• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Magny-Cours, le 2 octobre 2011

WSBK : Checa et Davies, champions du monde 2011 !

WSBK : Checa et Davies, champions du monde 2011 !

C'est avec panache - comprenez "avec un nouveau doublé" - que Carlos Checa est devenu champion du monde de Superbike ce dimanche à Magny-Cours. En Supersport, Chaz Davies ne termine que 6ème de la course mais décroche lui aussi son premier titre mondial, amplement mérité...

Imprimer

C'est avec panache - comprenez "avec un nouveau doublé" - que Carlos Checa est devenu champion du monde de Superbike ce dimanche à Magny-Cours. En Supersport, Chaz Davies ne termine que 6ème de la course mais décroche lui aussi son premier titre mondial, amplement mérité...

Première course Superbike

Eugene Laverty part comme une balle de sa deuxième place sur la grille, alors que Rea se loupe complètement ! L'Irlandais devance de peu Leon Camier et Carlos Checa. En arrière plan, Mark Aitchison s'envoie en l'air dans un impressionnant highside... L'Australien se relève heureusement tout seul.

Très incisif, Tom Sykes pique sa 3ème place à Carlos qui se retrouve devant Sylvain Guintoli, Marco Melandri, Jonathan Rea et Noriyuki Haga.

Dès les premiers tours, Laverty tente une échappée au guidon de sa R1 mais Camier et sa RSV4 le suivent à la trace. Voyant la Yamaha s'éloigner, Checa remonte sur l'Aprilia n°2 au point de la toucher à la sortie d'Adélaïde !

El Toro n°7 passe en 2ème position un tour plus tard au même freinage d'Adélaïde. Sylvain Guintoli confirme que les Ducati marchent fort en ce début de course et dépasse Sykes quelques virages plus loin. Le Frenchie pointe alors en 4ème position.

Son coéquipier Jakub Smrz est moins chanceux : il perd l'avant, tâte du bitume et doit abandonner sa première course. Maxime Berger, sur la quatrième 1098 du plateau, se bat pour entrer dans le Top 10. Johnny Rea connaît la même désillusion, victime d'un "lowside" dans la chicane qui commande la ligne droite des stands...

À l'aspiration de la Kawasaki n°66, la Yamaha n°33 chahute son pilote, mais l'italien ne rend pas la main et négocie la cassure Golf à fond, comme tout le monde ! Marco tente même de faire le freinage sur Tom mais perd pied et se fait dépasser coup sur coup par Rea et Haga.

Aux avant-postes, Checa rattrape aisément Laverty : le Catalan tourne une demi-seconde plus vite sur trois tours d'affilée ! Carlos choisit alors de temporiser, Leon Camier étant près de trois secondes derrière le duo de tête.

Après s'être fait doubler par l'extérieur par Corser (!), Melandri reprend sa 8ème place illico. La bataille se poursuit face à Sykes, qui finit par faire un tout droit et rejoint la course sagement derrière la Yamaha officielle.

Maxime Berger occupe la 12ème place et compte, au 8ème tour, trois secondes de retard sur Fabrizio 11ème. L'Italien et la Suz ferment la marche du peloton où Haga se fait remarquer par des temps légèrement inférieurs à ceux de ses petits camarades.

C'est dans le 9ème tour que Checa déclenche une première attaque au freinage de Laverty. L'Espagnol passe devant la Yamaha n°58 mais loupe le point de corde et doit laisser repasser l'Irlandais. Tout en haut du circuit à Château d'eau, l'Espagnol transforme son essai et lance l'assaut !

Au tour suivant, Haslam s'empare de la 4ème place de notre Guintoli national dans Adélaïde. Le Français reste concentré : il a intérêt car Haga est dans ses basques ! Melandri se montre toutefois encore plus agressif et double Nitro Nori...

À la mi-course, Carlos Checa mène avec deux secondes d'avance sur Eugene Laverty et roule une seconde plus vite que le n°58 ! Leon Camier occupe la 3ème position mais est menacé par Leon Haslam... Le pilote BMW dépasse d'ailleurs l'Aprilia dans le 13ème tour.

