• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES TRIUMPH 2019
Paris, le 3 octobre 2018

Triumph fortifie ses Street Twin et Street Scrambler 2019

Mondial Moto Paris : Triumph fortifie ses Street Twin et Street Scrambler 2019

Bonne surprise au Mondial de la Moto de Paris 2018 : Triumph révèle une version améliorée de sa Street Twin et de sa variante Street Scrambler. La "petite" Bonnie de 900 cc gagne 10 chevaux et des équipements supplémentaires.

Imprimer

Street Twin 2019

Ces modifications de la Street Twin interviennent seulement deux ans après sa refonte complète, marquée par sa discrète adoption du refroidissement liquide sur le bicylindre en ligne. Cette évolution rapide traduit une position pour le moins réactive - voire agressive - de Triumph sur le segment du "rétro" ! 

Premier point amélioré : les performances du twin parallèle calé à 270°, en hausse de dix chevaux (65 ch contre 55 en 2018). Ce gain de de 18% est obtenu grâce à l'allègement de certaines parties mobiles, dont le vilebrequin et l'arbre d'équilibrage. 

L'injection est par ailleurs peaufinée tandis que le régime maxi est relevé de 500 tours à 7500 tr/mn. La Bonnie y gagnerait en tempérament sans perdre de son appréciée rondeur, comme le souligne Jean-Luc Marc, DG de Triumph France. Son couple reste fixé à 80 Nm, valeur très satisfaisante car obtenue dès 3200 tr/mn !

Rétro mais moderne, la Street étrenne également deux modes de conduite de série (Rain et Road) qui interviennent sur la réponse de l'accélérateur électronique et la sensibilité de l'antipatinage. Ce contrôle de traction est désactivable, comme en 2018, sur cette moto de 198 kg à sec.

La Street Twin 2019 muscle également son train avant grâce à une fourche de 41 mm améliorée. En outre, un nouvel étrier de frein Brembo à 4-pistons pince désormais le disque de 310 mm. Son confort s'améliore via une selle plus épaisse (+ 10 mm) et une position des jambes décrite comme "plus agréable".

Enfin, le souci du détail - déjà très soigné sur cette moto - est encore rehaussé par le truchement d'un nouveau logo, d'un cuvelage d'instrumentation redessiné ou encore de supports de phare en aluminium brossé. Et toujours ces belles aillettes polies et cette injection astucieusement planquée sous un corps de carburateur factice !

Street Scrambler 2019

Toutes ces évolutions sont transposées telles quelles sur la Street Scrambler, qui comme son nom l'indique explore une approche plus "terre à terre" avec ses pneus Metzeler Tourance, ses silencieux en position haute, son large guidon surélevé et sa roue avant à rayons de 19 pouces.

 

Décrite par Triumph comme "l’une des plus belles motos du monde" (rien que ça ?!), la Street Scrambler adopte un nouveau plaque porte-numéro, une nouvelle finition de selle et un garde-boue avant surélevé. Son moteur identique à la Street Twin affiche également 65 ch et 80 Nm. 

De quoi permettre aux "Street" de mieux tenir tête aux Moto Guzzi V9, aux nouvelles Royal Enfield bicylindre ou encore aux Ducati Scrambler 800 ! Triumph met en outre l'accent sur les possibilités de personnalisation de ses motos, précisant que "plus de 90 % des Street Twin vendues à ce jour ont été équipées d'accessoires".

Street Twin et Street Scrambler 2019 : les points clés

Moteur

  • Bicylindre parallèle de 900 cc plus puissant de 10 ch (65 ch)
  • Transmission finale par chaîne et boîte cinq vitesses (idem 2018)
  • Régime maxi relevé de 500 tr/min 
  • Couple de 80 Nm disponible dès 3200 tr/mn
  • Nouveaux modes de conduite "Road" et "Rain" de série
  • ABS et antipatinage déconnectable (idem 2018)

Partie cycle

  • Freinage amélioré par étrier 4-piston Brembo
  • Nouvelle fourche "plus haut de gamme pour un confort accru"
  • Ergonomie revue (selle plus épaisse et repose-pieds déplacés)

Autres

  • Logo redessiné
  • Nouvelles roues "avec détails usinés"
  • Cuvelage instrumentation revu
  • Entre "120 et 140 accessoires" disponibles !
  • Système de contrôle de pression des pneus (TPMS) en option
  • Accessibles pour les permis A2 (bridage à 47,5 ch via injection spécifique)

Galerie photo Street Twin et Street Scrambler 2019

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Yamaha Tracer 9 et Tracer 9 GT 2021 aux prix de 11 499 € et 13 999 € 

Mauvaise nouvelle pour les nombreux motards en attente des nouvelles Tracer 9 et Tracer 9 GT : ces excellentes et dynamiques motos routières revues pour 2021 connaissent une hausse de tarif plus importante que prévue suite à un correctif de prix de Yamaha France...
Roadster 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 2 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 3 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 6 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 6 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 30 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 15 commentaires
  • En savoir plus...