• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 23 février 2015

WSBK Australie (1) : Rea gagne sa première course sur Kawasaki

WSBK Australie (1) : Rea gagne sa première course sur Kawasaki

Après s'être imposé en Superpole samedi au guidon de sa nouvelle Kawasaki ZX-10R officielle, Jonathan Rea a remporté la première course Superbike à Phillip Island (Australie). Le nord-irlandais s'impose devant un anglais et un gallois... Première course Superbike Jonathan Rea prend un excellent départ aux commandes de sa Kawasaki installée…

Imprimer

Après s'être imposé en Superpole samedi au guidon de sa nouvelle Kawasaki ZX-10R officielle, Jonathan Rea a remporté la première course Superbike à Phillip Island (Australie). Le nord-irlandais s'impose devant un anglais et un gallois...

Première course Superbike

Jonathan Rea prend un excellent départ aux commandes de sa Kawasaki installée en pole position. Chaz Davies s'élance un peu moins bien et laisse passer Leon Haslam. Tom Sykes surgit à la quatrième place, devant Nico Terol, Michael van den Mark, Jordi Torres, Alex Lowes, Sylvain Guintoli et Troy Bayliss.

Terol sur sa Ducati n°18 passe devant Sykes et sa Kawasaki n°66 au niveau de l'épingle Honda. Mais le champion (2013) repasse le champion (très bon pilote...) de Moto2 à l'entrée de Lukey Heights... Tom n'a pas l'intention de laisser partir ses compatriotes !

Devant justement, la nouvelle recrue Kawasaki (Rea) boucle le premier tour en tête devant le duo Haslam et Davies. Suivent donc Sykes, Terol, puis Van den Mark, Torres, Bayliss (!), De Puniet, et Guintoli qui clôt le Top 10. Sylvain Barrier est 13ème, Ponsson 21ème.

Dans le premier enchainement de grandes courbes qui compose et singularise Phillip Island, Jordi Torres manque de se louper et laisse passer Troy Bayliss. Derrière, Guintoli et de Puniet assurent aussi un superbe spectacle !

Dans le 2ème tour, Davies met la pression sur Haslam qui semble incapable de suivre le rythme du leader Rea. Sykes est à quelques longueurs de Davies et doit se méfier de Van den Mark qui vient de passer Terol ! Les deux rookies réalisent un incroyable début de course, la première de leur carrière en WSBK.

La Kawasaki n°65 semble avoir l'avantage sur l'Aprilia n°91 dans la partie rapide du circuit (dernière et première portions), mais Haslam arrive presque à faire la jonction sur Rea dans la section sinueuse. La Ducati n°7 elle, reste scotchée à l'Aprilia d'un bout à l'autre du tracé.

Troy Bayliss, triple champion de World Superbike, et Sylvain Guintoli, champion du monde en titre, luttent sur la piste pour la huitième place ! Randy de Puniet, 10ème, est au premier rang et doit prendre des notes de cetet belle leçon de pilotage de Superbike...

Davies prend la deuxième position dans la descente de Lukey Heights et attaque la ligne des stands devant l'Aprilia. Une grosse seconde derrière, VDM passe Sykes au bout de la ligne droite et se pose (s'impose !) à l'intérieur de la 66, forçant Sykes à élargir...

La Kawasaki n°66 sort de la piste mais demeure heureusement sur le tarmac ! "Major Tom" rejoint la course sans heurt, mais en 10ème place, derrière Randy de Puniet. Sylvain Guintoli occupe la 9ème place, Barrier la 13ème, Ponsson toujours l'avant dernière.

En l'espace d'un tour (le 5ème), "Chazie" se propulse dans la roue de "Johnny". Leon n'est pas largué pour autant et reste au contact. Puis c'est au tour de Van den Mark de se faire presser par Torres. Terol, Guintoli, De Puniet, Bayliss et Sykes complètent dans cet ordre le top 10.

Torres s'empare de la 4ème place en exécutant un magistral extérieur sur le champion du monde Supersport dans Southern Loop ! Jordi s'éloigne rapidement de "Magic Michael" et vise son coéquipier Leon posté moins de deux secondes devant lui.

Au second plan, Tom Sykes se rapproche de Troy Bayliss dont la Panigale semble énormément bouger à l'accélération... Le n°66 passe le n°21 dans le 8ème tour et part à la chasse au Frenchies : De Puniet et Guintoli sont devant lui...

