• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 6 juillet 2014

WSBK Portugal (2) : Rea et les Ducati dansent sous la pluie

WSBK Portugal (2) : Rea et les Ducati dansent sous la pluie

La piste détrempée, une petite bourde de Guintoli et un Sykes sur la retenue ont permis à Jonathan Rea de s'imposer brillamment cet après-midi à Portimao ! Le podium est complété par les deux Ducati d'usine de Davide Giugliano et Chaz Davies. Seconde course Superbike Jonathan Rea prend le meilleur départ et vire en tête devant Tom Sykes,…

Imprimer

La piste détrempée, une petite bourde de Guintoli et un Sykes sur la retenue ont permis à Jonathan Rea de s'imposer brillamment cet après-midi à Portimao ! Le podium est complété par les deux Ducati d'usine de Davide Giugliano et Chaz Davies.

Seconde course Superbike

Jonathan Rea prend le meilleur départ et vire en tête devant Tom Sykes, Chaz Davies, Marco Melandri, Sylvain Guintoli, Loris Baz, Leon Haslam, Davide Giugliano, Sylvain Barrier (!), Chris Iddon, etc. La Honda n°65 prend la poudre d'escampette dans le premier tour, imitée par la Kawa' n°1 qui s'éloigne de la Ducati n°7 et de l'Arpilia n°33.

Guintoli accélère dans le deuxième tour : le n°50 lâche Baz et revient dans la roue arrière de Melandri... Mais Johnny Rea est de loin le plus rapide en ce début de course et le Nord Irlandais porte son avance à plus de deux secondes à la fin de cette deuxième boucle !

La visibilité devient de moins en moins bonne, mais elle n'empêche nullement Melandri, Davies et Guintoli de se bastonner quasiment dans chaque virage ! Curieusement, Baz n'en profite pas pour remonter sur ses prédécesseurs, pendant que Haslam et Giugliano se battent pour la 7ème place.

"Guinters" porte une attaque sur Chazie en bas de la ligne droite, se fait repasser dans la cassure suivante, retente sa chance dans le troisième virage mais s'incline à nouveau... En arrière plan, Toni Elias est chassé hors de la piste par Laverty.

Mister Guintoli continue de mettre la pression sur Davies et passe finalement le Gallois dans la 4ème boucle, à l'occasion d'un superbe et courageux dépassement dans le virage 9, un gauche très rapide et en appui. Sylvain a visiblement une grande confiance dans son train avant !

Notre n°50 se trouve à deux secondes de Sykes, qui compte lui même trois secondes de retard sur l'extraordinaire Jonathan Rea !  Le coéquipier de Sylvain, Melandri, grimpe en quatrième position et se sépare rapidement de Davies, bientôt rattrapé par Haslam et Giugliano.

Habituellement très bon sur le mouillé, Baz n'est pas dans le coup cet après-midi et pointe à la huitième place, trois secondes devant Alex Lowes. Badovini est à 10 secondes de la Suzuki n°22, en 10ème position. la Bimota de l'italien n'étant pas homologué, Sylvain Barrier demeure le premier pilote "officiel" de la catégorie Evo.

Melandri prive son coéquipier de "sa" troisième place dans le 5ème tour et se lance aussitôt à la poursuite de Sykes qui se trouve à moins de deux secondes. L'écart est diminué de moitié au début du 8ème tour... Guintoli s'accroche et se retrouve dans la roue de Sykes lorsque celui-ci est doublé par Melandri !

Le Number One, qui n'a rien à gagner dans ces conditions piégeuses, est rapidement doublé par Guintoli. Tom est quatrième , une bonne seconde devant Davide Giugliano. Leon Haslam domine Chaz Davies, tandis que Loris Baz est menacé par Alex Lowes... Sylvain Barrier perd quelques places au scratch mais reste premier Evo.

Les motos peinent à rester en ligne dans la ligne droite mais le n°33 s'en contrefiche et continue d'attaquer comme si la piste était sèche ! Dans le viseur du pilote Aprilia se trouve la Fireblade de Rea, dont l'avance tombe de trois à deux secondes en l'espace d'un tour...

Guintoli n'est pas en reste et signe le meilleur chrono du 11ème tour. Le Frenchie navigue - littéralement ! - dans le sillage de son coéquipier et remonte lui aussi très fort sur Johnny Rea ! Giugliano roule toujours en solitaire en quatrième position, Sykes, lui, est menacé par Haslam...

Au 13ème tour, Melandri se trouve dans l'aspiration de la Fireblade mais ne déclenche pas d'attaque dans le premier virage, permettant à Guintoli de le ramarrer définitivement. Jonathan Rea se fait une chaleur au freinage de l'épingle, mais ce sont les deux Aprilia qui terminent par terre !

Alors qu'il cherche à doubler Melandri sur l'intérieur, Guintoli perd l'avant et fauche son coéquipier ! Les deux RSV4 glissent vers l'extérieur de la piste entièrement bitumé. Seule la n°50 peut repartir : Sylvain s'excusera plus tard...

Giugliano hérite de la deuxième place, Tom Sykes (re)monte sur le podium mais Haslam et Davies sont sur ses talons ! Leon double d'ailleurs rapidement son compatriote, désormais pris en chasse par Davies, Lowes... et Baz qui se trouve à une petite seconde !

Lowes est le plus rapide de cette joyeuse bande : le champion anglais se hisse en quatrième position dans le 15ème tour et saute sur la troisième le tour suivant ! Baz doit s'y prendre à deux fois pour passer son coéquipier.

Alex Lowes se loupe dans le 16ème tour et laisse repasser Haslam. Derrière la Suzuki se trouvent les deux Kawasaki officielles... et l'Aprilia n°50 ! Cinq pilotes peuvent donc prétendre à la troisième marche : les derniers tours promettent d'être animés, et le sont !

Hors de portée, Jonathan Rea et Davide Giugliano surfent vers les deux premières marches du podium. Davies mène impeccablement sa Panigale d'usine et prend l'avantage à trois tours de la fin, mais Lowes et Haslam n'ont peut-être pas dit leur dernier mot !

Derrière les deux pilotes anglais, Baz consolide sa sixième position tandis que Guintoli parvient à devancer son grand ennemi au championnat, Tom Sykes. La fin de la course est marquée par la superbe lutte opposant la Honda n°91 et la Suzuki n°22 : plus jeune et plus insouciant, Lowes bat finalement son grand copain Haslam !

Johnny Rea et son inséparable Fireblade remportent leur première victoire à Portimao avec une confortable avance sur les deux Ducati officielles de Davide Giugliano et Chaz Davies. Le "Top five" est complété par Alex Lowes sur Suzuki et Leon Haslam sur la seconde Aprilia.

Suivent les trois pilotes présents sur le podium de la première course portugaise : Tom Sykes, Sylvain Guintoli et Loris Baz... mais dans l'ordre inverse cette fois ! Onzième derrière les "Superbike" de Laverty et Elias, Sylvain Barrier obtient sa première victoire aux commandes de sa BMW "Evo".

Intouchable en première manche, Sykes profite de la boulette de Guintoli en seconde manche pour conforter sa mainmise sur le championnat : le "Number One" totalise 284 points et compte 43 points d'avance sur "Guinters", 48 sur "Bazooka", 49 sur "JR" et 92 sur Macho Marco".

La prochaine épreuve est programmée dès la semaine prochaine, sur le tracé californien de Laguna Seca... Cette neuvième épreuve, réservées aux Superbike - pas de Supersport aux USA - sera à suivre en quasi-direct sur Moto-Net.Com : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marquez et Verstappen, vainqueurs au Honda Racing Thanks Day 2022

Après deux années d’interruption à cause du Covid-19, Honda a renoué dimanche dernier avec sa traditionnelle journée de remerciements. L’occasion de voir les deux grands champions de vitesse Marc Marquez et Max Verstappen se mesurer en kart ? Ah pas vraiment, ils étaient coéquipiers... et ils ont gagné !
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Le géant chinois du deux-roues électrique Yadea se lance dans la moto

Leader autoproclamé dans le deux-roues électrique avec 13,8 millions de scooters, vélos et trottinettes vendus dans le monde en 2021 (!), Yadea arrive tout juste en France. L’an prochain, le géant chinois tentera une première incursion dans la moto avec sa Keeness VFD, à piles bien sûr et équivalent 125 cc. Présentation.
Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...