• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TCHAT EN DIRECT
Paris, le 25 mars 2009

Tchat en direct avec Alain Roger, Aprilia France

Tchat en direct avec Alain Roger, Aprilia France

Retranscription du tchat qui a eu lieu cet après-midi avec Alain Roger : arrivée de la nouvelle RSV4, amélioration du SAV, ambitions sportives... Le responsable compétition d'Aprilia France s'est prêté au jeu du direct pour répondre à vos questions !

Imprimer

Retranscription du tchat qui a eu lieu cet après-midi avec Alain Roger : arrivée de la nouvelle RSV4, amélioration du SAV, ambitions sportives... Le responsable compétition d'Aprilia France s'est prêté au jeu du direct pour répondre à vos questions !

Question de Biaggi Forever : Bonjour M. Roger ! A peine sortie de caisse, la RSV 4 est déjà hautement compétitive en World Superbike face à des structures pourtant solidement implantées : comment Aprilia est-elle parvenue à réaliser ce tour de force ?!!
Réponse d'Alain Roger
: Bonjour à tous ! Aprilia est parvenue à réaliser ce tour de force en faisant appel à la haute technologie ! Les ingénieurs avaient pour mission de développer une moto en partant d'une page blanche, c'est-à-dire sans tenir compte de l'existant. Créativité et innovation étaient les maîtres mots pour concevoir la moto hypersportive de la décennie à venir.

"RSV4 : les ingénieurs avaient pour mission de développer une moto en partant d'une page blanche !"

Question de ben47 : Il se dit que la RSV4 ressemble nettement plus à un prototype qu'à une machine de série... Qu'en est-il vraiment ?
Réponse d'Alain Roger
: A la base, la RSV4 est un prototype puisque dans son concept nous ne nous sommes pas appuyés sur un produit existant. Mais ce prototype devient une machine de série puisque sa production est lancée pour être livrée sur le marché français dans le courant du mois d'avril.

Question de Glotton : Bonjour, quel manque de communication d'Aprilia à propos des aspects techniques de cette nouvelle RSV4... Je suis surpris de ne voir aucun descriptif technique détaillé sur les modèles de fourche/amortisseur Ohlins par exemple, quid de ces versions ? Pourquoi, pour ce haut de gamme sportif Aprilia, N'avez-vous pas poussé la description technique de la bête ? Je sais, cela n'empêche pas certains de signer les yeux fermés.
Réponse d'Alain Roger
: J'ai déjà donné quelques informations techniques générales ici même, lors d'une interview le 29 février 2008. La RSV4 est présentée le 2 avril à la presse internationale sur le circuit de Misano. Le détail des caractéristiques techniques sera bien sûr communiqué. Vous pourrez retrouver ces informations sur le site www.aprilia.com à partir du 3 avril !

Tchat en direct avec Alain Roger, Aprilia France

Question de full : Le débridage de l'Aprilia RSV4 sera-t-il intelligent ? Comme chez Suzuki quoi... Et quand sera-t-elle enfin disponible ? Je signe où... LoL
Réponse d'Alain Roger
: Pour la disponibilité, voir ma réponse ci-dessus. Pour le débridage, je n'ai pas encore eu l'occasion de rouler sur la version bridée. Il m'est difficile de donner un avis...

Question de Philippe 81 GSX.R : Tout d'abord, félicitation à la marque Aprilia pour son entrée en SBK ! Je vous souhaite de concrétiser ces résultats afin de favoriser la commercialisation du RSV4. A quelle date seront-elles en concession ? Le réseau prévoit-il une campagne présentation/essai ? Merci et bon lancement du RSV4
Réponse d'Alain Roger
: Merci pour vos félicitations ! La RSV4 Factory sera disponible courant avril au prix de 19 990 euros TTC et la RSV4 R sera dispo à partir de septembre aux environs de 15 000 euros TTC, soit à un niveau de prix extrêmement compétitif par rapport à la concurrence directe... Nous avons sélectionné une trentaine de distributeurs Aprilia pour commercialiser la RSV4, qui ont suivi le stage obligatoire de formation technique spécifique. La liste sera publiée sur www.aprilia.com/france.

"Aujourd'hui, la parité Yen/Euro est défavorable aux marques japonaises... Elle favorise donc les marques européennes et cette situation doit permettre à l'ensemble des constructeurs européens de renforcer leur compétitivité"

Question de Hip Hop : Vu le contexte économique tendu, Aprilia parviendra-t-elle à conserver les tarifs annoncés cet hiver sur la RSV 4 (15 400 sur le modèle de base et un bon 19 000 sur le modèle Factory) ?
Réponse d'Alain Roger
: Aujourd'hui, la parité Yen/Euro est défavorable aux marques japonaises... Elle favorise donc les marques européennes et cette situation doit permettre à l'ensemble des constructeurs européens de renforcer leur compétitivité. C'est une bonne nouvelle pour les futurs acquéreurs de motos de marques européennes ! Cela signifie que l'écart de prix subsistant entre un modèle japonais et un modèle européen devrait se réduire, et donc faciliter une politique de prix stables.

Tchat en direct avec Alain Roger, Aprilia France

Question de Gamellix : Haga chez Ducati, Nakano chez Aprilia. Le phénomène des pilotes japonais chez les constructeurs européens semble se développer, et cela ressemble à une stratégie de pénétration de leur marché, serait ce pour taxer les usines japonaises chez elles et leur mettre la pression en dehors des pistes ?
Réponse d'Alain Roger
: Il arrive parfois qu'un constructeur choisisse son pilote pour sa nationalité, avec pour objectif de se développer sur ce marché... S'agissant de Shinya, le choix a été dicté par son expérience, son tempérament et ses qualités de metteur au point. En outre, il s'accorde parfaitement avec Max Biaggi, ce qui forme un duo efficace !

Question de Sabrina : La Dorna n'a plus que le Moto 2 a la bouche, pourtant son réglement fait la part belle à des moteurs de série, ce qui est contre-nature pour un championnat du monde soit disant prototype ! Quelle est la position d'Aprilia sur ce sujet ?
Réponse d'Alain Roger
: Comme vous le savez peut-être, la nouvelle formule Moto2 est loin de faire l'unanimité... Il est vrai que le règlement est de nature à créer un trouble, en particulier vis-à-vis de la catégorie 600 Supersport. On s'éloigne de la formule qui régit le championnat du monde MotoGP, qui est le prototype par excellence. La position d'Aprilia est de se concentrer sur le Superbike...

"La nouvelle formule Moto2 est loin de faire l'unanimité (...) le règlement est de nature à créer un trouble, en particulier vis-à-vis de la catégorie 600 Supersport"

Question de Yop : N\'avez-vous pas peur que les humeurs et les caprices de Max Biaggi faussent le développement de la nouvelle RSV ?
Réponse d'Alain Roger
: Max est un grand pilote expérimenté, quadruple champion du monde... Le lien qui l'unit à Aprilia est fort. C'est une histoire d'amour ! Les années passant, il s'est assagi. Il s'investit énormément sur le développement de la RSV4, il est enthousiaste et les premiers résultats obtenus en course sont de bon augure ! Max est pour moi un grand pilote au style de pilotage inégalable !

Question de Anti-spam : Quels sont les réels objectifs d'Aprilia en WSBK cette saison ?
Réponse d'Alain Roger
: Nous avons pour objectif de nous classer parmi les 10 premiers en fin de saison. Nous avons encore énormément de travail en développement pour atteindre le niveau de performance souhaité. Et nous espérons bien sûr remporter des manches sur la deuxième partie de la saison !

Tchat en direct avec Alain Roger, Aprilia France

Question de alin : Hervé Poncharal prétend que la catégorie 250 est moribonde, vu le monopole Aprilia. Pourtant, ce sont généralement les courses ou il y a le plus de spectacle : est-ce un conflit d'intérêt ou un constat objectif ?
Réponse d'Alain Roger
: Comme vous avez certainement pu le constater, la catégorie 250 offre depuis plusieurs saisons un spectacle de qualité pour les spectateurs et les téléspectateurs ! C'est une catégorie qui a bien sûr toute sa place sur l'échiquier du MotoGP, même si le plateau est constitué en majorité d'Aprilia.

Question de scooter : 2 questions : pouvez-vous nous indiquer la politique d'Aprilia dans les années à venir en MotoGP, MOTO2 et ce qui remplacera la 125 ? A quand un team français Aprilia sur le plan international ?
Réponse d'Alain Roger
: Nous concentrons nos efforts sur le WSBK et nous continuons le développement de la catégorie 125 GP. Rien à ce jour n'est décidé sur un retour éventuel en MotoGP. Pour la deuxième partie de votre question, nous constatons que les teams de pointe sont généralement espagnols et italiens. En GP, hormis Tech3, la France aujourd'hui ne dispose pas de team suffisamment structuré pour accéder à la discipline... Par contre, nous avons un champion du monde avec Mike di Meglio, et Régis Laconi a fait bonne figure sur le début du championnat Superbike !

"Rien à ce jour n'est décidé sur un retour éventuel en MotoGP"

Question de bgrsv : Quand comptez-vous mettre un pilote qui reste sur ses roue sur votre moto ? Car j'ai regarde les essais et les courses et la moto a l'air d'avoir un super potentiel... Pourquoi pas un Valentino Rossi ?
Réponse d'Alain Roger
: Les premières courses du championnat Superbike n'ont pas montré de faiblesse particulière dans ce domaine ! Quant à Valentino, il est toujours très proche d'Aprilia, marque avec laquelle il a fait ses premières armes. Mais nous n'avons pas aujourd'hui de moto engagée dans sa catégorie...

Question de nitrofouine : A quand un retour d'Aprilia en compétition en France avec des pilotes représentatifs ?
Réponse d'Alain Roger
: L'endurance pourrait constituer un axe de développement sur les épreuves mythiques françaises (24H du Mans et Bol d'Or), mais rien n'est aujourd'hui envisagé. Par contre, il se pourrait que des teams s'intéressent à la RSV4 pour un engagement en Superbike France ou en endurance...

"La RS Cube engagée en MotoGP n'avait pas bénéficié du développement souhaité"

Question de ben et son bistroooOOO : Dans un contexte économique aussi dur et contrairement à la déception de la RS3 en GP il y a quelques années, j'imagine que des résultats aussi rapides en SBK sont un soulagement pour Aprilia ? En tout cas félicitations. Ben
Réponse d'Alain Roger
: Merci pour vos félicitations ! La RS Cube engagée en MotoGP n'avait pas bénéficié du développement souhaité, puisque le programme a été arrêté... Mais la RSV4 est incontestablement bien née ! Nous avons la volonté et les moyens de la rendre performante, avec pour objectif de décrocher le titre mondial dans les années à venir !

Question de Jane : Quand Aprilia va-t-elle se décider à mettre en place un SAV digne de ce nom ?!!! Merci d'avance, au nom de tous les fans du blason de Noale !
Réponse d'Alain Roger
: Vous avez raison ! Même si nous avons accompli de gros progrès en 2008, il nous reste encore du chemin à faire pour satisfaire pleinement l'utilisateur. Ceci fait partie de nos objectifs prioritaires pour 2009.

"Il nous reste encore du chemin à faire pour satisfaire pleinement l'utilisateur"

Question de Nalle : Bonjour. Question produit: aucune photo ne filtrant concernant la version de base de la RSV4, le dessin de la coque monoplace (version Factory) sera-t-il conservé en version biplace? Par ailleurs, compte tenu du contexte économique actuel en France, une filiale française de constructeur moto tel qu'Aprilia offre-t-elle des opportunités d'emploi en Commerce/marketing/communication ?
Réponse d'Alain Roger
: La version RSV4 R est en cours de finalisation... Il vous faudra donc patienter jusqu'à la présentation officielle qui se fera au plus tard à la rentrée de septembre ! Concernant la deuxième partie de votre question, nous n'avons malheureusement pas d'opportunités à saisir pour le moment...

Question de Jim : Quelles sont les attentes d'Aprilia concernant Mike di Meglio cette année en 250 ?
Réponse d'Alain Roger
: Mike est un jeune pilote (21 ans) talentueux ! Son titre de champion du monde est largement mérité car il a dû, lors de plusieurs épreuves, se battre contre une armada de pilotes aux dents longues. Son sens de l'analyse en course lui a permis de franchir cet obstacle pour être couronné. Pour 2009, Mike roulera au sein du Team Aspar Martinez en 250 avec une équipe technique expérimentée et le plein soutien d'Aprilia Racing Team. Toutes les conditions sont donc réunies pour exceller en terminant la saison sur le podium !

"La RSV4 préfigure ce qui sera à mon avis le monde des hypersportives de demain"

Question de Anti-spam : Avec l'arrivée de la RSV 4, la RSV 1000 va-t-elle voir sa carrière commerciale interrompue ?
Réponse d'Alain Roger
: Bonne question mais pour l'instant rien n'est décidé, la RSV 1000 est toujours au catalogue dans les versions R et Factory. Pour conclure ce tchat, je dirais que l'arrivée de la RSV4 symbolise le dynamisme de l'industrie européenne de la moto. De par sa technologie, elle préfigure ce qui sera à mon avis le monde des hypersportives de demain, car il n'a encore jamais été proposé une machine aussi avant-gardiste que la RSV4 (haute technologie, design, concept global) ! Aprilia démontre de nouveau son savoir-faire, bravo aux ingénieurs et techniciens pour le résultat obtenu tant sur la route que sur la piste ! Merci à tous et rendez-vous pour la prochaine épreuve du WSBK qui se déroulera le 5 avril à Valencia !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...