• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
8H DE SLOVAQUIE
Paris, le 13 mai 2019

Yamaha remporte les 8H de Slovaquie 2019 et Suzuki prend les commandes du championnat du monde d'endurance

Yamaha remporte les 8H de Slovaquie et Suzuki prend les commandes du championnat du monde d'endurance

Malgré la nouvelle victoire de Yamaha aux 8H de Slovaquie 2019 ce week-end, la Suzuki officielle n°2 du SERT profite de sa deuxième place - et de l'abandon de la Kawasaki SRC n°11 - pour prendre la tête du classement EWC en championnat du monde d'endurance. Débriefing.

Imprimer

La Yamaha n°7 du YART remporte pour la deuxième année consécuitve  les 8H du Slovakia Ring ! Partis en pole position, Broc Parkes, Marvin Fritz et Niccolò Canepa ont dominé pendant toute la course et terminent avec un tour d'avance sur la Suzuki n°2 du SERT (Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black).

 "C'est un résultat fantastique", se réjouit Broc Parkes. "J'avais mal à l'épaule et au coude après ma chute mardi mais j'ai pu faire un relais. Je me sentais bien mais Mandy (Kainz, le team manager, NDLR) a décidé de jouer la sécurité car Nicò et Marvin avaient le bon rythme pour continuer. Je suis heureux d'avoir été le plus rapide en qualifs etavec mes blessures j'étais content de pouvoir rouler en course".

Yamaha remporte les 8H de Slovaquie et Suzuki prend les commandes du championnat du monde d'endurance

"On méritait vraiment cette victoire après notre mésaventure au Mans", estime Niccolò Canepa. "Toute l'équipe a fait du bon travail dans des conditions difficiles : c'était sec et chaud, puis humide et froid, puis de nouveau sec, c'était vaiment dingue. On avait la meilleure stratégie, on n'a pas fait d'erreur et maintenant le championnat est de nouveau ouvert donc on verra comment ça se passe sur les prochaines courses".

"C'était une course difficile et l'équipe a super bien travaillé", confirme Marvin Fritz. "Mes coéquipiers étaient rapides, la moto a vraiment bien marché et on a fait les bons choix en fonction des conditions. Mon deuxième relais était difficile, avec encore des averses mais pas suffisamment pour mettre les pneus pluie. C'était dur de trouver le bon rythme sans faire d'erreur stupide mais ça s'est bien passé et on est super content d'avoir gagné".

De leur côté, les pilotes du SERT se réjouissent de prendre la première place au classement général.

"C'était une course difficile, mais on a réussi à la gérer très intelligemment jusqu'à l'arrivée", estime Vincent Philippe. "On termine avec un bon résultat, on mène le championnat et on est confiant pour les prochaines épreuves".

"J'ai été l'un des premiers à rouler sur les pneus slicks quand la pluie s'est arrêtée", explique Etienne Masson.  "C'était dur au début, mais ce fut une stratégie payante car on termine sur la deuxième marche du podium et ça fait du bien".

"Je n'étais pas satisfait de notre troisième place au Mans, mais je suis très content après cette course", conclut Gregg Black : "on n'était pas les plus rapides ici mais on a été réguliers, la moto était fiable et c'est ce qui paye en endurance".

Fustration pour Kawasaki

La Honda n°1 de F.C.C. TSR Honda France championne du monde en titre (Josh Hook, Freddy Foray et Mike di Meglio), victime d'un problème de frein qui l'a fait descendre en fond de classement, termine finalement sur la troisième marche du podium grâce à la rapidité de Mike di Meglio (nouveau record de la piste en 2'03.938) et gagne une place au classement général (5ème) après sa course difficile aux 24H Motos du Mans.

Quatrième en Slovaquie, la Yamaha n°13 de Wepol Racing (Sheridan Morais, Daniel Webb et et Michael Laverty) devance d'un cheveu la Yamaha n°333 de VRD Igol Pierret Expériences (Florian Alt, Florian Marino et Xavier Siméon).

Déception en revanche pour la Honda n°111 (Randy de Puniet, Sébastien Gimbert et Yonny Hernandez), qui termine seulement 8ème alors qu'elle était encore en mesure de prétendre à la victoire face à la Yamaha n°7 après plus de six heures de course. Hélas, une deuxième chute de Randy de Puniet a ruiné ses espoirs.

Kawasaki abandonne les 8H de Slovaquie 2019

Même constat amer pour la Kawasaki SRC n°11 (Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon), la BMW officielle n°6 ERC-BMW Motorrad Endurance (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn) et la BMW n°21 de Fany Gastro BMW Motorrad by Mercury Racing, qui ont dû abandonner  sur problèmes mécaniques.

"Le plan de course a été respecté en ce début d’épreuve où il était convenu de ne prendre aucun risque", explique Pierre Scomo, directeur de la compétition chez Kawasaki France. "Ceci étant, de la 7ème place en début de course, nous sommes remontés en toute logique à la 4ème position bien que gênés par une chute sous nos roues ! Le pire a été évité et David Checa a pu prendre le guidon pour son premier relais. Nous occupions alors une prudente 4ème position... Mais à 13h18 précisément, la 11 est au ralenti tout au fond du circuit dans le secteur 2, à l’opposé des stands. Quelques minutes plus tard, c’est le retour au box pour la recherche de la panne. Une anomalie moteur ayant été détectée, hypothéquant nos chances de bien figurer, décision fut prise d’abandonner. C’est frustrant pour nous tous, y compris et surtout pour Erwan Nigon qui n’a pu prendre le guidon, mais ce sont les aléas de la course et il faut l’accepter".

En Superstock, la Suzuki n°72 du Junior Team Le Mans Sud Suzuki (Louis Rossi, Hugo Clère et Alexis Masbou) s'impose devant les Kawasaki n°24 du BMRT 3D Maccio Racing (Anthony Loiseau, Jimmy Maccio et Jonathan Hardt) et n°33 du Team 33 Coyote Louit Moto (Enzo Boulom, Chris Leesch and Kevin Manfredi).

11ème à l'arrivée, la BMW n°56 du German Endurance Racing Team conserve la tête en Coupe du Monde FIM Superstock après sa victoire au Bol d'Or et son abandon au Mans.

Rendez-vous le 9 juin pour les 8 Heures d'Oschersleben (Allemagne) : restez connectés !

Résultats des 8H de Slovaquie 2019

  1. YART - YAMAHA Yamaha 1 EWC 218 08:00:18.752 - - 2:04.427 129 10 7:21.532 30
  2. Suzuki Endurance Racing Team Suzuki 2 EWC 217 08:00:48.559 1 Lp. 1 Lp. 2:05.320 154 10 7:18.829 24
  3. F.C.C. TSR Honda France Honda 3 EWC 217 08:01:35.074 1 Lp. 46.515 2:03.886 153 9 10:48.279 21
  4. WEPOL Racing Yamaha 4 EWC 215 08:01:43.584 3 Lp. 2 Lp. 2:05.898 140 10 7:29.453 19
  5. VRD IGOL PIERRET EXPERIENCES Yamaha 5 EWC 215 08:01:44.431 3 Lp. 0.847 2:05.518 127 11 9:13.916 17
  6. Junior Team LMS Suzuki Suzuki 1 SST 213 08:01:21.535 5 Lp. 2 Lp. 2:05.955 13 10 8:56.105 15
  7. BMRT 3D MACCIO RACING Kawasaki 2 SST DIT 213 08:01:59.430 5 Lp. 37.895 2:06.653 153 9 8:34.184 14
  8. Honda Endurance Racing Honda 6 EWC 212 08:00:44.508 6 Lp. 1 Lp. 2:04.520 7 9 12:16.289 13
  9. Team 33 Coyote Louit Moto Kawasaki 3 SST 212 08:00:47.755 6 Lp. 3.247 2:05.146 2 10 8:52.512 12
  10. MOTO AIN Yamaha 4 SST DIT 212 08:02:32.321 6 Lp. 1:44.566 2:06.756 5 12 10:47.478 11
  11. GERT56 by GS YUASA BMW 5 SST 211 08:00:25.576 7 Lp. 1 Lp. 2:06.388 5 11 12:07.877 10
  12. No Limits Motor Team Suzuki 6 SST 211 08:02:25.092 7 Lp. 1:59.516 2:06.001 5 11 13:03.501 9
  13. Wójcik Racing Team 2 Yamaha 7 SST DIT 210 08:02:33.910 8 Lp. 1 Lp. 2:07.040 105 10 10:51.044 8
  14. MACO RACING Team Yamaha 7 EWC 208 08:01:28.771 10 Lp. 2 Lp. 2:06.574 147 10 14:02.249 7
  15. 3ART- MOTO TEAM 95 Yamaha 8 EWC 206 08:00:37.273 12 Lp. 2 Lp. 2:06.246 96 11 18:01.045 6
  16. Team LRP Poland BMW 9 EWC 206 08:00:49.381 12 Lp. 12.108 2:08.162 75 8 6:35.980 5
  17. Wójcik Racing Team Yamaha 10 EWC DIT 206 08:01:43.219 12 Lp. 53.838 2:05.143 121 12 27:54.228 4
  18. WEBIKE TATI TEAM TRICKSTAR Kawasaki 11 EWC 204 08:02:07.932 14 Lp. 2 Lp. 2:06.674 97 12 22:43.034 3
  19. Bolliger Team Switzerland Kawasaki 12 EWC 204 08:02:43.846 14 Lp. 35.914 2:05.004 4 10 21:56.931 2
  20. GSM RACING Suzuki 13 EWC 202 08:00:36.547 16 Lp. 2 Lp. 2:08.437 81 11 18:20.973 1
  21. ENERGIE ENDURANCE 91 Kawasaki 8 SST DIT 202 08:01:31.723 16 Lp. 55.176 2:09.351 137 12 19:42.052 0
  22. PITLANE ENDURANCE Yamaha 9 SST DIT 201 08:01:21.321 17 Lp. 1 Lp. 2:10.754 42 10 14:27.862
  23. Team 18 Sapeurs Pompiers Kawasaki 10 SST DIT 195 08:02:22.672 23 Lp. 6 Lp. 2:07.439 135 11 39:46.770 0
  24. MOTOTECH EWC TEAM Yamaha 14 EWC 192 08:00:29.852 26 Lp. 3 Lp. 2:08.192 116 15 46:47.832 0
  25. Motobox Kremer Racing #65 Yamaha 15 EWC 192 08:02:34.647 26 Lp. 2:04.795 2:08.006 125 8 47:48.114 0
  26. JMA MOTOS ACTION BIKE Suzuki 11 SST DIT 183 08:00:28.836 35 Lp. 9 Lp. 2:09.561 144 13 1:03:04.034 0
  27. PLAYERS Kawasaki 12 SST DIT 172 08:02:08.286 46 Lp. 11 Lp. 2:10.237 113 9 1:20:05.402 0
  28. TEAM 202 Yamaha 13 SST DIT 168 08:01:20.275 50 Lp. 4 Lp. 2:12.022 20 9 1:23:18.477 0

Non classés

  • 93 Extéria KSPCS Racing Team by EKO Suzuki 14 SST 159 08:02:39.721 59 Lp. 9 Lp. 2:07.901 131 17 1:58:28.628 0
  • 6 Team ERC-BMW Motorrad Endurance BMW 16 EWC 86 05:42:52.745 132 Lp. 73 Lp. 2:06.329 38 12 2:37:19.257 0
  • 21 FANY GASTRO BMW MOTORRAD BMW 17 EWC 78 03:02:11.049 140 Lp. 8 Lp. 2:04.938 3 5 13:16.334 0
  • 11 TEAM SRC KAWASAKI FRANCE Kawasaki 18 EWC 37 01:26:52.145 181 Lp. 41 Lp. 2:04.957 2 2 38.496 0

 

Classement du championnat du monde EWC après les 8H de Slovaquie

  1. Suzuki Endurance Racing Team (Suzuki) FRA : 113 points
  2. TEAM SRC KAWASAKI FRANCE (Kawasaki) FRA : 103 points
  3. WEPOL Racing (Yamaha) GER : 99 points
  4. YART - YAMAHA (Yamaha) AUT : 87 points
  5. F.C.C. TSR Honda France (Honda) JPN : 79 points
  6. Honda Endurance Racing (Honda) GBR : 75 points
  7. Bolliger Team Switzerland (Kawasaki) SUI : 70 points
  8. GERT56 by GS YUASA (BMW) GER : 37 points
  9. VRD IGOL PIERRET EXPERIENCES (Yamaha) FRA : 32 points
  10. 3ART- MOTO TEAM 95 (Yamaha) FRA : 27 points
  11. Junior Team LMS Suzuki (Suzuki) FRA : 26 points
  12. BMRT 3D MACCIO RACING (Kawasaki) FRA : 26 points
  13. MOTO AIN (Yamaha) FRA : 26 points
  14. National Motos (Honda) FRA : 25 points
  15. MOTORS EVENTS (Suzuki) FRA : 24 points
  16. Team 33 Coyote Louit Moto (Kawasaki) FRA : 23 points
  17. Wójcik Racing Team (Yamaha) POL : 23 points
  18. WEBIKE TATI TEAM TRICKSTAR (Kawasaki) FRA : 22 points
  19. FANY GASTRO BMW MOTORRAD- by MERCURY RACING (BMW) CZE : 21 points
  20. Motobox Kremer Racing #65 (Yamaha) GER : 19 points
  21. No Limits Motor Team (Suzuki) ITA : 18 points
  22. Wójcik Racing Team 2 (Yamaha) POL : 13 points
  23. MACO RACING Team (Yamaha) SVK : 12 points
  24. Team ERC-BMW Motorrad Endurance (BMW) GER : 12 points
  25. OG MOTORSPORT BY SARAZIN (Yamaha) FRA : 7 points
  26. Zuff Racing Team (Honda) SUI : 6 points
  27. Team LRP Poland (BMW) POL : 5 points
  28. AM Moto Racing Competition (Kawasaki) FRA : 5 points
  29. MOTOTECH EWC TEAM (Yamaha) BEL : 4 points
  30. PITLANE ENDURANCE (Yamaha) FRA : 3 points
  31. JMA MOTOS ACTION BIKE (Suzuki) FRA : 2 points
  32. GSM RACING (Suzuki) MON : 1 point
  33. Slider Endurance (Yamaha) FRA : 1 point
  34. Falcon Racing Rennes Motos (Yamaha) FRA : 1 point
  35. SET Racing (Yamaha) SWE : 1 point

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

[Vidéo] Compilation de chutes de Guy Martin, pilote moto & Co

Moto sur route, sur circuit ou sur l'eau (!), vélo, auto, bateau, aéroglisseur, luge de rue ou sur glace... Guy Martin est un touche-à-tout particulièrement casse-cou. L'ancienne vedette du Tourist Trophy nous divertit en publiant deux vidéos de ses meilleures - pires ? - chutes. Action !
La stratégie du réseau Harley-Davidson face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Harley-Davidson réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Manoël Bonn, directeur marketing Harley-Davidson France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 3 commentaires
Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 14 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...