• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...

NOUVELLES STREET TRIPLE 765
Paris, le 11 janvier 2017

Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Triumph Street Triple 2017

Tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles Triumph Street Triple 2017

Triumph vient de lever le voile sur la - ou plutôt les ! - nouvelles Street Triple qui remplacent en 2017 l'ancienne 675, mise au rebut pour cause d'Euro 4. Présentation, tarifs, disponibilité et fiches techniques de ces trois roadsters, "les plus explosifs, agiles et intuitifs jamais produits par Triumph", indique le constructeur !

Imprimer

La nouvelle Triumph Street Triple 2017 est comme précédemment déclinée en trois versions - standard renommée "S", "R" et "RX" -, qui sont plus ou moins équipées et puissantes et reçoivent un nouveau moteur de 765cc. Une quatrième Street Trip' compatible au permis A2 complète cette nouvelle offre, avec un moteur dégonflé à 660cc. Le modèle d'entrée de gamme, la Street Triple S au tarif de 8900 €, sera disponible en mai 2017, la Street Triple R au prix "d"environ 10500 €" en avril et la Street RS, sous la barre des 12000 €, sera à l’essai dans les concessions Triumph à partir du 16 mars.

Outre un léger lifting inspiré de la Speed Triple revue l'an dernier, la Street 2017 adopte un 3-cylindres qui passe de 675cc à 765 cc et qui dérive de celui de feu la Daytona 675R. Ce moteur étrenne "80 nouvelles pièces" et développe de 113 à 128 ch et de 73 à 77 Nm de couple selon les versions (ci-dessous), contre 106 ch et 69 Nm auparavant. Le châssis entièrement en aluminium reçoit un "tout nouveau bras oscillant courbé pour une meilleure stabilité à grande vitesse". Le poids à sec de 166 kg (environ 180 kg tous pleins faits) est en baisse de 2 kg, malgré une capacité de réservoir de 17,4 l identique à 2016. Cette diminution promet une belle agilité à ce roadster qui n'en manquait pas, comme salué par MNC lors de nos essais et comparatifs !

Comme indiqué par MNC il y a déjà un an et demi (!) suite à des "fuites", la Street Triple 2017 adopte aussi un nouvel accélérateur électronique proposant plusieurs modes de conduite (deux sur la S, quatre sur la R et cinq sur la RS), un antipatinage, un nouveau tableau de bord à écran couleur TFT 5" avec réglage de l'angle de vue (R et RS), un nouveau commodo avec joystick 5 positions (R et RS), ainsi qu'un quickshifter et un chrono (RS). Les modèles R et RS présentent aussi un angle de chasse plus fermé (23,9° contre 24°8 sur la S) et sont équipés d'un nouvel embrayage anti-dribble qui "allège la charge et réduit l'effort au levier pour le pilote pour plus de contrôle et de confort", assure Triumph.

L'ABS est complètement déconnectable sur les modèles R et RS grâce au mode de conduite "Rider" personnalisable (ABS "Road" et "Track"). Les trois versions se distinguent par leur dotation d'équipements et leur puissance différentes : le modèle standard "S" de 113 ch est doté d'étriers axiaux et d'une fourche non réglable, la "R" de 118 ch reçoit une électronique plus évoluée ainsi que des suspensions et de freins plus haut de gamme tandis que la RS de 123 ch exhibe entre autres un mono-amortisseur Ölhins (Showa sur S et R), des étriers monoblocs Brembo M50 et des pneus Pirelli Supercorsa SP (tous les détails ci-dessous). 

Un nouveau moteur pour éloigner la concurrence... et se rapprocher du Moto2 ?

Avec cette aguichante Street Triple boostée à 765cc, Triumph va pouvoir répliquer à la montée en puissance de concurrentes comme la Yamaha MT-09 et l'arrivée de la nouvelle Kawasaki Z900, elle aussi nettement "musclée" pour 2017. Par ailleurs, son nouveau trois-cylindres servira-t-il à motoriser les Moto2 dès 2019, comme le suggèrent avec insistance plusieurs sources ? Toujours est-il qu'une annonce devrait être faite en marge du premier Grand Prix au Qatar, le 26 mars prochain, pour annoncer le motoriste qui remplacera Honda, fournisseur exclusif du Moto2 depuis 2010 : or, certains dirigeants du MotoGP ont d'ores et déjà confirmés qu'il ne s'agirait pas d'un constructeur déjà présent actuellement...

