• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAIS MOTOGP
Paris, le 29 novembre 2008

Rossi persiste et signe à Jerez

Rossi persiste et signe à Jerez

Un mois après la dernière représentation à Valence, les pilotes MotoGP sont remontés sur scène pour préparer le spectacle 2009. Renouant avec le rôle principal, la vedette de Tavullia a encore mis le feu aux planches à Jerez (Andalousie)... Compte rendu.

Imprimer

C'est en Andalousie, mercredi et jeudi derniers, qu'une partie du plateau MotoGP s'est retrouvée pour la deuxième et dernière séance d'essais hivernaux, en prévision de la saison 2009. Au total 13 pilotes - dont certains ont changé de monture et déjà dégrossi le terrain lors des essais post-GP à Valence le mois dernier (lire Moto-Net.Com du 27 octobre 2008) -, accompagnés de l'essayeur Ducati Vitto Guareschi, ont ainsi investi le circuit de Jerez de la Frontera pour se familiariser avec les dernières évolutions 2009.

Mike di Meglio découvre la 250 !

Lors de deux jours de tests à Valence, le récent champion du monde 125 a découvert son Aprila LE. Il a effectué 73 tours en même temps que son nouveau coéquipier chez Apar, Alvaro Bautista. Le toulousain n'a pas démérité en tournant en 1'38.6 (1'37.120 pour Bautista), après une chute sans gravité le premier jour. "La 250 bouge beaucoup et c'est une nouvelle sensation pour moi, il va falloir que je m'y habitue ! Je vais continuer à me préparer physiquement et mentalement cet hiver pour être au meilleur de ma condition en janvier", conclut Magic Mike qui espère faire quelques podiums et terminer dans le top 10 pour sa première saison.

Complet, vallonné et technique, le tracé andalou de 4,42 km est un terrain de jeu idéal pour les cracks de la catégorie reine qui ont en outre pu se mesurer "à égalité", Bridgestone étant désormais le seul fournisseur pneumatique en MotoGP. Une mesure qui est loin de faire l'unanimité - surtout dans le clan français, vexé de voir Michelin sortir par la petite porte ! - et qui a déjà entraîné déjà quelques modifications : les journées d'essais passent de trois à deux jours, le nombre de pneus est réduit à 20 enveloppes par pilote et par course et Bridgestone annonce un développement moindre sur ses produits 2009, afin de pouvoir fournir l'ensemble du plateau...

C'est "un aspect positif pour la sécurité car les pilotes iront moins vite en courbe" martèlent les "pro" monomarque, tandis que les "anti" s'interrogent sur la valeur d'un championnat du monde où la compétition est ainsi régentée. De même, les équipes privées regrettent déjà l'époque où il était possible de faire un "coup" sur un GP grâce à une monte pneumatique différente... "Mais le fait que tout le monde soit sur les mêmes gommes provoquera plus de batailles avec tous les pilotes au même niveau", tranche Valentino Rossi du haut de son 8ème titre mondial. Dont acte : le roi a parlé, vive le roi !

Les Yamaha annoncent la couleur !

Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

Avec neuf victoires et un nouveau record de points inscrits en une saison (373), l'italien a reconquis avec la manière son statut de monarque de la catégorie. Eclipsé par un Casey Stoner toujours aussi rapide lors des essais post-GP à Valence, le n°46 s'est montré intraitable à Jerez où son dauphin s'est contenté de rester dans son box, récupérant de sa récente opération au poignet. Malgré une météo capricieuse et des températures plutôt fraîches, le pilote Yamaha a pu alterner les essais avec la version 2008 et 2009 de la M1, alignant le meilleur chrono (1'39.429) mais avec seulement 0.018 secondes d'avance sur Dani Pedrosa et 0.997 s sur son coéquipier Jorge Lorenzo.

"La piste était un peu plus sèche aujourd'hui, ce qui nous a permis de progresser et de faire du bon boulot. Nous avons beaucoup travaillé sur la nouvelle moto et testé quelques nouvelles pièces", explique le tout nouveau champion du monde. "J'espère que les informations que nous avons engrangées ici, permettront aux ingénieurs de faire progresser la moto. Je suis impatient de découvrir la prochaine évolution à Sepang. Ce n'est pas grand-chose mais c'est positif, pour moi et pour l'équipe", tempère le pilote qui sort tout juste d'un nouvel essai avec une F1 au Mugello : il y a réalisé un chrono de 1'22.550... à comparer avec le 1'21'01 du pilote d'essai Ferrari, Luca Badoer !

Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

"Si on se base sur les essais que j'avais faits avant à Fiorano et ensuite à Valence, je pense que j'aurais pu devenir un bon pilote de F1", en conclut Valentino Rossi, "mais je ne sais pas si j'aurais pu remporter des courses ou non". Le Docteur a tenu à réaffirmer son intention de continuer sa carrière sur deux-roues, avant d'éventuellement tenter une reconversion en rallye : après sa récente deuxième place au Monza Rally Show, l'italien se mesurera bientôt à l'élite mondiale du WRC lors du rallye de Grande-Bretagne (RAC) du 5 au 7 décembre...

Deuxième à un souffle de l'italien, Dani Pedrosa continue d'engranger les données sur sa RCV 212 à rappel de soupapes pneumatique : premier pilote mercredi - dans des conditions froides et venteuses -, l'espagnol apparaît déjà comme une sérieuse menace pour 2009. "Ils ont refait le revêtement du circuit au mois d'août et le nouvel asphalte offre beaucoup de grip", confie le nouvel équipier d'Andrea Dovizioso : "j'ai pu faire de bons chronos, malgré le froid et le vent. Aujourd'hui, nous nous sommes concentrés sur le moteur et nous avons également travaillé sur l'électronique pour améliorer la performance en entrée de virage".

Andrea Dovizioso, justement, se classe à la dixième position devant le rookie Niccolo Canepa et sa Ducati Alice (1'41.077), derrière le "revenant" Sete Gibernau (1'40.856) qui avoue souffrir physiquement - il se fera d'ailleurs retirer une plaque à l'épaule début décembre - au guidon de sa GP 8 du team Onde 2000, une toute nouvelle structure gérée par les fils de l'illustre Angle Nieto. Auteur d'un modeste 1'40.996 le deuxième jour, Dovizioso avoue prendre gentiment ses marques, notamment au niveau des pneumatiques : "nous avons fait quelques petites modifications et nous avons compris pas mal de choses. Nous n'avons pas vraiment eu le temps de faire d'autres gros changements", explique l'une des révélations de la saison 2008 (5ème au général avec une Honda privée). "Nous essayons de trouver des réglages adaptés aux Bridgestone mais ce n'est pas si facile parce que ces pneus sont très différents de ceux auxquels nous sommes habitués. Mais je suis content parce que la moto 2009 est meilleure que la 2008, tant au niveau du moteur que du châssis. Dani a été très rapide, ce qui prouve que la moto a un bon potentiel", se réjouit l'italien de 22 ans.

Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

Troisième lors de cette ultime séance d'essai de l'année 2008, son grand rival de la 250, Jorge Loenzo, a déjà pris la pleine mesure de ses nouveaux pneus : doté d'une M1 2008 améliorée, l'espagnol semble avoir trouvé des réglages performants avec ses nouvelles enveloppes, malgré le mur qui sépare encore son box de celui de Valentino Rossi. "C'est quelque chose que nous avons introduit en 2008 (lorsque les deux pilotes pilotaient sur des pneus de marques différentes, NDLR) et ça a bien fonctionné, alors nous continuerons comme ça", a en effet déclaré Davide Brivio, le team manager de Rossi : "il n'y a rien d'étrange à ce qu'il y ait un esprit de compétition entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo".

Une "saine" émulation donc, qui n'empêchera pas le rookie de l'année 2008 (trois pole, une victoire et une quatrième place finale!) de claquer un chrono en 1'40.426 le second jour, histoire de conforter ses ambitions élevées pour 2009 : "aujourd'hui, nous nous sommes concentrés sur la moto "Evolution". Elle semble nous donner un petit avantage et j'ai réussi à améliorer mes chronos. Cette machine est plus stable à l'accélération, avec moins de wheelies, et les gaz sont un peu plus faciles à gérer", commente le double champion du ponde 250. "Le bilan de ces deux jours d'essais est très positif, même si nous avons une belle marge de progression".

De nouvelles motos pour de nouvelles ambitions

Quatrième et cinquième de ces deux jours d'essais, Toni Elias et Alex de Angelis portent haut les couleurs du team San Carlo Gresini. Certes, le tumultueux espagnol n'est qu'à 1,019 sec du temps de référence établi par Rossi, mais Elias avoue être soulagé de retrouver la Honda avec laquelle il a arraché son unique victoire en MotoGP (Portugal 2006, lire Moto-Net.Com du 16 octobre 2006).