Sylvain Guintoli, 5ème, doit se méfier de Melandri, de plus en plus à l'aise sur ce nouveau circuit - "nouveau" pour lui en tout cas. À dix tours du drapeau à damier, Marco dépasse Sylvain au freinage d'Adélaïde.

La bataille pour la 9ème place est tout aussi agitée ! Corser doit supporter la pression de Sykes, Lascorz et Fabrizio. Le vieux Croco tient toujours la forme et se maintient hors de portée.

Le jeune Maxime Berger, pas moins affuté, doit à nouveau rejoindre les stands. Espérons que les ennuis à répétitions de sa 1098 ne l'empêcheront pas d'obtenir un bon guidon pour l'an prochain. Le petit Dijonnais mérite de poursuivre sa carrière au plus haut niveau !

Fidèle à ses bonnes habitudes, Melandri termine la course à toute vitesse. Marco se débarrasse de Leon Camier dans le 16ème tour et vise désormais Leon Haslam juché sur la troisième marche du podium.

À six tours de la fin, Michel Fabrizio chute et tente de repartir, sans réussite. A l'instar de Honda Castrol, la série noire d'Alstare Suzuki se poursuit.

Tandis que Checa glisse vers la victoire et le titre mondial, Laverty rame pour maintenir Haslam à distance. Or Eugene ne le sait pas, mais Leon n'arrive pas seul : Melandri souhaite également monter sur le podium, et  Camier n'est qu'à une seconde !

Alors qu'il pensait pouvoir dépasser Laverty, Haslam se loupe légèrement au freinage d'Adélaïde et perd sa 4ème place au bénéfice de Melandri. Les deux Yamaha sont désormais sur le podium mais la BMW reste au contact.

Juste avant d'entamer l'avant-dernier tour, Marco passe devant son coéquipier et grimpe sur la 2ème marche du podium. Une belle prestation de la part du "rookie" Yamaha, mais qui n'empêchera pas le sacre - le premier pour un Espagnol - de Carlos Checa !

Leon Haslam retente sa chance à Adélaïde et arrive cette fois à dépasser Eugene Laverty ! Leon Camier imite aussitôt son compatriote et relègue le n°58 en 5ème position.

Pendant tout ce temps, seul sur la piste, Carlos savoure les derniers instants qui le séparent de sa 13ème victoire et, surtout, de son premier titre mondial. L'Espagnol célèbre longuement ce double succès : vainqueur en France, il est désormais "Champion du monde".

Course Supersport

Les pilotes de la première ligne effectuent un bon départ : Luca Scassa passe le premier virage en tête mais le pilote Yamaha se fait surprendre par Broc Parkes et Massimo Roccoli. L'italien récupère toutefois sa 2ème place dans Château d'eau.

Côté français, Fabien Foret occupe la 7ème place, derrière James Ellison et le leader du championnat du monde Chaz Davies ! Florian Marino est 11ème, Louis Bulle de la Dark Dog Academy est 13ème.

Comme souvent, Roccoli est chaud bouillant et ne lâche pas une once de pression sur Scassa. Massimo dépasse à nouveau son compatriote dans le 2ème tour et tente de recoller Parkes qui s'est isolé à une petite seconde du peloton.

Chaz Davies passe à l'attaque et double Sam Lowes. Quelques instants plus tard, la Kawa' n°55 laisse échapper un épais nuage bleu ! Par chance, Roccoli s'en rend rapidement compte et range sa Ninja cassée sur le bas-côté.

L'incident permet à la ZX-6R de tête - en pleine forme celle-ci ! - de cumuler une avance de plus de deux secondes dans la 4ème boucle. Davies, Scassa et Lowes forment le groupe de chasse. Deux autres secondes plus loin, Marino - venu d'on ne sait où ?! - devance Foret et Salom qui porte d'ailleurs le joli casque X-lite au coloris du tout nouveau champion de WSBK, Carlos Checa !

Très rapide sur la piste nivernaise, Sam Lowes s'empare de la 3ème place en glissant sa Honda sous la Yamaha de Scassa dans Château d'eau. Visiblement à l'aise, le jeune Anglais trace des trajectoires bien plus tendues que celles des Yamaha, se loge dans l'aspi de Davies et le surprend au freinage d'Adélaïde.

