• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
EXPERT ON THE ROAD 2008
Paris, le 25 septembre 2008

Un incroyable road-trip dans les Alpes avec Metzeler !

Un incroyable road-trip dans les Alpes avec Metzeler !

Souhaitant renforcer la proximité avec sa clientèle, Metzeler a invité des motards de tous horizons à (re)découvrir trois produits de la marque. L'occasion de mettre des pneus et des motos différentes à l'épreuve des lacets... et du motard lambda.

Imprimer

Convié par Metzeler à un inédit voyage moto à travers la Suisse, l'Italie, l'Autriche et l'Allemagne, Moto-Net.Com a pu observer de près le déroulement de la deuxième édition d'Experts on the Road : un long périple à travers les montagnes, durant lequel le manufacturier allemand met en situation de roulage réelle ses pneumatiques typés Touring comme le Roadtec Z6 Interact (lire notre Essai Moto-Net.Com du 15 mai 2008), le Tourance EXP et le Tourance.

Plus de 1400 km à travers les montagnes !

L'excursion démarrait de Turin avec 20 personnes, puis un second groupe de 21 personnes reliait Lucerne (Suisse) à Munich (Allemagne). Et dès l'arrivée du premier groupe en provenance d'Italie, l'événement initié par Metzeler est sorti des sentiers battus : outre des journalistes du monde entier et des revendeurs du groupe Pirelli Metzeler, l'enseigne germanique a tout simplement décidé d'inviter une douzaine de motards lambda à venir partager ce road-test grandeur nature !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Après le succès du concours Interact with Me en partenariat avec Moto-Net.Com, grâce auquel un heureux lecteur avait pu participer au lancement du nouveau Z6 Interact sur l'Île de Man (lire Moto-Net.Com du 15 mai 2008), les dirigeants de la marque ont décidé d'aller plus loin.

"Metzeler poursuit ses aventures avec d’authentiques motards, pour lesquels a été créé un blog afin qu’ils puissent échanger leurs idées et leurs opinions", souligne le manufacturier : "les motards deviennent les vrais protagonistes en testant les pneus, en offrant leurs visions, en partageant leurs besoins et en trouvant d’une certaine manière en Metzeler un nouveau compagnon de route".

Ainsi, après la première édition d'Experts on the Road 2007 de Barcelone à Turin en passant par les Pyrénées et les Alpes (lire Moto-Net.Com du 22 mai 2007), Metzeler a fait évoluer le concept vers l'esprit de communauté : ce deuxième périple vise à permettre de réellement prendre en compte l'avis des utilisateurs au quotidien, tout en représentant "le voyage idéal que pourrait organiser une bande d’amis, avec des milliers de virages et des dizaines de cols à franchir sur la route reliant Turin à Lucerne puis Munich", explique la marque fondée en 1892.

12 motos et trois pneus différents : un seul package gagnant ?

Partant de ce postulat, Metzeler décide de mettre à disposition trois produits aptes à satisfaire les gros rouleurs sur un panel de machines à l'aise sur les routes montagneuses. Les avantages du Tourance (un pneu 80% route et 20% chemin) ont pu se jauger sur des motos comme la Honda Transalp 700 (lire notre Essai Moto-Net.Com du 24 octobre 2007), l'Aprilia 650 Pegaso ou la récente Yamaha XT660Z Ténéré (lire notre Essai Moto-Net.Com du 19 août 2008).

Son évolution Tourance EXP (90% route) se jugera sur des BMW 1200 GS (lire notre Essai Moto-Net.Com du 19 mai 2004), des Suzuki 650 V-Strom (lire notre Essai Moto-Net.Com du 20 février 2004) et des Kawasaki Versys (lire notre Essai Moto-Net.Com du 3 octobre 2006), tandis que le Z6 Interact (100% route) s'appréciera entre autres sur des Honda 800 VFR V-Tec (lire notre Essai Moto-Net.Com du 28 novembre 2006), Yamaha 1300 FJR AS (lire notre Essai Moto-Net.Com du 4 décembre 2006), Suzuki 1250 Bandit S, Aprilia 850 Mana (lire notre Essai Moto-Net.Com du 12 mars 2008), Kawasaki ER-6, Moto Guzzi 1200 Norge ou même l'impressionnante BMW K1200 Sport !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Un choix plutôt complet qui donne immédiatement envie à la rédaction de Moto-Net.Com de faire "d'une pierre trois coups" : disséquer le comportements des pneus Metzeler dans des conditions de roulage soutenues (425 km de montagne le premier jour et 360 km le second, voir la carte ci-contre) et des aléas climatiques piégeurs (soleil, pluie, brouillard, vent, froid...), profiter de cette traversée de quatre pays d'Europe pour mettre à l'épreuve notre guide européen des voyage à moto (lire notre guide Guide pratique Moto-Net.Com du 18 septembre 2008), et enfin mettre au défi les aptitudes routières des modèles essayés sur les routes superbes - mais parfois ô combien délicates ! - des Alpes...

De Lucerne à Prato dello Stelvio

C'est sur une DL 650 V-Strom équipée de Tourance EXP que démarre ce périple : tirant tout droit vers Interlaken, le groupe composé d'heureux élus allemands et de journalistes italiens, espagnols, grecs, allemands, polonais et français profite du temps sec et des 23°C ambiants pour prendre ses marques lors des premiers 60 km de rase campagne vers les montagnes.

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

L'occasion d'apprécier le décor d'une Suisse calme et ordonnée, où la circulation se veut fluide et sans comportements à risques. Éduqué, l'automobiliste helvète respecte à la lettre les limitations de vitesse en agglomérations et se permet seulement quelques km/h en plus sur les axes routiers au revêtement impeccable et à la signalétique plus claire qu'en France (à noter que les autoroutes sont indiquées par des panneaux verts et les nationales en bleu).

Toutefois, si à l'instar de leurs voisins germains, les conducteurs laissent passer les piétons qui ne sont pas engagés sur la chaussée, très peu se rangent sur la droite pour faciliter les dépassements par des deux-roues ! Un bon prétexte pour solliciter les 67 ch de la Suz' et faire chauffer les enveloppes à définition Sport-Touring de chez Metzeler !

Après avoir dépassé Brunig, puis Résiden, l'hétéroclite procession s'attaque aux premiers vrais lacets en direction de Grimsel : le bitume s'y révèle tout simplement parfait et avec l'accélération - inévitable ! - du rythme, très peu ont pu profiter de panoramas pourtant grandioses ! La bonne visibilité encourage les fantaisies et le twin facilement exploitable de la DL se fait un précieux allié pour enrayer les excès d'optimiste !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Vive et légère à petite vitesse, la Suzuki bénéficie d'un moteur sympa qui souffre cependant du surpoids à emmener (20 kg) par rapport au 650 SV dont il est issu. S'il accepte de reprendre sans cogner à partir de 2 500 tours, son régime d'expression se situe entre 5 000 et 9 000 tours/min. Cela étant, sa hauteur de selle mesurée pour un trail (820 mm), sa bonne ergonomie et la précision de ses commandes font que la DL 650 V-Strom reste une arme de choix pour rouler en montagne, tout en se ménageant la possibilité de s'énerver un peu entre chaque col !

Plus lourde à emmener sur les changements d'angle à vitesse soutenue (la liaison vers Furkapass offre quelques longues et jouissives enfilades !), la Suzuki se marrie plutôt bien avec les Tourance EXP du manufacturier allemand. Ce pneu apparu en 2007 est d'ailleurs le premier a utiliser l'originale ceinture d'acier à spirale à zéro degré, à l'arrière comme à l'avant !

Tourance EXP : l'appréhension des crampons !

Grâce à un mélange de polymères de dernière génération, l'EXP offrirait "une rigidité inférieure à celle de son prédécesseur quand il est froid et supérieure - tout en améliorant sa stabilité - quand il a atteint la température de marche", assure le fabricant. Si ces points précis seront difficiles à vérifier étant donné le peu de motos disponibles en Tourance "normal", il est toutefois certain que son successeur affiche un degré de performances très satisfaisant sur des routes aux revêtements changeants.

La stabilité est notamment impressionnante en grandes courbes, comme en entrées d'épingles sur les freins : le profil "rond" du pneu avant - typique de chez Metzeler - et les mélanges à rigidité variable de la bande de roulement - appelée technologie Cap & Base - n'y sont sûrement pas étrangers.

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

La montée vers Glestsch, Belvédère et Tiefenbach est l'occasion de passer outre l'appréhension due à la présence de crampons sur le Tourance EXP : même si les personnes en charge de la recherche et du développement Metzeler se veulent enthousiastes sur les capacités de leurs produits, les traversées d'eau en plein milieu des épingles et le revêtement à la qualité tirant vers le bas n'ont rien de rassurant avec un pneu mixte !

Pourtant, l'adhérence sur le mouillé ne pose finalement aucun souci et se révèle même plutôt impressionnante. Le Tourance EXP semble toutefois moins à son aise en phase de gros freinages sur revêtement bosselé. L'arrière conserve en effet son comportement rassurant quelles que soit les conditions, mais l'avant est plus avare en remontée d'informations lorsqu'il est soumis à de grosses contraintes : un sentiment confirmé sur d'autres motos.

Roadtec Z6 Interact : difficile à prendre en défaut

Passant de la DL 650 V-Strom à la Kawaski ER-6N (dont le design évolue pour 2009, lire Moto-Net.Com du 20 septembre 2008), l'ascension se poursuit via Sedrun. Les montées se font plus prononcées et les épingles plus fréquentes, tandis que la vue à plus de 2 000 m d'altitude est tout simplement sublime !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Dommage que la "DDE" locale ait décidé de profiter de l'arrière-saison pour effectuer de conséquents travaux tous les 15 km, même s'il s'agit sans doute du prix à payer pour bénéficier d'infrastructures sûres et particulièrement adaptées aux deux-roues ! Grâce à la position de conduite typé supermotard du roadster bicylindre nippon, les quelques bosses et traces d'humidité s'avalent facilement par l'ensemble ER-6N + Z6 Interact.

Le sympathique best seller des Verts reprend bien dès 3 000 tours et allonge conséquemment jusqu'à 11 000 : pratique pour dépasser les nombreux cars de touristes entre deux virages ! Dommage que le bi parallèle soit plus à l'aise dans la deuxième partie du compte-tours, ce qui se révèle un tantinet agaçant en montagne où la conduite est plus exigeante et la relance en sortie d'épingle appréciée !

Le train avant de la moto s'acclimate parfaitement des improvisations en entrée de courbes, alors que l'arrière avoue plus rapidement ses limites lorsqu'on chahute l'ensemble. A la longue, les repose-pieds assez hauts finissent par user le pilote, tandis que le frein avant se révèle certes suffisamment puissant mais manque d'attaque en début de levier.

Si l'ER-6 apparaît donc un peu fatigante sur de longs trajets tortueux, il n'en reste pas moins que cette moto se place en dessous des 6 000 € et que sa tenue de cap à hautes vitesses est tout simplement bluffante ! Ses chiffres de vente éloquents depuis sa sortie prouvent le d'ailleurs bien-fondé et la polyvalence du concept.

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

De son côté, la monte pneumatique Z6 Interact valide toutes les qualités entrevues lors de son lancement sur l'Île de Man (lire Moto-Net.Com du 15 mai 2008 !) : digne successeur du performant Z6, ce pneumatique reprend le CMT (technique de modelage des contours) présent sur son aîné, mais inaugure un nouveau procédé de bobinage de la ceinture en acier 0°, dont la tension évolue de manière décroissante de la bande de roulement aux épaules. Des termes techniques ressassés par l'équipe sur place, mais qui s'apprécient finalement plus facilement en action !

Comme sur le mythique tracé du TT, le Z6 Interact s'apprivoise très facilement et ses réactions, comme sa progressivité, ont tôt fait de mettre en confiance. Les zones d'ombres et les revêtements mouillés sont avalés avec aisance, même lorsque le rythme du guide vire à l'arsouille entre Disentis et les routes en direction de Saint-Moritz ! L'avant est particulièrement réussi et si son profil rond entrave quelque peu l'agilité de l'ER-6N, son feed-back et son comportement lors des grosses contraintes feraient pâlir certains pneus à vocation 100% sportive !

L'arrière suit sans encombre et l'augmentation du taux de silice (65% contre 30% auparavant) lui octroie un grip conséquent lors des sorties d'épingles sur le mouillé. Metzeler assure que la longévité - l'un des points fort de l'ancien Z6 - est conservée, grâce à l'emploi de résine spécifique : un point sur lequel nos lecteurs ne manqueront sûrement pas de nous éclairer !

Passage en Italie : la pluie joue les juges de paix !

Une pause bien méritée sera l'occasion de récupérer l'imposante Yamaha FJR 1300 AS (avec boîte séquentielle et ABS) : équipée de Z6 Interact, la Sport-GT de 144 ch et ses 248 kg à sec joue sur un autre registre que les "'gazelles" mises à l'épreuve jusque-là !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Le début du parcours vers Saint-Moritz faisant la part belle aux petits virolos sur une chaussée rendue grasse par le nombre exagéré de travaux, le lourd quatre-cylindres nippon de 1298 cc et son souffle conséquent ne sont pas les alliés rêvés pour pousser l'Interact dans ses retranchements ! Écourtant légèrement l'itinéraire, les guides mettent le cap sur Livigno, où le groupe passera la frontière italienne.

L'occasion de mettre à l'épreuve la FJR sur des petites routes détrempées et étroites, bourrées de virages aveugles et d'accélérations sur le premier rapport : l'idéal pour trouver - rapidement - les limites d'adhérence du pneu arrière ! Celles-ci se voient facilement venir et s'il est exclu de parler de confiance totale lors d'une dérobade en première avec près de 300 kg à gérer, l'Interact possède le mérite de décrocher progressivement et non de se dérober brutalement.

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

De son côté, le dispositif de passage automatisé de la Yamaha fait tout pour mettre son pilote à l'aise : d'une douceur appréciable et d'une rapidité d'action impressionnante, le système souffre simplement d'une maniabilité perfectible, puisque son système de gâchette se calque sur celui des vélos, mais... à l'envers (levier en haut pour monter les vitesses et vice-versa) !

Un défaut compensable par le regroupement des commandes via l'index et le levier du haut : peu naturelle au début, le mouvement rentre vite après quelques dizaines de kilomètres. Dommage en outre qu'il soit impossible de "rentrer" deux rapports d'un coup, comme sur l'Aprilia Mana dont la boîte automatisée se montre très appréciable !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Toutefois, le vaisseau amiral de la marque aux trois diapasons dévoile un châssis rigide - à défaut d'être vif - , un moteur plein et coupleux quelles ques soient les régimes et un confort sénatorial en solo comme en duo ! Malheureusement, les commandes de gaz et de freins brillent par leur sécheresse, ce qui contraint à passer les virages serrés en conservant un filet de gaz alors que les transferts de masses se montrent trop prononcés lors des freinages en entrées de courbes. Le poids de l'ensemble et la rigidification de la fourche contraignent alors à écarter, ce qui n'a rien de rassurant sur des petites routes mouillées !