Cette précison écarte par conséquent la piste Yamaha, premier choix logique compte tenu du fait que sa R6 est la seule Supersport à évoluer cette année. Selon les "bruits de paddocks", Triumph équiperait les Moto2 avec un trois-cylindres d'environ 750cc - comme celui de la Street 2017 - qui développerait dans les 160 ch. Soit nettement plus que les 128 ch pour le dépassé 4-cylindres de la CBR600RR, par ailleurs beaucoup plus large qu'un "Triple". Restez connectés !

Triumph Street Triple S (standard) : 113 ch, 73 Nm

Moteur

  • Type : 3 cylindres en ligne à refroidissement liquide, 12 soupapes, double ACT
  • Cylindrée : 765 cm3
  • Puissance max : 113 ch (83 kW) à 11 250 tr/min
  • Couple max : 73 Nm à 9 100 tr/min
  • Alasage x Course : 78 x 53,4 mm
  • Rapport de compression : 12,65:1
  • Alimentation : Injection électronique multipoint séquentielle avec SAI, commande des gaz électronique
  • Échappement : 3 en 1 en acier inoxydable, avec silencieux simple placé bas en acier inox
  • Embrayage : multidisque à bain d’huile
  • Boîte de vitesses : 6 rapports
  • Transmission finale : chaîne à joints toriques

Partie cycle

  • Cadre : Double berceau en aluminium à l'avant, Deux pièces en alliage moulé à haute pression à l'arrière
  • Bras oscillant : Double, en alliage d'aluminium coulé
  • Suspension AV : Fourche Showa SFF inversée 41 mm, débattement 110 mm
  • Suspension AR : Mono-amortisseur "piggyback" Showa réglable en précharge, débattement 124 mm
  • Frein AV : Double disque flottant 310 mm, étriers à 2 pistons axiauxNissin
  • Frein AR : Simple disque fixe 220 mm, étrier à piston unique axiaux Brembo
  • Roue AV : 3,5" x 17", en alliage
  • Roue AR : 5,5" x 17", en alliage
  • Pneu AV : Pirelli Diablo Rosso Corsa 120/70 ZR17
  • Pneu AR : Pirelli Diablo Rosso Corsa 180/55 ZR17

Dimensions

  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Hauteur : 1 060 mm
  • Inclinaison : 24,8°
  • Chasse : 104,3 mm
  • Longueur : 2 065 mm
  • Empattement : 1 410 mm
  • Poids à sec : 166 kg
  • Capacité du réservoir de carburant : 17,4 l

Equipement de série

  • Accélérateur électronique
  • ABS
  • Antipatinage déconnectable
  • Nouveau bras oscillant "courbé"
  • 2 modes de conduite (Rain et Road)
  • Feux de position à LED
  • Tableau de bord LCD révisé
  • Nouvel habillage comprenant une nouvelle tête de fourche avec prise d'air intégrée et de nouvelles écopes de radiateur intérieure et extérieure
  • Design de selle double sportif
  • Carénage arrière peint
  • Nouveau revêtement sur le châssis, la boucle arrière et le bras oscillant

Informations commerciales

  • Disponibilité : mai 2017 dans le réseau Triumph
  • Coloris : Diablo Red ou Phantom Black (métallisé)
  • Prix : 8 900 €

Triumph Street Triple R : 118 ch, 77 Nm

La version R, équipée d'assistances électroniques plus évoluées, adopte des suspensions et des freins radiaux plus hauts de gamme et développe une puissance maxi de 118 ch.

Moteur

  • Type : 3 cylindres en ligne à refroidissement liquide, 12 soupapes, double ACT
  • Cylindrée : 765 cm3
  • Puissance max : 118 ch (87 kW) à 12 000 tr/min
  • Couple max : 77 Nm à 9 400 tr/min
  • Alasage x Course : 78 x 53,4 mm
  • Rapport de compression : 12,65:1
  • Alimentation : Injection électronique multipoint séquentielle avec SAI, commande des gaz électronique
  • Échappement : 3 en 1 en acier inoxydable, avec silencieux simple placé bas en acier inox
  • Embrayage : multidisque à bain d’huile et anti-dribbling
  • Boîte de vitesses : 6 rapports
  • Transmission finale : chaîne à joints toriques

Partie cycle

  • Cadre : Double berceau en aluminium à l'avant, Deux pièces en alliage moulé à haute pression à l'arrière
  • Bras oscillant : Double, en alliage d'aluminium coulé
  • Suspension AV : Fourche Showa gros diamètre SF BPF inversée de Ø 41 mm, débattement 115 mm, réglable en précharge, détente et compression
  • Suspension AR : Mono-amortisseur "piggyback" Showa, débattement 131 mm, réglable en précharge du ressort (bagues de verrouillage), compression et détente
  • Frein AV : Double disque flottant 310 mm, étriers monobloc à montage radial 4 pistons Brembo M4.32
  • Frein AR : Simple disque fixe 220 mm, étrier à piston unique  Brembo
  • Roue AV : 3,5" x 17", en alliage
  • Roue AR : 5,5" x 17", en alliage
  • Pneu AV : Pirelli Diablo Rosso Corsa 120/70 ZR17
  • Pneu AR : Pirelli Diablo Rosso Corsa 180/55 ZR17

Dimensions

  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Hauteur : 1085 mm
  • Inclinaison : 23,9°
  • Chasse : 100 mm
  • Longueur : 2 065 mm
  • Empattement : 1 410 mm
  • Poids à sec : 166 kg
  • Capacité du réservoir de carburant : 17,4 l

Équipements supplémentaires par rapport à la S

  • ABS déconnectable
  • Embrayage anti-dribbling
  • Tableau de bord avec écran couleur TFT 5"
  • Mode de conduite supplémentaire Sport et un mode personnalisable par le pilote (Rain, Road, Sport et Rider)
  • Ordinateur de bord haut de gamme
  • Nouveau commodo de type "joystick" à 5 positions
  • Feux de jour LED
  • Feux clignotants automatiques
  • Tête de fourche sportive assortie à la carrosserie avec prise d'air intégrée
  • Surpiqûres de selle et vinyles premium
  • Boucle arrière, liserés de jante et détails rouges

Informations commerciales

  • Disponibilité : avril 2017 dans le réseau Triumph
  • Coloris : Jet Black (brillant), Matt Aluminium Silver ou Crystal White
  • Prix :environ 10 500 €

Triumph Street Triple RS : 123 ch, 77 Nm

La version RS, haut de gamme, reçoit un amortisseur Öhlins, des pneus Pirelli Supercorsa SP et développe 123 ch. 

Moteur

  • Type : 3 cylindres en ligne à refroidissement liquide, 12 soupapes, double ACT
  • Cylindrée : 765 cm3
  • Puissance max : 123 ch (90 kW) à 11 700 tr/min
  • Couple max : 77 Nm à 10 800 tr/min
  • Alasage x Course : 78 x 53,4 mm
  • Rapport de compression : 12,65:1
  • Alimentation : Injection électronique multipoint séquentielle avec SAI, commande des gaz électronique
  • Échappement : 3 en 1 en acier inoxydable, avec silencieux simple placé bas en acier inox
  • Embrayage : multidisque à bain d’huile et anti-dribbling
  • Boîte de vitesses : 6 rapports
  • Transmission finale : chaîne à joints toriques

Partie cycle

  • Cadre : Double berceau en aluminium à l'avant, Deux pièces en alliage moulé à haute pression à l'arrière
  • Bras oscillant : Double, en alliage d'aluminium coulé
  • Suspension AV : Fourche Showa gros diamètre BPF inversée 41 mm, débattement 115 mm, réglable en précharge, détente et compression
  • Suspension AR : Mono-amortisseur "piggyback" Öhlins STX40, débattement 131 mm, réglable en précharge du ressort (bagues de verrouillage), compression et détente
  • Frein AV : Double disque flottant 310 mm, étriers monobloc à montage radial 4 pistons Brembo M50
  • Frein AR : Simple disque fixe 220 mm, étrier à piston unique Brembo
  • Roue AV : 3,5" x 17", en alliage
  • Roue AR : 5,5" x 17", en alliage
  • Pneu AV : Pirelli Diablo Supercorsa SP 120/70 ZR17
  • Pneu AR : Pirelli Diablo Supercorsa SP 180/55 ZR17

Dimensions

  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Hauteur : 1085 mm
  • Inclinaison : 23,9°
  • Chasse : 100 mm
  • Longueur : 2 065 mm
  • Empattement : 1 410 mm
  • Poids à sec : 166 kg
  • Capacité du réservoir de carburant : 17,4 l

Équipements supplémentaires par rapport à la R

  • Quickshifter
  • Mode de conduite supplémentaire Track (Rain, Road, Sport, Track et Rider)
  • Chronomètre
  • Boucle arrière et détails en aluminium peint Matt Silver
  • Surpiqûres de selle argentées/grises
  • Capot de selle pour passager assorti (selle pour passager incluse)
  • Sabot moteur assorti
  • Carter de chaîne inférieur
  • Coloris exclusifs

Informations commerciales

  • Disponibilité : à l'essai à partir de mars 2017 dans le réseau Triumph
  • Coloris : Jet Black (brillant), Matt Aluminium Silver ou Crystal White
  • Prix : < 12 000 €

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Ducati Monster 797 : du plus et du moins

La nouvelle Ducati Monster 797, plus abordable et moins délurée, fait une pause dans la course à la performance pour retrouver la substantifique moelle de la famille Mostro (l’appellation originelle) et du moteur à air. Premier essai !
Essai Suzuki V-Strom 1000 XT 2017 : un super coût !