Au même moment, une autre Honda marche très fort : la n°99 pilotée par Foret est la moto la plus rapide sur la piste et se sépare rapidement de Marino, mais ne lâche pas Salom... L'Espagnol parvient même à doubler puis à distancer Fabien dans le 8ème tour !

Broc Parkes continue d'attaquer et s'isole en tête : l'Australien possède presque trois secondes d'avance sur Sam Lowes dans le 9ème tour. Lowes justement profite d'une petite baisse de régime de Davies pour lui fausser compagnie.

Scotchée à la Yam n°7 du probable champion du monde, sa frangine n°9 lorgne sur le podium, contrairement à la Kawa' n°44 postée en cinquième position, à deux secondes de Scassa.

Plus loin encore, James Ellison fait les freins à Fabien Foret dans Adélaïde. Florian Marino assiste impuissant au spectacle : le jeune rookie français de l'équipe Ten Kate est à une grosse seconde de son coéquipier attaqué.

Le cap de la mi-course franchi, Chaz Davies grappille quelques dixièmes à Sam Lowes. Déjà les hommes en tête de la course rattrapent le tout dernier : le russe Pozdneev sur sa Yamaha n°73...

À neuf tours de la fin, Luca Scassa retarde son freinage dans Adélaïde mais élargit et rend sa 3ème place à Chaz Davies. Ce dernier se place sous le pot de la CBR de Lowes : une excellente idée puisque Sam remonte petit à petit sur Broc Parkes !

Scassa attaque de nouveau Davies mais reste cette fois devant son coéquipier dans le 16ème tour. L'Italien abandonne instantanément son coéquipier gallois - qui pense peut-être avant tout à son titre ? - et rejoint Lowes. Dans le tour suivant, Luca dépasse Sam et gravit donc la deuxième marche du podium.

Il reste désormais cinq tours à parcourir et Parkes ne compte plus qu'une grosse seconde d'avance sur la R6 n°9... L'Australien rend une demi-seconde au tour à Scassa, et en perd davantage en se retournant pour analyser une situation pourtant limpide : Scassa est à ses trousses !

Davies se retourne lui aussi et se rend compte que Foret n'est pas là pour effectuer une incroyable remontée "à la Foret"... Pour Chaz, le titre est assuré à condition de rester sur ses roues.

Luca Scassa négocie Estoril bien plus vite que Broc Parkes et lui chipe les rênes de la course en passant dans Golf. L'Italien prend la poudre d'escampette, à la recherche d'un podium qui ne l'a plus reçu depuis Monza début mai.

Chaz Davies au contraire n'est plus dans la course : il tourne une pleine seconde moins vite que ses adversaires et se retrouve 5ème à deux tours de la fin. Sam Lowes grimpe sur la deuxième marche du podium dans l'avant-dernière boucle et laisse Broc Parkes s'expliquer avec son coéquipier David Salom...

Devant, Luca Scassa enfonce le clou et se forge une avance de plus d'une seconde. Sam Lowes roule en 2ème position juste devant les deux ZX-6R officielles de Parkes et Salom, et la Honda de James Ellison...

Chaz Davies a beau ne franchir la ligne d'arrivée qu'en 6ème position, il décroche néanmoins un premier titre mondial amplement mérité , auréolé de sept podiums dont cinq victoires cette saison.

Yamaha en revanche n'est pas encore assuré du titre mondial : la marque au trois diapasons ne compte que 12 points d'avance sur Honda au classement provisoire. Chaz Davies aura sans doute à cœur d'offrir à Yam' le titre mondial en gagnant à Portimao... Affaire à suivre sur Moto-Net.Com !

Seconde course Superbike

Jonathan Rea part devant Eugene Laverty, Leon Camier, Tom Sykes, Carlos Checa, Noriyuki Haga, Leon Haslam, Sylvain Guintoli, Marco Melandri et Troy Corser. Dès le premier tour, Carlos dépasse Tom et s'installe en 4ème position.

L'Anglais tente de récupérer son dû en retardant son freinage dans Château d'eau derrière l'Espagnol, ripe sur  la roue arrière de la Ducati n°7 et chute ! La Kawasaki n°66 ne repartira pas : dommage pour le spectacle...

