• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DERNIERS TOURS
Paris, le 26 novembre 2015

WSBK 2016 : Hayden et Reiterberger marquent les essais à Jerez

WSBK 2016 : Hayden et Reiterberger marquent les essais à Jerez

Les principaux teams du World Superbike effectuent cette semaine leurs derniers essais sur le circuit de Jerez. Si le champion Rea (Kawasaki) reste le plus rapide, les ''rookies'' Hayden (Honda) et Reiterberger (BMW) s'illustrent également ! Compte rendu.

Imprimer

Hayden et Reiterberger marquent les essais

Limitée l'an dernier à deux petites semaines en raison du nouveau règlement WSBK 2015, la trêve hivernale en World Superbike revient cette année à son format habituel : pas d'essais entre mi-décembre et mi-janvier. Les tests organisés cette semaine à Jerez (Espagne) sont donc pour beaucoup les derniers de l'année !

À l'issue des trois premières journées, Jonathan Rea figure de nouveau en haut des feuilles de temps. Mardi, le champion du monde a même battu de près de deux dixièmes de seconde le record de la piste en catégorie WSBK (Superpole de Sykes en septembre dernier en 1'40.292).

L'impitoyable "JR" bénéficiait hier (mercredi) d'une journée de détente, mais ses essais - ses exploits ! - ne sont pas encore terminés : de retour sur la piste andalouse aujourd'hui et demain, le "Number One" ne se prononcera sur son travail que vendredi soir...

En attendant les déclarations officielles de Jonathan - et celles de ses petits camarades -, Moto-Net.Com propose à ses lecteurs de découvrir les chronos réalisés pendant la "première mi-temps" par les nombreux pilotes participant à ces derniers essais de l'année 2015...

Dans le tempo de "Johnny" lundi, Tom Sykes s'est fait distancer par son coéquipier le lendemain : le n°66 de Kawasaki n'a amélioré son chrono que de 4 dixièmes de seconde entre les deux premiers jours, contre 7 dixièmes pour Rea.

En termes de progression toutefois, les deux officiels Kawasaki sont battus - fort logiquement - par un nouveau venu : Markus Reiterberger, le double champion de Superbike allemand (lire notre Essai MNC de sa S1000RR en version IDM) engagé la saison prochaine par l'équipe BMW Althea !

En l'espace de 24 heures, le pilote allemand a descendu son chrono d'une seconde et demie. Plus impressionnant encore, "Reiti" termine ces essais à un souffle d'un "Major Tom" réputé pour ses tours canon... Mardi soir, le germanique dressait le bilan de ses premiers essais.

"J'étais très rapide aujourd'hui", reconnaît-il, "mais nous avons énormément de travail à fournir pour nous améliorer dans tous les domaines et devenir compétitifs. J'espère que je pourrais m'améliorer dès les prochains tests à Vallelunga", prévus le 14 décembre.

Éclipsé par son tout nouveau coéquipier chez BMW Althea, Jordi Torres n'a pas réussi à passer sous la barre des 1'41. Le n°81 espagnol connaît pourtant le tracé de Jerez sur le bout des gants et a remporté le titre de meilleur rookie de la saison 2015...

Il n'en mérite pas moins les félicitations du jury MNC : l'ancien pilote du team Aprilia Red Devils (aux côtés de Leon Haslam, qui cherche toujours un guidon pour 2016...) roulait pour la toute première fois sur la BMW S1000RR de Superbike.

La performance du "Spanish Elvis" est finalement assez encourageante puisqu'il termine à quelques pouièmes de son nouveau coéquipier allemand pour qui la S1000RR - au moteur et à l'électronique développés par les ingénieurs BMW - n'a quasiment aucun secret.

"Globalement, je dirais que ça s'est bien passé car nous avons fait du bon boulot", conclut Torres. "Nous avons cherché une solution aux problèmes identifiés au début de l'essai et le fait de l'avoir trouvée, sur une nouvelle moto, doit signifier que nous sommes sur la bonne voie".

Comme Markus, Jordi considère qu'il reste encore beaucoup à faire, "mais nous allons bientôt être compétitifs et je tiens à faire mon maximum pour apprendre à piloter une moto qui est totalement différente de celles sur lesquelles je suis monté auparavant".

