• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 13 avril 2014

WSBK Espagne (1) : doublé des Ninjas Sykes et Baz

WSBK Espagne (1) : doublé des Ninjas Sykes et Baz

Après leur doublé en Superpole, les deux pilotes officiels Kawasaki Tom Sykes et Loris Baz ont enchainé en première manche en installant leurs ZX-10R sur les deux premières marches d'un podium complété par Jonathan Rea et sa Honda CBR1000RR Fireblade...

Imprimer

Après leur doublé en Superpole, les deux pilotes officiels Kawasaki Tom Sykes et Loris Baz ont enchainé en première manche en installant leurs ZX-10R sur les deux premières marches d'un podium complété par Jonathan Rea et sa Honda CBR1000RR Fireblade...

Première course Superbike

Le poleman Tom Sykes prend le commandement, secondé par son lieutenant Loris Baz. Suivent Davide Giugliano, Jonathan Rea, Sylvain Guintoli, Marco Melandri, Chaz Davies, Marco Melandri, Chaz Davies, Toni Elias, Alex Lowes, Leon Camier, Eugene Laverty, Leon Haslam, David Salom, etc.

Le premier abandon de cette première course intervient très tôt : victime d'un souci technique sur sa ZX-10R Evo, Fabien Foret doit abandonner au bout de quelques mètres seulement. Le n°9 tachera de se refaire en seconde manche...

Sur la piste, Sykes attaque très fort dès le premier tour et seuls Baz et Giugliano parviennent à se caler dans son sillage. La Ducati est particulièrement impressionnante puisqu'elle arrive à suivre les Kawasaki officielles dans la longue ligne droite !

Rea et sa Honda n°65 se trouvent à une petite seconde devant les deux Aprilia officielles de Melandri et Guintoli, prises en chasse par le - toujours à Aragon - flamboyant Davies. Le n°7 bouscule d'ailleurs Guinters après le freinage de la ligne droite mais ne peut conclure son attaque.

Dans le second tour, Johnny Rea fausse compagnie à Marco Melandri. Calé dans la roue de son coéquipier, Sylvain Guintoli ne peut défendre sa sixième place face à l'agressif Davies qui réussit sa seconde attaque au freinage... mais sort de la piste quelques virages plus loin et rejoint la piste de nouveau derrière le n°50 !

Déjà tout petit dans les rétros - inexistants - des hommes de tête, le premier pilote Evo est Niccolo Canepa : le pilote Ducati Althea occupe la douzième place devant un Eugene Laverty bien moins vaillant qu'en Australie. Derrière l'Irlandais se trouvent les autres Evo de Salom, Guarnoni, Badovini, Iddon, Morais.

Aux avant-postes, Giugliano plonge à l'intérieur de Baz qui ne s'y attendait certainement pas et doit relever vivement sa Ninja pour laisser passer la bouillante Panigale ! Loin derrière, la 1190RX EBR de Geoff May casse et force le pilote américain à abandonner cette première course de la journée.

Sykes poursuit sa course en solitaire et porte son avance à plus de deux  seconde à la fin du 6ème tour. Baz goûterait bien à cette solitude : la Panigale n°34 ne peut déclencher d'attaque mais maintient la pression. Rea se maintient en quatrième position à une seconde du podium.

Un groupe de chasse se bat pour la cinquième place : Guintoli passe devant Melandri et lui laisse le soin de gérer Davies. Nettement plus rapides dans les courbes, le Gallois et sa 1199 manquent un peu de vitesse dans les bouts droits pour s'imposer face aux RSV4.

Devant, Baz profite de sa vitesse maxi pour surprendre Giugliano au bout de la ligne droite. Notre n°76 récupère "sa" deuxième place dans le 8ème tour. Le "Guépard savoyard" compte près de trois secondes de retard sur son chef de file, auteur du meilleur tour en course.

Le cap de la mi-course est franchi et le champion du monde gère parfaitement la situation. Le "Number One" du World Superbike compte une avance confortable sur son coéquipier Bazooka qui se sépare progressivement de Giugliano, moins incisif qu'en début de course.

Jonathan Rea est toujours posté en quatrième position mais remonte régulièrement sur l'Italien et sa Panigale. À quatre secondes de l'Irlandais, Guintoli s'éloigne de l'inséparable duo Melandri et Davies. Six secondes plus loin encore, Elias, Lowes, Laverty et Haslam assurent un beau spectacle !

Davies gagne une place dans le 12ème tour en dépassant Melandri. Les deux hommes ne peuvent plus prétendre au podium : Giugliano est à six secondes ! Laverty chipe quant à lui la huitième place à Elias. Une belle lutte oppose également Badovini, Salom et Guarnoni pour la 13ème position, une dizaine de secondes derrière Camier, premier Evo.

À quatre tours de la fin, Tom Sykes porte son avance à quatre secondes et file vers sa première victoire 2014. Loris Baz continue lui aussi de mettre du gros gaz car Davide Giugliano ne se trouve qu'à deux secondes, prêt à profiter de la moindre erreur du Français, mais l'Italien est lui même menacé...

Quatrième à plus de sept secondes de Sykes, Johnny Rea est le dernier à tourner encore sous les 2 minutes. Davies s'est définitivement débarrassé de Guintoli qui perd subitement pied, tout comme Melandri perdu en dixième position derrière Laverty et Elias, et juste devant Haslam et Lowes !

"Guinters" doit s'incliner face à son ancien coéquipier "Youdjine" Laverty et sa Suzuki, dans l'avant dernière boucle. Le Frenchie doit donc se contenter de la septième place. Sur l'autre Aprilia d'usine, Melandri perd une nouvelle place face à l'autre Suz' du champion britannique Alex Lowes.  

Dans le dernière tour, Jonathan Rea attaque l'ultime ligne droite dans l'aspi de Davide Giugliano et déboite la Ducati dans la longue descente avant de se rabattre devant lui. L'Italien conserve un peu plus de vitesse dans l'entrée du virage, se place à l'intérieur mais tape la Honda et chute !

Tom Sykes remporte la course devant son coéquipier Loris Baz ! Les deux pilotes officiels Kawasaki sont accompagnés sur ce premier podium espagnol par Jonathan Rea, sorti heureusement indemne de sa confrontation face à Davide Giugliano qui franchit la ligne d'arrivée en huitième position...

Entre temps, Chaz Davies s'est emparé de la quatrième place sur sa Ducati. Eugene Laverty hisse sa Suzuki à la cinquième place devant les Aprilia de Sylvain Guintoli et de Toni Elias. Les britanniques Leon Haslam et Alex Lowes complètent le "Top ten".

Le remplaçant de Sylvain Barrier, Leon Camier, termine à la douzième place derrière Marco Melandri. En tant que premier pilote de la sous-catégorie Evo, il poste sa BMW S1000RR aux côtés des Ninjas et Fireblade dans le parc fermé. Well done, Leon !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Yamaha Tracer 9 et Tracer 9 GT 2021 aux prix de 11 499 € et 13 999 € 

Mauvaise nouvelle pour les nombreux motards en attente des nouvelles Tracer 9 et Tracer 9 GT : ces excellentes et dynamiques motos routières revues pour 2021 connaissent une hausse de tarif plus importante que prévue suite à un correctif de prix de Yamaha France...
Roadster 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 7 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 9 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 10 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 68 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...