La Suzuki V-Strom 1000, relancée en 2013 après une suspension de carrière en 2008 à cause des normes Euro3, étrenne en 2017 de menus changements pour renforcer sa polyvalence. Très légèrement restylé et équipé d'un ABS sensible à l'angle, le maxi-trail reçoit aussi une nouvelle bulle plus convaincante. Essai de la version XT.
Essai Suzuki V-Strom 650 XT 2017 : en plein dans la mille !

La V-Strom 650, véritable best-seller avec plus 170 000 ventes depuis 2004, profite d’Euro4 pour évoluer techniquement et esthétiquement en 2017 en se calquant sur la V-Strom 1000. Mieux équipé et plus confortable, le trail de moyenne cylindrée Suzuki atteint un rare niveau d’efficacité. Essai de la version baroudeuse XT.
Essai comparatif Kawasaki Z900, Suzuki GSX-S750 et Yamaha MT-09 : Élection du meilleur roadster japonais &quot;maxi-mid-size&quot;

En 2017, Kawasaki muscle encore son best-seller et lance sa Z900 dans les trois pattes de la MT-09, mise à jour par Yamaha. Suzuki reste fidèle à sa cylindrée fétiche &quot;sept-et-demi&quot; avec sa nouvelle GSX-S750. MNC compare ces trois nouveaux roadsters nippons... ni maxi, ni &quot;mid-size&quot; ?
  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Essai Suzuki V-Strom 1000 XT 2017 : un super coût !

La Suzuki V-Strom 1000, relancée en 2013 après une suspension de carrière en 2008 à cause des normes Euro3, étrenne en 2017 de menus changements pour renforcer sa polyvalence. Très légèrement restylé et équipé d'un ABS sensible à l'angle, le maxi-trail reçoit aussi une nouvelle bulle plus convaincante. Essai de la version XT.
Essai Ducati Monster 797 : du plus et du moins

La nouvelle Ducati Monster 797, plus abordable et moins délurée, fait une pause dans la course à la performance pour retrouver la substantifique moelle de la famille Mostro (l’appellation originelle) et du moteur à air. Premier essai !
Essai Suzuki V-Strom 650 XT 2017 : en plein dans la mille !

La V-Strom 650, véritable best-seller avec plus 170 000 ventes depuis 2004, profite d’Euro4 pour évoluer techniquement et esthétiquement en 2017 en se calquant sur la V-Strom 1000. Mieux équipé et plus confortable, le trail de moyenne cylindrée Suzuki atteint un rare niveau d’efficacité. Essai de la version baroudeuse XT.
Alex Cudlin au SERT pour succéder à Anthony Delhalle

Suzuki vient d'annoncer l'arrivée d'Alex Cudlin au SERT à partir des 24H Motos du Mans et pour le reste de la saison. Le pilote australien aura la lourde et douloureuse tâche de succéder à Anthony Delhalle, tragiquement disparu à l'âge de 35 ans.
Grand Prix du Qatar - FP1 : les déclarations de la première journée

Le coup d'envoi de la saison MotoGP 2017 a été donné hier soir sur le circuit de Losail au Qatar, avec une première séance d'essais libres largement dominée par Maverick Viñales sur la Yamaha officielle. Déclarations des pilotes.
Qui sera champion du monde MotoGP 2017 ?

Alors que la nouvelle saison MotoGP commence ce week-end au Qatar, peut-on déjà prédire qui sera le champion du monde 2017 ? De Freddie Spencer à Randy de Puniet en passant par Loris Baz, Angel Nieto, Nicky Hayden, Randy Mamola ou Johann Zarco, 22 pilotes passés ou actuels se sont livrés au jeu des pronostics ! And the winner is...
Horaires du GP du Qatar MotoGP 2017

Cette fois, ça y est : la saison MotoGP 2017 recommence ce week-end au Qatar ! Programme et horaires de la première manche de la saison, à suivre naturellement sur MNC et MNC Live !
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.