09/13 Italie - Misano - WorldSBK Italie (1) : Rea dégomme tout le monde à Misano
  • L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIÈRE COURSE SUPERBIKE
Paris, le 7 juillet 2018

WorldSBK Italie (1) : Rea dégomme tout le monde à Misano

WorldSBK Italie (1) : Rea dégomme tout le monde à Misano

Privé de Superpole ce matin par son coéquipier "Major Tom" Sykes, Jonathan Rea a largement dominé la première manche Superbike cet après-midi à Misano. Davies limite la casse en terminant deuxième devant un impressionnant Laverty et un enthousiasmant Van der Mark...

Imprimer

Seulement dixième de la feuille des temps vendredi soir, Tom Sykes a confirmé son statut de "Mister Superpole" ce matin en Superpole 2, en instaurant le nouveau record de Misano (1' 33.640). Le Ninja anglais n°66 signe sa troisième pole en quatre courses, sa quatrième cette saison et la 46ème de sa carrière.

Plus impressionnant encore, "Major Tom" obtient une septième pole d'affilée sur les terres de Ducati et reste ainsi le seul pilote du plateau à avoir signé la Superpole à Misano ! Sykes devient aussi le premier pilote du WorldSBK à obtenir sept poles sur une même piste... Dommage que les qualifs n'apportent aucun point !

Troisième de la première journée d'essais libres - marquée par une séance FP3 "tombée à l'eau" -, Jonathan Rea n'a été battu par son coéquipier que dans les dernières instants de la SP2... et que de 33 millièmes de seconde ! Le triple champion du monde et - large - leader du championnat part donc d'une excellente deuxième place sur la grille italienne.

Six dixièmes de seconde derrière les deux Kawasaki officielles (!) se classent Eugene Laverty et son Aprilia n°50, pour la plus grande joie des tifosis. Ducati mène le deuxième rang... grâce à son pilote "indépendant" Xavi Forés ! Les Panigale d'usine sont loin sur la grille, mais pas à la traine question chrono...

Chaz Davies et Marco Melandri sont relégués en troisième ligne devant - le factieux ! - Jordi Torres et sa MV Agusta certes, mais n'ont tourné qu'un quart de seconde moins vite que Laverty... Lorenzo Savadori glisse sa seconde Aprilia "Factory" au milieu de la deuxième ligne, juste devant notre Loris Baz et sa BMW n°76.

Pour rappel, l'équipe italienne BMW Althea et Jordi Torres avaient enregistré leur meilleur résultat à Misano en première manche (4ème) et s'étaient battu pour le podium en sconde manche... Espérons que notre compatriote pourra en faire autant cette année !

Signalons enfin la présence de Niccolo Canepa à la 16ème place de "sa" grille, aux commandes d'une troisième R1 d'usine qui porte le n°94, clin d'oeil au team GMT pour lequel le pilote court en championnat du monde Endurance.

Départ : Jonathan Rea part plus fort que Tom Sykes et plonge devant son coéquipier dans le premier enchainement du circuit. Laverty conserve sa troisième place devant un Chaz Davies extrêmement bien parti, du troisième rang !

Baz fait lui aussi des étincelles... au sens propre malheureusement : le pilote français perd l'avant de sa BMW n°76 dans le virage n°2 et glisse hors de la piste, sans être percuté heureusement. La course continue malgré tout pour ses vingt adversaires...

Les deux Kawasaki s'échappent dans la première ligne pas vraiment droite du circuit adriatique. Laverty et Davies restent néanmoins dans l'aspiration des ZX-10RR officielles et entrainent avec exu le reste du pelotoncomposé de Xavi Forés, Lorenzo Savadori, Michael van der Mark, Jordi Torres, Marco Melandri, Leon Camier, etc.

Le triple champion du monde et large leader du provisoire achève ce 1er tour deux dixièmes plus tôt que Sykes. Laverty et Davies tâchent de rester au contact. Leurs poursuivants en revanche, ne peuvent suivre le tempo des leaders dans le 2ème tour.