Au 9ème tour, Haslam se décale dans Stoner Corner et plante un magnifique freinage dans l'épingle Honda pour s'emparer de la deuxième place, juste derrière Rea donc, leader depuis l'extinction des feux rouges. Pendant ce temps, Torres poursuit sa remontée et se trouve à une petite seconde de Davies.

Cinquième sur la piste, Michael Van den Mark n'a pas réussi à prendre l'aspi de l'Aprilia n°81 et se trouve à deux secondes de Jordi. Deux secondes derrière le n°60 Honda se trouve l'autre Honda (au n°1 !) : Guintoli entame le 10ème tour en dépassant Nico Terol et sa Ducati (la deuxième dans le classement après l'officielle de Chaz).

Le cap de la mi-course est franchi et "JR" règne toujours sans partage. Il devance la "Pocket Rocket" qui fait mine de se décaler à l'épingle Honda mais ne valide pas son attaque. "Chazie" est à plusieurs longueurs, bientôt rejoint par Torres... Van den Mark est toujours seul en cinquième position.

Subitement, au 12ème tour, Haslam vire en tête au bout de la ligne droite ! L'attaque profite également à Davies qui loge sa roue avant dans la roue arrière de Rea. Torres est à quelques mètres seulement... Un tour plus tard, Rea repasse assez facilement en tête dans la ligne droite mais Haslam reproduit son attaque dans l'enchainement Stoner-Honda.

Les trajectoires se croisent pour entrer dans le virage suivant (Siberia), Leon loupe son repère de freinage et laisse passer Rea et Davies ! Jordi Torres se retrouve juste derrière son coéquipier... et l'Espagnol se voit même offrir la troisième place par l'Anglais qui sort de la piste un tour plus tard !

En attaquant trop fort Stoner Corner, Haslam manque de perdre l'avant, ou l'arrière ou les deux ?! La RSV4 n°91 fuse sur l'herbe mais son pilote arrive à la maintenir sur ses deux roues et rejoint la piste une poignée de secondes derrière Jordi !

Le duel Jonathan Rea Vs Chaz Davies est relancé alors qu'il ne reste plus que six tours à parcourir... et que Niccolo Canepa chute de son, EBR 1190 RX, entrainant la levée les drapeaux jaunes.

En moins de deux tours, Haslam comble son retard sur Torres, bouclant le meilleur chrono de cette première course ! L'Anglais dépasse l'Espagnol en se décalant de nouveau à l'extérieur de la cassure "de Stoner" pour mieux plonger à l’intérieur de l'épingle suivante. Leon est aussi courageux que têtu...

À trois tours de la fin, Rea continue de soigneusement fermer toutes les portes au nez de Davies. Haslam, que l'on pensait perdu trois tours avant, a piste libre devant lui et se rapproche très rapidement de ses deux camarades britanniques. La Kawasaki a beau cracher des flammes, c'est bien l'Aprilia qui pète le feu !

Haslam innove et passe dans la Stoner Corner à l'intérieur de Davies ! Le Gallois contre-attaque à la sortie de Lukey Heights et parvient à conserver sa deuxième place au bout de la ligne droite : la Panigale a un sacré Twin... et d'excellents freins ! Mais Leon repasse à l'intérieur dans la cassure. Moins rapide, Jordi profite tout de même du spectacle.

Le dernier tour est lancé : Rea se fait doubler par Haslam au premier freinage, mais le n°65 reste à l'extérieur dans Doohan Corner et plonge à l'intérieur du n°91 dans Southern Loop. Haslam repasse Rea à l'épingle, Davies est juste derrière mais ne peut pas déclencher d'attaque. Rea se glisse un trou de musaraigne juste avant Lukey Heights puis assure ses arrières dans la descente suivante.

Jonathan Rea se propulse hors de l'ultime courbe en tête mais Leon Haslam est presque à son niveau, sur l'extérieur... Les deux 4-cylindres hurlent une dernière fois devant les stands : le japonais (en ligne) s'impose d'un rien face à l'Italien (en V) : 39 millièmes de seconde séparent finalement Rea de Haslam !

Chaz Davies déboule moins d'une demie seconde derrière et hisse sa Ducati n°7 sur le premier podium australien. Les trois britanniques (nord-irlandais, anglais et gallois !) devancent deux rookies : l'espagnol Jordi Torres sur Aprilia et le néerlandais Michael van den Mark sur Honda.

Tom Sykes chipe à Sylvain Guintoli (un peu froissé depuis Jerez) la sixième place dans le dernier tour, Sylvain Barrier choppe le dernier point de la 15ème place et Randy de Puniet (amoché en début de semaine) termine à une courageuse 17ème place.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...