• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ENCORE UN BOL
Paris, le 22 septembre 2019

Suzuki remporte le Bol d'Or et prend la tête du championnat du monde d'endurance 2019/2020

Suzuki remporte le Bol d'Or et prend la tête du championnat du monde d'endurance 2019/2020

Profitant de l'abandon simultané des Honda n°5, Yamaha n°7 et Kawasaki n°1 officielles, la Suzuki n°2 du SERT s'impose au Bol d'Or après une course raccourcie à moins de 13 heures à cause de conditions météo particulièrement dangereuses.

Imprimer

La pluie, le vent et le manque de drainage sur le circuit Paul Ricard ont donné un étrange visage au 83ème Bol d'Or 2019, première manche du championnat du monde d'endurance moto FIM EWC 2019/2020...

Dès samedi après-midi, la course avait été neutralisée plusieurs fois par la voiture de sécurité, jusqu'à ce que la direction de course décide peu avant 18h d'interrompre carrément l'épreuve pour cause d'intempéries. Le deuxième départ n'a été donné que dimanche à 6h de matin, mais le sort s'est acharné sur trois des principaux favoris (voir ci-dessous).

Mini Bol, maxi points

Auteur d'une "deuxième course" sans faute, Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black sont rapidement passés en tête pour maintenir la concurrence à distance. L'équipage du SERT offre ainsi un beau cadeau de bienvenue à Damien  Saulnier, leur nouveau team manager qui succède à Dominique Méliand.

Damien  Saulnier, nouveau team manager du SERT

L'étonnante Yamaha polonaise n°77 du Wojcik Racing Team (Gino Rea, Christoffer Bergman et Axel Maurin) se classe deuxième devant la BMW n°6 du team ERC (Mathieu Ginès, Julien da Costa et Louis Rossi), qui boute la BMW officielle n°37 (Ilya Mikhalchik, Julian Puffe et Kenny Foray) hors du podium à moins de huit minutes de l'arrivée... avant un ultime rebondissement pour non conformité !

Mise à jour 19h30 : classement modifié !

Suite aux vérifcations techniques effectuées à l'arrivée, le team ERC Endurance arrivé troisième est déclassé pour "non-conformité de la capacité de son réservoir d'essence" : l'équipe allemande cède donc sa place sur le podium à sa consoeur n°37 du BMW Motorrad World Endurance Team, qui faisait sa première apparition en FIM EWC.

Malgré sa durée inférieure, le Bol d'Or 2019 compte officiellement comme une course de 24 heures, ce qui permet aux équipes restées sur leurs roues de prendre les points correspondants.

En Superstock, la Yamaha n°96 de Moto Ain (Roberto Rolfo, Robin Mulhauser et Hugo Clere), 7ème scratch, s'impose  devant la Kawasaki n°24 de BMRT 3D Maxxess Nevers 10ème (Anthony Loiseau, Jonathan Hardt et Julien Pilot) et la Suzuki n°50 de Motors Events 13ème (James Westmoreland, Johan Nigon et Adrien Ganfornina).

Trois favoris au tapis

"Vous imaginez bien la déception dans le box", lâche Gilles Stafler, team manager de la Kawasaki SRC championne du monde en titre au moment de son abandon : "c'est un fait de course qui met ainsi fin à nos espoirs et c'est très dur après une course si mouvementée"...

Grosses conséquences pour la casse moteur de la Honda n°5

"Je suis désolé et je voudrais sincèrement m'excuser auprès des pilotes et de leur équipe", a pour sa part indiqué le directeur du team FCC TSR Honda France, Masakazu Fuji, dont la casse moteur de la CBR n°5 a entraîné les chutes de la Yamaha n°7 et de la Kawasaki n°1 : "de retour au stand, j'ai jugé qu'on ne pouvait pas reprendre la course. Je veux vraiment rechercher la cause et réfléchir aux solutions".

"J'ai eu peur comme jamais"

Après ma "grosse chute sur l’huile de nos concurrents (Mike di Meglio sur la Honda n°5, NDLR), je suis très heureux que Erwan (Nigon sur la Kawasaki n°1, NDLR) aille bien !", souffle Loris Baz qui remplaçait Broc Parkes sur la Yamaha autrichienne n°7 partie en pole position.

"J’ai eu peur comme jamais quand ma moto l’a percuté à pleine vitesse et quand les deux ont ensuite brûlé !", poursuit le pilote Ten Kate en WorldSBK, qui ressent "énormément de déception et de tristesse, car nous étions en tête de la course avec un excellent rythme et de super sensations"...

"On est passé très proche du drame", note pour sa part Jérémy Guarnoni sur la Kawasaki n°1 : "quand j'ai vu la moto de Loris Baz percuter la nôtre avec Erwan Nigon coincé au millieu des motos en flammes, ça fait froid dans le dos"...

"J'espère que de nouvelles règles vont être mises en place"

"La direction de course a pris la bonne décision de sortir le safety car, mais malheureusement c'est encore trop tard car cinq motos sont tombées avant son intervention", estime encore le champion du monde en titre : "j'espère que pour les prochaines courses de nouvelles règles vont être mises en place en ce qui concerne la mise en place du safety car après une casse moteur. Une commission des pilotes pourrait être mise en place, comme en Grand Prix, pour pouvoir discuter avec les membres de la commission de sécurité".

Rendez-vous dès demains sur MNC  pour le débriefing complet de cette 83ème édition bouleversée par les éléments, avec les déclarations des pilotes et team managers : restez connectés !

Calendrier prévisionnel du championnat du monde d'endurance EWC 2019/2020

  1. Bol d'Or (24 h) : 21/22 septembre 2019 - Le Castellet, France
  2. 8 Heures de Sepang : 14 décembre 2019 - Malaisie (*)
  3. 24 Heures Motos : 18/19 avril 2020 - Le Mans, France
  4. 8 Heures d'Oschersleben : 6 juin 2020 - Allemagne (*)
  5. 8 Heures de Suzuka : 19 juillet 2020 – Japon 

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 7 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 3 commentaires
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai Honda CRF1100L Africa Twin 2020 : la juste démesure ? 

Chassez le naturel, il revient à moto : Honda s'oriente à son tour vers le maxi-trail à fort contenu technologique avec sa nouvelle Africa Twin 2020, quatre ans après avoir fait l'éloge de la simplicité et de la juste mesure sur son ancienne CRF1000L. Essai.
Trail 7 commentaires
Les motos concurrentes de la nouvelle Honda Africa Twin 1100

Le Journal moto du Net prend cette semaine le guidon de la nouvelle CRF1100L Africa Twin 2020 et sa déclinaison Adventure Sports, qui montent en cylindrée (1084 cc) et font le plein de technologies tout en perdant du poids ! Avant de livrer notre verdict sur cette moto de 102 ch, passons en revue ses principales concurrentes dans notre guide spécial trails.
Trail 6 commentaires
Essai vidéo des nouvelles Africa Twin 1100 standard et Adventure Sports

En attendant notre essai complet de la nouvelle Honda Africa Twin 1100, voici notre vidéo tournée pendant ce premier roulage sur les routes de Sardaigne. Essai vidéo des deux versions 2020 : standard et Adventure Sports.
Horaires et enjeux du GP du Japon MotoGP 2019

Horaires, enjeux et programme du GP du Japon Moto GP, 16ème manche du championnat du monde 2019 à suivre tout le week-end sur MNC. Titré depuis la dernière épreuve, Marc Marquez aura encore à coeur de briller sur les terres de son employeur tandis que Fabio Quartararo, vainqueur malchanceux l'an dernier en Moto2, vérifiera scrupuleusement sa pression de pneus... Demandez le programme !
Horaires et objectifs 10 commentaires
Marché moto en septembre 2019 : 125 perturbées, gros cubes au beau fixe

Comme en août, les ventes de motos et scooters au mois de septembre 2019 ont fléchi sur le secteur des 125 (-4%) et augmenté chez les plus grosses cylindrées (+11,5%). Moto-Net.Com étudie pour ses lecteurs Premium les chiffres du marché du motocycle français. Bilan.
Déclarations WSBK 2019 à El Villicum : Tango et clash en Argentine...

Quel est le bilan des trois courses du World Superbike disputées ce week-end sur le circuit de San Juan Villicum en Argentine ? Moto-Net.Com fait les comptes et traduit les déclarations des pilotes qui ont brillé - ou pas - durant ce douzième rendez-vous 2019. Do you speak french ?
Argentine - San Juan 1 commentaire
Déclarations WSSP 2019 à El Villicum : course sans erreur et encourageante pour Cluzel

La onzième épreuve du WorldSSP 2019 s'est disputée ce week-end à San Juan Villicum, en Argentine. Afin de compléter notre compte rendu en quasi-direct, Moto-Net.Com vous traduit les réactions des principaux pilotes Supersport à l'issue de la course argentine. Do you speak french ?

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...