• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
SUPPORT GPS V2
Paris, le 3 juillet 2008

Une solution ingénieuse pour fixer un GPS sur une moto

Une solution ingénieuse pour fixer un GPS sur une moto

Alors qu'il s'est largement généralisé en automobile, le GPS peine encore à se développer en moto : un coût trop élevé et des fixations parfois hasardeuses découragent les motards. C'est pourquoi Xtream Wearther propose un astucieux kit de fixation.

Imprimer

Elaboré dans les années 60 par l'armée américaine, le système global de positionnement par satellite (GPS) est désormais un outil incontournable dans moult activités de loisirs (bateau, chasse, randonnées...) et professionnelles (agriculture, cartographie, météorologie...).

Support GPS So Easy Rider V2

Caractéristiques techniques :
  • Dimensions : 22x10,5x4 cm
  • Poids : 60 g
  • Capacité d’accueil du support : 15x10x2,5 cm
  • Audio : oreillette avec brassard équipée d’un cordon rétractable jack 3.5 et adaptateur 2.5 inclus
  • Autonomie batterie externe So Easy Power (130 g) : jusqu’à 10h
  • Oreillette spéciale casque moto 2,5 W
  • Prix : 59 €TTC le kit de fixation (109 €TTC le kit et la batterie externe)
  • Contact Xtream Wearther : 02 97 35 33 77

    Points forts :

  • Concept astucieux, léger et pratique
  • Avec l'achat d'un GPS auto à moins de 100€, la facture est moins salée qu'un GPS 100% moto !
  • Installation facile et qualité audio correcte
  • Possible d'installer l'ensemble sur son bras pour une utilisation pédestre ou VTT

    Points faibles :

  • Absence de traitement antireflet de l'écran
  • Un système Bluetooth remplacerait avantageusement les nombreux fils et raccords
  • Avec un potentiel de géolocalisation en amélioration constante (de plus ou moins 100 m en 1995, les modèles standards offrent aujourd'hui une précision d'environ 10 m), le GPS a littéralement explosé dans le secteur automobile.

    Un concept simple et logique

    Toujours plus petits, plus légers et plus performants, les modèles proposés sont surtout devenus plus accessibles financièrement : d'abord réservés aux professionnels de la route (VRP, chauffeurs livreurs), l'outil d'itinéraire s'est vulgarisé grâce à des tarifs démarrant sous la barre des 100 €.

    Parallèlement, l'offre réservée aux utilisateurs de deux-roues est restée confidentielle : les prix sont souvent trois à quatre fois plus élevés qu'en automobile, les constructeurs invoquant des spécificités inhérentes à la moto qui imposent l'utilisation de matériaux plus robustes, plus étanches et donc fatalement plus chers...

    La société française Xtream Wearther a donc fait le constat suivant : puisque la plupart des motards sont aussi des automobilistes - et donc souvent équipés d'un GPS -, pourquoi ne pas concevoir un système simple et économique qui permettrait de fixer le même GPS sur le guidon de leur deux-roues ? La démarche a abouti au kit de fixation So Easy Rider, qui a rencontré un franc succès en Europe.

    Essai du So Easy Rider V2Essai du So Easy Rider V2

    Amélioré dans sa deuxième version, le concept reprend la formule de son prédécesseur et propose "un pack universel parfaitement compatible avec l’ensemble des GPS du marché, y compris les GPS de dernière génération dotés d’écrans 16/9ème", assure le fabricant.

    Conçu en tissu néoprène doublé, étanche et résistant aux chocs, la nouvelle housse du So Easy Rider V2 se fixe grâce à des scratches au guidon de n'importe quelle machine (de la sportive au scooter) et ses fermetures Zip étanches permettent l'installation du GPS et / ou de la batterie externe au lithium livrée en option.

    Efficace, mais perfectible

    L'installation se montre particulièrement aisée : les deux sangles velcro permettent un ajustement optimum sur le guidon et une fois scratché, le kit se révèle stable, sans possibilité de glisser ou de se décrocher.

    La communication entre le GPS et le pilote s'effectue par deux oreillettes placées dans le casque et reliées au moyen d'un câble à la prise jack du GPS. Tout le nécessaire est fourni dans le kit et il faut simplement veiller à bien installer les deux oreillettes dans le casque pour qu'elles ne gênent pas. Le câble s'insère ensuite dans la doublure du casque, permettant ainsi de ne pas avoir de fils disgracieux.

    Essai du So Easy Rider V2Essai du So Easy Rider V2

    En dynamique, une astucieuse petite pince permet de fixer le câble au blouson ou au casque afin de garder la mollette de contrôle du volume à portée de gants. Si l'efficacité de celle-ci n'est pas à remettre en cause, il se révèle souvent nécessaire de monter le son du GPS au maximum avant le départ : dans le cas échéant, les turbulences et le bruit du moteur pourraient couvrir les instructions vocales !

    A l'usage, le So Easy Rider V2 est plutôt efficace et essuie de grosses averses sans que la housse ne prenne l'humidité (une deuxième housse se glissant au dessus de l'ensemble pour les pluies diluviennes). La batterie au lithium - proposée en option - permet de considérablement augmenter l'autonomie et autorise dix heures d'utilisation sans recharge, soit largement de quoi faire un Paris - Marseille d'une seule traite ! Pratique, un stylet fixé sur la housse permet de choisir ses menus sur l'écran tactile du GPS sans avoir à retirer ses gants.

    Le seul vrai défaut de cet adaptateur réside dans l'absence de traitement antireflet sur l'écran transparent de la housse : la visibilité s'en trouve fortement entachée suivant les conditions d'ensoleillement et il faut alors déplacer légèrement le kit pour obtenir une vision passable. Une action qui se révèle très dangereuse en ville et sur voies rapides, et qui contraint à jeter un rapide coup d'oeil lors des passages dans des zones d'ombres ou sous des tunnels, puis à suivre les indications vocales, heureusement audibles jusqu'à près de 150 km/h !

    Essai du So Easy Rider V2Essai du So Easy Rider V2

    Un point noir sur lequel l'entreprise française planche actuellement et qui devrait être rapidement résolu, notamment grâce à un éventuel partenariat avec un expert en la matière : à suivre ! Malgré tout, proposé à 59 € (sans la batterie externe), le So Easy Rider V2 reste une excellente alternative aux quelques GPS dédiés à la moto, qui pèchent encore par leur prix.

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Marché moto 2021 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Fournir le Top 300 des ventes de motos et scooters en France, c’est bien. Trier ces modèles et établir le Top 5 (voire bien plus) de seize catégories, c’est mieux. Or c’est ce que propose MNC à ses lecteurs Premium ! Découvrez les roadsters, trails, néo-rétros, customs, routières, sportives, 125, scooters et deux-roues électriques préférés des Français.
    Décembre 2 commentaires
    Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
    Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
    Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
    MotoGP 2022 6 commentaires
    Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
    Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
    Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
    • En savoir plus...