• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 août 2013

WSBK Grande-Bretagne : Laverty passe entre les gouttes !

WSBK Grande-Bretagne : Laverty passe entre les gouttes !

Quelques gouttes de pluie ont privé Sykes d'une nouvelle pole cet après-midi à Silverstone. Relancée pour 20 minutes, la Superpole a finalement récompensé Eugene Laverty, qui partira demain devant Checa, Rea, Baz et Sykes.   Le drapeau rouge et celui de "changement d'adhérence" sont apparus alors que Tom Sykes fonçait vers la ligne d'arrivée…

Imprimer

Quelques gouttes de pluie ont privé Sykes d'une nouvelle pole cet après-midi à Silverstone. Relancée pour 20 minutes, la Superpole a finalement récompensé Eugene Laverty, qui partira demain devant Checa, Rea, Baz et Sykes.  

Le drapeau rouge et celui de "changement d'adhérence" sont apparus alors que Tom Sykes fonçait vers la ligne d'arrivée et allait signer un temps qui lui aurait assuré, à coup sûr, la 18ème pole position de sa carrière en World Superbike.

Au lieu de cela, le n°66 et ses petits camarades de la SP3 (troisième et dernière phase de la Superpole) ont du rejoindre les stands et se préparer à disputer une ultime session de qualification de 20 minutes. Déclarée "Wet", celle-ci s'est déroulée quasi intégralement sur le sec...

Parti comme une balle dès la réouverture de la piste, Loris Baz postait le temps de référence et pensait détenir là sa première pole position en WSBK. Mais les As du guidon n'ont pas hésité à sortir une dernière fois, à quelques minutes de la fin, donnant lieu à une incroyable bataille !

Au final, Eugene Laverty sort heureux vainqueur de cette baston mémorable. Il s'agit pour le pilote officiel Aprilia de sa toute première Superpole en World Superbike. L'Irlandais a pourtant déjà disputé 68 courses (soit 34 week-end), gravi 20 podiums et remporté 7 victoires dans cette même catégorie...

Quasiment aussi comblé que "Youdjine", Carlos Checa a profité de cette épreuve de Superpole "pas comme les autres" pour poster le deuxième meilleur temps au guidon de sa Ducati Alstare. En termes de progression entre le premier et le second jour des essais, le champion espagnol s'impose largement. Arrivera-t-il à suivre le rythme en course ?

Jonathan Rea et sa Honda Pata complètent le premier rang en devançant de justesse (moins de trois centièmes de seconde !) Loris Baz et sa Kawasaki officielle. Quatrième sur la grille anglaise, notre "Géant Vert" n'aura pas besoin de la pluie cette année pour jouer la gagne. Surveillez bien la n°76 verte !

De l'autre côté du box Kawa', Tom Sykes était passablement énervé. Intouchable vendredi, le Ninja anglais ne devançait Leon Camier que de trois centièmes de seconde ce matin à l'issue de la deuxième séance qualif' et comptait sur l'épreuve de Superpole pour remettre les pendules à l'heure. Il devra(it) le faire demain en course...

Chaz Davies et sa BMW Goldbet se sont emparés de la 6ème place et relèguent Leon Camier justement et sa Suzuki Crescent au troisième rang. L'équipe Fixi Crescent joue à domicile et espérait une meilleure place : invités en 2011 sur cette épreuve, ils avaient signés la pole avec John Hopkins... Heureusement, "Lionne" est bien meilleur en course qu'en qualification !

Lâché par son Aprilia, Sylvain Guintoli n'a pas pu boucler un seul tour lors de la dernière séance de Superpole et hérite de la huitième place sur la grille. Le leader du championnat risque de souffrir de l'épaule demain : il lui faudra tout donner, surtout en début de course !

Davide Giugliano pour sa part, a encore poussé le bouchon ses Pirelli trop loin... Le n°34 a perdu l'avant de son Aprilia Althea pendant la SP2. Une fois relevé, le Romain s'est aperçu qu'il était incapable de poser le pied gauche à terre. Évacué sur une civière, il a donc du faire une croix sur la SP3 (et la "SP4" !). Espérons qu'il sera en mesure de prendre le départ demain.

Vainqueur des 8 Heures de Suzuka le week-end dernier, Leon Haslam boitait encore fortement en rejoignant son garage. Le n°91 du team Honda Pata n'était pas satisfait de sa place sur la grille car il comptait hisser sa Honda sur le premier rang ! Il en est loin : 12ème, derrière Max Neukirchner et sa Ducati MR-Racing.

