• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP
Paris, le 1er décembre 2003

Valentino Rossi testera la M1 le 24 janvier

Valentino Rossi testera la M1 le 24 janvier

Sous contrat avec Honda jusqu'au 31 décembre, Valentino Rossi n'a pas pu participer aux essais Yamaha ce week-end à Sepang et devra attendre les 24, 25 et 26 janvier. En revanche son chef mécano transfuge de Honda, Jerry Burgess, était présent.

Imprimer

Les trois jours d'essais Yamaha ce week-end sur le circuit de Sepang, en Malaisie, se sont déroulés sans la star des stars, empêchée pour des raisons contractuelles. Légalement, Valentino Rossi est en effet lié à Honda jusqu'au 31 décembre. Et s'il peut arriver qu'un pilote soit libéré avant terme, les relations actuellement plutôt tendues entre Honda et Yamaha sont peu propices à favoriser ce genre de geste de gentleman... D'autant que de son côté, Yamaha s'est fermement accroché à son contrat de deux ans avec Alex Barros pour empêcher le brésilien d'aller signer chez Honda et le garder aux côtés de Marco Melandri chez Tech 3 !

C'est donc seulement le 24 janvier 2004 que le génie italien pourra tester pour la première fois "sa" Yamaha M1 de couleur bleue... En attendant, son futur coéquipier dans le team officiel, Carlos Checa, a continué le développement du cadre Deltabox modifié lors du GP de Valence et de nouveaux pneus avant, tandis que Norick Abe et Norihiko Fujiwara, les deux pilotes d'essais, se sont concentrés sur le système d'injection Magneti Marelli.

"Nous devons encore améliorer le châssis et le moteur, mais nous avons maintenant une bonne base de départ pour nos prochains essais. La saison 2004 ne sera pas facile et on ne sait pas quels seront les progrès accomplis par nos concurrents", a indiqué Checa à l'issue de ses 60 tours de piste. L'espagnol part maintenant en Italie pour travailler sur ses cuirs et disputer une épreuve de Supermotard à Bologne, avant de regagner son domicile britannique. "Pour Noël je vais certainement rendre visite à ma famille en Espagne, puis j'irai faire du ski en France ou en Italie jusqu'au Nouvel An. J'ai besoin de me détendre un peu avant l'année prochaine !"

La saison 2004 s'annonce en effet particulièrement passionnante, même si les délais risquent d'être un peu serrés pour Rossi : optimiser la M1 n'est pas une mince affaire et même le patron de Fortuna Yamaha, Davide Brivio, admet que la transition prendra du temps. "Bien sûr, au début de chaque saison on rêve de se battre pour le titre. Mais je crois que 2004 doit permettre à Valentino d'établir une bonne relation de travail et de clarifier les besoins en développement. On devrait ainsi pouvoir gagner quelques courses individuellement, mais surtout préparer les bases pour l'avenir. Carlos est plus habitué à la M1 et il pourrait être à son meilleur niveau dès le début de la saison. Et pour 2005, notre objectif est bien sûr de gagner le titre mondial avec Valentino"...

A noter par ailleurs que Suzuki a officiellement confirmé qu'il quittait Michelin pour Bridgestone, qui a remporté son premier podium cette année avec Makoto Tamada sur Honda... Certaines mauvaises langues indiquent que c'est au contraire Michelin qui a souhaité mettre fin au contrat de Suzuki. Vous avez dit contre-productif ? Toujours est-il que dans la famille Loosers 2003, Kawasaki, actuellement en Dunlop, s'intéresserait également de près aux pneus Bridgestone...

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

GP du Japon - Lorenzo (6ème) : "Quelqu'un doit dire à Zarco de se calmer"

Jorge Lorenzo, sixième du Grand Prix du Japon 2017, est très remonté contre Johann Zarco suite à un accrochage survenu dans les premiers tours sous le déluge japonais. L'officiel Ducati - 7ème au provisoire derrière... Zarco, justement ! - va porter l'affaire devant la commission de sécurité. Le pilote Tech3 estime pour sa part qu'il s'agit d'un simple fait de course. Déclarations et analyse MNC.
GP du Japon - Rossi (chute et abandon) : "Je n'avais aucun grip"

C'en est officiellement terminé des espoirs de titre de champion du monde MotoGP 2017 pour Valentino Rossi, contraint à l'abandon suite un high side durant le Grand Prix du Japon. L'officiel Yamaha s'est relevé sans blessure supplémentaire sur sa jambe fracturée, mais la tête pleine de questions quant aux soucis de motricité de sa M1 officielle. Déclarations et analyse MNC.
GP du Japon - Dovizioso (1er) : "Nous nous battrons jusqu'à la fin"

Andrea Dovizioso gagne du galon avec sa splendide victoire signée sur le mouillé au GP du Japon 2017, au terme d'une bataille d'anthologie face à Marc Marquez. Le pilote Ducati, de nouveau victorieux face à son déterminé rival comme en Autriche, réduit à seulement 11 points l'écart sur le leader du championnat. Déclarations et analyse MNC.
Vente aux enchères : 14 motos rares à Drouot

La maison de ventes Leclere organise ce week-end à l'Hôtel Drouot une vente aux enchères de 14 motos, ou plus exactement de 13 motos et une mobylette puisqu'une célèbre "Bleue" sera proposée aux côtés des 900 Bol d'Or, 500 H1 et autres GT 750... Demandez le programme... et préparez vos chéquiers !
GP du Japon - Marquez (2ème) : "Une course incroyable"

Marc Marquez ne baisse jamais sa garde et ne rend jamais les armes, quitte à parfois - souvent ?! - se laisser emporter par sa fougue. Mais sa pugnacité et son adresse extraordinaires n'ont pas fait trembler Andrea Dovizioso au GP du Japon 2017 : l'italien, second au championnat, a déjoué l'ultime attaque du tenant du titre pour imposer sa Ducati sur les terres de Honda ! Déclarations et analyse MNC.
Interview Éric de Seynes : MBK s'arrête mais l'usine avance !

Neuf ans après sa première visite, Moto-Net.Com est retourné à l'usine MBK de Saint-Quentin (02) en compagnie d'Éric de Seynes, directeur général de Yamaha Motor Corporation. MNC s'est entretenu avec lui sur la fin des 50 cc 2-temps Yamaha et l'arrêt de MBK, sur l'usine et sa mutation, sur la mobilité urbaine et ses opportunités... Interview.
Compte rendu et résultats du GP du Japon MotoGP 2017

Le titre MotoGP 2017 se jouera sans doute entre Marc Marquez et Andrea Dovizioso, vainqueur du GP du Japon après avoir battu son rival espagnol dans le dernier tour sur le mouillé ! "DesmoDovi" décroche son cinquième succès sur le circuit de Honda, tandis que le team officiel Yamaha prend l'eau avec la chute de Rossi et la 9ème place de Viñales... Compte rendu et résultats.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.