• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WORLD SUPERBIKE 2011
Paris, le 28 janvier 2011

WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2011

WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2011

Cette année encore, Moto-Net.Com suivra pour vous les exploits, les déboires, les bastons et les victoires du World Superbike. La saison 2011 débute le 26 février en Australie, mais profitons des essais officiels à Portimao pour faire les présentations !

Imprimer

Kawasaki : cinq ZX-10R pour relancer les Verts !

Seule nouveauté 2011 sur le segment Superbike, la nouvelle ZX-10R de Kawasaki est la grande inconnue de cette saison 2011... Sa mission est importante : redorer le blason d'Akashi, passablement terni après six saisons passées en queue de classement des constructeurs - mis à part MV Agusta et les Petronas du King Fogarty...

Concentré à 100% sur le World Superbike (lire MNC du 3 septembre 2010 : Kawasaki dévoile sa ZX-10R 2011 de course... verte !), le département compétition des Verts bénéficie du soutien sans bornes des grandes pontes de la marque : pour eux, la nouvelle Ninja sera la vitrine de l'immense complexe KHI !

Afin d'augmenter leurs chances de succès - statistiquement, c'est le meilleur moyen -, les Japonais ont enrôlé non pas deux mais trois pilotes ! Chris Vermeulen et Tom Sykes conservent ainsi leur place acquise en 2010, mais ils sont rejoints par Joan Lascorz, l'un des trois meilleurs pilotes du plateau Supersport en 2010.

Malheureusement, l'ingénieux calcul des Nippons est faussé par le facteur "santé" des pilotes : Chris, notamment, ne se remet que doucement de son opération du genou en juillet dernier. Le n°77 a même dû écourté sa participation aux essais privés du Kawasaki Racing Team qui se tenaient sur la piste de Sepang il y a deux semaines...

Coutumier des interviews vidéo sur son site personnel, Vermeulen ne cachait pas sa déception : "je n'ai pu rouler qu'une journée sur les trois... une demi-journée en fait, après quoi mon genou s'est mis à enfler et à me faire souffrir", relate-t-il directement à ses fans.

Incapable de se déhancher dans les virages à droite, tout juste à l'aise en ligne droite, le vice-champion WSBK 2005 ne pouvait finalement que tourner à gauche... Une relative bonne nouvelle, puisqu'il s'agit justement du sens de rotation de Phillip Island !

Vélo, natation, physio, kayak de vagues, barbecue en mer... Chris prépare au mieux sa nouvelle saison et a décidé, en accord avec son chef Paul Risbridger, de faire l'impasse sur Portimao. Il devrait être de retour lors des essais officiels chez lui à Phillip Island, une semaine avant de prendre le départ de sa 60ème course en World Superbike.

Joan Lascorz n'est actuellement pas au meilleur de sa forme non plus. Blessé à Silverstone début août - "une épaule amochée, un doigt également touché et quatre côtes fracturées", recensaient les Verts -, le Ninja espagnol avait dû faire une croix sur ses chances d'obtenir la couronne mondiale en Supersport face aux deux Honda de Sofuoglu et Laverty.

Cela n'a toutefois pas empêché le n°26 d'obtenir son pass pour la catégorie supérieure, au sein d'un team qu'il connaît déjà parfaitement et avec qui il a réalisé des derniers tests plutôt prometteurs en Malaisie. "Bien que je ne sois pas revenu à 100% de ma forme, j'ai fait de bons temps, proches de ceux de Tom", signalait Joan.

Des chronos réguliers en 2'05 et quelques sprints en 2'04 sur les gommes Pirelli de course ont été évoqués par l'équipe à son retour de Sepang. Des résultats plutôt convaincants lorsqu'on les compare aux derniers chronos officiels réalisées par Melandri sur la Hayate en 2009 : 2'03 sur des Bridgestone de qualif'.

Naturellement, on attendra la fin des essais à Portimao pour commencer à situer la ZX-10R face à ses concurrentes. Puis on observera avec attention les premières courses pour statuer de manière ferme... mais jamais définitive, car le développement des machines est désormais constant, notamment grâce à l'électronique !

En l'absence de Vermeulen, Sykes fait donc office de pilote n°1. Un statut qu'il a endossé dès le milieu de l'été dernier avec détermination, débouchant sur un relatif succès : abonné aux "arrière-postes" en début de saison, Tom est monté à cinq reprises dans le Top 10 lors des six dernières courses...

Lors des derniers essais à Sepang, l'anglais aurait encore haussé le rythme : "le dernier jour, nous avons franchi un pas important et augmenté notre vitesse", se réjouissait le n°66. "Le progrès est dû à la géométrie et au châssis : nous avons désormais un excellent équilibre, qui correspond bien à mon style de pilotage".

Depuis son incroyable deuxième place à Donington en 2008 alors qu'il était invité - wild card, comme on dit -, le pilote de 25 ans (26 le 19 août 2011) n'a plus regoûté au champagne... Sa nouvelle saison chez Kawasaki - après une première belle année passée dans l'ombre de Ben Spies chez Yamaha - lui permettra-t-elle de relancer son compteur de podiums ?

Deux autres ZX-10R participeront également à cette 24ème édition du championnat du monde de Superbike : celles de l'équipe Pedercini qui faisait rouler l'an dernier Roger Lee Hayden et Matteo Baiocco. Passés complètement inaperçus l'an dernier, aucun des deux pilotes n'a été conservé.

Mais attention, à l'instar de BMW, Kawasaki pourrait réserver de belles surprises avec ce second team "made in Italie" ! Le seul pilote confirmé à l'heure actuel est Roberto Rolfo, vainqueur de la première course de Moto2 disputée à Sepang l'automne dernier. C'est dire si l'italien était donc très à l'aise sur le tracé malais pour dégrossir le travail sur la Ninja privée !

"J'ai décidé de quitter le Moto2 car je désirais piloter la nouvelle Kawasaki ZX-10R et profiter de son énorme potentiel", rappelait le vice-champion du monde 250 cc (en 2003) à l'annonce de sa signature avec Pedercini.

Déjà passé par la case WSBK en 2007 et 2008, le natif de Turin a fait bonne impression la première année en décrochant aux commandes de sa CBR1000RR six cinquièmes places et deux quatrièmes. Mais sa seconde année ne l'a vu entrer dans le Top 10 qu'à une seule reprise... Roby fera-t-il mieux avec la toute nouvelle Ninja ?

Quant au second pilote Pedercini, il est pour le moment inconnu. Gabor Talmacsi a bien tourné à Sepang sur la ZX-10R, mais le hongrois préfèrerait rester, lui, en Moto2...

On sait toutefois que l'équipe va permettre à son pilote inscrit cette année en Superstock 1000, Bryan Staring, de participer à la manche d'ouverture à Phillip Island. Champion de Superbike australien en titre, il roulera à domicile et pourrait donc apporter quelques points à Kawasaki.

Les teams Kawasaki

Kawasaki Racing Team

  • Chris Vermeulen #77
  • Tom Sykes #66
  • Joan Lascorz #17

    Team Pedercini

  • Roberto Rolfo #44
  • A définir (à vos CV !)
  • .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !