• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 30 avril 2016

Superpole Imola : Davies enfonce le clou, Guintoli et Mahias HS

Superpole Imola : Davies enfonce le clou, Guintoli et Mahias HS

Après avoir dominé chacune des séances d'essai ce week-end à Imola, le n°7 persiste et signe la Superpole italienne ! Chaz Davies déboulonne au passage le record de Sykes. Il devance son coéquipier Giugliano et les Kawasaki d'usine. La seconde session de Superpole (SP2) vient de s'achever en Italie, sur le mythique Autodromo Enzo e Dino Ferrari situé

Imprimer

Après avoir dominé chacune des séances d'essai ce week-end à Imola, le n°7 persiste et signe la Superpole italienne ! Chaz Davies déboulonne au passage le record de Sykes. Il devance son coéquipier Giugliano et les Kawasaki d'usine.

La seconde session de Superpole (SP2) vient de s'achever en Italie, sur le mythique Autodromo Enzo e Dino Ferrari situé à une quarantaine de kilomètres de Bologne et de l'usine Ducati donc, qui fête cette année ses 90 ans ! C'est dire si les spectateurs attendent beaucoup de leurs pilotes...

Dès le début de la Superpole 2, Chaz Davies continue justement de réjouir "son" public : en tête de toutes les séances d'essais, il est le premier pilote à descendre sous les 1' 47... L'officiel Ducati porte les couleurs de l'Italie sur son casque - habituellement bariolé - et entend les hisser très haut cet après-midi et demain en course !

Deux minutes plus tard, Jonathan Rea bat d'un rien le Gallois alors que les drapeaux rouges sont agités : Sylvain Guintoli est à terre, entouré des commissaires et d'un docteur. Notre n°50 vient d'être victime d'un gigantesque highside... Monté très haut à la sortie d'Acqua Minareli, "Guinters" a tapé très fort.

Une fois notre malheureux champion du monde 2014 évacué par ambulance, la session reprend son cours. Quelque peu perturbés dans leur routine, les 11 pilotes qui restent en lice disposent de 9 minutes et demi pour signer le meilleur chrono.

Chaz Davies enfonce le clou en bouclant les 4,909 km du circuit italien en 1' 45,598 sur pneus de qualification. Venant du vice-champion du monde 2015, réputé pour ses qualifications moyennes et ses courses bien meilleures, le message est très clair : il est l'homme à battre !

Même son coéquipier Davide Giugliano est relégué à près d'une demi seconde... Les tifosis n'en sont pas moins heureux : le doublé des Ducati d'usine en Superpole est un joli premier cadeau pour l'anniversaire de leur marque préférée.

Jonathan Rea pouvait espérer glisser sa Kawasaki entre les deux Ducati mais le "Number One" de la discipline s'est loupé dans son dernier tour et doit se contenter de la troisième place sur la grille italienne. Le nord-irlandais pourra-t-il suivre "Chazie" en course ? Mystère et boules de Pirelli.

Battu de trois millièmes de secondes par l'impitoyable "JR", Tom Sykes mènera dans quelques minutes - et demain pour la seconde manche - le deuxième rang de la grille de départ. Il s'élancera devant le champion ST1000 2015 Lorenzo Savadori sur son Aprilia RSV4 et Jordi Torres sur sa BMW S1000RR.

À l'image de Savadori, Leon Camier confirme sa grande forme - et celle de sa monture italienne - en obtenant la 7èmeplace sur la grille. Le champion anglais 2009 installera la seule MV Agusta F4 du plateau devant la BMW du rookie Markus Reiterberger et la Fireblade du champion de MotoGP 2006, Nicky Hayden "who else" ?

Matteo Baiocco, remplaçant de Fabio Menghi au sein du team VFT Racing, ajoute une Ducati dans le Top 10 de ces qualifications à Imola. Victime de soucis techniques à la fin de la SP2, Michael van den Mark voit ses efforts en SP1 bien mal récompensés...

Guintoli et Mahias : High Side et Hors Service...

En effet, de grands noms figuraient sur la liste de la Superpole 1. Josh Brookes par exemple, le champion 2015 de British Superbike, était le plus rapide à la sortie des stands. Mais comme à Assen la semaine dernière où le pilote a mené quelques tours sur le séchant, le pilote BMW Milwaukee n'est pas resté en tête jusqu'au bout...

C'est Xavi Forés, champion de Superbike allemand 2014, qui menait le premier "run" de la SP1 au guidon de sa Panigale privée... Panigale du team "privé" Barni, mais pas "privée" du double pot des Ducati officielles que la n°12 a reçu ce week-end !

Durant la seconde moitié de la SP1, Nicky Hayden mettait le turbo, descendant le premier sous les 1' 48. Le "Kentucky Kid était toutefois devancé par son coéquipier VDM qui, malgré un tout droit en fin de session, a profité d'une ultime boucle entamée juste avant la sortie du drapeau à damier pour terminer premier de la SP1.
 
Sorti par "Magic Michael" dans les prolongations donc, Xavi Forés figure en 13ème position sur la feuille des temps mais devrait s'installer à la 12ème place de Sylvain Guintoli, déclaré inapte pour la course de cet après-midi... Victime de nouveaux pépins techniques sur sa R1 en SP1, Alex Lowes suivra Forés sur la grille.

Notons enfin que Lucas Mahias, de nouveau remplaçant de Sylvain Barrier sur sa Kawasaki Pedercini ce week-end à Imola après sa magnifique pige à Assen, est hors course, comme il l'explique lui-même sur sa page officielle Facebook...

"Première journée compliquée à Imola, j'ai fait un highside en entrée de virage en fin de FP1 avec mon pneu neuf. J'ai de suite été transporté au centre médical avec de grosses douleurs au dos... Je participe a la FP2 dans la douleur ou j'améliore quand même mon chrono".

"En fin de journée, je retourne à la clinique et je suis immédiatement transporté à l'hôpital pour un scanner où ils détecteront 3 petites fractures sur les vertèbres D4, D5, D6 ! Les médecins du circuit ne veulent bien évidemment pas me laisser rouler ce week-end... Je suis navré pour le team mais je fais mon maximum pour la suite"... Banzaiii ! 

Superpole World Superbike Imola 2016

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Interview Lucas Mahias (Kawasaki) : En test les chronos ne servent à rien, c'est une connerie

Moto-Net.Com a appelé Lucas Mahias juste avant son départ pour l'Australie et la première manche du World Supersport 2019. Un peu "vert" des performances en retrait de sa R6 officielle l'an dernier, le champion WorldSSP 2017 a décliné une offre en Superbike pour rouler sur la ZX-6R de Sofuoglu chez Kawasaki Puccetti. Il nous explique ça... et plein d'autres choses ! Interview.
WSBK 2019 1 commentaire
Consultant MotoGP, pilote MotoE et EWC : saison 2019 chargée pour Randy de Puniet !

Le français Randy de Puniet s'apprête à vivre une saison bien remplie : outre la moto électrique du team LCR en MotoE, l'ancien pilote de Grands Prix commentera le MotoGP sur Canal+... et restera finalement pilote en championnat du monde d'endurance EWC ! Chez qui ? Mystère... Interview vidéo.
Canal+ signe Rossi et Lorenzo pour présenter le MotoGP 2019 !

L'esprit Canal frappe fort en 2019 avec les droits sur le MotoGP pour les "trois à cinq prochaines années". La chaîne cryptée présentait ce matin, sur la splendide terrasse de Vivendi, son équipe de choc composée de Marina Lorenzo, Louis Rossi, Randy de Puniet, Sylvain Guintoli, Laurent Rigal et David Dumain. Au hasard, interview vidéo de la plus charismatique des six.
MotoGP 2019 14 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Johann Zarco en MotoGP 2019

Nouveau pilote officiel KTM en MotoGP 2019, le français Johann Zarco livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview MNC : les objectifs de Fabio Quartararo en MotoGP 2019

Parmi les pilotes à suivre cette année en MotoGP, Fabio Quartararo découvre la catégorie reine au guidon d'une Yamaha YZR-M1 du team Petronas SRT. Du haut de ses 20 ans, le jeune français livre ses premières impressions et ses objectifs au Journal moto du Net. Interview vidéo.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Interview Jules Danilo (PTR Honda) : Je veux me prouver que je peux encore être compétitif

La saison 2019 du World Supersport qui débute dans deux semaines comptera quatre pilotes français : le champion Mahias, le patron Cluzel, l'espoir Perolari... et le débutant Danilo ! Moto-Net.Com a contacté notre "deuxième" Jules (n°95) avant qu'il ne décolle pour l'Australie. Interview.
Interview Jules Cluzel (GMT94) : On va passer une super saison 2019 tous ensemble !

A trois semaines du début du championnat du monde Supersport 2019 en Australie, le Journal moto du Net a interrogé l'un des prétendants au titre, le français Jules Cluzel. Pour MNC, le n°16 revient sur sa saison 2018 de folie, sa signature au GMT94, ses enthousiasmants tests hivernaux, sa R6 avec sélecteur à droite, ses objectifs, sa vision de la course, son jeune coéquipier Corentin Perolari, son team manager Christophe Guyot... Interview.
Essai Honda CB 500 X 2019 : la route du X

Honda peaufine sa gamme CB 500 pour 2019 avec des améliorations techniques et cosmétiques sur les trois motos qui la composent, particulièrement sur le trail CB 500 X qui évolue le plus. Premier essai.
Trail 5 commentaires
Nouveauté Triumph : la future Daytona 765 grillée en plein test

Triumph arrive cette année en Grand Prix comme fournisseur unique de moteurs de la catégorie Moto2. Pour annoncer la grande nouvelle en 2017, la firme d'Hinkley avait fabriqué un prototype de Daytona 765... Or une version commerciale est en route ! Enfin, en développement...
Motos 3 commentaires

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...