• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PREMIERS PAS
Paris, le 4 mars 2019

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau permis AM (ex-BSR) pour conduire un cyclomoteur en 2019

Tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau permis AM (ex BSR) pour conduire un cyclomoteur en 2019

Le permis AM pour les motos et scooters de 50 cc (anciennement BSR) exige depuis le 1er mars 2019 une heure de plus dans sa formation qui doit être dispensée sur au moins deux jours. Les candidats, âgés de 14 ans minimum, doivent également se présenter avec un équipement moto homologué. Explications.

Imprimer

Le permis AM, anciennement "brevet de sécurité routière" (BSR), constitue pour certains jeunes motards la première étape d'un looooong parcours initiatique dans la découverte de la moto. Une fois ce permis en poche, les ados de 14 ans peuvent conduire une moto ou un scooter de moins de 50 cc et faire leurs premiers tours de (deux) roues vers une certaine autonomie. Notons que ce permis AM donne par ailleurs le droit de conduire les voitures "sans permis" de type Aixam, Ligier, etc. Eh oui ! 

Cette formation à la conduite d'un cyclomoteur ou "d'un quadricyle à moteur léger" (la fameuse "voiturette" de tante Simone) est réformée par l'arrêté du 18 décembre 2018 - applicable depuis le 1er mars 2019 - qui qui vise à "moderniser les contenus des formations" et "protéger et responsabiliser les usagers de ces véhicules".

Complications et  tracasseries

En clair pour ceux qui ne parlent pas couramment le jargon administratif première langue : des complications et  des tracasseries.

Premières d'entres elles : la durée minimum de la formation AM passe de 7 à 8 heures et doit désormais se dérouler sur "deux jours au moins"... En effet, pourquoi faciliter la tâche du candidat avec une formation à suivre en une seule journée : mieux vaut lui en coller deux pour le prix d'une, d'autant que c'est très pratique pour les ados encore tributaires de leurs parents dans leurs déplacements, faute justement d'avoir le précieux sésame pour circuler en "49,9" !

La présence "d'au moins un des parents de l'élève" - ou son représentant légal - est également obligatoire lors de la dernière des cinq séquences de ce "nouveau" permis AM. Cette cinquième étape, consacrée à la sensibilisation aux risques, dure au minimum "une heure". Une contrainte logistique supplémentaire que les jeunes intéressés - et leurs parents - apprécieront à sa juste valeur.

Livret et équipements moto obligatoires

D'autre part, un "livret de formation pour le brevet de sécurité routière" fait son apparition et sera remis lors de "l'inscription à la formation pratique". Ce document, dématérialisé, contient un questionnaire à remplir "avant de commencer la formation".

Précision utile : le caractère obligatoire de cette étape n'implique pas qu'elle soit éliminatoire. Le candidat ne sera pas recalé en cas de mauvaises réponses, mais ne pourra débuter sa formation sans avoir rempli le questionnaire. Ou, au moins, d'avoir tenté de le remplir...

Dernière modification apportée par cette réforme, sans doute la plus pertinente : les futurs cyclomotoristes doivent dorénavant se présenter à la partie conduite avec un équipement adapté. En toute logique, ceux qui ont choisi l'option "quadricycles à moteur léger" - oui, le pot de yaourt de pépé Gaston !- lors de leur inscription au permis AM ne sont pas concernés.

L'équipement en question est composé "d'un casque de type homologué, de gants adaptés à la pratique de la moto (soit possédant le marquage NF, CE ou EPI, soit renforcés et munis d'un dispositif de fermeture au poignet), d'un blouson ou d'une veste manches longues, d'un pantalon ou d'une combinaison et de bottes ou de chaussures montantes (les bottes en caoutchouc - sic ! - et les coupe-vents ne sont pas autorisés)", précise le texte paru le 23 décembre 2018 au Journal officiel.

Rappelons que l'accès au permis AM est ouvert à toutes les personnes âgées d'au minimum 14 ans non titulaires d'un permis de conduire. Pour s'inscrire, le candidat doit avoir suivi au préalable une formation théorique justifiée par une "attestation de sécurité routière" (ASR). 

