• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WORLD SUPERBIKE 2011
Paris, le 28 janvier 2011

WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2011

WSBK : teams, pilotes et enjeux de la saison 2011

Cette année encore, Moto-Net.Com suivra pour vous les exploits, les déboires, les bastons et les victoires du World Superbike. La saison 2011 débute le 26 février en Australie, mais profitons des essais officiels à Portimao pour faire les présentations !

Imprimer

Aprilia : trois RSV4, les championnes à battre

Champions du monde en titre de WSBK, Max Biaggi et son team officiel Aprilia Alitalia ont signé pour deux saisons supplémentaires (lire MNC du 19 octobre 2010 : Biaggi et Aprilia repartent pour deux tours). En 2011, l'Aprilia RSV4 Factory qui entre dans sa 3ème année et l'Empereur romain, qui soufflera ses 40 bougies le 26 juin, partent donc à la quête de nouveaux podiums, de nouvelles victoires et de nouveaux sacres !

L'an dernier, la marque de Noale est montée sur 17 podiums - dont trois avec Leon Camier. Elle en a gravi la plus haute marche à dix reprises - en compagnie de Max exclusivement - et a enlevé les deux titres mis en jeu : celui de pilote et celui de constructeur.

C'est dire si en ce début de saison 2011, l'Aprilia RSV4 sera la machine à battre ! Celle flanquée de l'indéboulonnable numéro 3 - le numéro fétiche de Mad Max qui ne roulera pas avec le n°1 - sera assurément la plus dangereuse...

Auréolé d'une cinquième couronne mondiale - enfin ! -, Max Biaggi a semble-t-il passé d'excellentes vacances, tout occupé à pouponner son deuxième enfant : Leon. Oui, comme Leon Haslam, son plus grand rival en 2010, ou comme Leon Camier, son coéquipier chez Aprilia Alitalia !

La veille de son départ pour les essais de Portimao qui se déroulent jusqu'à dimanche, Max assurait sur son site officiel être serein et se sentir bien. "Espérons que la météo nous sera favorable pour trouver au plus vite les meilleurs réglages sur la moto"", concluait le pilote italien.

Malheureusement, les prévisions ne sont pas très engageantes : la pluie menace la région d'Algarve, où se trouve la superbe piste... Les chronos qui y seront recueillis seront-ils significatifs, ou faudra-t-il attendre les derniers essais officiels à Phillip Island, une semaine avant l'ouverture du championnat ?

Quoi qu'il en soit, Biaggi sera bien l'homme à battre à Phillip Island et lors des courses suivantes... Or, un pilote dispose du même attirail pour s'imposer en course : Leon Camier ! Il faudra donc surveiller de près le pilote de la RSV4 n°2, qui s'apprête à disputer sa deuxième saison au plus haut niveau.

Classé finalement 12ème en 2010, Leon a réalisé quelques belles performances au cours de son année d'apprentissage mais a fini par se blesser à la main en Allemagne, loupant les trois dernières épreuves du championnat.

Pour 2011, l'ex-champion anglais (2009 en SBK et 2005 en SSP) s'est entraîné comme jamais et affirme être en pleine possession de ses moyens. Mais il prévient également les bookmakers : "je pense que les gens savent désormais que je m'amuse pas à faire des prévisions sur mes prochains essais, sans parler de la prochaine course ou de la saison" !

Conscient qu'il participe à un championnat au niveau extrêmement relevé, le grand garçon (1,88 m !) préfère attendre d'être sur la piste entouré de tous ses petits camarades avant de se prononcer. "Wait and see", comme il le dit si bien...

Tout aussi célèbre que le n°3, le n°41 trouvera sa place sur une troisième Aprilia, préparée par le Team PATA : Noriyuki Haga disputera sa 12ème saison en World Superbike au guidon de la véloce RSV4 !

Dévoilée officiellement à Vérone la semaine dernière, cette nouvelle venue pourrait bien voler la vedette aux deux motos officielles. "Avec cette moto, je pense pouvoir viser les premières places à chaque courses", lance d'ailleurs Nitro Nori !

Impressionnant, bagarreur et victorieux - à 43 reprises en WSBK -, Haga a connu une saison 2010 décevante au guidon de la dernière Ducati 1198 officielle mais demeure très rapide. Il s'est apparemment trouvé une nouvelle motivation en intégrant le team satellite Aprilia et se dit prêt à atteindre son objectif, le même depuis des années...

"J'ai réalisé de nombreuses choses à travers ma carrière mais je reste insatisfait", avoue le pilote nippon. "Je rêve de remporter le titre mondial et il n'est pas écrit que je n'y arriverai pas avec cette moto", prévient le multiple vice-champion du monde (2000, 2007 et 2009).

Car pour paraphraser l'un des plus grands savants du XXème siècle (du XIXème ou du XXIème, on ne sait plus vraiment avec le Doc Emmet Brown) : "le futur n'est jamais écrit à l'avance. Pour personne. Il sera ce que vous en ferez...". Libre à Noriyuki donc de s'inspirer de Biaggi et d'entamer, à l'aube de ses 36 ans, un nouveau chapitre dans sa belle carrière !

Les teams Aprilia

Aprilia Alitalia Racing Team

  • Max Biaggi #3
  • Leon Camier #2

    PATA Racing Team

  • Noriyuki Haga #41
  • .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !