• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS PRÉ-BOL
Paris, le 5 septembre 2019

Yamaha domine les premiers essais du Bol d'Or 2019

Yamaha domine les premiers essais du Bol d'Or 2019

Au terme de deux jours d'essais pré-Bol d'Or au Castellet, l'équipe officielle du Yamaha Austria Racing Team (YART), qui a fait appel à Loris Baz aux côtés de Marvin Fritz et Niccolò Canepa sur la Yamaha n°7, s'impose devant la Kawasaki SRC n°11 championne du monde en titre. Débrief.

Imprimer

"Nous avons un très bon rythme (meilleur tout en 1'54.154, NDLR) et un équipage très homogène en vue de la course dans quelques semaines, même si ce ne sont que des essais", estime Loris Baz avant de "passer son cerveau en mode WorldSBK", puisqu'il roulera ce week-end à Portimao comme titulaire du team Ten Kate.

Pour le Géant bleu, recruté sur la Yamaha n°7 du YART pour le Bol d'Or en remplacement de Broc Parkes, c'était "un régal de découvrir ce circuit mythique. Nous avons un très bon rythme et un équipage très homogène en vue de la course dans quelques semaines, même si ce ne sont que des essais".

Yamaha domine les premiers essais du Bol d'Or 2019

"Je suis vraiment content de la façon dont le test s'est passé", se réjouit Loris avant de "passer son cerveau en mode WorldSBK", puisqu'il roulera ce week-end à Portimao comme titulaire du team Ten Kate. "C'était génial d'être de retour avec le YART pour la première fois depuis 2011. Il y a encore des visages familiers et l'accueil de toute l'équipe a été très chaleureux. C'était vraiment sympa et c'était super aussi de rouler avec Niccolo et Marvin. Nous avons très bien travaillé ensemble et comme je ne connaissais pas la piste à mon arrivée, ils m’ont beaucoup aidé".

"Nous avions le même objectif pour préparer la moto, on savait ce qu'il fallait améliorer et on a trouvé un réglage qui convient à tous", poursuit le haut-savoyard. "C'est important que les trois pilotes aient un rythme élevé. Je suis impatient de rouler, ce sera un super défi de faire une course de 24 heures !"

5 équipes sous les 1'55

Alors que l'an dernier Randy de Puniet (sans guidon cette année suite au retrait surprise de la Honda n°111) avait établi le record en 1'54.007 pendant les qualifications, cinq autres équipes sont passées sous la barre des 1'55 hier. Avec le deuxième chrono (1'54.398), le Team SRC Kawasaki France fait honneur à son titre de champion du monde avec Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon.

Surprenant troisième, le team VRD Igol Pierret Experiences (Xavier Siméon, Florian Marino et Florian Alt) explique avoir "beaucoup travaillé avec Dunlop", dont Xavier Siméon est l'un des pilotes développeurs. Cette équipe soutenue par Yamaha, qui attaque sa deuxième saison en catégorie reine EWC, connaît aussi "de mieux en mieux la moto, ce qui facilite aussi le travail des réglages", précise le team manager Yannick Lucot, mais "nous avons encore une marge de progression".

 Saluons aussi le 4ème temps du Tati Team Beaujolais Racing monté en catégorie reine depuis le début de l'année, qui a recruté le champion du monde d'endurance 2017/2018 Alan Techer aux côtés de Julien Enjolras et Kevin Denis.

23 Yamaha, 12 Suzuki, 11 Kawasaki, 7 BMW, une Ducati et une Metiss

Cinquième, le F.C.C. TSR Honda France conserve son trio de pilotes (Josh Hook, Freddy Foray et Mike di Meglio), tout comme le Suzuki Endurance Racing Team, 8ème (Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black) qui roulera pour la première fois sous les auspices de son nouveau team manager, Damien Saulniera, transfuge du Junior Team qui succède à Dominique Méliand.

En l'absence - toujours inexpliquée ! - du team Honda Endurance Racing n°111, seules quatre équipes représenteront le géant mondial sur le championnat 2019/2020 : FCC TSR Honda France, National Moto (Emeric Jonchière, Stéphane Egéa et Baptiste Guittet), RAC41 (Axel Aynie et Guillaume Antiga) et Zuff Racing Honda Swiss (Bryan Leu, Kevin Suitrueb et Michael Suighliardi)... En face, Honda trouvera pas moins de 23 Yamaha, 12 Suzuki, 11 Kawasaki, sept BMW, une Ducati et une Metiss.

Moto Ain, vainqueur de la coupe du monde FIM d'endurance, signe la meilleure performance en Superstock avec Roberto Rolfo, Robin Mulhauser et Hugo Clère, malgré la concurrence du Team 33 Coyote Louit Moto (Enzo Boulom, Kevin Manfredi et Christian Gamarino). Il faudra aussi compter sur le BMRT 3D Maxxess Nevers (Anthony Loiseau, Jonathan Hart et Julien Pilot) ainsi que sur le Team Motors Events, de retour dans la catégorie cette année avec Kevin Jaeck, Christopher Beaty et Nicolas Deser.

Enfin en catégorie Expérimental, la Kawasaki n°17 du team iTem 17 avec sa fourche eXcentive a recruté deux nouveaux pilotes aux côtés de Gabriel Pons. "Nous avons passé deux jours exceptionnels sur le circuit Paul Ricard avec nos deux nouveaux comparses Hikari Okubo et Jacopo Cretaro", se réjouit le team qui prévoit "une course animée" face à leurs "concurrents et amis" de la Metiss n°45 (Billy Cornut, Cyril Huvier et Emmanuel Cheron).

Rendez-vous jeudi 19 septembre pour les essais libres, puis pour le départ du 83ème Bol d'Or samedi 21 septembre à 15h00.

Top 10 des tests Bol d'Or 2019

  1. YART Yamaha – 1'54.154
  2. Team SRC Kawasaki France – 1'54.398
  3. VRD Igol Pierret Experiences (Yamaha) – 1'54.659
  4. Tati Team Beaujolais Racing (Kawasaki) – 1'54.860
  5. F.C.C. TSR Honda France – 1'54.947
  6. Team ERC Endurance (BMW) – 1'54.968
  7. BMW Motorrad World Endurance Team – 1'55.076
  8. Suzuki Endurance Racing Team - 1'55.123
  9. Moto Ain (Yamaha) – 1'55.422
  10. Team 33 Coyote Louit Moto (Kawasaki) – 1'55.688

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 12 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...