En tête du quatrième rang, Jules Cluzel est déçu lui aussi : auteur du meilleur temps de la SP1 (en 2' 04,498), notre n°16 est resté bloqué en SP2. Le vice-champion du monde de Supersport avait connu un week-end parfait l'an dernier à Silverstone (lire MNC du 5 août 2012 : Baz, Cluzel et Guintoli : trois Français en Or)... Mais le Superbike est un niveau au-dessus !

Les Italiens n'ont pas eu de veine ce samedi après midi : Ayrton Badovini et sa Ducati Alstare ont été stoppés (par Leon Haslam) en SP1 pour sept centièmes de secondes. Un centième de seconde derrière ce premier duo transalpin, Michel Fabrizio et son Aprilia Red Devils Roma doivent se contenter de la 14ème place sur la grille.

Victime d'un problème de boite de vitesse sur sa BMW Goldbet au milieu de la SP1, Marco Melandri pour sa part n'a même pas pu défendre ses chances en Superpole et échoue à la 15ème place sur la grille. Onzième temps à l'issue des essais qualif', le n°33 va devoir se cracher dans les gants pendant les courses... Tant mieux pour le spectacle !

Mark Aitchison, qui remplace Alex Lundh au sein de l'équipe Kawasaki Pedercini, précède son coéquipier Federico Sandi au dernier rang. Vittorio Iannuzzo et sa BMW Grillini complèteront cette sixième ligne lors des deux départs prévus demain : à 12h puis à 15h30 (+ 1 heure en France !).

Les courses du World Superbike 2013 à Silverstone, ainsi que celle de la catégorie Supersport, seront à suivre en quasi-direct sur Moto-Net.Com : restez connectés !

Superpole WSBK 2013 Silverstone

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les inquiétudes du futur patron de Rossi en MotoGP

Razlan Razali, patron de l'équipe Yamaha Petronas-SRT, avoue avoir douté de sa future recrue Valentino Rossi après sa première course décevante au GP d'Espagne, mais le retour du Docteur sur le podium au GP d'Andalousie a rassuré le dirigeant malais ! Bilan.
Un nouveau Grand Prix pour la finale de la saison MotoGP 2020

Les organisateurs du championnat du monde MotoGP annoncent un nouveau Grand Prix "en Europe le 22 novembre", qui fera office de finale pour la saison MotoGP 2020 une semaine après le GP de Valence. Explications.
Horaires et enjeux du Grand Prix de République tchèque MotoGP 2020

La troisième course du championnat du monde des Grands Prix MotoGP a lieu ce week-end sur le circuit de Brno, en République tchèque. Fabio Quartararo sera-t-il capable d'enchaîner une troisième victoire d'affilée ? Marquez sera-t-il parfaitement remis de ses blessures ? Rossi poursuivra-t-il sur sa lancée ? Présentation, horaires et déclarations.
Nouveaux coloris, Euro5 et améliorations sur les motos BMW 2021

BMW commence la présentation de ses nouvelles motos 2021, qui se fera comme chaque année en deux temps : les nouveaux coloris et les équipements en été, puis les "vraies" nouveautés en automne. Lever de rideau.
L'usine MBK de Yamaha, premier producteur de deux-roues motorisés en France

A l'arrêt pendant deux mois en raison du coronavirus, MBK Industrie tourne de nouveau à plein régime : ses 544 salariés assemblent jusqu'à 22 motos XSR700 par heure sur les chaînes de Saint-Quentin (02), signale fièrement son propriétaire Yamaha. Explications.
Pourquoi la Kawasaki ZX-25R ne sera pas importée en France

Présentée la semaine dernière sur Moto-Net.Com, la Kawasaki ZX-25R a tapé dans l'oeil de nombreux motards sportifs. Hélas, cette mini Ninja fabriquée en Thaïlande ne sera pas commercialisée sur notre vieux continent. Kawasaki France nous apporte quelques précisions. Interview.
 Bilan des 80 km/h : doit mieux faire... ou différemment ?

Deux ans plus tard, la baisse de la vitesse autorisée de 90 à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central a-t-elle atteint son objectif de 300 à 400 vies épargnées par an ? Non : le bilan officiel de la Sécurité routière fait état de 349 morts évitées… en 20 mois. Explications et réflexions.
Radars 2 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...