Dans le peloton, "Magic Michael" s'illustre en hissant sa R1 d'usine n°60 - préparée non loin d'Imola, au quartier général de Yamaha Racing - devant deux italiennes pure souche : la F3 "Reparto Corse" n°81 de Jordi Torres puis la RSV4 "Factory" de Lorenzo Savadori ! Melandri imite VDM et Torres sa 8ème place.

Camier boucle toujours le Top 10, juste devant Alex Lowes qu'on attendait bien plus haut... Leandro Mercado, Toprak Razgatlioglu, Michael Rinaldi et Niccolo Canepa (!) sont dans les points. Loris Baz est officiellement hors-course... et certainement hors de lui ! Il lui faut se tourner immédiatement vers la seconde manche, dans 24 heures.

Au 5ème tour, l'impitoyable "JR" compte une petite seconde d'avance sur.. Laverty qui s'impose sur Sykes au premier freinage ! Plus véloce que la Ninja n°66, l'Aprilia n°50 vise désormais la "Number One". Plus rapide que Tom également, Chaz Davies monte sur le podium au niveau du - très - gros freinage de la Quercia.

Frustré de ne pas se battre aux avant-postes, Alex Lowes part à la faute dans le même virage n°8 (Quercia). Victime d'un simple "low-side", le vainqueur de la seconde manche de Brno repart à l'attaque, en dernière position. Une minute plus tard, Torres chute à son tour, dans la courbe n°3, et repart derrière Lowes...

Ces deux chutes font les affaires de Canepa : le pilote "franco" italien du GMT94 se retrouve 12ème au 8ème tour ! Jake Gagne, Michael Rinaldi et Roman Ramos entrent aussi dans les points. Mais il reste 13 tours à parcourir : Lowes et Torres peuvent encore revenir ?

Devant, Jonathan Rea enchaine les tours sans se lasser. Le triple "Number One" accroit doucement mais sûrement son avance sur Eugene Laverty. Les écarts augmentent aussi régulièrement entre le pilote irlandais et son propre poursuivant gallois, Chaz Davies. Et il en va de même entre le Ducati n°7 et la Kawasaki n°66 de Tom Sykes...

Assommés par le soleil et l'absence de baston pour le podium, les spectateurs sont maintenus éveillés par la remontée de Michael van den Mark sur "Major Tom" justement. Le pilote Yamaha cravache sa R1 pour rejoindre sa cible. VDM l'atteint dans le 13ème tour et n'a pas besoin de beaucoup forcer pour s'imposer sur les freins dans l'épingle Carro en fin de parcours.

Une grosse seconde derrière Sykes désormais, roule le solitaire Savadori... Mais le n°32 Aprilia est pris en chasse par les n°12 et n°33 Ducati, Forés et Melandri qui ne se quittent plus depuis la mi-course. Camier roule deux secondes plus loin. Mercado, 10ème, est relégué à 12 secondes du pilote Honda n°2.... et à 25 du pilote Kawasaki n°1 !

À cinq tours de la fin, Eugene Laverty élargit dans le dernier virage. À l'affut, Chaz Davies remonte à son niveau et le double facilement en se lanàçant bien plus fort dans la courte ligne droite des stands ! Dix secondes plus loin, son coéquipier Lorenzo Savadori est victime de la même baisse de forme et se fait doubler par Xavi Forés sur sa Ducati "indépendante".

Marco Melandri ne tarde pas à rejoindre son compatriote Sava-pas-du-tout-dori et passe devant à trois tour de la fin. Témoin de la déroute de Lorenzo, Leon Camier fait tout son possible pour réduire l'écart (une seconde) qui le sépare de la huitièm eplace.

Devant, Jonathan Rea parade devant le public italien et remporte son neuvième succès cette saison, le 63ème de sa carrière. Plus remarquable encore, Rea offre à Kawasaki sa 119ème victoire en World Superbike : c'est autant que Honda, deuxième constructeur le plus victorieux dans la discipline après Ducati !

