• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 24 mai 2014

Superpole Donington : Giugliano marche - fort - sur l'eau

Superpole Donington : Giugliano marche - fort - sur l'eau

Après une première journée miraculeusement sèche, les pilotes du World Superbike ont du composer avec la pluie pour établir la grille de départ, ce samedi à Donington Park. Davide Giugliano et sa Ducati s'imposent devant les favoris... Jonathan Rea, Sylvain Guintoli, Alex Lowes et Leon Haslam se sont succédés à la tête de…

Imprimer

Après une première journée miraculeusement sèche, les pilotes du World Superbike ont du composer avec la pluie pour établir la grille de départ, ce samedi à Donington Park. Davide Giugliano et sa Ducati s'imposent devant les favoris...

Jonathan Rea, Sylvain Guintoli, Alex Lowes et Leon Haslam se sont succédés à la tête de la seconde et décisive séance de Superpole mais c'est Davide Giugliano, seul pilote à avoir parcouru les 4023 m du circuit de Donington Park en moins de 1' 45, qui remporte cette délicate épreuve SP2 !

Le pilote italien décroche ainsi la deuxième pole de sa carrière en WSBK (après celle de Russie l'an dernier) et offre la seconde également à la 1199 Panigale (après celle obtenue grâce à Checa lors de sa toute première sortie en Australie).

Comme le n°34 de l'équipe officielle Ducati, Leon Haslam (Honda Pata) a pris son temps avant de disputer à son coéquipier Jonathan Rea la première place du classement. Le n°91 place finalement sa Fireblade à une superbe deuxième place, juste devant Marco Melandri (Aprilia Racing) qui hisse son RSV4 sur la 1ère ligne au tout dernier moment !

En pole à deux minutes du drapeau à damier, Alex Lowes (Suzuki Voltcom Crescent) décroche une satisfaisante quatrième place. Le champion britannique 2013 précède un courageux Sylvain Guintoli : tombé dans les Esses, notre Frenchie a eu le temps - et la chance - de repasser dans les stands, puis de lancer un dernier assaut vers la cinquième place.

Le pilote officiel Aprilia n°50 devance un autre Français, Loris Baz. Le pilote officiel Kawasaki n°76 peut se réjouir d'avoir à nouveau battu son chef de file Tom Sykes : le champion du monde en titre, extrêmement rapide sur le sec, n'était pas dans le coup sur le mouillé...

Heureusement pour le "Number One", la météo anglaise ne prévoit pas de pluie pour la première course de demain (départ à 13h, heure française). Des averses orageuses pourraient en revanche semer le trouble lors de la seconde (départ à 16h chez nous). A surveiller !

Très véloce en début de séance, le leader du championnat Jonathan Rea a fini par perdre l'avant de sa CBR1000RR SP au freinage de l'épingle Melbourne et doit se contenter de la huitième place de la grille, derrière Sykes donc, et devant Toni Elias (Aprilia Red Devils Roma). On peut compter sur JR pour animer, avec ses compatriotes britanniques, les deux courses de demain !

Eugene Laverty (Suzuki Voltcom Crescent) et Chaz Davies (Ducati SBK) justement, sont passés à côté de "leur" épreuve de Superpole et partiront demain des 10ème et 11ème places sur la grille. Deuxième de la SP1 mais victime d'une chute, Ayrton Badovini (Bimota Alstare) n'a pas pu défendre ses chances en SP2 et obtient la 12ème place.

Troisième chrono de la SP1, son coéquipier Chris Iddon mènera le 5ème rang demain. Le n°2 et sa BB3 seront à surveiller du coin de l'oeil si le temps tourne à l'orage : regarder évoluer cet expert du Supermotard sur un circuit qu'il connait par coeur est un vrai régal, parole de Moto-Net.Com !

Les Italiens Claudio Corti (MV Agusta Yakhnich) et Alessandro Andreozzi (Kawasaki Pedercini) complètent la 5ème ligne. Leur compatriote Niccolo Canepa, parti à la faute à trois minutes de la fin de la SP2, placera sa Panigale Evo préparée par Ducati Althea en tête du 6ème rang, devant la Ninja Evo (mais officielle !) de David Salom.

Leon Camier (remplaçant de Sylvain Barrier chez BMW Italia) s'est gaufré dès son tour de reconnaissance en SP1 : un vif "highside" l'a expulsé presque gentiment de sa moto, mais cette dernière a terminé sa séance dans une impressionnante série de soleils... Une minute plus tard, c'était au tour de Jérémy Guarnoni de mordre la poussière la boue !

Fabien Foret de son côté, a préféré ne pas participer à cette SP1 trop piégeuse à son goût. Les trois hommes n'ont donc pas inscrit de chronos en Superpole 1. L'ordre établi en FP3 (séance libre 3) est donc conservé : Foret se placera devant Guarnoni sur la 7ème ligne.

Romain Lanusse profite d'un "carton d'invitation" ce week-end pour prendre part à sa première épreuve en World Superbike. Or le n°98 du team Kawasaki Pedercini est passé tout près de l'exploit puisqu'il ne lui manquait que deux dixièmes de seconde pour se qualifier en Superpole 1 !

Battu par son coéquipier, le titulaire Andreozzi, "Romax" était classé 21ème à l'issue des trois premières séances d'essais. Il installera donc sa ZX-10R Evo à cette même place sur la grille de départ et tachera de se rapprocher des points en course.

Le 8ème rang sera mené par une autre Ninja Evo, celle de Sheridan Morais du team Iron Brain Grillini Kawasaki. Le Sud-Africain s'élancera devant le Hongrois Imre Toth sur BMW S1000RR et l'Américain Aaron Yates sur EBR 1190 RX.

La seconde machine officielle de la marque Erik Buell Racing pilotée par Geoff May (à plus de six secondes du chrono de référence inscrit vendredi par Tom Sykes !) partira du dernier rang, accompagnée de la BMW de Peter Sebestyen et la Kawasaki de Brian Staring qui remplace Michel Fabrizio pour le reste de la saison.

Superpole World Superbike Donington Park 2014

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...