"San Carlo Honda Gresini est un team satellite, mais les dirigeants m'ont dit que j'aurai le même soutien que Gibernau à son époque, avec une moto proche de l'officielle", a affirmé l'espagnol. "On verra comment ça se passe, mais je pense que ce sera plus simple que l'an dernier", souligne l'ex-pilote Ducati relégué à la 12ème place en 2008.

Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

Une machine délicate dont le mode de fonctionnement pointu a rendu chèvre le n°24, mais aussi son coéquipier de l'époque, Sylvain Guintoli, aujourd'hui sur une Suzuki en Superbike anglais. Mais l'américain Nicky Hayden ne s'est pas découragé pour autant en décrochant le 6ème chrono à Jerez, bien épaulé dans la prise en main de sa Ducati d'usine par son nouveau coéquipier Casey Stoner.

Convalescent, le brillant adversaire de Rossi a tenu à venir assister en tant que spectateur à ces essais, afin de jauger la marge de progression d'une GP9 qui fait la part belle au carbone dans la constitution de son châssis. Or, selon le champion du monde 2007, cette GP9 "est la plus efficace et la plus exploitable des Ducati mises à ma disposition".

Accusant tout de même 1,057 seconde de retard sur Rossi, Nicky Hayden reste prudent dans ses déclarations : "je suis assez content de mon feeling avec la moto. J'ai amélioré mes chronos à chaque sortie et c'est une bonne chose, même si je ne suis pas encore dans le rythme. Nous avons beaucoup de travail en perspective mais nous savons que la moto a du potentiel. Les deux spécifications de pneus que nous avons testées aujourd'hui ont bien marché", souligne sobrement le Kid du Kentucky.

Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

Une retenue dans les propos probablement justifiée par les performances d'un "new comer" : le finlandais Mika Kallio sur sa Ducati du team Alice ne pointe en effet qu'à 0.078 sec de l'américain ! A 26 ans, le vice-champion du monde 125 en 2006 est en pleine phase de découverte de sa moto, mais il n'hésite déjà pas à prétendre que la marche à franchir de la 250 à la MotoGP lui semble moins élevée que de la 125 à la 250 ! Rapide et appliqué, Kallio repart d'Espagne avec le 7ème chrono en 1'40.564.

Le n°36 précède de quatre centièmes de secondes le vétéran Colin Edwards et sa M1 2008 : à 34 ans, la Tornade Texane découvre lui aussi pour la seconde fois seulement les spécificités des Bridgestone et ne tarit pas d'éloges à propos de son nouveau chef mécanicien, Guy Coulon, qui l'encadrera en 2009 après avoir conseillé son coéquipier James Toseland la saison dernière. "Travailler avec lui lors de ces deux journées a vraiment été fantastique", s'exclame le texan : "ce gars est incroyable et nous savons tous que c'est presque un génie, étant donné ce qu'il a fait par le passé !". Des déclarations qui doivent aller droit au coeur de toute la structure française Tech 3, dirigée de main de maître par Hervé Poncharal ! Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

Douzième au classement de ces essais, l'anglais James Toseland se contente d'un modeste 1'41.740 le deuxième jour, incapable d'améliorer ou d'égaler son 1'41.539 du premier jour : le double champion du monde Superbike connaîtrait-il des difficultés avec ses nouvelles gommes japonaises ? Gageons que les choses n'iront qu'en s'améliorant pour ce pilote démonstratif et volontaire, qui récupérera - comme son coéquipier - dès les essais de Sepang, dans un peu plus de deux mois, la version 2009 de la Yamaha M1 !

Enfin, le rookie de 24 ans Yuki Takahashi, clôt ce classement en 1'42.918 avec sa Honda RCV du team Scot, soit à un peu plus d'une seconde seulement... de sa qualification en 250 en 2008 ! Le sympathique et doué pilote nippon continue lui aussi à se faire aux spécificités de sa 800cc quatre-temps développant plus du double de la puissance de son ancienne machine 250 deux-temps et pesant pas loin de 50 kg supplémentaires !

Quid des absents ?

Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

Récupérant de sa blessure contractée au poignet, Randy de Puniet et son team LCR ont choisi de ne pas faire le déplacement jusqu'au sud de l'Espagne, afin de permettre au parisien de se reposer pour commencer la saison dans de bonnes conditions. Comme à l'accoutumée, Suzuki et Kawasaki ont eux aussi décidé de faire bande à part : les deux seules marques à ne pas avoir remporté de GP en 2008 ont mis le cap sur l'Australie pour trois jours de tests.

Sur le circuit de Phillip Island qui refuse obstinément de leur réussir, Suzuki a fait bénéficier ses deux pilotes des progrès réalisés en soufflerie sur les GSV-R. Loris Capirossi et Chris Vermeulen ont ainsi parcouru plus de 450 tours dans des conditions météos mitigées, avec un intéressant chrono en 1'30.9 pour l'italien et 1'31.1 pour son coéquipier australien. Essais MotoGP à Jerez 2008 : Rossi persiste et signe

En manque de sensations sur le train avant d'une Kawasaki qu'il découvre lui aussi, Marco Melandri n'en est pas moins reparti avec le meilleur temps de ces trois jours d'essais (1'31.8), précédant un John Hopkins considérablement gêné dans ses appuis par la plaque métallique installée dans sa cheville suite à sa chute à Assen : "je repars pour les Etats-Unis où je vais subir une opération chirurgicale afin de retirer les plaques posées dans mon pied gauche et dans ma cheville. Le Dr Ting va aussi retirer celle que j'ai dans la main gauche depuis trois ans. Je vais peser presque 2 kg de moins !", a ainsi plaisanté le pilote du team Kawasaki, auteur d'un 1'32.1 mercredi.

Les deux pilotes officiels étaient accompagnés par Olivier Jacque, victime d'une lourde chute le dernier jour des essais à cause d'un pneu trop froid à la réaccélération : "ce fut un grand choc, mais à part quelques bleus j'en suis sorti indemne", a déclaré OJ qui a tourné en 1'32.3.

Aucun essai n'étant autorisé à partir de lundi, tous ces pilotes partent en vacances jusqu'au 5 février pour les prochains essais se déroulant à Sepang... D'ici là, restez connectés !

Pos Pilote Equipe Session 1 Session 2 Ecart
1 Valentino Rossi Fiat Yamaha Team 1'40.135 1'39.429 -
2 Dani Pedrosa Repsol Honda 1'39.525 1'39.447 +0.018
3 Jorge Lorenzo Fiat Yamaha Team 1'41.163 1'40.426 +0.997
4 Toni Elias San Carlo Honda Gresini 1'41.679 1'40.448 +1.019
5 Alex De Angelis San Carlo Honda Gresini 1'41.468 1'40.486 +1.057
6 Nicky Hayden Ducati Marlboro Team 1'42.098 1'40.486 +1.057
7 Mika Kallio Alice Team 1'42.837 1'40.564 +1.135
8 Colin Edwards Tech3 Yamaha 1'41.3904 1'40.604 +1.175
9 Sete Gibernau ONDE 2000 Ducati 1'42.943 1'40.856 +1.427
10 Andrea Dovizioso Repsol Honda 1'41.655 1'40.966 +1.537
11 Niccolo Canepa Alice Team 1'42.074 1'41.077 +1.648
12 James Toseland Tech3 Yamaha 1'41.539 1'41.740 +2.110
13 Vitto Guareschi Ducati Marlboro Team 1'43.642 1'42.906 +3.477
14 Yuki Takahashi Scot Racing Team 1'44.360 1'42.918 +3.489

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
100% pour le monomarque, on pourra apprécier qui du tandem pilote/moto est le meilleur. Plus d'excuse du genre "c'est la faute à mes gommes". Sinon, sympas les commentaires du texan sur notre Guy Coulon. On entend partout que ce gars (Guy Coulon) est sensationnel. Il mériterait surement une décoration. Faut que j'en cause à Nicolas.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Andrea Dovizioso quitte le MotoGP après le GP de San Marin

Andrea Dovizioso - doyen du MotoGP à 36 ans - crée la sensation de la reprise du championnat en Grande-Bretagne avec l'annonce de son retrait au GP de San Marin, six courses avant la fin de saison. Le pilote italien capitule, lassé d'évoluer en fond de grille sur la Yamaha RNF…
BMW Motorrad : nos nouveaux modèles urbains seront purement électriques

BMW a immatriculé en France 11 483 motos et scooters au premier semestre 2022, soit un repli de -2,5%. Le département communication de la marque allemande dresse le bilan de ces six premiers mois pour les abonnés MNC et parle de l’avenir, du prix de l’essence, du contrôle technique, de la fin du thermique...
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...