Si la Sport-Tourisme Yamaha a quelque peu vieilli face à la concurrence, elle n'en reste pas moins une formidable avaleuse de bornes au quotidien qui préfère les grands espaces aux petits coins pour exprimer son potentiel mécanique admirable : le passage - sous la pluie ! - en Italie via Livigno ouvrira un paysage fait de grandes courbes, où la stabilité de la moto et le potentiel des Metzeler sur le mouillé font merveille !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Peu après, c'est près de 40 kilomètres de petites routes descendant les montagnes qui s'offrent au groupe pour rejoindre l'escale de Prato dello Stelvio : un parcours rendu délicat par la pluie, ponctué de nombreuses bosses et d'épingles aveugles, où sont bénies les machines à frein moteur facilement gérable comme la FJR, la 800 VFR, la V-Strom et - encore une fois - la Mana et son mapping spécial "pluie".

Plus impressionnant pour certains, le comportement des monocylindres équipés de Tourance ancien modèle mettent du baume au coeur au fervent défenseur d'une architecture quelque peu tombée en désuétude, tant la vivacité de ces motos hautes sur pattes et la motricité offerte par des pneus aux crampons pourtant bien apparents se montrent à la hauteur ! Une petite incursion sur une déclinaison herbeuse et fort pentue démontre toutefois que malgré son profil de baroudeur tout-terrain, le Tourance est nettement plus à l'aise sur la route ! A réserver aux chemins roulants !

Prato allo Stelvio à Munich : trois pays en 360 km !

Situé non loin d'un immense parc national, le point de départ de cette seconde journée dévoile des paysages d'altitude majestueux, malheureusement entachés par un brouillard tenace ! La traversée de plusieurs agglomérations italiennes en direction de Nauders est l'occasion de vérifier le comportement au volant très "latin" de nos voisins de la Botte et leur appréciation toute personnelle des priorités, des feux et des vitesses légales !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes ! Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Un constat qui laisse songeur au vu de l'heure matinale de notre passage et du peu de touristes encore présents à cet époque ! Heureusement, ce début de journée se trouve facilité par l'homogénéité saisissante de la BMW R 1200 GS qui accompagne ces premiers - et frileux ! - tours de roues.

Intimidante au premier abord, la BMW affiche en outre un poids élevé (près de 230 kg avec les pleins) qui ont tôt fait de rappeler à l'ordre lors d'un débéquillage en pente ! Equipée de l'ABS et de l'ASC (anti-patinage BMW), la 1200 GS apparaît déjà plus avenante pour aborder les routes particulièrement sinueuses et détrempées menant aux sommets autrichiens.

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Mais ce qui frappe d'emblée avec l'allemande, c'est son incroyable agilité - bien épaulée par le bras de levier conséquent du large guidon ! - et son équilibre général : son empattement de 1507 mm lui assure une stabilité sans faille, d'autant que la plongée du train avant est remarquablement contrôlée par le fameux Telever cher à la marque ! Résultat : la moto ne se fige jamais sur les freins en courbe et apporter des corrections sur les petits lacets menant à Timmelsjoch est un jeu d'enfant, malgré le brouillard persistant et les 9,5°C ambiants !

L'ASC coupe alternativement les cylindres dès qu'une accélération trop optimiste entraînant une glissade est détectée, ce qui permet de profiter à loisir du grip des Tourance EXP et de la santé du "Flat" teuton. Bonhomme, celui-ci reprend dès les plus bas régimes et distille ses 105 ch tout au long du compte-tours ! Dommage que quelques vibrations et le bruit peu flatteur ternissent le tableau, tout comme le couple de renversement ressenti - mais pas dangereux - lors de montées de rapports à hauts régimes.

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

Bref, la BMW surprend le non initié dans le bon sens et dès le retour du soleil en Autriche, l'allemande démontre ses velléités pour la bagarre : les longues enfilades du Tyrol - près de Imst - sont avalées tambour battant et c'est avec un malin plaisir que notre guide et quelques "énervés" partent taxer des locaux en sportives ! La GS munie de l'ESA - suspensions réglables électriquement - semble ne pas avoir de limite d'angle, même dans de grandes courbes abordées à des vitesses inavouables !

