• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉ 2019
Paris, le 24 janvier 2019

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

C'est finalement par le biais de ses luxueuses séries spéciales Triumph Factory Custom (TFC) que le constructeur anglais officialise la renaissance de sa Rocket III, qui étrenne un nouveau 3-cylindres de 2500 cc, selon nos informations. Triumph en profite également pour présenter sa luxueuse Thruxton TFC déjà aperçue sur MNC.

Imprimer

En 2014, Triumph lançait un concours de préparations internes, le Triumph Factory Custom (TFC), qui avait abouti aux concepts Bobber TFC 1 et Scrambler TFC 2 dévoilés à Milan (Italie). La marque relance ce concept de transformation haut de gamme cinq ans plus tard pour introduire sa nouvelle Rocket III et la version TFC Thruxton présentée par MNC cet automne.

Nos lecteurs - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - le savent déjà depuis plusieurs semaines : la Rocket III, lancée en 2004 puis laissée de côté à cause des normes Euro4, fera son grand retour en 2019 sous la forme d'une moto modernisée, affûtée et a priori dotée d'un tout nouveau 3-cylindres de 2500 cc. Parfaitement, 2,5 litres pour la "Muscle bike" d'outre-manche qui pourrait développer dans les 160 à 180 ch, histoire de tenir la dragée haute à la Ducati Diavel.

Mais comme les anglais ne font rien comme tout le monde, Triumph confirme la mise à feu de sa nouvelle Rocket par le biais d'une série limitée à venir ! Cocasse, non ? Le modèle de série n'est pas encore sorti que déjà la marque d'Hinckley fait la promo de sa luxueuse déclinaison TFC, bardée de pièces haut de gamme !

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Cette étrange manière de communiquer est en outre accompagnée d'une absence totale de caractéristiques concernant la nouveauté, qui seront dévoilées le "1er mai 2019" prévient Triumph.

Cette série spéciale de Rocket TFC - limitée à 750 unités - confirme cependant ce que MNC avait déjà observé sur certaines photos "volées" : la nouvelle Rocket 3 est plus compacte que la précédente, avec une silhouette tout en muscles, assez similaire à celle de la Diavel notamment sur la partie arrière.

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Cette nouvelle Rocket III expose sa belle jante arrière à bâtons grâce à son monobras oscillant, tandis que la train avant se renforce par le biais d'une solide fourche inversée et des étriers radiaux Brembo.

Cette série spéciale TFC - encore à l'état de "concept", précise Triumph - expose par ailleurs de multiples pièces en alu brossé et en carbone. Elle sera livrée avec "un livre personnalisé et une lettre d'authentification signée". Ces petites attentions laisse craindre une très, très grosse facture.

Thruxton TFC : 107 ch pour 198 kg, fin mai 2019 à 22 100 €

La Thruxton R, déjà extrêmement désirable d'origine, devient carrément craquante dans sa déclinaison TFC, elle aussi produites à 750 exemplaires. Ces motos seront transformées à la main avec un lot de belles pièces, tandis que une augmentation des performances est obtenue grâce entre autres à des échappements Vance & Hines en titane.

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Comme dévoilé cet automne par MNC, cette Thruxton TFC adopte une tête de fourche, un capot de selle ainsi qu'un garde-boue en carbone, ainsi que des jantes anodisées et un té de fourche en aluminium qui porte une plaque numérotée.

Naturellement décrite par ses orfèvres-concepteurs comme "la nouvelle sportive classique de référence", cette série limitée reçoit aussi des suspensions haut de gamme Öhlins, des étriers radiaux et un maître-cylindre Brembo, une selle spécifique en cuir ou encore un bouchon de réservoir d'huile en aluminium usiné.

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Sa puissance passe de 97 ch à 107 ch grâce à l'emploi de pistons haute compression, d'arbres à cames au profil plus agressif et de l'échappement spécifique. Son couple est annoncé à 115 Nm tandis que son poids baisserait de 5 kg (198 kg à sec) grâce à l'habillage en carbone ainsi qu'à la suppression du garde-boue arrière et à la batterie "plus légère".

"Chaque propriétaire de Thruxton TFC recevra également un kit du propriétaire TFC spécifique associé à sa machine, comprenant une lettre numérotée signée par Nick Bloor, PDG de Triumph, un livre personnalisé sur mesure, et une belle housse Thruxton TFC", précise la marque d'Hinckley.

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Cette très belle moto chaussée en pneus Metzeler Racetec RR devrait débuter sa commercialisation en petite série à partir de la "fin du mois de mai", au prix lui aussi haut de gamme de 22 500 euros ! Soit 6400 euros de plus que la Thruxton R.

Thruxton TFC : galerie photos

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

Triumph confirme sa nouvelle Rocket 3 avec une série limitée TFC

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment la jeune pilote moto Lucie Boudesseul revient plus forte grâce au confinement

En attendant la reprise des courses (de moto), la jeune pilote Lucie Boudesseul suit ses cours (de première) et s'entraîne pour garder la forme au moyen d'un simulateur d'entraînement moto et d'un programme sportif intense. Présentation.
Auto et moto-écoles : l'UNIC craint beaucoup de casse en septembre prochain

En plus de son effroyable crise sanitaire, le Covid-19 est responsable d'une colossale crise économique et sociale. Après avoir fait le point avec la CSIAM (constructeurs) et le CNPA (concessionnaires), Moto-Net.Com étudie la situation des écoles de conduite avec l'UNIC, 1er syndicat indépendant de la profession.
Permis moto 1 commentaire
Royal Enfield rappelle plus de 15 000 motos

Retour à l'atelier pour les Interceptor 650, Continental GT 650 et le trail Himalayan de Royal Enfield en raison d'une possible corrosion des étriers de frein exposés aux fondants salins utilisés pour le salage des routes en hiver. 15 200 motos sont concernées par cette mesure de rappel préventif. Explications.
[Vidéo] Quand Nicky Hayden se confiait à son "friend Joey", Matt LeBlanc

Trois ans déjà que le légendaire "Kentucky Kid" nous a quitté, des suites d'un malheureux accident de la circulation lors d'un entrainement à vélo en Italie. Moto-Net.Com lui rend hommage en partageant une émission TV de moto présentée par l'acteur Matt LeBlanc. Mais si, Joey dans la série Friends...
L'union européenne "allège" l'accès au permis moto A2 

Introduit en 2013 et rendu obligatoire pour tous les nouveaux motards en 2016, le permis A2 devient un peu plus facile : l'examen pourra se passer sur une moto de 250 cc, au lieu des 400 cc minimum requis jusqu'à présent. La FEMA se félicite de cette décision prise en faveur des petits gabarits...
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 1 commentaire
Excès de vitesse : les gendarmes du Lot (46) stoppent un fan de Rossi... 

Libéré, délivré, déconfiné... mais pas débridé, attention ! Un jeune motard de Pradines (46) supporteur de Valentino Rossi a été attrapé par le peloton motorisé de Cahors alors qu'il roulait bien trop vite sur route ouverte au guidon de sa Yamaha R6 dépourvue de plaque. Gloups.
Radars 12 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...