• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIERS PAS
Paris, le 4 mars 2019

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau permis AM (ex-BSR) pour conduire un cyclomoteur en 2019

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau permis AM (ex BSR) pour conduire un cyclomoteur en 2019

Le permis AM pour les motos et scooters de 50 cc (anciennement BSR) exige depuis le 1er mars 2019 une heure de plus dans sa formation qui doit être dispensée sur au moins deux jours. Les candidats, âgés de 14 ans minimum, doivent également se présenter avec un équipement moto homologué. Explications.

Imprimer

Le permis AM, anciennement "brevet de sécurité routière" (BSR), constitue pour certains jeunes motards la première étape d'un looooong parcours initiatique dans la découverte de la moto. Une fois ce permis en poche, les ados de 14 ans peuvent conduire une moto ou un scooter de moins de 50 cc et faire leurs premiers tours de (deux) roues vers une certaine autonomie. Notons que ce permis AM donne par ailleurs le droit de conduire les voitures "sans permis" de type Aixam, Ligier, etc. Eh oui ! 

Cette formation à la conduite d'un cyclomoteur ou "d'un quadricyle à moteur léger" (la fameuse "voiturette" de tante Simone) est réformée par l'arrêté du 18 décembre 2018 - applicable depuis le 1er mars 2019 - qui qui vise à "moderniser les contenus des formations" et "protéger et responsabiliser les usagers de ces véhicules".

Complications et  tracasseries

En clair pour ceux qui ne parlent pas couramment le jargon administratif première langue : des complications et  des tracasseries.

Premières d'entres elles : la durée minimum de la formation AM passe de 7 à 8 heures et doit désormais se dérouler sur "deux jours au moins"... En effet, pourquoi faciliter la tâche du candidat avec une formation à suivre en une seule journée : mieux vaut lui en coller deux pour le prix d'une, d'autant que c'est très pratique pour les ados encore tributaires de leurs parents dans leurs déplacements, faute justement d'avoir le précieux sésame pour circuler en "49,9" !

La présence "d'au moins un des parents de l'élève" - ou son représentant légal - est également obligatoire lors de la dernière des cinq séquences de ce "nouveau" permis AM. Cette cinquième étape, consacrée à la sensibilisation aux risques, dure au minimum "une heure". Une contrainte logistique supplémentaire que les jeunes intéressés - et leurs parents - apprécieront à sa juste valeur.

Livret et équipements moto obligatoires

D'autre part, un "livret de formation pour le brevet de sécurité routière" fait son apparition et sera remis lors de "l'inscription à la formation pratique". Ce document, dématérialisé, contient un questionnaire à remplir "avant de commencer la formation".

Précision utile : le caractère obligatoire de cette étape n'implique pas qu'elle soit éliminatoire. Le candidat ne sera pas recalé en cas de mauvaises réponses, mais ne pourra débuter sa formation sans avoir rempli le questionnaire. Ou, au moins, d'avoir tenté de le remplir...

Dernière modification apportée par cette réforme, sans doute la plus pertinente : les futurs cyclomotoristes doivent dorénavant se présenter à la partie conduite avec un équipement adapté. En toute logique, ceux qui ont choisi l'option "quadricycles à moteur léger" - oui, le pot de yaourt de pépé Gaston !- lors de leur inscription au permis AM ne sont pas concernés.

L'équipement en question est composé "d'un casque de type homologué, de gants adaptés à la pratique de la moto (soit possédant le marquage NF, CE ou EPI, soit renforcés et munis d'un dispositif de fermeture au poignet), d'un blouson ou d'une veste manches longues, d'un pantalon ou d'une combinaison et de bottes ou de chaussures montantes (les bottes en caoutchouc - sic ! - et les coupe-vents ne sont pas autorisés)", précise le texte paru le 23 décembre 2018 au Journal officiel.

Rappelons que l'accès au permis AM est ouvert à toutes les personnes âgées d'au minimum 14 ans non titulaires d'un permis de conduire. Pour s'inscrire, le candidat doit avoir suivi au préalable une formation théorique justifiée par une "attestation de sécurité routière" (ASR). 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 7 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...