de vie des batteries, plus de puissance disponible, une meilleure accélération et une maniabilité supérieure", assurent les responsables de la marque.

Vertes de "philosophie", les nouvelles Zero Motorcycles conservent leur coloris blanc mais adoptent deux coloris supplémentaires : rouge démocrate ou bleu républicain ! "Je reviens du Salon de Genève, qui n'est d'ailleurs plus un salon de l'auto mais plutôt de la "mobilité douce", et il se trouve que le code couleur pour ce type de véhicule n'est pas le vert mais le bleu", explique à Moto-Net.Com Antoine Valla, responsable communication et marketing de Goes Europe, l'importateur de Zero Motorcycles en France.

Zero MX et Zero X - Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

Votre choix entre ces quatre modèles et leur coloris est fait ? Alors vous pouvez commander la moto directement sur la boutique du site officiel, qui fourmille également de pièces et accessoires en tous genres. Les Zero DS et S y sont affichées à 9 995 €, la MX à 8 295 € et la X à 7 495 €, auxquels il faut ajouter 330 € de frais d'expédition et de manutention.

Ensuite, comptez "moins d'un euro pour parcourir 1 000 km", assure Zero Motorcycles, soit "30 US$ pour parcourir la distance Los Angeles - New-York", illustre Neal Saiki dans une interview accordée à la chaîne d'info CNN.

Zero DS - Zero Motorcycles peaufine ses motos électriques en 2010

Pour info tout de même, les gros utilisateurs devront prévoir le remplacement de leur batterie au bout de 1000 cycles de charge. "Aujourd'hui, les tarifs tournent autour de 1000 US$ le kWh", nous précise Antoine Valla : "pour une batterie de Zero S, il faut compter environ 3600 €".

Sur le site du constructeur (lien ci-contre et ci-dessous), une batterie supplémentaire pour la version X se monnaye très exactement 2 748 €. Une dépense non négligeable qui revient à payer près de 125 pleins de 17 litres de SP95 d'un seul coup ! Ces tarifs importants rebuteront-ils les acheteurs ?

"Chez Goes Europe, nous croyons fermement à l'électrique", poursuit Antoine Valla, "et il est important pour les professionnels d'anticiper son arrivée. Le marché est là, reste à savoir quand il se développera vraiment : 2020-2025 selon les pessimistes, 2010-2015 d'après nous !".

Enfin, l'importateur français nous dévoile qu'une version bridée des DS et S est prévue : "la puissance sera limitée à 8 ou 9 kW, soit moins de 15 chevaux". Zero Motorcycles s'ouvrira ainsi les portes d'une clientèle colossale : les permis B ! De quoi faire décoller les ventes en France ? Affaire à suivre... Restez branchés !

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Il faut quand meme etre un ecolo hors paire pour acheter ce type de moto. Le prix ne me choque pas outre mesure puisque effectivement, le cout en carburant est minime. Par contre vitesse de pointe 105kmh autonomie de 40 a 80 kilometres selon la conduite, c'est la que ca va etre dur. Ca peut etre la moto ideale pour un fermier ou certains personnels du service public (police municipale) en Ville. Mais pour les barroudeurs, c'est dur. D'autant plus qu'un trail en utilisation tout terrain sera a plat apres une heure ou deux. Avec 4 heures de recharges, ca fait un weekend qui part en fumee. A revoir dans quelques annees. Pourquoi pas une hybride plutot qu'une tout electrique?

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.