Alors que les deux pilotes BMW pliaient bagages et que ceux de Kawasaki posaient une journée de RTT bien méritée, leurs collègues de Ducati et Honda (du World Superbike et du MotoGP !) se mettaient mercredi au boulot !

Et cette fois encore, un débutant dans la catégorie WSBK s'est fait remarquer... Pour sa seconde sortie sur la bonne - mais vieille - CBR1000RR, Nicky Hayden s'est adjugé la première place du classement de la troisième journée d'essai !

Certes, les champions Rea (2015) et Sykes (2013) étaient absents hier, mais le vice-champion du monde 2015 Davies était lui bien présent. À l'issue de leur première journée, Nicky devançait "Chazie" de 8 centièmes de seconde et se trouvait à une demi-seconde du meilleur temps posté par Rea lundi.

Bien que parfaitement conscient qu'il ne dispose pas de la meilleure arme du plateau, le bon petit soldat Hayden prouve déjà à son nouveau team Honda Ten Kate qu'il filera droit - et vite - cette saison, en attendant la relève de la Fireblade en 2017...

"Oui bien sûr, (la nouvelle Honda) était l'un des gros points attrayants pour moi", indiquait récemment Nicky à nos confrères australiens de MC News. Titré en catégorie reine en 2006, le "Kentucky Kid" vise le doublé en WSBK, une première mondiale. Mais doit-il nécessairement attendre la nouvelle CBR pour cela ? Mystère et boules de Pirelli...

Remplaçant de Davide Giugliano en fin de saison et durant les premiers essais automnaux, Xavi Forés a tourné mercredi sur sa Panigale préparée par l'équipe Barni. Le champion IDM 2014 n'a bouclé que 39 tours de circuit mais pointe à la troisième place.

Quatrième meilleur temps hier, Leon Camier récupérait sa MV Agusta d'usine, confiée les deux premiers jours de la semaine à Marco Melandri. Le pilote d'essai italien ayant circulé sans transpondeur sur la F4 RR, il est impossible de juger sa prestation.

"C'était vraiment sympa de piloter la MV Agusta ! L'équipe a fait un travail incroyable !", gazouillait mardi soir sur Twitter le célébrissime "Hérisson de Ravenne", sans plus de détails sur ses sensations ou sur ses chronos durant les deux jours.

Un second italien faisait lui aussi son grand retour en World Superbike : Davide Giugliano, privé de Panigale R depuis juillet dernier et sa chute sévère à Laguna Seca. Le n°34 des Rouges de Boulogne a parcouru les 4423 mètres du circuit en 1'42.525.

Auteur d'un chrono similaire, Michael van den Mark n'a bouclé que 30 tours hier, avant d'abandonner en raison d'une trop forte douleur dans le bras droit. Le champion du monde Supersport 2014 doit être examiné aujourd'hui par des spécialistes.

Pas de chance non plus pour Alex Lowes, qui a vu ses derniers essais de l'année 2015 écourtés par un violent highside intervenu hier en toute fin d'après-midi. "J'ai simplement commis une petite erreur, peut-être due à la chute de la température de la piste", admettait le n°22 anglais, un peu trop chaud, lui...

Le champion de Superbike anglais (2013) se sort heureusement de son impressionnante cabriole avec une "simple" luxation de l'épaule gauche - cette dernière a rapidement retrouvé sa place grâce à l'équipe médicale locale - et il va pouvoir profiter de la trêve pour récupérer toute la mobilité et la force de son bras.

"Nous n'avions pas eu de chance avec la météo à Aragon", rappelle Alex. "J'avais donc hâte qu'on se mette au travail à Jerez durant trois jours complets dans bonnes conditions. Ca ne sera pas le cas, et ma priorité doit être ma condition physique et ma récupération après la chute d'hier, mais nous avons réalisé des progrès certains et je suis heureux du développement effectué jusqu'à présent".

Chez les Bleus d'Iwata toujours, Sylvain Guintoli continue son apprentissage à bord de la R1 de Superbike. Yamaha indique que notre champion du monde 2014 a effectué 63 tours ce mercredi, mais garde top secret ses - top ?! - chronos...

Les essais de Jerez se concluent demain (vendredi) et les temps au tour devraient encore descendre... Le classement, quant à lui, évoluera-t-il ? Un pilote parviendra-t-il enfin à détrôner Jonathan Rea ? Pour le savoir, une seule solution : restez connectés !

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !