• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ÇA CONTINUE, ENCORE ET ENCORE
Paris, le 28 avril 2020

Toujours atteint par le virus de la moto, Rossi repousse sa retraite à 2021 !

Toujours atteint par le virus de la moto, Rossi repousse sa retraite à 2021 !

Faute de pouvoir disputer les premières courses MotoGP à cause du coronavirus, Valentino Rossi ne peut pas évaluer son niveau comme il le souhaitait pour décider de son avenir. Conséquence : le nonuple champion du monde de 41 ans poursuivra sa carrière chez Yamaha-Petronas en 2021 ! Explications.

Imprimer

Le Covid-19 aurait-il des côtés positifs ? La décision de Valentino Rossi de continuer à rouler en MotoGP l'an prochain est en tout cas liée à la pandémie de coronavirus !

Lors d'une interview réalisée par son team en visioconférence avec son coéquipier Maverick Viñales, Rossi admet qu'il est "dans une situation délicate car comme je l’ai déjà dit, tenter de continuer était ma première option". Le quadragénaire le plus rapide du monde avait indiqué l'an dernier sa volonté de jauger sa compétitivité lors des premières courses de la saison pour décider de la suite de sa carrière.

"Je sens que j’ai suffisamment de motivation et je veux continuer ! Mais d’un autre côté c’est important de jauger notre niveau, surtout après la deuxième partie de saison 2019 : j'étais trop lent, je me battais en dehors du Top 5", souligne la star des Grands Prix qui a terminé la saison à une lointaine 7ème position et - de nouveau - sans aucune victoire.

"C'est pourquoi je m’étais donné cinq ou six courses pour me décider, avec un nouveau chef mécanicien et quelques modifications en interne. Le problème est que la compétition est à l’arrêt : je devrai donc me prononcer sans avoir participé à la moindre course", regrette le n°46 alors que le récent report du GP de Finlande repousse le début de saison à fin juillet... au mieux !

"Ce n’est pas la meilleure façon de mettre un terme à sa carrière :  imaginez qu’on ne roule pas cette année !", estime à juste titre le plus capé des pilotes de l'ère moderne des Grands Prix (9 titres, 115 victoires, 234 podiums et 65 pole positions). Ça serait mieux de disputer une autre saison et de s’arrêter à l’issue de cette dernière, alors j’espère poursuivre en 2021".

Valentino Rossi rejoindrait donc le team privé Petronas-SRT, comme suggéré cet hiver. Le fantas(ti)que italien piloterait une M1 directement soutenue par l'usine, conformément à l'engagement de Yamaha.

Ironie de l'opération : Rossi prendrait la place de Fabio Quartararo... qui lui succède au sein du team officiel ! A ce jour, l'équipe malaisienne assure toutefois ne pas encore être entrée en contact avec son probable futur pilote : le dirigeant du team Petronas-SRT ne cache pas une certaine anxiété à l'idée de faire courir une star de ce calibre...

Rossi, source d'inspiration pour Viñales

Et qu'en pense Maverick Viñales ? Le jeune espagnol est-il soulagé du départ de son expérimenté coéquipier, qui le place de facto comme nouveau chef de file du clan Yamaha aux côtés du surdoué Fabio Quartararo ?

"Comme vous le savez, Fabio sera mon coéquipier l'année prochaine", rappelle le n°12. "Mais comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, je suis un peu déçu parce que je m'entends très bien avec Vale et que j'apprends beaucoup à ses côtés. C'était une décision de Yamaha", tient-il à souligner pour marquer un évident désaccord avec la stratégie du team.

"J’aime partager la piste et me battre contre lui : il vous pousse toujours à vous dépasser. Et puis, je ne sais pas pourquoi, mais je l'ai toujours vu avec le sourire même dans les moments difficiles", s'interroge "Mack" à qui il a souvent été reproché l'attitude inverse.

"On s’est d’ailleurs plusieurs fois fait la réflexion entre nous dans l'équipe "Mais comment il fait-il ?!" Vale donne tout ce qu’il a en piste, tout en gardant cette joie de vivre même si les résultats ne suivent pas. C'est ce que j'ai appris à ses côtés : être heureux même quand les choses vont mal. Mais cela m'a pris des mois avant de le comprendre".

"Vous savez, si j'avais 25 ans comme Maverick et que je voulais gagner le championnat à tout prix, ce serait clairement plus difficile d'avoir ce recul", sourit le maestro Rossi, touché et flatté par les compliments de son équipier. "Mais avec l'expérience, on comprend que l'on peut changer certaines choses en s'entraînant plus et en étant plus concentré, mais que tout le reste on ne peut pas le changer". 

Rossi et Lorenzo de nouveau dans la même équipe ?

Valentino Rossi a également donné son avis sur les rumeurs annonçant un possible retour à temps plein de Jorge Lorenzo en 2021 chez Yamaha-Petronas, soit possiblement à ses côtés !

"Je pense que Franco (Morbidelli, actuel deuxième pilote Petronas, NDLR) ne serait vraiment pas très heureux ! C'est un problème, parce que l'année dernière Franco a été bon, mais Quartararo a été encore meilleur. [...] Je ne sais pas ce que Lorenzo va décider, mais peut-être que Yamaha devra faire rouler cinq motos !", rigole - à moitié ? - le génie des Alpages...

Quant à son avenir post-Grands Prix, Rossi l'imagine dans le paddock pendant encore quelques années pour chapeauter ses équipes Moto3 et Moto2 avant d'entamer une reconversion en compétition voiture, pour laquelle il voue un penchant depuis son plus jeune âge.

"Je veux disputer certains championnats automobiles et monter un programme de sept ou huit courses par an : c'est mon plan pour le futur", indique le maestro des Grands Prix moto dont le départ en retraite laissera un vide difficile à combler pour les fans… et les organisateurs du championnat !

Vidéo de l'interview croisée Rossi-Viñales 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Streetfighter V4S : le roadster Ducati paré au décollage

Nous sommes en l'an 2020 et les motos volantes ne circulent toujours pas par milliers au-dessus de nos casques, mais certaines motos s'apparentent à des avions de chasse... C'est le cas de la Ducati Streetfighter V4S pourvue de petites ailettes. MNC passe aux commandes : essai !
Roadster 1 commentaire
Vers un début de saison MotoGP le 19 juillet à Jerez

Le patron des Grands Prix MotoGP espère pouvoir lancer la saison 2020 ce 19 juillet à Jerez (Espagne) et la terminer début novembre, après avoir organisé une douzaine de courses sur les 20 prévues. Explications.
Harley-Davidson prend position contre le racisme et l'intolérance

Alors qu'un vaste mouvement de révolte secoue les Etats-Unis depuis la mort de George Floyd lors d'un contrôle de police à Minneapolis, l'emblématique constructeur américain, basé à quelques heures de route, prend publiquement position contre le racisme et l'intolérance.
Société 4 commentaires
Roulez à moto avec les motards de la gendarmerie dans le Doubs

Quatre nouvelles dates sont prévues cet été pour rouler avec les motards de la Gendarmerie nationale dans le Doubs à Labergement-Sainte-Marie, Remonot, Saint-Gorgon-Main et Les Bréseux.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Grand Prix du Japon annulé, GP de Malaisie en sursis

Les annulations se poursuivent en Grands Prix moto avec la suppression de la course prévue au Motegi du 16 au 18 octobre à cause du Covid-19. Cette annulation du GP du Japon 2020 laisse planer de gros doutes sur le maintien du GP de Malaisie 15 jours plus tard... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...