Le deuxième pilote du championnat 2018, Chaz Davies, franchit la ligne d'arrive trois secondes après le leader/vainqueur. Le pilote Ducati aurait-il pu jouer la gagne s'il n'était pas parti du troisième rang ? Mystère et boule de Pirelli. Demain, il partira de la même ligne... Mais devant Rea !

Maintenu sous pression jusqu'au bout par Michael van der Mark, Eugene Laverty arrive finalement à conserver la troisième place ! Le pilote Aprilia grimpe donc sur son second podium d'affilée et pique au rookie turc Toprak Razgatlioglu (11ème de la course) sa huitième place au provisoire.

Quatrième de la première manche donc, VDM se console en grattant deux points à Tom Sykes au championnat. De plus, le pilote Yamaha n°60 se voit offrir la pole position pour demain ! Félicitons enfin Niccolo Canepa qui termine "sa" première course à une honorable 12ème place.

Résultat de la 1ère course WSBK 2018 à Misano

WorldSBK Italie (1) : Rea dégomme tout le monde à Misano

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Sécurité routière en France : mauvaises routes, bonne conduite ?

Le bilan de la sécurité routière en juillet 2018 fait état d'une baisse des victimes de -5% (Vs juillet 2017). Prudent - toujours ! -, le délégué interministériel se garde d'établir un rapport avec l'instauration des 80 km/h sur les routes... Le mauvais état de ces dernières en revanche, pourrait sauver des vies ?
Deuil : François Etterlé (Suzuki Moto France) s'est éteint

L'ex-directeur commercial de Suzuki France, François Etterlé, nous a quittés. Ce grand nom de la moto en France préparait le prochain Bol d'Argent avec l'enthousiasme qui le caractérisait, celui d'un fringuant jeune homme et éternel passionné de moto. Sayonara Etterlé San..
MotoGP 2019 : Quartararo roulera sur une M1 du team Yamaha SIC

La rumeur circulait depuis un mois dans le paddock de l'Intercontinental Circus... C'est désormais une certitude : le jeune pilote moto français, Fabio Quartararo, s'alignera aux côtés de Franco Morbidelli au sein de la nouvelle équipe satellite Yamaha SIC ! Explications.
11/19 - GP d'Autriche 2019 14 commentaires
Compte rendu et résultats du GP d'Autriche MotoGP 2018 (Lorenzo vainqueur)

Après Iannone en 2016 et Dovizioso en 2017, Lorenzo prouve en 2018 que correctement préparée et magnifiquement pilotée, la Ducati de MotoGP est imbattable sur le Red Bull Ring. Même Marquez, parti de la pole position et remonté à bloc, s'est incliné...
Courses 95 commentaires
Essai Piaggio MP3 350, 500 HPE Sport ou Business : au choix !

Piaggio met à jour sa gamme de MP3 en 2018 : le moteur du 500 évolue légèrement (HPE) et distingue plus nettement ses versions Sport et Business, tandis que le 300 change de moteur et de cylindrée... Place au MP3 350 ! Moto-Net.Com a pu les tester très brièvement. Contact.
Scooter 1 commentaire
Interview Loris Baz : "le WorldSBK devrait employer la méthode MotoGP"

Moto-Net.Com profite de la - très - longue pause estivale du World Superbike pour s'entretenir avec Loris Baz. Unique pilote français et BMW, il galère sur sa S1000RR, pendant que ses concurrents progressent. Comment améliorer la situation et niveler le championnat ? Voici ses réponses.
WSBK 2018 2 commentaires
Moto Animals : de grosses bêtes qui roulent des mécaniques...

Depuis deux ans, Mayobanex Torres Diaz et ses amis imaginent et dessinent des créatures, moitié moto moitié animales. En commercialisant ces "Moto Animals", le jeune designer américain compte développer sa communauté de motard(e)s à travers le monde. Interview.
  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.