• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2010
Paris, le 24 janvier 2011

Thierry Stapts : 2010 est une année dans la continuité, difficile mais pas insurmontable

Thierry Stapts : 2010 est une année dans la continuité, difficile mais pas insurmontable

La concession parisienne Paradise Moto commercialise notamment les motos de marque MV Agusta, Bimota, Cagiva, NCR et Norton. Son directeur, Thierry Stapts, établit pour Moto-Net.Com son bilan de l'année 2010 et dévoile ses objectifs pour 2011.

Imprimer

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché français du motocycle en 2010 ?
Thierry Stapts, directeur de Paradise Moto (importateur et concessionnaire)
: La tendance de ces dernières années s’est encore confirmée en 2010 : le retour en force des marques européennes est une réalité ! Les motos sont compétitives, fiables et performantes. Le resserrement des prix a beaucoup joué en faveur de nos motos.

MNC : Quel bilan dressez-vous de votre année ?
T. S.
: 2010 est aussi une année dans la continuité de 2009 pour nous : difficile mais pas insurmontable, nous avons pu maintenir notre activité. La spécialisation vers les marques italiennes et anglaises en général, et les motos exclusives en particulier, nous a permis de maintenir et d’asseoir notre notoriété auprès de la clientèle. Nous avons constaté une bonne fréquentation et un fort intérêt de la clientèle dans nos magasins de l'avenue de la Grande Armée.

MNC : Les immats ne sont pas tout... Comment qualifieriez-vous votre bilan comptable ?
T. S.
: Nous sommes toujours extrêmement vigilants quant aux investissements et aux dépenses en général. Comme le reflète le marché, chez Paradise nous restons prudents car les années se suivent et peuvent ne pas se ressembler.

MNC : Quelles conséquences ont le rachat de MV Agusta par la famille Castiglioni ?
T. S.
: Dans les faits, pour les concessionnaires et les clients il n’y a pas d’incidence, si ce n'est que certains dossiers avancent plus rapidement. Je pense évidemment à la F3 qui montre une fois de plus le talent de cette équipe et de son management familial.

MNC : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos meilleures ventes ?
T. S.
: Nous n’allons pas nous plaindre, il y a encore un intérêt intact pour les motos exclusives et sportives malgré la répression sur nos routes. Les nouveaux modèles bénéficiant d’apports technologique et stylistique génèrent des ventes sur ce segment.

MNC : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
T. S.
: Bimota reste pour nous en demi-teinte. Malgré nos efforts, la marque peine à trouver sa clientèle en France. Concernant la marque NCR que nous importons, la demande reste confidentielle en ce qui concerne les motos. En revanche pour la partie "pièces performances" (car NCR fabrique aussi des pièces d’une incroyable qualité et de grande précision pour les motos Ducati), nous observons des demandes d’informations en hausse de la part des professionnels.

"La F4 reste l'une des plus belles motos du monde !"

MNC : D'après vous, vos nouveautés 2010 ont-elles réussi leur première année ?
T. S.
: La sortie des nouveaux modèles MV Agusta tant attendus a sensiblement dynamisé les ventes cette année et elle a aussi confirmé l’intérêt des motards pour cette marque. La nouvelle Brutale a fini de conquérir ceux qui n’étaient pas encore convaincus. La F4 reste l'une des plus belles motos du monde !

MNC : Quelle a été la bonne surprise 2010 ?
T. S.
: Incontestablement la concrétisation de l’importation Norton pour la France et l’engouement de tous les motards pour cette marque.

MNC : Quelle a été la moins bonne ?
T. S.
: Un début de saison hyper tardif et une fin d’année brutale (sans jeu de mot !), en raison du froid polaire qui a régné sur la France dès le mois de novembre.

MNC : Quel a été selon vous l'événement marquant de l'année 2010 dans le monde du deux-roues ?
T. S.
: Au niveau du business français, le rachat de Royal Moto France par Alain Bourdoncle, qui apporte un dynamisme certain à notre marché. Au niveau sportif, le transfert de Valentino Rossi chez nos amis italiens.

MNC : Comment vos nouveautés 2011 (F3 notamment) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
T. S.
: A point nommé ! Cette moto va élargir la gamme et attirer de nouveaux clients. La demande d’informations ne faiblit pas depuis sa présentation et nous attendons les livraisons avec impatience.

MNC : En 2011, quels seront vos objectifs ?
T. S.
: Le premier semestre va être marqué par la livraison des premières Norton et la nomination des premiers concessionnaires. L’autre grosse actualité pour Paradise va être l’arrivée de la marque CR&S que nous venons de signer. Nous attendons les premières Due avant l’été.

MNC : Quels seront vos grands rendez-vous 2011 ?
T. S.
: Nous serons présents sur les événements classiques et les grands rendez-vous moto de cette année.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...