• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AUSTRALIANGP - ROSSI ET VIÑALES S'EXPLIQUENT
Paris, le 28 octobre 2019

Seulement 8ème en Australie, Rossi incrimine la lenteur de sa Yamaha

Seulement 8ème en Australie, Rossi incrimine la lenteur de sa Yamaha

Alors que Valentino Rossi - parti en trombe au GP d'Australie - rêvait d'un coup d'éclat pour fêter son 400ème Grand Prix moto, il termine finalement 8ème à presque 16 secondes du vainqueur. Diagnostic du Docteur : sa  Yamaha manque d'adhérence et de vitesse de pointe... Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Valentino Rossi, Yamaha officielle (4ème en qualifs et 8ème en course) :  "J'ai pris un excellent départ et c'était une très bonne façon de fêter mon 400ème Grand Prix en étant capable de rester un peu en tête ! Le résultat de la course n’est certes pas fantastique, mais au final je n’étais pas si loin derrière Jack Miller qui est arrivé sur le podium (1,342 sec entre le n°42 et le n°46, NDLR)".

"Surtout, j'ai pu mieux piloter et être plus compétitif que le week-end précédent (il avait chuté loin de la tête de course au GP du Japon, NDLR). Mais nous avons besoin de faire mieux, d'être plus forts et donc de continuer à travailler. Rouler à Phillip Island est toujours génial, mais là c'était une bataille difficile".

"Nous avons toujours un manque de grip à l'arrière, ce problème nous poursuit sur cette deuxième partie de saison. Je suis très lent en ligne droite et à l'accélération : je n'arrive pas à sortir suffisamment vite des virages. C'est cet aspect qu'il faut améliorer".

L'analyse Moto-Net.Com : Quel départ de Valentino Rossi lors de ce Grand Prix d'Australie 2019 ! Le quadragénaire le plus rapide du monde a jailli de sa quatrième place pour plonger bille en tête dans l'exigeant "Doohan Corner" depuis une magnifique trajectoire extérieure. Une vraie leçon de holeshot !

Incisif, le n°46 s'est ensuite forgé une petite avance qui semblait le désigner comme un candidat potentiel pour le podium, voire pour cette victoire qui lui échappe depuis maintenant deux ans et demi... Hélas, cet envol spectaculaire tenait davantage du coup de bluff : Rossi n'avait pas le rythme de ses ambitions.

Dépassé par Cal Crutchlow puis Andrea Iannone dès le 4ème tour, le nonuple champion du monde a ensuite été "avalé" par Marc Marquez avant de longtemps stagner aux alentours du Top 5. L'officiel Yamaha s'est alors retrouvé à la lutte avec Andrea Dovizioso, Alex Rins et ce diable d'Andrea Iannone qui a réalisé sa course de l'année sur l'Aprilia RS-GP !  

Puis Jack Miller et Francesco Bagnaia ont sonné la charge et sont tour à tour passés devant Rossi, profitant notamment de la forte capacité d'accélération du V4 de leur Ducati Pramac. Une caractéristique qui fait cruellement défaut au 4-cylindres en ligne de la Yamaha, diagnostique le Docteur...

"Malheureusement je n'étais pas assez rapide en ligne droite et il me manquait un peu de grip en sortie de virage, donc c'était compliqué de résister dans ce groupe", déplore Rossi qui estime être "clairement le plus lent de tout le groupe en ligne droite".

Les Yamaha dépassées par toutes les autres MotoGP

Pendant ce Grand Prix d'Australie, huit pilotes ont dépassé les 340 km/h dont trois Ducati, deux Honda mais aussi la KTM d'Espargaro, l'Aprilia de Iannone et la Suzuki de Rins ! Aucune des trois Yamaha - Quartararo a été percuté dans le premier tour - n'a passé ce cap : la M1 est effectivement l'une des motos les plus lentes du plateau...

Avec 338,6 km/h, Valentino Rossi rendait ainsi 5,4 km/h à la Honda de Crutchlow et à la Ducati de Bagnaia, qui ont signé la meilleure vitesse de pointe à 344 km/h. Plus embêtant : Dovizioso - avec qui il s'est longuement battu - le dominait de 3,2 km/h (341,8 km/h)...

Reste que ces écarts ne sont pas si élevés dans l'absolu, surtout sur un circuit aussi fluide que Phillip Island où l'aspiration influe énormément sur la vitesse de pointe. Par ailleurs, ce tracé atypique favorise davantage l'agilité de la partie cycle et l'audace des pilotes que la puissance pure des moteurs.

La preuve avec les performances remarquables d'Andrea Iannone et d'Aleix Espargaro, qui ont exprimé tout leur caractère "gros coeur" sur l'Aprilia pour terminer respectivement 6ème et 10ème sur la MotoGP la moins aboutie du plateau ! 

