• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
AVANT-GOÛT
Paris, le 15 novembre 2019

Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

Alors que les pilotes du MotoGP s'apprêtent à disputer leur ultime course de la saison 2019 à Valence, certains de leurs collègues du World Superbike préparent déjà 2020. Les teams Ducati, Kawasaki et Yamaha ont roulé deux jours à Aragon. Les "rookies" Scott Redding et Garret Gerloff se sont illustrés...

Imprimer

Certes, Redding a profité de l'absence de Rea hier pour piquer au "Number One" Kawasaki la première place sur la feuille des temps et signer le meilleur chrono de ce premier test WSBK pour la saison 2020 (chronos officieux en bas de page). Mais dès le premier jour, la nouvelle recrue du team d'usine Ducati était déjà très rapide...

À l'issue de la première journée, l'impitoyable "JR" dominait logiquement aux commandes d'une ZX-10RR qui, de son propre aveu, ne devrait pas évoluer des masses cet hiver. Étant donné la - cinquième - magnifique saison du Ninja nord-irlandais et de sa compagne japonaise en 2019, pourquoi tout remettre en question l'an prochain ?!

"Nous n'avons rien de révolutionnaire à essayer", prévoit le quintuple champion du monde qui a levé le pied hier en raison de la météo maussade. "Nous continuerons d'évaluer certaines idées que nous avons pour améliorer notre ZX-10RR lors des prochains tests à Jerez, où nous espérons trouver des conditions météos stables pour boucler notre planning de test".

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

Il faut effectivement souligner qu'avec ses deux matinées humides et ses deux après-midi secs mais très frais, ce premier test WSBK à Aragon a contrarié les plans des teams et de leurs pilotes, dont trois découvraient la catégorie. Scott Redding était le plus rapide d'entre eux...

Promu en World Superbike après avoir remporter le titre en British Superbike dès sa première participation au guidon de la Panigale V4R, l'ancienne terreur des Grand Prix (plus jeune vainqueur d'un GP jusqu'à que le turc Can Oncu ne le dépasse) sait qu'il est attendu de botte ferme par ses rivaux, mais aussi par son employeur !

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

Car le n°45 remplace en 2020 chez Ducati Aruba.it un autre "sacré-mais-pas-titré" numéro : le n°19, Alvaro Bautista, qui a été l'auteur en 2019 d'un retentissant début de saison avec 11 victoires consécutives. trop irrégulier par la suite, l'espagnol a tout de même terminé meilleur rookie et surtout vice-champion du monde.

Redding is getting ready...

Or Redding est parti du bon pied pneu, réalisant le deuxième meilleur temps de la première journée, à une petite demi-seconde de Rea. "Je suis très content des progrès que nous avons effectués pour me sentir à l'aise sur la moto et à la maison dans le team Ducati Aruba.it, gazouillait hier soir ce très "grand" pilote : 1,85 m sans bottes ni casque !

"Notre roulage sur piste sèche a été limité, mais quelques heures valent mieux que rien dut tout", relativisait le n°45 anglais. "Nous avons amélioré mon temps au tour entre le premier jour (1' 50.8) et le seconde (1' 50.4) sur pneus course, et nous avons essayé un pneu Qualif qui nous a valu la 1ère place en 1' 49.9".

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

Pour rappel, Bautista avait remporté la Superpole 2019 en 1' 49.049 puis instauré le record du tour en course en première manche en 1' 49.755, dans des conditions de piste similaires : une petite dizaine de degrés dans l'aire, une petite vingtaine sur le tarmac. Il reste donc encore un peu de marge pour Redding... comme pour Davies !

Les fans de "Chazie" et les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, sont un peu plus avertis que les autres - ne s'inquiètent pas pour le n°7 : tous savent que Davies fait souvent profil bas lors des tests hivernaux, n'attaque jamais trop durant les essais libres et se montre toujours meilleur en course qu'en qualifications.

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

Deux dixièmes de seconde moins rapide que son nouveau coéquipier sur gommes tendres au final, le "Dragon gallois" n'était qu'à 75 millièmes sur gomme dures et tournait alors deux dixièmes plus vite que Toprak Razgatlioglu sur sa R1 et quatre dixièmes plus vite qu'Alex Lowes sur sa ZX-10RR.

Le n°54 turc et le n°22 anglais qui échangent leurs montures pour la nouvelle saison n'ont visiblement eu aucun mal à adapter leur pilotage aux spécificités techniques de leur moto, notamment moteur et suspensions : 4-cylindres en ligne "Crossplane" et Öhlins sur la Yam, 4-cylindres en ligne "Screamer" et Showa sur la Kawa.

Baptème pour deux bleus

Outre Scott Redding, deux autres pilotes faisaient leurs premiers tours de roue en World Superbike, au sein du même "Junior Team" Yamaha GRT : l'actuel vice-champion de World Supersport Federico Caricasulo et le double champion de Supersport américain (2016-2017) et médaillé de bronze en Superbike "MotoAmerica" 2019 Garret Gerloff.

Inscrit depuis 2016 en WorldSSP (sur Honda puis Yamaha), le n°64 italien chevauchait pour la première fois une machine de Superbike. Il a donc enchainé les tours afin de faire connaissance avec la R1 : 57 boucles le premier jour, 39 le second. Il termine logiquement dernier, à deux secondes et demi du leader.

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

À l'instar de Redding qui connait déjà la Pangiale V4R (en configuration BSB sans électronique cependant), Gerloff n'a pas découvert de nouvelle moto lors de ce test. "Quelques petites choses diffèrent sur le plan de l'ergonomie, mais l'électronique, les suspension et tout le reste me sont assez familiers",analysait Garret hier soir.

Grosse différence en revanche pour le n°31 américain : les pneumatiques ! Le garçon de 24 ans qui roulait chez lui sur Dunlop a du se faire aux gommes Pirelli ainsi qu'au bitume espagnol. La transition n'a pas été trop ardue : il repart avec un chrono très proche de celui de son collègue du team Yamaha Pata, Michael van den Mark.

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

"Je travaille juste sur les petits détails, j'essaie de continuer à progresser et de gravir les échelons", programme le compatriote de Ben Spies, dernier américain sacré champion du monde en 2009 lors de son unique saison en WSBK, et de Nicky Hayden, dernier américain à avoir remporté une course en 2018 en Malaisie...

Attention aux mauvaises chutes...

En tentant de hausser son rythme, Gerloff a fini par chuter dans le deuxième virage du circuit, assez lourdement mais sans se blesser heureusement. Le rookie texan n'est pas le seul à avoir tâté du bitume : Leon Camier aussi est tombé en cherchant - dépassant ! - les limites de sa nouvelle compagne, la Panigale V4R préparée par le team Barni.

Le remplaçant de Michael Rinaldi - qui a trouvé refuge chez Ducati Go Eleven à la place d'Eugene Laverty parti chez BMW, vous suivez ?! - s'est fait une grosse frayeur en retombant sur l'épaule gauche qui l'a fait souffrir et l'a ralenti durant toute la saison 2019 au guidon de la vieille Fireblade.

 Test Aragon WSBK 2020 : le champion anglais Redding dans la roue de Rea

"Sur une piste mouillée et glissante, Leon Camier a chuté ce matin lors de la deuxième journée d'essais à Aragon", signalait sa nouvelle équipe hier soir, rassurée par les premiers examens médicaux qui ont immédiatement écarté les craintes de nouvelle fracture. Ouf !

"Dans les prochaines heures, Leon passera d'autres scans plus approfondis, mais l'équipe et le pilote seront de retour sur piste lors du prochain test à Jerez, les 28 et 29 novembre". La suite au prochain numéro : restez connectés à MNC, voire "abonnés Premium" pour plus d'infos et moins de pubs !

Test WSBK Aragon - Mercredi 13 novembre 2019

  1. Jonathan Rea - Kawasaki Racing Team : 1' 50.416 (27 tours)
  2. Scott Redding - Ducati Aruba.it : 1' 50.868 (51 tours)
  3. Michael van der Mark - Yamaha Pata : 1' 50.941 (39 tours)
  4. Chaz Davies - Ducati Aruba.it : 1' 51.176 (37 tours)
  5. Toprak Razgatlioglu - Yamaha Pata : 1' 51.313 (47 tours)
  6. Alex Lowes - Kawasaki Racing Team : 1' 51.567 (37 tours)
  7. Garrett Gerloff - Yamaha GRT : 1' 51.867 (52 tours)
  8. Leon Camier - Ducati Barni : 1' 52.902 (37 tours)
  9. Federico Caricasulo - Yamaha GRT : 1' 53.514 (57 tours)

Test WSBK Aragon - Jeudi 14 novembre 2019

  1. Scott Redding - Ducati Aruba.it : 1' 49.929 (60 tours)
  2. Chaz Davies - Ducati Aruba.it : 1' 50.185 (30 tours)
  3. Alex Lowes - Kawasaki Racing Team : 1' 50.653 (50 tours)
  4. Toprak Razgatlioglu - Yamaha Pata : 1' 50.657 (36 tours)
  5. Michael van der Mark - Yamaha Pata : 1' 51.088 (20 tours)
  6. Garrett Gerloff - Yamaha GRT : 1' 51.133 (25 tours)
  7. Federico Caricasulo - Yamaha GRT : 1' 52.477 (39 tours)
  8. Leon Camier - Ducati Barni : 2'03.047 (4 tours)

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 3 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 11 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...