• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 5 octobre 2014

WSBK France (1) : Melandri offre la victoire à Guintoli

WSBK France (1) : Melandri offre la victoire à Guintoli

Après avoir démontré qu'il pouvait gagner la course, Marco Melandri a cédé sa première place à Sylvain Guintoli. Le Frenchie continue donc, plus que jamais, à se battre pour le titre mondial contre Tom Sykes, à qui Loris Baz a du offrir sa 4ème place ! Après avoir bénéficié de conditions idéales…

Imprimer

Après avoir démontré qu'il pouvait gagner la course, Marco Melandri a cédé sa première place à Sylvain Guintoli. Le Frenchie continue donc, plus que jamais, à se battre pour le titre mondial contre Tom Sykes, à qui Loris Baz a du offrir sa 4ème place !

Après avoir bénéficié de conditions idéales pour la Superpole hier après-midi, les pilotes de Superbike vont devoir rouler sur le mouillé pour leur première course ce matin. Le nombre de tours est donc limité à 19 tours, contre 21 sur le sec... Action !

Première course Superbike

Tom Sykes part très bien mais Jonathan Rea s'incruste à l'intérieur de la Kawasaki n°1. Les deux pilotes britanniques précèdent Davide Giugliano, Marco Melandri et Sylvain Guintoli qui passe devant son coéquipier dans Estoril. Suivent Xavi Forés, Alex Lowes, Loris Baz et Eugene Laverty.

Déterminé comme jamais - ou rarement ! -, Guintoli double une poignée de pilotes au - très gros - freinage d'Adelaide mais son ennemi n°1 (Sykes, who else ?) lui pique la deuxième place dans Nürburgring. Pendant ce temps, Rea prend la poudre d'escampette !

Sylvain passe devant Tom dans la descente vers Lycée. Davies attaque Sykes mais ne peut rester devant lui ! Le Ninja anglais entame le 2ème tour poursuivi par Davies, Melandri, Giugliano, Baz et Forés (champion d'aAllemagne 2014). Davies chute à Adelaide mais ne fauche personne, ouf !

Guintoli déterre clairement la hache de guerre et rejoint Rea dès la deuxième boucle. Notre Frenchie passe Rea juste avant de négocier la chicane de la ligne droite. Le public se lève pour acclamer leur n°50 adoré ! Pendant ce temps, Alex Lowes rejoint les stands. Elias chute dans Adelaide alors qu'il roulait devant Barrier. Sylvain monte donc en neuvième position devant un certain Laverty.

Guintoli attaque le 4ème tour avec une avance d'une seconde sur Rea. Le n°65 devance de quelques longueurs Sykes, talonné et menacé par Giugliano. Davide attaque Tom dans la montée vers Chateau d'eau, obligeant le Ninja anglais à s'écarter de sa trajectoire et couper le pif paf... Cinquième, Loris Baz surveille tout cela avec intérêt ! Plus loin derrière, Laverty se sort mais repart.

Giugliano poursuit sa remontée et atteint la deuxième place et vise désormais l'Aprilia n°50, mais l'Italien en fait - encore une fois ! - un peu trop et termine par terre. Derrière, Baz et Melandri doublent à leur tour Rea, bientôt imités par Sykes. Forés, au contact de ces cadors depuis le départ, tombe dans Estoril et doit abandonner.

Guinters qui poursuit sa course en solitaire - et en tête ! - commence à dépasser les retardataires dès la fin du 6ème tour ! Plus de trois secondes derrière l'Aprilia officielle n°50 se trouve la n°33 et les deux Kawasaki d'usine. Rea se trouve à une bonne seconde du trio. Son coéquipier Haslam occupe la sixième position et tourne plus vite que JR...

Sylvain Barrier est à plus de trente secondes de Guintoli mais occupe une superbe septième place, une poignée de secondes derrière le "wildcard" Lorenzo Lanzi sur sa Ducati allemande. Jérémy Guarnoni est 11ème, Fabien Foret est dans les points en 15ème position, et Nicolas Salchaud sur sa F4RR est 16ème.

Sylvain Guintoli met un tour à Geoff May dans la 9ème boucle mais le Frenchie n'a d'yeux que pour son panneau qui le tient informé de l'écart qui le sépare de son coéquipier Melandri, ce sacré Marco qui l'a privé de victoire par deux fois à Jerez !

En arrière plan, Giugliano - reparti ! - assure le show en remontant le classement. Le n°34 s'empare de la huitième place en doublant Max Neukirchner et Sylvain Barrier. Ce dernier est toujours premier pilote Evo juste devant Nicolo Canepa et Jérémy Guarnoni.

Loin devant, Guintoli ne parvient pas à égaler le rythme de Melandri. Le Français se sort même dans la chicane en remontant sur Château d'eau et facilite d'autant le retour de l'Italien qui se retrouve dans l'aspiration de la RSV4 n°50 à la fin du 13ème tour...

Marco double Sylvain avec une facilité déconcertante mais son équipe affiche pour la seconde fois un "smiley" mécontent sur son panneau : l'équipe Aprilia lui demande de rendre la première place à son coéquipier encore en lice pour le championnat ! Melandri tiendra-t-il compte de cette consigne ?

Il ne reste plus que trois tours à parcourir et Melandri dispose toujours d'une bonne avance sur Guintoli. Mais à la sortie de d'Estoril, le Hérisson cesse d'accélérer et laisse passer Guinters ! Les spectateurs remercient chaleureusement l'Italien et encouragent Sylvain à se battre jusqu'au bout.

Pendant ce temps, Sykes se démène derrière son propre coéquipier Baz : les deux Ninjas frottent même leurs carénages dans la descente vers Lycée ! Le team Kawasaki impose à Loris de perdre une place mais le futur-ex pilote Kawasaki ne l'entend pas de cette oreille et augmente son avance sur Sykes...

Devant, les deux Aprilia déroulent bien plus sagement  jusqu'au drapeau à damier. Sylvain Guintoli empoche les 25 points mais Marco Melandri a bel et bien mérité le titre de "vainqueur" de cette première course à Magny-Cours. Jonathan Rea franchit la ligne d'arrivée cinq secondes derrière eux...

Puis arrivent les deux Kawasaki ! Dépité, Loris Baz a attendu l'ultime chicane pour céder sa quatrième place à Tom Sykes. Le "Number One" décroche deux points supplémentaires et compte ainsi 19 points de plus que Guinters au championnat. Prochaine distribution de points : dans un peu moins de trois heures !

Saluons en attendant la seconde manche la 10ème place de Sylvain Barrier qui correspond à une nouvelle victoire du pilote BMW Italia en catégorie Evo ! Jérémy Guranoni l'accompagne sur le podium Evo, derrière Niccolo Canepa. Fabien Foret décroche le point de la 15ème place et Nicolas Salchaud termine à une très satisfaisante 16ème place.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Yamaha Tracer 9 et Tracer 9 GT 2021 aux prix de 11 499 € et 13 999 € 

Mauvaise nouvelle pour les nombreux motards en attente des nouvelles Tracer 9 et Tracer 9 GT : ces excellentes et dynamiques motos routières revues pour 2021 connaissent une hausse de tarif plus importante que prévue suite à un correctif de prix de Yamaha France...
Roadster 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 7 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 9 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 10 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 68 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...