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Duel Honda CB650R Vs Yamaha MT-07 : roadster chic contre roadster choc

Dépasser une référence nécessite soit de lui faire les freins, soit d'emprunter une autre trajectoire particulièrement inspirée. C'est l'alternative tentée par l'élégante Honda CB650R pour bousculer la turbulente Yamaha MT-07, numéro un des ventes moto en France... Essai transformé ? Duel MNC !
Tous les Duels 10 commentaires
Duel Ducati 1100 Vs Triumph 1200 XC : Scrambler contre Scrambler

Deux membres de la famille Scrambler s'opposent sur Moto-Net.Com : le 1100 Special Ducati sorti l'an dernier et le tout nouveau 1200 XC Triumph ! Quelle moto garder à l'issue de ce duel ? MNC étudie minutieusement la question et vous livre sa réponse...
Tous les Duels 3 commentaires
Essai Harley-Davidson CVO Street Glide 117 : Custom Vraiment Ostentatoire !

La dernière génération du V-twin Harley-Davidson atteint l'impressionnante cylindrée de 1923 cc (117 "cubic inches" de l'autre côté de l'Atlantique). Les motos Touring très haut de gamme Custom Vehicle Operations (CVO) sont comme d'habitude les premières à profiter : essai de la spectaculaire Street Glide CVO 117 sur MNC !
Custom 1 commentaire
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Des drones de la police verbalisent les motards en Ile-de-France

La Police nationale a expérimenté la semaine dernière en Île-de-France deux drones chargés de filmer depuis les airs certaines infractions comme le chevauchement de ligne continue. Première cible de cette attaque des drones : les motards...
Radars 9 commentaires
Rossi (5ème) et Yamaha en plein tour-Mans au GP de France...

La place de premier pilote Yamaha revient encore une fois à Valentino Rossi à l'arrivée du Grand Prix de France moto 2019, sans toutefois totalement le réjouir : le Docteur s'inquiète du manque d'accélération et de vitesse de pointe de sa M1 face aux trois Ducati qui le précèdent. Débriefing et analyse de la situation du constructeur japonais au championnat du monde.
Analyses 4 commentaires
Johann Zarco (13ème) quitte le GP de France "avec un petit sourire"

S'il n'a pas brillé devant ses fans, le français Johann Zarco quitte néanmoins le GP de France avec un "petit sourire" car les KTM ont progressé : non seulement elles terminent toutes les quatre dans les points, mais Pol Espargaro s'offre une belle 6ème place à seulement 6 secondes du vainqueur. Débriefing.
Analyses 9 commentaires
Compte rendu et résultats du GP de France moto 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez reste sur sa lancée victorieuse au Mans (72) avec un brillant succès sur le sec au GP de France moto 2019. Le tenant du titre s'est échappé pour remporter cette 300ème victoire Honda en catégorie reine devant les Ducati de Dovizioso, Petrucci, Miller et la Yamaha de Rossi. Compte rendu et classements.
Course 22 commentaires
Explications des pilotes après le GP de France MotoGP 2019

Vous avez suivi les principaux faits de course du GP de France Moto GP 2019 hier en direct sur MNC Live et dans notre compte rendu complet : le Journal moto du Net vous présente aujourd'hui le débriefing des pilotes après cette cinquième épreuve du championnat du monde.
North West 200 2019 : Hillier et Irwin, double impact pour Kawasaki

Le mauvais temps s'est abattu sur l'Irlande du Nord samedi pour la seconde série de courses de la North West 200 2019 (Supertwin, Supersport, Superstock et Superbike). Les pilotes Kawasaki n°1 et 37 ont particulièrement bien mené leur barque, enfin leur ZX-10R... Débriefing.
Légère baisse de fréquentation pour le GP de France Moto 2019 au Mans

Le nombre de spectateurs venus assister dimanche à la victoire de l'officiel Honda Marc Marquez au GP de France moto 2019 est légèrement inférieur au record atteint l'an dernier : 104 020 personnes contre 105 203 en 2018. La météo agitée et fraîche est probablement à l'origine de cet infime fléchissement. Explications.
Analyses 2 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...