• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK ALLEMAGNE (12 SUR 14)
Paris, le 11 septembre 2012

Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

La douzième épreuve du World SBK 2012 s'est disputée dimanche au Nürburgring. Pour compléter nos comptes rendus, voici les déclarations des pilotes SBK, nos analyses et les résumés vidéo des courses Superbike et Supersport.

Imprimer

Analyse du Mondial Superbike au Nürburgring

Après celui de "Guintoli" à Assen fin avril et celui de "Baz" à Silverstone début août, un nouveau nom a fait son apparition dans la liste des vainqueurs de course de World Superbike. À l'occasion de la seconde manche disputée ce dimanche au Nürburgring, "Davies" est entré dans la cour des très grands !

Certes, Chaz Davies est bien connu des amateurs de vitesse moto : il a roulé cinq années en GP 125 et 250, s'est expatrié trois saisons chez les Américains et a posé ses fesses à trois reprises sur la Desmosedici de MotoGP en 2007. Mais c'est depuis son arrivée en Mondial Supersport en 2010 que le Gallois a véritablement percé.

Chaz Davies - WSBK Allemagne (12 sur 14) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

Quatrième au guidon d'une Triumph Daytona 675 réputée moins compétitive - à ce haut niveau - que les Honda CBR600RR et Kawasaki ZX-6R, Chaz a dominé la saison 2011 aux commandes de la Yamaha R6 qui avait mené Crutchlow vers le titre... en 2009.

Davies persiste et signe... chez BMW !

Promu en World Superbike au sein du même team Parkingo merveilleusement bien géré par Giuliano Rovelli , le champion du monde de Supersport était parti du mauvais pied - de la mauvaise main, cassée lors des qualif' australiennes ! - avec l'Aprilia RSV4... Mais il s'est fort bien rattrapé depuis !

Davies et Laverty - WSBK Allemagne (12 sur 14) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

Depuis l'épreuve de Salt Lake City, les résultats du n°19 n'a cessé de progresser. Le rookie est même le seul pilote à être monté sur le podium lors des trois dernières sorties ! Grâce à ses deux troisièmes places et à sa victoire, Chaz Davies devance désormais Davide Giugliano, champion de Superstock 1000 et "débutant" dans la catégorie tout comme lui.

Grâce à ses excellentes prestations également, Chaz s'est assuré une place dans l'un des teams les plus en vue du plateau 2013 : l'équipe semi-officielle de BMW Italia aux côtés de Marco Melandri. L'annonce coupe ainsi court les rumeurs de l'arrivée de Ben Spies chez Béhème !

"Nous sommes heureux d'accueillir Chaz dans la famille BMW Motorrad", s'exprimait dimanche soir Andrea Buzzoni, directeur général de BMW Motorrad Italia. "En montant au classement provisoire, Chaz a démontré son talent et sa vitesse".

Marco Melandri - WSBK Allemagne (12 sur 14) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

"Son titre World Supersport 2011 avait été impressionnant", poursuit le futur boss du team BMW 2013, "Cette saison en WSBK, il ne lui a pas fallu longtemps pour remporter sa première course. Nous sommes convaincus que Marco et Chaz formeront une équipe de premier plan et que nous aurons avec la BMW S1000RR l'un des packages les plus solides du championnat".

Cette année déjà, Marco et la S1000RR forment un sacré duo. Malheureusement pour l'Italien et sa compagne allemande, leurs résultats manquent de régularité pour dominer complètement le championnat 2012. La double bulle de ce week-end en est une flagrante démonstration...

En MotoGP déjà, Marco faisait preuve de fébrilité et pouvait passer du stade de prétendant au titre (comme ce fut le cas en 2005) à celui de simple figurant, et ce d'un week-end sur l'autre ! Arrivé en Allemagne avec un total de 308,5 points, le n°33 en repart avec la même somme. Dur.

Heureusement pour Melandri, son rival n°3 n'a pas connu le dimanche parfait tant attendu : placé en pole position et auteur du meilleur chrono en course, Biaggi est très parti bien en remportant la première manche mais pendant la seconde, s'est pris les pieds dans le tapis...

Melandri perd la tête, Sykes reste à l'affût

Techniquement, le pilote Aprilia a plutôt butté contre les bosses sournoisement placées dans l'entrée de la chicane en fin de parcours. À voir les machines - de Superbike comme de Supersport - cabrioler sauvagement à cet endroit précis tout le week-end, on s'attendait à un "max" de chutes... mais beaucoup moins à la chute de Max !

Max Biaggi - WSBK Allemagne (12 sur 14) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

Reparti en dernière position, le cuir maculé de poussière, le carénage esquinté, l'orgueil écorné, mais le couteau fermement serré entre les dents, le Pirate italien termine finalement à la 13ème place de la seconde manche. Qui sait, ces trois points inscrits dimanche après-midi seront peut-être ceux de son sixième titre mondial, le second en WSBK !

Sykes et Biaggi - WSBK Allemagne (12 sur 14) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

Finalement, le plus régulier des trois hommes encore en lice pour le titre 2012 s'avère être Tom Sykes. Le pilote anglais que Moto-Net.Com surnommait il y a encore un an "Mister On-Off" - comprenez Monsieur ça passe ou ça casse - a su raison garder en dépit de ses inexorables et frustrantes baisses de régime au cours des deux manches.

Du côté des constructeurs, le grand vainqueur de l'épreuve allemande est sans conteste Aprilia. Avec un triplé historique et un doublé assuré par les lieutenants de Biaggi - Davies et Laverty -, la firme de Noale marque non seulement les 50 points maxi, mais empêche aussi ses concurrents de récolter de gros points !

A contrario, le leader depuis la seconde manche à Brno en juillet dernier, BMW, a connu son pire week-end de la saison, n'inscrivant que 16 points. Les S1000RR - quatre en piste - comptent désormais 7,5 points de moins que les RSV4 - au nombre de trois sur le plateau...

Classement constructeurs - WSBK Allemagne (12 sur 14) : Vidéos, déclarations et analyse du SBK au Nürburgring

Troisième, Ducati s'essouffle peu à peu et voit Kawasaki se rapprocher dangereusement : les Rouges de Bologne totalisent 342 points (377 pour BMW et 384,5 pour Aprilia) contre 322,5 points pour les Verts d'Akashi...

Dans sa déclaration de dimanche, le champion du monde 2011 Carlos Checa n'hésite pas à relancer le débat : la Ducati lestée de 6 kilogrammes vaut-elle - toujours - un 4-cylindres ? À vérifier dans deux semaines à Portimao ! Restez connectés !

.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !