• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 9 juillet 2015

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Allemagne Moto GP au Sachsenring

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Allemagne Moto GP au Sachsenring

Le circuit du Sachsenring accueille ce week-end le Grand Prix d'Allemagne, neuvième épreuve du c hampionnat du monde MotoGP 2015 .

Imprimer

Le circuit du Sachsenring accueille ce week-end le Grand Prix d'Allemagne, neuvième épreuve du championnat du monde MotoGP 2015.

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Allemagne Moto GP au SachsenringLundi, seul le team officiel Yamaha a participé au test organisé par Michelin en vue de son retour en 2016, permettant au pilote d'essai Colin Edwards (ci-contre) de parcourir près de 100 tours sur le circuit allemand.

En abordant cette dernière étape avant la traditionnelle trêve estivale, Valentino Rossi est toujours en tête du classement provisoire avec 10 points d'avance sur Lorenzo, 56 sur Iannone et 74 sur Marquez.

Retrouvez ci-dessous les déclarations d'avant-course des pilotes, les plus importantes statistiques et le programme du GP d'Allemagne, à suivre tout le week-end sur MNC !

Rossi : "il faudra faire très attention avec Marquez"

Valentino Rossi, Yamaha-Movistar Factory : "Je suis prêt pour le Sachsenring et je m'y rends dans un bon état d'esprit. J'ai réussi à reprendre le petit avantage que j'avais perdu sur les courses précédentes, dix points d'avance après huit course, c'est pas mal, je suis très content !"

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Allemagne Moto GP au Sachsenring"En Allemagne, ce sera très important de confirmer notre compétitivité", poursuit le Docteur avant de tacler Marc Marquez suite à leur accrochage dans la dernière chicane du GP des Pays-Bas : "on a compris que nos concurrents travaillent dur pour revenir aux avant-postes et à Assen on a réussi à rester devant. Marquez sera probablement avec nous sur les prochaines courses et il faudra faire très attention avec lui. Au Sachsenring, mon premier objectif sera de travailler comme nous l'avons fait aux Pays-Bas, dès les premiers essais libres. Je suis sûr que Jorge va revenir fort, ce qui rend encore plus nécessaire de bien bosser week-end. Après la course on aura un break et ce sera important de se reposer un peu avant de reprendre la deuxième partie de la saison".

Jorge Lorenzo, Yamaha-Movistar Factory : "En théorie, le Sachsenring est un circuit pire qu'Assen pour nous. Il n'a jamais été réellement favorable aux Yamaha, donc c'est un gros challenge ! Je n'ai jamais gagné en Allemagne, donc j'ai envie de monter sur la première marche au moins une fois. On ne sait jamais, ça pourrait être cette année car c'est une saison un peu étrange. J'adore Assen mais cette année quelque chose a changé et je n'ai pas trouvé le réglage idéal pour être plus compétitif. Pendant la course je devais me battre plus que je ne l'avais cru, mais on a compris comment régler ce problème à l'avenir. Le Sachsenring est un bon circuit avec une ambiance sympa et beaucoup de fans. J'ai déjà été proche de la victoire plusieurs fois mais je n'y suis jamais arrivé. Cette année les performances de la moto sont bonnes donc je pense qu'on peut atteindre des objectifs supérieurs à ceux des dernières années".

GP d'Allemagne : les chiffres clés

  • Le premier Grand Prix moto organisé en Allemagne fut le Grand Prix d'Allemagne de l'Ouest, sur le circuit de Solitude, en 1952. L'événement aurait accueilli 400 000 spectateurs. L'irlandais Reg Armstrong fut le vainqueur des courses 350 cc et 500 cc, sur Norton. L'allemand Rudi Felgenheier remporta l'épreuve 250cc sur DKW et son compatriote Werner Hass s'imposa en 125cc, sur NSU
  • Le Sachsenring accueille le GP d'Allemagne pour la 18ème année consécutive
  • Depuis le retour du Sachsenring au calendrier des Grands Prix en 1998, quatre pilotes locaux sont montés sur le podium : Ralf Waldmann (troisième en 250 en 1999), Steven Jenkner (troisième en 125 en 2002), Stefan Bradl (second en 125 en 2008 puis en Moto2 en 2011) et Sandro Cortese (troisième en 125 en 2010 puis vainqueur en Moto3 en 2012)
  • Depuis l'introduction de la catégorie MotoGP 4-temps en 2002, Honda est le constructeur qui a remporté le plus de victoires au Sachsenring (neuf) contre trois pour Yamaha et une pour Ducati sur la même période
  • L'an dernier, les trois vainqueurs du GP d'Allemagne (Jack Miller en Moto3, Dominique Aegerter en Moto2 et Marc Márquez en MotoGP) étaient tous partis de la pole position
  • Marc Márquez a signé pole position, victoire et meilleur en tour en course au Sachsenring en MotoGP en 2013 puis en 2014
  • Avec une longueur de 3,671 km, le Sachsenring est le circuit le plus court du calendrier actuel, d'où son surnom de "Tourniquet"
  • L'an dernier, en raison des conditions météo, 14 pilotes ont fait le choix de rentrer aux stands pour changer de moto à l'issue du tour de chauffe, quitte à devoir partir de la pit-lane.

Marc Marquez, Honda-Repsol Factory : "Nous avons bien travaillé tout le week-end à Assen et nous avons réalisé des progrès positifs sur la moto. Il y a encore des choses à résoudre, mais nous avons bien avancé. Le Sachsenring est un circuit assez petit et étroit, vraiment à part sur le calendrier. J'ai obtenu de très bons résultats là-bas ces dernières années (que des victoires depuis 2010, en 125cc, Moto2 puis en MotoGP, NDLR !) et j'espère que nous y passerons de nouveau un bon week-end cette semaine. La météo peut entrer en compte et nous devrons donc travailler dur dès la première séance".

Dani Pedrosa, Honda-Repsol Factory : “J'attends le prochain GP au Sachsenring avec impatience. C'est une piste où j'aime courir. L'an dernier nous avions eu une course un peu étrange mais un bon résultat. La moto commence à mieux fonctionner maintenant et nous espérons progresser durant ce GP, avant la trêve estivale. Mon bras récupère bien et ma condition physique s'améliore, ce qui est important pour que je me batte devant. Mon rythme est bien meilleur et j'espère faire un autre pas en avant ce week-end".

Andrea Dovizioso, Ducati Factory/Open : "Sur les deux dernières courses, peut-être qu'on a perdu un peu de vitesse de pointe par rapport à nos concurrents. Même si mon coéquipier a fait du bon boulot à Assen, il n'a pu franchir la ligne d'arrivée qu'assez loin derrière les leaders. J'ai l'impression que nos adversaires se sont améliorés et ont creusé l'écart. Mais chaque circuit a ses propres caractéristiques et on essaiera de se rapprocher au Sachsenring. Je pense que c'est un circuit un peu court et étroit pour des machines de MotoGP, mais la GP15 a prouvé qu'elle était compétitive sur touts les circuits et il faut continuer à travailler pour essayer d'avoir les meilleurs résultats possible chaque week-end".

Andrea Iannone, Ducati Factory/Open : "La course d'Assen s'est plutôt bien passée et j'ai réussi à prendre la quatrième place. Maintenant nous allons au Sachsenring pour la prochaine épreuve, c'est une piste un peu particulière, courte mais vraiment chouette. La GP14 n'avait pas été mauvaise là-bas l'an dernier et je suis sûr que nous pourrons faire mieux cette année parce que je suis désormais avec le team officiel et que la GP15 est très compétitive. J'espère que ce sera un bon week-end et, comme toujours, je vais me donner à 100% pour le team et pour moi-même".

Mike di Meglio, Ducati-Avintia Open : "Le Sachsenring est le dernier circuit avant l'été et je pense que le travail qu'on a fait à Assen sera très utile ce week-end en Allemagne. Il faut continuer à essayer de résoudre les problèmes qu'on a eus pendant la course car je vais au Sachsenring avec un objectif : marquer encore des points et me battre avec les autres motos Open. Si j'arrive à faire ça, je profiterai de mes trois semaines de vacances avant de recommencer à Indy".

Hector Barbera, Ducati-Avintia Open : "J'adore le circuit allemand car j'y suis toujours rapide. Je suis très fort et ma motivation est vraiment très élevée après deux courses difficiles où on n'a pas pu avoir les résultats qu'on méritait (problème de frein en Catalogne et chute aux Pays-Bas, NDLR). Mais l'équipe est à 200% et au Sachsenring on essaiera de creuser l'écart au classement avant les vacances (Loris Baz le talonne à 2 points, NDLR). Après deux courses à oublier, je pense que la troisième va nous sourire. Le plus important est que je sois sorti indemne de ma chute, physiquement je suis vraiment fort grâce à mon chef d'équipe, Jarno, qui nous tire toujours vers le haut".

Alvaro Bautista, Aprilia-Gresini Factory/Open : "Au Sachsenring, la priorité absolue sera de comprendre le problème de chattering qui nous a ralentis à Assen pour pouvoir trouver une solution. Ce sera un nouveau week-end de tests, tant sur le plan technique (rassembler des données importantes pour le développement de la moto afin de préparer le prochain prototype 2016) que sur celui de ma condition physique. En fait, juste après le GP des Pays-Bas, je me suis fait opérer de l'avant-bras droit pour un syndrome des loges. J'ai décidé de faire l'opération le plus vite possible car sur les courses précédentes ça m'avait gêné un peu. Maintenant il faut voir si je peux piloter plus confortablement. Après ce Grand Prix c'est le break estival, donc ce serait bien de rentrer à la maison avec un bon résultat, mais surrtout de bien me sentir sur la moto".

Marco Melandri, Aprilia-Gresini Factory/Open : remplacé par Michael Laverty suite à la rupture de son contrat avec Aprilia.

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Allemagne Moto GP au SachsenringMichael Laverty, Aprilia-Gresini Factory/Open : "J'ai hâte de me retrouver sur la grille de MotoGP pour le GP d'Allemagne. Se battre contre les pilotes titulaires en MotoGP est une tâche difficile, mais je savoure cette occasion. J'ai piloté pour l'équipe d'essais Aprilia, donc je suis à l'aise sur la RS-GP et les Bridgestone. D'abord je dois régler la version de course pour qu'elle me convienne et ensuite essayer de progresser tout au long du week-end. Álvaro a bien roulé pendant la première partie de la saison et au sein de l'équipe de tests, j'ai assisté à un gros travail de développement . Maintenant, j'ai hâte de faire partie de l'équipe de course".

Maverick Vinales,Suzuki-Ecstar Factory/Open : "On approche de la mi-saison et et je suis très satisfait des résultats qu'on a eus jusqu'à présent. Il faut vraiment qu'on arrive aux qualifs en ayant les moyens de se placer le mieux possible sur la grille de départ, car c'est très important vu le niveau élevé de la compétition. Le circuit allemand est très lent, ça devrait être bon pour notre châssis et je pense qu'on pourra être très compétitifs. J'ai aussi très envie de montrer l'édition spéciale qu'on présentera jeudi, ça sera intéressant de piloter la moto aux couleurs du glorieux passé de Suzuki".

Tout ce qu'il faut savoir sur le GP d'Allemagne Moto GP au SachsenringAleix Espargaro,Suzuki-Ecstar Factory/Open : "Je suis confiant pour le GP d'Allemagne car on a montré des progrès constants sur les dernières épreives, surtout aux essais mais aussi en course. Il reste beaucoup de boulot en développement mais mais à chaque course on se rapproche petit à petit. Le Sachsenring est un circuit très étroit et pas si rapide, ce qui pourrait être favorable à notre GSX-RR car la maîtrise et les entrées en courbes seront cruciales et nous avons des motos très efficaces sur ce point. Bien sûr en étant nouveaux on manque d'informations sur les réglages de base du circuit, mais à ce stade de la saison ce n'est pas nouveau et on a l'habitude de découvrir les circuits lors des premières séances d'essais, donc on essaiera d'être compétitifs dès le début. Sur cette course on inaugurera une livrée spéciale en hommage au passé historique de Suzuki en compétition et ça rendra l'événement plutôt émouvant pour moi".

Loris Baz, Yamaha-Forward Open : "Le Sachsenring est la dernière course avant le break estival. Au début de la saison, mon objectif était de me rapprocher des meilleurs pilotes Open. Aujourd'hui je ne suis plus qu'à deux points du premier (Hector Barbera, NDLR) et je suis très satisfait de nos progrès. Je n'ai jamais roulé sur ce circuit, mais je suis sûr que je peux tirer profit du bon travail réalisé avec l'équipe".

Stefan Bradl, Yamaha-Forward Open : forfait sur blessure, remplacé par Claudio Corti

Claudio Corti, Yamaha-Forward Open : "Etre de retour pour piloter une MotoGP est vraiment très excitant pour moi. De nombreux changements ont eu lieu depuis 2013 (il courait alors en CRT pour le team FTR Kawasaki, NDLR), les motos sont très différentes et j'aurai certainement beaucoup à apprendre. Je veux travailler à fond dès le début pour remercier le team de cette opportunité et je donnerai mon maximum pour un bon résultat".

Horaires du Grand Prix MotoGP d'Allemagne 2015
Vendredi 10 juillet
Essais libres 1 MotoGP : de 9h55 à 10h40
Essais libres 2 MotoGP : de 14h05 à 14h50
Samedi 11 juillet 
Essais libres 3 MotoGP : de 9h55 à 10h40
Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50
Dimanche 12 juillet
Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00
Départ course Moto3 : 11h00
Départ Course Moto2 : 12h20
Départ course MotoGP : 14h00

Horaires du Grand Prix MotoGP d'Allemagne 2015

Vendredi 10 juillet

  • Essais libres 1 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 2 MotoGP : de 14h05 à 14h50

Samedi 11 juillet 

  • Essais libres 3 MotoGP : de 9h55 à 10h40
  • Essais libres 4 MotoGP : de 13h30 à 14h00
  • Qualifications MotoGP Q1 : de 14h10 à 14h25
  • Qualifications MotoGP Q2 : de 14h35 à 14h50

Dimanche 12 juillet

  • Warm-up MotoGP : de 9h40 à 10h00
  • Départ course Moto3 : 11h00
  • Départ Course Moto2 : 12h20
  • Départ course MotoGP : 14h00

A suivre tout le week-end sur MNC : restez connectés !

    .

    .

    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Identifiez-vous pour publier un commentaire.

    .

    Les derniers essais MNC

    Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
    Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
    Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
    Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.

    A lire aussi sur le Journal moto du Net

    Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
    Présentation de la nouvelle moto Triumph Tiger 660 Sport

La nouvelle Tiger 660 Sport marque l'arrivée de Triumph sur le segment des motos trails-GT de moyenne cylindrée à partir du roadster Trident 660. Cette nouveauté de 81 ch, compatible permis A2, sera disponible en février 2022 au prix de 9095 euros. Présentation. 
    Horaires et objectifs du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP 2021



Fabio Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dès ce week-end, alors que les pilotes font leur retour sur le circuit de Misano (Italie) pour le Grand Prix d'Emilie Romagne MotoGP, 16ème course de la saison 2021... Horaires et objectifs des pilotes : demandez le programme !
    Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Metzeler (groupe Pirelli) regonfle le potentiel dynamique de son pneu Roadtec 01 pour mieux le caler sur les jantes des motos routières au tempérament sportif (et vice-versa). Essai sur route et sur circuit - mouillé - du Roadtec 01 SE pour "Sport Edition".   
    Essais 1 commentaire
    Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
    Présentation de la nouvelle moto néo-rétro Kawasaki Z650RS 2022

Le populaire petit roadster de Kawasaki se décline comme annoncé en version classique Z650RS pour 2022, avec des performances et une partie cycle identiques. Seuls l'habillage et les équipements transforment cette nouvelle moto néo-rétro accessible au permis A2 sous les 8500 euros. Présentation et liste de ses rivales.
 
    Roadster 2 commentaires
    KTM rappelle ses motos à moteur monocylindre LC4 de 2018 à 2020

Un joint de récepteur d'embrayage défectueux est à l'origine d'une vaste campagne de rappel sur toutes les motos KTM propulsées par le monocylindre LC4 des millésimes 2018 à 2020. Explications.

    Soutenez le Journal moto du Net

    Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

    ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

    Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

    Calendrier MotoGP 2021

    Covid : premiers reports

    Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
    Intersaison : Tests MotoGP

    Courses 2021

    GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
    GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
    GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
    GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
    GP de France moto 16 mai : GP de France
    GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
    GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
    GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
    GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
    GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
    GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
    GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
    GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
    GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
    GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
    GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
    GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
    GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
    GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
    GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
    GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
    GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
    GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
    GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


    SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

    • En savoir plus...