• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Paris, le 13 février 2009

Triumph Sprint ST ou l'art de filer à l'anglaise

Triumph Sprint ST ou l'art de filer à l'anglaise

Armée du fameux Triple 1050 cc du Speed, la Triumph Sprint ST est équipée d'un large carénage et de deux valises de série, voire de l'ABS en option. L'anglaise lance donc un sérieux appel au voyage, pour une heure, un week-end ou un mois ? Essai.

Imprimer

L'art de filer à l'anglaise

Lancée en 1999, la Sprint ST en est à sa troisième génération. Après sa montée en cylindrée en 2005 (de 955 à 1050 cc), elle a subi l'an dernier quelques modifications : "en réponse aux remarques des clients, les changements en 2008 sont subtils mais participent à l'amélioration de la performance exceptionnelle de cette moto ultra polyvalente", prévenait Triumph lors de sa présentation...

Triumph Sprint ST ou l'art de filer à l'anglaise

Ainsi, la firme d'Hinckley s'est contenté de peaufiner sa GT Sportive. En trois touches seulement, l'affaire était réglée : un réservoir en métal pour permettre la pose d'une sacoche magnétique, une gomme plus dure sur les repose-pieds pour en augmenter la durée de vie et un éclairage de nuit amélioré.

Pour le reste, rien ne bouge : même moteur, même partie-cycle, même plastique. Après tout, pourquoi refondre un modèle ayant "remporté en 2007 le test d'endurance de 50 000 km" de nos confrères allemands de Motorrad, se félicite Triumph ?

D'après nos voisins d'outre-Rhin, l'anglaise se serait montrée, d'un point de vue purement mécanique, particulièrement endurante et fiable. Plus encore que ses deux principales rivales : l'allemande BMW K1200S et la japonaise Honda VFR800 !

Triumph Sprint ST ou l'art de filer à l'anglaise Triumph Sprint ST ou l'art de filer à l'anglaise

Mais que vaut la Sprint ST 1050 sur route ? Pour s'en faire une idée nette et précise, Moto-Net.Com a mené la version française (106 chevaux donc) équipée de l'ABS sur les petites départementales et grandes autoroutes de Normandie...

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Juste un petit commentaire. Fan de Triumph et roulant en Daytona 955i, j'ai en moto de prêt une Srpint ST 1050. J'ai trouvé la moto agréable et coupleuse mais moins puissance que mon Daytona, avec tendance à s'essouffler dans les tours. Je pense que c'est parce que la moto que j'avais devais être bridée en 100 chvx. Donc débridée ça doit être très bien. Sinon freinage, partie cycle rien n'a dire la moto est très bien et confortable. Le 3 cylindre du Speed Triple est très bien. Seule critique et à mon avis importante, une mauvaise isolation thermique au niveau du moteur ou du cadre qui fait qu'à l'arrêt on a vachement chaud aux cuisses. Pour moi c'est le seul gros défaut de cette moto.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

  • 700 km
  • Ville, départementale, nationale et autoroute
  • Météo automnale normande
  • Conso moyenne : 6,3 l/100 km
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS

  • Le dosage GT/Sport
  • La sonorité du pot
  • Le duo avec bagages

POINTS FAIBLES

  • Le frein avant "à deux temps"
  • Le sifflement du moteur
  • Les béquillages pénibles
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !