• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 6 juillet 2014

WSBK Portugal (1) : Sykes gagne devant Guintoli et Baz

WSBK Portugal (1) : Sykes gagne devant Guintoli et Baz

Chahuté en début de course, Tom Sykes a maté ses petits camarades ce midi sur le circuit de Portimao. Le Ninja anglais enregistre son 21ème succès en WSBK, soit autant que Biaggi. Sylvain Guintoli et Loris Baz l'accompagnent sur ce premier podium portugais 2014. Première course Superbike Tom Sykes se fait croquer par Jonathan Rea et Marco Melandri dans la…

Imprimer

Chahuté en début de course, Tom Sykes a maté ses petits camarades ce midi sur le circuit de Portimao. Le Ninja anglais enregistre son 21ème succès en WSBK, soit autant que Biaggi. Sylvain Guintoli et Loris Baz l'accompagnent sur ce premier podium portugais 2014.

Première course Superbike

Tom Sykes se fait croquer par Jonathan Rea et Marco Melandri dans la descente vers le premier virage. Suivent Chaz Davies, Sylvain Guintoli, Loris Baz, Alex Lowes, Leon Haslam, Eugene Laverty et Davide Giugliano. Sylvain Barrier écarte dans la première courbe et perd une paire de places.

Baz double Guintoli avec beaucoup d'autorité au début du premier tour, puis profite d'une petite chaleur de Davies pour monter en quatrième position. Devant, Sykes fait mine de déboiter Melandri dans la ligne droite mais reste derrière l'Italien.

En tête depuis l'extinction des feux rouges, Rea impose son rythme et dispose de quelques longueurs d'avance au début du deuxième tour. Baz est alors quatrième, Guintoli sixième, Barrier 13ème, Guarnoni 17ème et Foret 22ème.

Sykes passe Melandri dans la ligne droite de la 3ème boucle. Baz, Guintoli et Davies reviennent au contact des trois hommes de tête. Haslam mène le second groupe composé de Laverty, Giugliano et Lowes. Salom est le premier de la catégorie Evo devant Iddon et Barrier.

À l'entame du 4ème tour, l'Aprilia n°33 profite de du phénomène d'aspiration pour passer la Honda n°65 au beau milieu de la ligne droite... Mais c'est la Kawasaki "Number One", elle même dans l'aspi de la RSV4 de Marco, qui s'empare des rênes de la course !

Le Britannique tente aussitôt de filer à l'anglaise... Melandri s'accroche tant qu'il peut mais est contraint de céder plusieurs longueurs au Champion du monde en titre. Rea maintient sa Fireblade dans le roue de la RSV4 d'usine, mais est suivi de - très - près par Baz, Guintoli et Davies.

Tom Sykes produit son effort et compte une demie seconde d'avance sur Melandri au début du 6ème tour. Toni Elias chute au même momen, , repart mais doit finalement abandonner. Sylvain Barrier, plus souvent sur une roue que sur deux (!) assure un superbe spectacle avec ses deux grands rivaux, Salom et Iddon. Guarnoni lutte toujours pour entrer dans les points. Foret est déjà signalé avec un tour de retard.

En tête de course, Baz réussit à s'installer sur le podium en dépassant Rea. Le "Géant Vert" compte une petite demie seconde de retard sur Melandri, mais une grosse seconde et demie sur son coéquipier Tom Sykes qui ouvre la piste.

Loris résiste magnifiquement à une attaque de Johnny au début du 9ème tour ! Le Français ne peut rejoindre la corde dans le premier virage et dans la cassure suivante mais ne lâche rien : à l'extérieur de Rea, Baz reste gaz ouvert en grand et reste devant ! Melandri perd momentanément pied et est attaqué de toutes part...

Rea et Guintoli se trouvent dans le dosseret de l'Italien et le menacent dans la longue ligne droite mais n'arrivent pas à passer. Dans le 11ème tour Guintoli fait un véritable festival : le Frenchie se hisse en tête du groupe de chasse alors que quelques gouttes de pluie apparaissent et que le drapeau blanc est sorti !

Moins "hydrophobe" que ses petits camarades, Haslam progresse lui aussi. Le n°91 glisse sa Honda sous la Ducati de Davies mais perd l'avant et entraine le Gallois dans sa chute. Leurs poursuivants (Giugliano, Laverty et Lowes en premier lieu) gagnent deus places : Sylvain Barrier, neuvième de la course désormais, et toujours premier de la catégorie Evo !

Imperturbable, Tom Sykes poursuit sa course en solitaire et maintient son avance de deux secondes sur Guintoli, Baz et  Melandri. Rea perd petit à petit le contact avec ses camarades. Giugliano se trouve six secondes plus loin tandis que Laverty et Lowes se bagarrent pour la septième place, à deux secondes de la Panigale d'usine.

Il ne reste que cinq tours à parcourir et la petite averse semble déjà oubliée. Sykes parade seul en tête, tandis que les écarts se creusent entre ses poursuivants. Melandri tente d'attaquer Baz sur les freins dans le 16ème tour mais élargit à chaque fois, sans jamais passer devant le n°76.

Barrier et Salom sont bien plus propres et inséparables : Sylvain cravache sa BMW pour rester devant le Ninja officiel. Huit secondes devant ces deux pilotes Evo, Giugliano est rejoint par les deux Suzuki : Laverty se porte à la hauteur de la Ducati dans la ligne droite et débute le 18ème tour en sixième position.

À plus de trente secondes du leader, Guarnoni (15ème) fait tout son possible pour revenir sur Iddon et Canepa afin de doubler ou tripler son score. Foret a abandonné depuis un bon moment... Le dernier pilote en course est Aaron Yates, sur sa 1190 RX.

Alors que Tom Sykes et Sylvain Guintoli se dirigent - presque ! - tranquillement vers les deux premières marches du podium portugais, Melandri cherche désespérément à gravir la troisième. Le Hérisson retarde ses freinages, écrase consciencieusement son levier droit, mais est toujours trop éloigné de Baz.

Laverty, Lowes et Giugliano offrent un dernier tour de toute beauté : le champion anglais Alex trouve finalement une ouverture sur son expérimenté coéquipier et le laisse s'expliquer avec Davide. Finalement, Eugene s'incline face à l'Italien...

La déception est plus grande encore pour Sylvain Barrier : le pilote BMW Italia se fait passer à l'accélération dans l'ultime ascension vers la ligne d'arrivée ! Le n°52 obtient néanmoins une superbe 10ème place pour sa troisième course de l'année. Sa quatrième débute dans deux petites heures : restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 3 commentaires
Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 15 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Retrouvez les caractéristiques principales des nouveautés moto et scooter révélées sur le Journal moto du Net et celles à venir : présentations, prix, dates de sortie, prospectives et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique pour tout savoir sur les deux et trois-roues 2021, c'est évidemment sur Moto-Net.Com !
Nouveautés 2021 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 9 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 10 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 12 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 70 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...