Jonathan Rea planque sa tête sous la bulle de la Fireblade et abandonne le peloton mené par Laverty et Camier. Mais Leon est rapidement dépassé par le champion du monde 2011, tandis que Haga tente de rester au contact, loin devant Haslam, Guintoli, Melandri et Fabrizio.

Pour la sixième fois consécutive malheureusement, Michel Fabrizio ne ralliera pas la ligne d'arrivée : il perd l'avant dans Adélaïde et ressort du virage à pied...

Subitement, Checa se retrouve derrière Nitro Nori en 5ème place. Heureusement pour Checa, en quête de sa 14ème victoire cette saison, Johnny Rea rend progressivement la main : Laverty et Camier remontent sur la Honda n°4, entrainant dans leur sillage Haga et Checa.

Parallèlement, Marco Melandri se sépare de Leon Haslam et Sylvain Guintoli pour remonter sur le groupe de chasse. Dans le 6ème tour, Eugene se porte à la hauteur de Jonathan au freinage d'Adélaïde, mais sur l'extérieur. Il doit donc attendre la sortie de l'épingle pour prendre la tête de la course.

Carlos Checa, avide de victoire, s'y prend à deux fois avant de repasser Haga. El Toro reste à une moins d'une seconde de Camier et de Rea, mais est à une grosse seconde de Laverty. Melandri de son côté remonte au niveau de Haga.

Au 8ème tour, Melandri et Haslam dépassent coup sur coup le pauvre Haga : ce n'est finalement pas cette année que Nitro Nori remportera sa sixième victoire à Magny-Cours !

Après avoir fait mine de s'isoler en tête, Eugene est rejoint par Jonathan peu avant la mi-course. Checa est en embuscade alors que Camier n'a pas réussi à suivre le rythme de la Ducati n°7. Le n°2 Aprilia est d'ailleurs menacé, dans le 10ème tour, par le célébrissime n°33 et sa R1 officielle !

L'Italien s'empare de la 4ème place dans la descente du Lycée et vise désormais la troisième marche du podium occupée par son grand rival Checa. Laverty, qui doit marquer le maximum de points pour décrocher la 3ème place du provisoire - celle de Biaggi, de nouveau  forfait ce week-end - est toujours installé en tête !

À cinq secondes du leader, Sylvain Guintoli possède le rythme pour se battre pour la 4ème place mais se trouve à deux secondes d'Haslam (6ème). Maxime Berger circule à 19 secondes de Laverty, en compagnie de Rolfo et Forés. Le n°121 se bat pour ne pas terminer 14ème... et dernier !

À dix tours de la fin de course, Johnny Rea est victime d'un souci technique sur sa Honda, comme à Imola ! Pas de fuite, pas de fumée, pas de plastique amoché... Une nouvelle panne due à une pièce électrique ou électronique à 1 euros pour le pilote Honda ?!

Comme galvanisé par l'abandon de Rea, Checa décide de passer la surmultipliée et dépasse rapidement Laverty. Le meilleur pilote de WSBK cette année s'éloigne irrésistiblement du deuxième meilleur rookie de la saison - après l'ex-star des GP Melandri...

Marco hérite d'ailleurs de la 3ème place et se sépare lui aussi de ses poursuivants : Leon Camier et Leon Haslam. Sylvain Guintoli roule en 6ème position, deux secondes devant deux pilotes BMW - le jeune Badovini et le vieux Corser - et une petite seconde derrière un autre dompteur de S1000RR : Haslam !

Devant, "Youdjin" refuse de céder une seconde de retard à El Toro : il ne reste plus que six tours à parcourir et Laverty n'a pas hypothéqué ses chances de victoire en France. Melandri a beau essorer la poignée droite de sa R1, il ne grappille pas un dixième à son coéquipier irlandais.

Leon Camier à l'inverse, rend progressivement la main et se fait passer par Haslam. Guintoli remonte au niveau de la RSV4 n°2 à quatre tours du drapeau à damier...

Dans la boucle suivante, Rolfo perd l'avant de sa Kawasaki Pedercini n°44 et permet à Maxime Berger de monter en 12ème position. Le jeune français a perdu le contact avec Javier Forés (remplaçant du retraité Toseland) et doit désormais prier pour que sa Ducati tienne la distance.

De l'autre côté du circuit, Melandri entretient un rythme infernal et remonte maintenant rapidement sur son compatriote Laverty ! À une boucle de la fin, Marco se trouve dans les pots d'Eugene... L'Italien se loge dans l'aspi de l'Irlandais dans la ligne pas-tout-à-fait-droite de Magny-Cours et surgi à l'intérieur de Laverty au freinage d'Adélaïde.

Alors que Carlos Checa enroule vers son cinquième doublé de l'année, Marco Melandri verrouille la deuxième place devant Eugene Laverty. Leon Haslam termine 4ème à six secondes du vainqueur, Sylvain Guintoli déboule en 6ème place une seconde plus tard. Maxime Berger ferme la marche, en 12ème position.

Au Championnat donc, Carlos Checa porte son avance sur Melandri à 107 points ! Marco est assuré du "titre" de vice-champion du monde tandis que son coéquipier Eugene Laverty dépasse désormais Max Biaggi de deux petits points.

L'Empereur Romain sera-t-il de retour à Portimao pour défendre sa 3ème place au championnat du monde pilotes 2011 ? Pourra-t-il à la même occasion, offrir à Aprilia la 2ème place du classement des constructeurs ? Car loin derrière Ducati (nouveau champion de WSBK avec 491 points), Yamaha ne devance Aprilia que de 16 points. Championnat à suivre : la finale est prévue dans deux semaines, restez connectés !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai comparatif Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560 : le match des maxi-scooters 2021

Avec son prometteur Forza 750, Honda se dresse de nouveau sur le boulevard du succès quotidiennement emprunté par le Yamaha Tmax 560. Ce nouveau maxi-scooter aux accents de moto a-t-il les moyens de ses maxi-ambitions ? Réponses dans notre duel MNC en ville et au-delà.
Scooter 3 commentaires
Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 11 commentaires
Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai comparatif Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560 : le match des maxi-scooters 2021

Avec son prometteur Forza 750, Honda se dresse de nouveau sur le boulevard du succès quotidiennement emprunté par le Yamaha Tmax 560. Ce nouveau maxi-scooter aux accents de moto a-t-il les moyens de ses maxi-ambitions ? Réponses dans notre duel MNC en ville et au-delà.
Scooter 3 commentaires
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Kevin Benavides maintient Honda au sommet du Dakar moto 2021

Le pilote officiel Honda Kevin Benavides succède à son coéquipier Ricky Brabec au Dakar moto avec sa première victoire sur le Roi des Rallye. Sam Sunderland hisse KTM sur le podium, tandis que Yamaha touche le fond avec la panne d'Adrien Van Beveren dans la dernière ligne droite... Compte rendu et classements.
Dakar 2021 3 commentaires
Guide d'achat moto : quel roadster à 7000 euros en 2021 ?

Cette année, c'est décidé : votre future moto neuve sera un roadster de moyenne cylindrée avec un budget d'environ 7000 euros. Oui, mais laquelle choisir parmi toutes ces "Naked" de 650 à 750 cc extrêmement prisées des jeunes motards et des nouveaux permis A2 ? En suivant ce Guide pratique MNC, pardi !
Guides pratiques 5 commentaires
Le roadster Aprilia Tuono 660 au prix de 10 550 euros 

Aprilia dévoile comme prévu la version décarénée de sa moto sportive RS 660 : le nouveau roadster Tuono 660 en reprend les mêmes séduisants arguments, qui servent également de base au futur trail Tuareg issu de la même plate-forme. Présentation.
Hubert Auriol s'est éteint

Hubert Auriol, légende des rallyes raids et notamment du Dakar, vient de nous quitter ce matin à l'âge de 68 ans, victime d'un accident cardio-vasculaire... Hommages.
Culture 5 commentaires
Le premier test officiel d'intersaison MotoGP à Sepang est annulé

Les incertitudes et les contraintes liées à la crise sanitaire conduisent à l'annulation des premiers tests hivernaux des Grands Prix moto, prévus à Sepang (Malaisie) en février. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...