Par ailleurs, Valentino Rossi termine derrière le débutant Joan Mir dont la Suzuki GSX-RR rendait 3,2 km/h à sa Yamaha officielle (335,4 km/h). Enfin, que dire de Maverick Viñales qui s'est battu pour la victoire jusqu'à sa chute dans le dernier tour avec 4 km/h de moins que son illustre voisin de box (334,4 km/h) ? 

Viñales "tombe" sur plus fort que lui

Certes, l'espagnol n'a pas profité de l'aspiration quand il était en tête de course, mais tout de même : son échappée devant Marquez prouve que la Yamaha était en mesure de briller en Australie, bien aidée par sa vivacité et sa stabilité avérée dans les longues courbes. 

"Aujourd’hui c’était une course à gagner, pas pour terminer second", analyse Viñales qui avait remporté l'épreuve l'année dernière et pensait récidiver après avoir dominé les essais libres et les qualifications. Honnête, "Mack" admet avoir dépassé la mesure sous la pression de Marquez dans le dernier tour... mais ne le regrette pas !

"J’avais une chance à saisir, donc j’ai essayé. J'avais l'intention d'attaquer au maximum dans le secteur 3 et de dépasser au virage 10, mais j'ai bloqué l'arrière. J'ai peut-être commis une erreur", décrypte l'espagnol qui s'est envolé juste après avoir rétrogradé - encore sur l'angle - pour aborder l'épingle après Lukey Heights.

"En tout cas, c’était une course très positive (sic !) : j’ai chuté mais je suis satisfait. J'ai fait de mon mieux à chaque tour et la moto fonctionnait vraiment bien", se réjouit le n°12 qui reste quatrième au provisoire à 7 points d'Alex Rins. 

Résultats du GP d'Australie MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 40'43.729
  2. Cal CRUTCHLOW Honda +11.413
  3. Jack MILLER Ducati +14.499
  4. Francesco BAGNAIA Ducati +14.554
  5. Joan MIR Suzuki +14.817
  6. Andrea IANNONE Aprilia +15.280
  7. Andrea DOVIZIOSO Ducati +15.294
  8. Valentino ROSSI Yamaha +15.841
  9. Alex RINS Suzuki +16.032
  10. Aleix ESPARGARO Aprilia +16.590
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha +24.145
  12. Pol ESPARGARO KTM +26.654
  13. Johann ZARCO Honda +26.758
  14. Karel ABRAHAM Ducati +44.912
  15. Hafizh SYAHRIN KTM +44.968
  16. Jorge LORENZO Honda +1'06.045

Non classés

  • Maverick VIÑALES Yamaha 1 Tour
  • Mika KALLIO KTM 3 Tours
  • Tito RABAT Ducati 24 Tours
  • Fabio QUARTARARO Yamaha 0 Tour
  • Danilo PETRUCCI Ducati 0 Tour

Classement provisoire MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 375
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 240
  3. Alex RINS Suzuki 183
  4. Maverick VIÑALES Yamaha 176
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 169
  6. Fabio QUARTARARO Yamaha 163
  7. Valentino ROSSI Yamaha 153
  8. Jack MILLER Ducati 141
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 133
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 105
  11. Pol ESPARGARO KTM 89
  12. Joan MIR Suzuki 77
  13. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 53
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 50
  16. Andrea IANNONE Aprilia 43
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 33
  18. Johann ZARCO Honda 30
  19. Jorge LORENZO Honda 23
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 8
  24. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 7
  26. Mika KALLIO KTM 2

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Catalogne : Quartararo s'impose, Rossi s'emporte

Fabio Quartararo renoue avec la victoire et la tête du championnat du monde MotoGP au Grand Prix de Catalogne grâce à une solide échappée. Le jeune français signe son troisième succès devant les Suzuki de Joan Mir et d'Alex Rins alors que Dovizioso, Zarco et Rossi finissent au tapis... Compte rendu et résultats.
GP de Catalogne 10 commentaires
Yamaha vainqueur aux 12H d'Estoril, Suzuki champion du monde

Malgré la victoire de Yamaha aux 12H d'Estoril, finale inédite du championnat du monde EWC, c'est bien Suzuki qui repart du Portugal avec un nouveau titre de champion du monde d'endurance : le 16ème !
Rossi garde une Yamaha officielle et le soutien de l'usine chez Petronas SRT

Yamaha confirme comme prévu la prolongation du contrat de Valentino Rossi, qui roulera en 2021 sur la M1 officielle du team satellite Petronas SRT en MotoGP.
Marc Marquez ne sait pas quand il reviendra...

Grand absent de cette folle saison MotoGP 2020, Marc Marquez regarde les courses de moto sur son canapé... Alors que le championnat du monde débarque à Barcelone tout près de chez lui, le pilote Repsol Honda se livre à une longue séance de questions réponses avec son team. Interview vidéo.
MotoGP 2020 11 commentaires
M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...
Motos 2 commentaires
Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...