• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 5 octobre 2014

WSSP France : sans faute de Cluzel sur le mouillé

WSSP France : sans faute de Cluzel sur le mouillé

Malgré un gros problème de visière, Sofuoglu dominait largement la course française de Supersport lorsqu'il est tombé. Van den Mark avait le potentiel pour gagner, mais a chu lui aussi. La victoire revient donc à un irréprochable Cluzel. Course Supersport Kenan Sofuoglu prend le meilleur départ devant Jules Cluzel et Lucas Mahias mais une chute…

Imprimer

Malgré un gros problème de visière, Sofuoglu dominait largement la course française de Supersport lorsqu'il est tombé. Van den Mark avait le potentiel pour gagner, mais a chu lui aussi. La victoire revient donc à un irréprochable Cluzel.

Course Supersport

Kenan Sofuoglu prend le meilleur départ devant Jules Cluzel et Lucas Mahias mais une chute intervient en milieu de peloton : Wahr, Nocco et Tangre se retrouvent dans les graviers dès le premier virage. Devant, Mahias se glisse momentanément en tête mais Sofuoglu et Cluzel bouclent le premier tour loin devant Van den Mark, Mahias, Marino, Tamburini, Kennedy, Zanetti, Rolfo, Jacobsen, etc.

Le n°54 Kawasaki accélère encore dans le deuxième tour et se hisse à plus de deux secondes de notre n°16 (MV Agusta) national ! Le n°60 Honda reprend un peu de temps à Jules et s'éloigne de Luca Mahias. Le champion de France 2014 perd malheureusement le contrôle de sa Yamaha qui file tout droit dans les barrière de protections gonflables (Airfence).

Kenan Sofuoglu élimine tout suspense en enchainant une série de cinq chronos une à deux secondes inférieurs à ceux de Jules Cluzel et Michael van den Mark, eux même au-dessus du lot ! Jack Kennedy occupe une solitaire quatrième place, mais l'Irlandais chute au septième passage dans Estoril.

Un instant plus tard, Michael Van den Mark chute au beau milieu d'Adelaide et cède donc sa 3ème place à son coéquipier Lorenzo Zanetti. Mais le champion du monde 2014 - oui déjà ! - "Magic Michael" remonte rapidement sur sa moto... et sur le groupe de chasse composé de Tamburini, Rolfo, Marino et... Zanetti !

Pendant ce temps, Sofuoglu continue de tourner à un rythme d'enfer alors qu'il est obligé d'ouvrir sa visière dans les bouts de ligne droite ! Le Turc finit par trouver dépasser les limites de son Pirelli avant au freinage d'Adelaide et se répand dans les graviers, d'où sa ZX-6R ne repart pas.

Jules Cluzel hérite ainsi de la tête de la course. Il possède 23 secondes d'avance sur Rolfo, alors suivi de Marino et Van den Mark qui remonte en deuxième place dans le 10ème tour malgré sa chute ! Le Néerlandais est le plus rapide en piste et laisse Marino se battre contre Rolfo et Zanetti pour la troisième marche du podium. Coghlan se trouve à quelques longueurs en sixième position.

Ultra consciencieux, "Julo" mène sa MV Agusta de gant de maître sur le piégeux tracé de Magny-Cours. Notre Coq Supersportif se permet de céder quelques dixièmes de seconde à Van den Mark et sa CBR600RR mais peu importe : il compte encore 20 secondes d'avance sur le n°60 lorsque le drapeau rouge est agité sur la ligne d'arrivée, à la fin du 12ème tour...

Des commissaires de course s'affairent autour d'une Airfence et la direction de course décide logiquement de stopper la course, la sécurité des marshals mais aussi celle des pilotes n'étant plus assurées.

Jules Cluzel remporte donc sa troisièm evictoire de la saison et remonte à la deuxième place du championnat, 12 points devant son - notre ! - compatriote Florian Marino, cinquième de cette petite mais intense manche française. Le podium est complété par Van den Mark et Rolfo, "vieux loup" du WSBK et MotoGP...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...