La descente sur la frontière allemande se fait à allure plus tranquille, via une petite route humide dans la vallée d'Oztal où la limitation de vitesse à 60 km/h (très respectée en Autriche) inspire l'envie à un confrère anglais de faire frotter ses sliders et la béquille centrale de sa Honda CBF en toute décontraction, achevant par là même de convaincre des aptitudes sur le mouillé des Roadtec Z6 Interact !

Enfin, le groupe remonte une dernière fois en selle en direction de Munich, mais les contraintes de temps obligent les organisateurs à rallier l'aéroport allemand par l'autoroute... Terminant sur la redoutable K 1200 R et ses 163 ch (!), le trajet ne compte que 30 km de routes sinueuse, puis uniquement de l'autoroute pour mettre au défi ce roadster intimidant.

Un galop d'essai un poil court pour jauger des capacités dynamique de l'allemande, même si l'on retrouve ce train avant à actions séparées (fourche à parallélogrammes et mono-amortisseur central) qui permet d'entrer en virage debout sur les freins ! Une aide précieuse pour juguler les assauts d'une cavalerie moins démonstratrice que prévue, mais diablement efficace !

Metzeler organise un incroyable road-trip à travers les Alpes !

L'ESA et l'ASC disponible en option n'ont pas à eu prouver leurs bienfaits sur ces routes bien revêtues mais à l'évidence, même en mode "Konfort", la K 1200 R reste ferme et d'un seul bloc ! Reine des bouts droits et des longs virages abordés gaz en grand, la "K 12 R" se montre cependant peu intuitive dans les lacets ou les virages serrés en dévers, où le dosage délicat de la poignée d'accélérateur demande une certaine circonspection, eu égard à la puissance élevée du quatre-cylindres !

En conclusion de cet virée épique, la BMW R 1200 GS s'impose comme l'arme absolue pour affronter la diversité offerte par les routes de montagne, sa protection satisfaisante et les nombreuses - mais onéreuses - options disponibles venant parfaire sa justifiée réputation de moto ultra-polyvalente. Dommage que son look particulier éloigne les septiques, tout comme sa hauteur de selle et son poids conséquent pleinement ressenti à l'arrêt.

De son côté, l'équipe Metzeler affiche sa satisfaction : le pari semble réussi et les échanges positifs entre les membres des différents groupes démontrent la qualité des produits proposés. Quant aux heureux invités "motards lambda", l'expérience est bien entendu accueillie avec enthousiasme et il n'est pas difficile d'imaginer quel manufacturier pneumatique ils encenseront dans le futur... Joli coup !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Moi aussi! Avec tous les ME Z4 que j'ai usé sur ma K200 RS et les Z6 que je suis en train d'achever sur mon F800 ST. Vite Metzeler, le témoin d'usure pointe son nez!Il faut entrer en INTERACTion..!

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo du scooter électrique BMW CE-04

BMW ose un look radical pour son nouveau scooter électrique CE-04, qui se pose en successeur "survolté" du C Evolution. Pétage de plombs ou tendance électrifiante ? MNC est parti le tester à Barcelone (Espagne) pour le savoir ! Essai vidéo.
Electrique 1 commentaire
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marché moto 2021 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Fournir le Top 300 des ventes de motos et scooters en France, c’est bien. Trier ces modèles et établir le Top 5 (voire bien plus) de seize catégories, c’est mieux. Or c’est ce que propose MNC à ses lecteurs Premium ! Découvrez les roadsters, trails, néo-rétros, customs, routières, sportives, 125, scooters et deux-roues électriques préférés des Français.
Décembre 4 commentaires
V-Strom Expérience 2022 : partez à l'aventure en trail Suzuki

Suzuki France propose deux "séjours aventures" du côté des Pyrénées et/ou de l'Espagne pour dégourdir les jantes de son trail V-Strom 1050 ou 650. Six dates sont d'ores et déjà prévues : présentation.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...