• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 21 septembre 2012

Test Honda SH125i 2013 : refonte en profondeur !

Test Honda SH125i 2013 : refonte en profondeur !

Plébiscité en Europe, le scooter à grandes roues Honda SH125i bénéficie pour 2013 d’une profonde refonte. Nouveau design, cadre renforcé, nouveau moteur avec système ''Idling Stop'', ABS et top-box de série... Il a vraiment tout pour plaire ! Essai.

Imprimer

Une véritable success story

Best-seller européen de la catégorie scooters toutes cylindrées confondues, le Honda SH ("SH" pour "Scooter Honda") ne cesse de se bonifier au fil du temps. Initiée en 1984 avec le lancement du SH50, cette famille de scooters à grandes roues s’est depuis vendue à plus d’un million d’unités en Europe. Lancé en 2001, le SH125 à moteur 4-temps a pour sa part connu un succès immédiat, s'est bonifié d’année en année, jusqu’à adopter en 2005 un système d’alimentation en essence par injection PGM-FI.

Aujourd’hui encore, le SH125i conserve toute son aura avec quelque 242 722 unités vendues depuis son apparition, chiffre auquel il faut ajouter environ 396 881 SH150i notamment destinés au marché italien ! Une véritable poule aux oeufs d’or, qui justifie les efforts consentis pour le faire évoluer de manière significative tous les quatre ans (lire notamment notre Essai du SH125i 2009).

Pour perpétuer le mythe, les ingénieurs nippons se sont attachés une fois de plus à améliorer leur produit phare (lire notre Présentation du SH125i). Le SH125i 2013 a tout d'abord été redessiné par les designers de l’usine Honda d’Atessa en Italie où il est assemblé. Fabriqué en Thaïlande, il reçoit désormais le moteur du Honda PCX 2012, qui est quant à lui produit au... Vietnam !

Objectif : "offrir les meilleures performances énergétiques et écologiques de la catégorie, présenter un style valorisant et immédiatement identifiable, à la fois esthétique et fonctionnel, et offrir un niveau d’équipement inégalé à un tarif très abordable". Une gageure qu'Honda semble pourtant avoir réussi à mener à son terme...

Nouveau design et optimisations

La ligne du nouveau SH125i ne rompt pas totalement avec celle de l’ancien modèle, malgré de petites différences. A commencer par sa face avant encore plus expressive, toujours avec le phare au niveau du guidon. La proue est agrémentée de quatre barres lumineuses en façade, d'où disparaît la grille de prise d’air du précédent modèle. Cette opération a été rendue possible par le déplacement du radiateur de refroidissement de la face avant vers le moteur, dont il fait à présent partie intégrante.

Ce repositionnement permet également d’intégrer un petit vide-poches (non verrouillable) dans la partie gauche du tablier et d’éliminer les grilles de ventilation latérales. Le plancher plat reste de mise, avec plus de possibilités pour positionner ses pieds et y loger un sac, ce que facilite toujours la présence d’un crochet.

Côté équipement, on note la présence d’un tableau de bord optimisé, plus esthétique et fonctionnel que le précédent, avec un cadran digital regroupant horloge et totaliseurs kilométriques (lire la partie "Instrumentation" de notre fiche technique). La capacité du coffre principal est nettement améliorée : le SH125i peut désormais accueillir un casque intégral, même modulable, sous sa selle.

Une bonne nouvelle gâtée par une procédure d’ouverture complexe : la commande mécanique n’est plus intégrée au contacteur, mais déportée près de celui-ci sur un bouton. De surcroit, l'ouverture nécessite de placer la clé dans le Neiman face à un repère précis...

Bref, une commande électrique ou la préservation du précédent système eut été grandement préférable ! Notez que la serrure du contacteur dispose à présent d’un système d’occultation de la serrure.

L’accès au réservoir d’essence se situe toujours sous la selle, la capacité de celui-ci restant établie à 7,5 litres. Le SH125i conserve sa longue platine arrière en résine ultra résistante avec poignées de maintien passager intégrées. Et en 2013, cette platine reçoit de série un top-box de 35 litres : un vrai "plus" au quotidien !

De petits repose-pieds escamotables, plus longs et fins que précédemment, restent prévus pour le transport du passager. Enfin, le silencieux d’échappement s’habille d’une protection en deux parties et l’on retrouve une béquille latérale qui faisait défaut au modèle précédent.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire

CONDITIONS ET PARCOURS

  • Modèle d'origine
  • Parcours : 100 km
  • Routes : ville (revêtement pavé et bitume dégradé), routes et voies rapides
  • Pneus : IRC SS-530E
  • Conso moyenne : non mesurée
  • Problèmes rencontrés : RAS

POINTS FORTS HONDA SH125i 2013

  • Agrément moteur
  • Freinage C-ABS
  • Tenue de route
  • Consommation

POINTS FAIBLES HONDA SH125i 2013

  • Ouverture du coffre
  • Absence de pare-brise
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs, afin de vous permettre la connexion à votre compte utilisateur, de laisser des commentaires sur les articles, de déposer des annonces, de paramétrer vos alertes, de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et d'obtenir les données statistiques qui nous permettent de mieux répondre aux attentes de nos lecteurs.