• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÇA TOURNE
Paris, le 19 novembre 2014

WSBK 2015 : bilan des premiers essais en Espagne

WSBK 2015 : bilan des premiers essais en Espagne

Les deux équipes officielles de WSBK Ducati et Kawasaki ont roulé ensemble lundi et mardi sur le grand tracé d'Aragon en Espagne. L'équipe privée Ducati Althea tournait aussi ces deux jours, mais un peu plus au sud, à Valence. Moto-Net.Com fait le bilan

Imprimer

Et pendant ce temps, à Valence...

Alors que les deux teams officiels Ducati et Kawasaki et leurs pilotes de pointe roulaient des mécaniques à Aragon, l'équipe privée Ducati Althea et ses deux nouvelles recrues - accompagnées de leurs collègues inscrits en Superstock 1000 - s'échauffaient aussi en Espagne, mais à Valence.

Notons que contrairement à Giugliano et Davies qui testaient lundi et mardi derniers la Panigale en configuration "WSBK 2015", Terol et Baiocco pilotaient de leur côté la version Evo 2014 de la 1199 Panigale R : celle chevauchée en 2014 par l'ancien membre de l'équipe Althea, Niccolo Canepa.

Arrivé à une anonyme 18ème place lors de sa dernière course en Moto2 il y a deux semaines - à Valence, justement ! -, Nico Terol semblait ravi de changer d'air : "durant ces deux journées, j'ai commencé à faire connaissance avec l'équipe et je me suis tout de suite senti comme un membre de la famille".

"C'est très important pour moi parce que nous devrons travailler ensemble pour atteindre nos objectifs", insiste le - dernier - champion du monde de Grand Prix 125. "Je suis venu ici avec l'envie de réussir et mes débuts sur la moto ont été très bons", remarque-t-il.

Profitant de sa parfaite connaissance du circuit Ricardo Tormo, Nico est parvenu à devancer son nouveau coéquipier Matteo Baiocco (voir les chronos ci-dessous). "Je me suis tout de suite senti à l'aise", explique le n°18 espagnol : "j'aime vraiment la Panigale et j'ai pu progresser au fil des tours".

Vice champion de Superbike italien en 2014 - et pilote de développement pour Ducati ! -, Matteo rappelle qu'il n'avait "roulé en Evo qu'une fois cette année" et qu'il a "dû se remettre dans le bain ici", sur un circuit qu'il n'avait pas visité depuis quatre ans.

Au final, Matteo "di Osimo" peut être fier de lui puisqu'il ne rend que deux dixièmes de seconde à son illustre coéquipier. "Nous avons accompli un travail important ici, sans nous concentrer sur les chronos", précise-t-il à toutes fins utiles, "en prenant chaque chose en son temps".

Le jeune pilote italien partage l'actuelle devise de Jonathan Rea : "step by step". Heureux de ses deux premières journées d'essai, Baiocco a désormais hâte de rejoindre ses nouveaux camarades, la semaine prochaine à Jerez, "pour essayer la machine dans sa configuration 2015", Affaire à suivre sur Moto-Net.Com bien évidemment : restez connectés !

Tests Superbike Valence - lundi 18 et mardi 19 novembre 2014

  1. Nico Terol - Ducati SBK Evo : 1'35,2
  2. Matteo Baiocco - Ducati SBK Evo : 1'35,4

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !