• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 23 mai 2015

Superpole Donington : ''Major Tom'' Sykes décroche la pole

Superpole Donington : ''Major Tom'' Sykes décroche la pole

Tom Sykes a fait parler la poudre ce midi à Donington Park ! Le Ninja anglais a largement dominé ses adversaires - et compatriotes - lors de l'épreuve de Superpole britannique et partira demain devant son coéquipier Rea et Giugliano. Les pilotes anglais (nord-irlandais et gallois !) étaient attendus de pied botte ferme ce week-end sur le circuit de Donington Park…

Imprimer

Tom Sykes a fait parler la poudre ce midi à Donington Park ! Le Ninja anglais a largement dominé ses adversaires - et compatriotes - lors de l'épreuve de Superpole britannique et partira demain devant son coéquipier Rea et Giugliano.

Les pilotes anglais (nord-irlandais et gallois !) étaient attendus de pied botte ferme ce week-end sur le circuit de Donington Park et le public n'a jusqu'à maintenant pas été déçu : Camier (!), Sykes et Haslam se sont relayés hier et ce matin en tête des feuilles de temps des essais libre.

L'épreuve Superpole a été tout aussi satisfaisante pour les spectateurs venus en masse pour supporter leurs compatriotes : les six "gentlemen riders" figurent dans le Top 7 de la phase finale de "leur" Superpole (SP2) et sont réunis dans la même seconde.

Auteur de sa 26ème Superpole en World Superbike et d'un nouveau record à Donington, Tom Sykes a marqué les esprits ce midi, à commencer par celui de son coéquipier Jonathan Rea. Le "famous" Ninja n°66 a tourné un quart de seconde plus vite que son coéquipier au n°65.

Vainqueur des quatre dernières courses WSBK disputées à Donington Park, "Major Tom" se présente donc comme le favori aux deux victoires demain. Attention toutefois, Rea est souvent plus efficace en course qu'en qualification ! Et en 2012, grâce à la bourde de Melandri - qui avait fauché son coéquipier Haslam chez BMW -, "JR" avait remporté la seconde manche...

Parti de la pole position il y a deux semaines chez lui à Imola, Davide Giugliano est le seul pilote étranger à s'être frayé un chemin aux avant-postes. Le pilote officiel Ducati complète la première ligne. On espère, pour lui comme pour le spectacle, que le n°34 saura contrôler sa fougue en course et évitera de trop freiner sur l'angle dans les dernières épingles en dévers...

Premier à dégoupiller le pneu qualif' ce midi, Leon Haslam était en tête de la Superpole à trois minutes du drapeau à damier grâce à une fin de parcours absolument éblouissante. Tombé lourdement à Imola, le pilote Aprilia n°91 ne semble pas trop souffrir sur un tour... Mais qu'en sera-t-il sur 23 tours (x 2 !) demain ?

Extrêmement rapide sur pneus durs en tout de début de SP2 - il était alors à trois dixièmes du précédent record de Sykes ! -, Alex Lowes était excessivement déçu de ne pas pouvoir boucler de second tour avec sa monte de pneus tendres, la faute à un pépin technique survenu sur sa Suzuki. Si sa GSX-R le veut bien, le n°22 pourrait être la bonne surprise de ce dimanche.

Qualifié en sixième position, Chaz Davies lui aussi aura très envie de faire ses preuves : crédité de 20 podiums en World Superbike, le n°7 n'a jamais sabré le champagne vin blanc effervescent italien à Donington ! Avec ces deux abandons à Imola, le Gallois a doublement faim de bon résultat.

Dernier pilote à avoir tourné dans la même seconde que Tom Sykes, Leon Camier confirme la progressive montée en puissance de sa MV Agusta d'usine ainsi que son talent demeuré intact malgré une saison 2014 décousue. Si un podium semble encore hors de portée de ce grand pilote (1,88 m !), un Top 5 est envisageable...

Victime d'un pépin technique à la toute fin de la SP2, Matteo Baiocco (Ducati Althea) doit se contenter de la 8ème place sur la grille mais peut se féliciter de devancer le champion du monde Sylvain Guintoli himself ! Notre n°1 complète la troisième ligne avec sa Honda Pata.

Le quatrième rang est composé de David Salom (Kawasaki Pedercini), Ayrton Badovinni (BMW Italia) et Michael Van den Mark (Honda Pata). Battu par Guintoli et Salom en SP1, Jordi Torres doit se contenter de la première place sur la 5ème ligne. Le "Spanish Elvis" va devoir jouer des coudes et des hanches dans le premier tour des deux courses demain pour accrocher le bon wagon.

Blessé à Assen il y a un peu plus d'un mois (poignet cassé), Nico Terol est de retour sur sa Panigale préparée par l'équipe Althea ce week-end. Le n°18 espagnol a décroché le quatrième temps de la SP1, donc la 14ème place sur la grille de départ. Il précède Leandro Mercado (Ducati Barni).

Sur la sixième ligne s'aligneront nos deux autres représentants en World Superbike : Christophe Ponsson (Kawasaki Pedercini) et Randy de Puniet (Suzuki Voltcom Crescent) partiront juste derrière le troisième espagnol Roman Ramos (Kawasaki Go Eleven).

Les deux ZX-10R du team Kawasaki Grillini pilotées par Niccolo Canepa et Santiago Barragan ainsi que les deux S1000RR du team Toth chevauchées par Imre Toth et Gabor Rizmayer partiront du fond de la grille. Attention d'ailleurs : le départ de la première course Superbike ne sera donné qu'à 13h, heure française (14h30 pour le Supersport et 16h pour la seconde manche SBK). Restez connectés !

Superpole World Superbike Donington Park 2015

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo Yamaha MT-07 2021

Pour compléter notre essai de la nouvelle Yamaha MT-07 2021, voici la vidéo tournée sur les petites routes entre Marseille, Cassis et la Ciotat.
Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2020

Pour compléter son bilan marché 2020, Moto-Net.Com interroge les principaux constructeurs de moto et scooters sur de problématiques multiples : impact du coronavirus et gestion de la crise, évolutions du marché et des clients, norme Euro5 et permis A2, modèles futurs et avenir des salons... Interviews MNC.
Marché moto 2020 (1/11) : Bilan annuel complet

Motos et scooters, 125 cc et grosses cylindrées, chiffres de ventes et graphiques, résultats des marques et top modèles par catégories, observations et analyses : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2020 ! Demandez le sommaire...
Marché moto 2020 (2/11) : Une année en montagnes coronavi-russes

Le Covid-19 et les des deux confinements nationaux ont finalement eu un impact limité sur le marché français du motocycle : 178 181 motos et scooters (de 125 cc et plus) ont été immatriculés en 2020, soit un léger repli de -3,6 % par rapport à l’excellente année 2019. Bilan global.
Marché moto 2020 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Yamaha a résisté ! Mis sous pression constante et grandissante ces dernières années par Honda, le blason aux diapasons conserve en 2020 son titre de marque préférée des motards et scootéristes français. BMW conforte sa troisième place devant Kawasaki... et KTM ! Moto-Net.Com établit le Top 20 des constructeurs.
Bilan annuel complet 1 commentaire
Guide d'achat moto : quel roadster à 7000 euros en 2021 ?

Cette année, c'est décidé : votre future moto neuve sera un roadster de moyenne cylindrée avec un budget d'environ 7000 euros. Oui, mais laquelle choisir parmi toutes ces "Naked" de 650 à 750 cc extrêmement prisées des jeunes motards et des nouveaux permis A2 ? En suivant ce Guide pratique MNC, pardi !
Guides pratiques 5 commentaires
Le roadster Aprilia Tuono 660 au prix de 10 550 euros 

Aprilia dévoile comme prévu la version décarénée de sa moto sportive RS 660 : le nouveau roadster Tuono 660 en reprend les mêmes séduisants arguments, qui servent également de base au futur trail Tuareg issu de la même plate-forme. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...