• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 13 avril 2014

WSBK Espagne (1) : doublé des Ninjas Sykes et Baz

WSBK Espagne (1) : doublé des Ninjas Sykes et Baz

Après leur doublé en Superpole, les deux pilotes officiels Kawasaki Tom Sykes et Loris Baz ont enchainé en première manche en installant leurs ZX-10R sur les deux premières marches d'un podium complété par Jonathan Rea et sa Honda CBR1000RR Fireblade...

Imprimer

Après leur doublé en Superpole, les deux pilotes officiels Kawasaki Tom Sykes et Loris Baz ont enchainé en première manche en installant leurs ZX-10R sur les deux premières marches d'un podium complété par Jonathan Rea et sa Honda CBR1000RR Fireblade...

Première course Superbike

Le poleman Tom Sykes prend le commandement, secondé par son lieutenant Loris Baz. Suivent Davide Giugliano, Jonathan Rea, Sylvain Guintoli, Marco Melandri, Chaz Davies, Marco Melandri, Chaz Davies, Toni Elias, Alex Lowes, Leon Camier, Eugene Laverty, Leon Haslam, David Salom, etc.

Le premier abandon de cette première course intervient très tôt : victime d'un souci technique sur sa ZX-10R Evo, Fabien Foret doit abandonner au bout de quelques mètres seulement. Le n°9 tachera de se refaire en seconde manche...

Sur la piste, Sykes attaque très fort dès le premier tour et seuls Baz et Giugliano parviennent à se caler dans son sillage. La Ducati est particulièrement impressionnante puisqu'elle arrive à suivre les Kawasaki officielles dans la longue ligne droite !

Rea et sa Honda n°65 se trouvent à une petite seconde devant les deux Aprilia officielles de Melandri et Guintoli, prises en chasse par le - toujours à Aragon - flamboyant Davies. Le n°7 bouscule d'ailleurs Guinters après le freinage de la ligne droite mais ne peut conclure son attaque.

Dans le second tour, Johnny Rea fausse compagnie à Marco Melandri. Calé dans la roue de son coéquipier, Sylvain Guintoli ne peut défendre sa sixième place face à l'agressif Davies qui réussit sa seconde attaque au freinage... mais sort de la piste quelques virages plus loin et rejoint la piste de nouveau derrière le n°50 !

Déjà tout petit dans les rétros - inexistants - des hommes de tête, le premier pilote Evo est Niccolo Canepa : le pilote Ducati Althea occupe la douzième place devant un Eugene Laverty bien moins vaillant qu'en Australie. Derrière l'Irlandais se trouvent les autres Evo de Salom, Guarnoni, Badovini, Iddon, Morais.

Aux avant-postes, Giugliano plonge à l'intérieur de Baz qui ne s'y attendait certainement pas et doit relever vivement sa Ninja pour laisser passer la bouillante Panigale ! Loin derrière, la 1190RX EBR de Geoff May casse et force le pilote américain à abandonner cette première course de la journée.

Sykes poursuit sa course en solitaire et porte son avance à plus de deux  seconde à la fin du 6ème tour. Baz goûterait bien à cette solitude : la Panigale n°34 ne peut déclencher d'attaque mais maintient la pression. Rea se maintient en quatrième position à une seconde du podium.

Un groupe de chasse se bat pour la cinquième place : Guintoli passe devant Melandri et lui laisse le soin de gérer Davies. Nettement plus rapides dans les courbes, le Gallois et sa 1199 manquent un peu de vitesse dans les bouts droits pour s'imposer face aux RSV4.

Devant, Baz profite de sa vitesse maxi pour surprendre Giugliano au bout de la ligne droite. Notre n°76 récupère "sa" deuxième place dans le 8ème tour. Le "Guépard savoyard" compte près de trois secondes de retard sur son chef de file, auteur du meilleur tour en course.

Le cap de la mi-course est franchi et le champion du monde gère parfaitement la situation. Le "Number One" du World Superbike compte une avance confortable sur son coéquipier Bazooka qui se sépare progressivement de Giugliano, moins incisif qu'en début de course.

Jonathan Rea est toujours posté en quatrième position mais remonte régulièrement sur l'Italien et sa Panigale. À quatre secondes de l'Irlandais, Guintoli s'éloigne de l'inséparable duo Melandri et Davies. Six secondes plus loin encore, Elias, Lowes, Laverty et Haslam assurent un beau spectacle !

Davies gagne une place dans le 12ème tour en dépassant Melandri. Les deux hommes ne peuvent plus prétendre au podium : Giugliano est à six secondes ! Laverty chipe quant à lui la huitième place à Elias. Une belle lutte oppose également Badovini, Salom et Guarnoni pour la 13ème position, une dizaine de secondes derrière Camier, premier Evo.

À quatre tours de la fin, Tom Sykes porte son avance à quatre secondes et file vers sa première victoire 2014. Loris Baz continue lui aussi de mettre du gros gaz car Davide Giugliano ne se trouve qu'à deux secondes, prêt à profiter de la moindre erreur du Français, mais l'Italien est lui même menacé...

Quatrième à plus de sept secondes de Sykes, Johnny Rea est le dernier à tourner encore sous les 2 minutes. Davies s'est définitivement débarrassé de Guintoli qui perd subitement pied, tout comme Melandri perdu en dixième position derrière Laverty et Elias, et juste devant Haslam et Lowes !

"Guinters" doit s'incliner face à son ancien coéquipier "Youdjine" Laverty et sa Suzuki, dans l'avant dernière boucle. Le Frenchie doit donc se contenter de la septième place. Sur l'autre Aprilia d'usine, Melandri perd une nouvelle place face à l'autre Suz' du champion britannique Alex Lowes.  

Dans le dernière tour, Jonathan Rea attaque l'ultime ligne droite dans l'aspi de Davide Giugliano et déboite la Ducati dans la longue descente avant de se rabattre devant lui. L'Italien conserve un peu plus de vitesse dans l'entrée du virage, se place à l'intérieur mais tape la Honda et chute !

Tom Sykes remporte la course devant son coéquipier Loris Baz ! Les deux pilotes officiels Kawasaki sont accompagnés sur ce premier podium espagnol par Jonathan Rea, sorti heureusement indemne de sa confrontation face à Davide Giugliano qui franchit la ligne d'arrivée en huitième position...

Entre temps, Chaz Davies s'est emparé de la quatrième place sur sa Ducati. Eugene Laverty hisse sa Suzuki à la cinquième place devant les Aprilia de Sylvain Guintoli et de Toni Elias. Les britanniques Leon Haslam et Alex Lowes complètent le "Top ten".

Le remplaçant de Sylvain Barrier, Leon Camier, termine à la douzième place derrière Marco Melandri. En tant que premier pilote de la sous-catégorie Evo, il poste sa BMW S1000RR aux côtés des Ninjas et Fireblade dans le parc fermé. Well done, Leon !

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...