• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#DUTCHGP - ROSSI S'EXPLIQUE
Paris, le 1er juillet 2019

Rossi au tapis à Assen après deux ans sans victoire

Rossi au tapis à Assen après deux ans sans victoire

La série noire se poursuit pour Valentino Rossi, auteur de son troisième résultat blanc consécutif après avoir entraîné l'infortuné Nakagami dans sa chute dans le cinquième tour du GP des Pays-Bas 2019. Drôle de façon de célébrer l'anniversaire de sa deuxième année sans succès...

Imprimer

Cette troisième chute en trois courses traduit un certain malaise pour Valentino Rossi, en retrait sur des circuits où il est pourtant habituellement redoutable : rappelons qu'avant de perdre l'avant dimanche aux Pays-Bas, le Docteur avait déjà chuté devant les siens en Italie, puis avait été envoyé au tapis par la Honda en perdition de Lorenzo en Catalogne.

"Je me battais avec Nakagami et j'ai essayé de le doubler en entrant dans le virage 8, mais j'étais un peu loin et en dehors de la trajectoire, je pense", analyse-t-il. "J'ai perdu l'avant et, malheureusement, j'ai aussi sorti Nakagami. C'est vraiment dommage et j'en suis sincèrement navré". 

Suite à cet accrochage, le pilote Honda-LCR est passé par la clinique mobile car sa chute terminée dans les protections l'avait temporairement sonné. Nakagami - auprès duquel Rossi s'est immédiatement rendu - ne s'est heureusement pas blessé, même s'il reconnait ne pas se sentir "à 100%". 

"Je l’ai vu perdre l’avant mais je n’avais pas le temps de me rétablir et il m’a sorti", se souvient le japonais. "C'est un accident malchanceux, assez violent : j'ai percuté les bordures et je ne me souviens pas complètement de ce qui s'est passé".

Deux ans sans succès

Ajoutez à cette "triple bulle" de Rossi ses performances en demi-teinte en Espagne (6ème) et en France (5ème) et le bilan de sa première partie de saison prend une tournure défavorable... Certes, l'Italien a décroché deux deuxièmes places consécutives en Argentine puis aux Etats-Unis et conserve grâce à cela la cinquième place au provisoire.

Mais le quadragénaire le plus rapide du monde ne s'est jusqu'à présent jamais montré suffisamment compétitif pour jouer la gagne, y compris ce week-end sur un tracé où il a pourtant signé sa dernière victoire. Ce succès, son 89ème en MotoGP et son 115ème en Grands Prix, remonte au 25 juin 2017, soit déjà deux ans et cinq jours sans s'imposer.

Jamais le n°46 n'avait passé autant de temps éloigné de la plus haute marche du podium depuis son passage catastrophique chez Ducati de 2011 à 2012. Il faut également remonter à cette période pour découvrir sa seule autre succession de trois chutes en catégorie reine : c'était en 2011, quand l'italien était tombé lors des Grands Prix du Japon, d'Australie et de Valence.

Cette erreur à Assen prend par conséquent une dimension quasi historique pour l'italien, puisque pareille situation ne s'était jamais présentée sur une Yamaha. A cette statistique dont il se passerait bien s'ajoute la contrariété d'avoir rencontré des difficultés sur une piste largement favorable aux M1.

Trois Yamaha dans le Top 5, une dans les graviers...

Fabio Quartararo et Maverick Viñales ont dominé à tour de rôle chaque séance d'essais, avant que le débutant français ne décroche sa deuxième pole d'affilée sur une moto pourtant inférieure aux officielles ! Pendant ce temps, Rossi galérait sur sa M1 d'usine et manquait même les QP2 après avoir été sanctionné pour avoir dépassé les limites de la piste en FP3 !

La course fût également marquée du sceau des trois diapasons avec le retour à la victoire de Viñales, la brillante 3ème position de Quartararo - malgré la douleur consécutive à sa récente opération du syndrôme des loges -  et l'excellente 5ème place de Morbidelli, qui est remonté comme une flèche en fin de Grand Prix sur la deuxième Yamaha Petronas.  

Valentino Rossi, qui s'élançait d'une lointaine 14ème position, est parfaitement conscient du caractère peu flatteur de ses performances face aux trois autres pilotes du constructeur japonais, qui renoue avec le succès pour la première fois depuis le GP d'Australie l'automne dernier.

"Ce fût un week-end difficile où j'ai un peu joué de malchance, mais le plus gros problème est surtout que je me suis montré assez lent", reconnaît le nonuple champion du monde, dont les perspectives de décroche un dixième titre mondial n'ont jamais semblé aussi éloignées...

"J'ai fait une erreur et c'est dommage car, après avoir été lent tout le week-end, nous avions trouvé quelque chose aujourd'hui et je me sentais mieux avec la moto", assure toutefois le génie des Alpages, traditionnellement en meilleure posture quand les feux s'éteignent le dimanche.

Le n°46 positive également en soulignant être encore le meilleur représentant Yamaha au classement provisoire, malgré ses déconvenues qui portent son retard sur le leader Marc Marquez à 88 points (160 Vs 72). Rossi est à 29 pts de la 4ème place détenue par Alex Rins qui est lui aussi parti à la faute à Assen.

Rossi talonné par Quartararo au provisoire !

Sa position au championnat est cependant directement dans le viseur de deux autres pilotes Yamaha, justement : Fabio Quartararo qui n'est qu'à cinq longueurs (67 pts) et Maverick Viñales qui occupe le septième rang avec 65 points. Ce trio de M1 se tient donc en sept points, ce qui promet de belles bagarres dès la prochaine course dimanche prochain au Sachsenring !

"C’est comme si je rêvais", se réjouit Viñales, qui a manqué de chance cette saison puisque entraîné à la chute à trois reprises : par Morbidelli en Argentine, Bagnaia en France et Lorenzo en Catalogne. Autant dire que son succès à Assen prend la forme d'une délivrance ! 

"Je me sentais vraiment bien sur la moto, comme en Catalogne, et j'en suis très reconnaissant envers l'équipe car elle a fait un excellent travail ce week-end et s'est bien préparée pour la fin de course", souligne l'espagnol qui attribue ce retour à la victoire à des efforts communs avec son équipe et sur le développement de la M1.

Espérons que les solutions entrevues par "Mack" franchissent rapidement le box voisin afin de revoir Valentino Rossi aux avant-postes, et enfin mettre fin à cette looongue période sans succès.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Moto Guzzi V9 et V85 TT 2021 : Euro5 en douceur

Moto Guzzi poursuit la mise à jour de sa gamme 2021 avec l'adoption du moteur de la V85 TT sur les V9 Roamer et Bobber 2021 ainsi que quelques améliorations sur le trail. Sans oublier des séries spéciales "Centenario" pour célébrer les 100 ans de la marque de Mandello. Présentations.
Face à la Covid 2019, la FFM tire son bilan 2020 et dévoile ses perspectives et calendriers 2021

Il fallait oser. Organiser une conférence de presse "en présentiel" en ces temps perturbés par le coronavirus et sa crise sanitaire est un signal fort qu’envoie le nouveau président de la Fédération française de motocyclisme, Sébastien Poirier : la vie continue, le sport moto aussi ! Explications et calendrier prévisionnel.
Interview Sébastien Poirier : La FFM sait organiser des courses avec la Covid-19

Entré en 1995 à la Fédération française de motocyclisme (FFM) en tant que stagiaire, le juriste - de formation- et motard - par passion - Sébastien Poirier est devenu directeur général en 2009. Désormais président, il revient pour MNC sur son parcours et sur la saison 2020 virussée, dévoile ses plans et espoirs pour 2021.
890 Duke "tout court" : le roadster KTM perd son R mais pas ses nerfs !

Une petite année après sa 890 Duke R, KTM lance une seconde version de son roadster "maxi-mid-size" à un tarif un peu moins élevé, au moteur un poil moins velu (dispo en A2) et à la selle un soupçon moins haute. Mais la 890 Duke reste très musclée et sophistiquée... Présentation et vidéo.
Moto Guzzi V9 et V85 TT 2021 : Euro5 en douceur

Moto Guzzi poursuit la mise à jour de sa gamme 2021 avec l'adoption du moteur de la V85 TT sur les V9 Roamer et Bobber 2021 ainsi que quelques améliorations sur le trail. Sans oublier des séries spéciales "Centenario" pour célébrer les 100 ans de la marque de Mandello. Présentations.
Duel vidéo Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560

Le Journal moto du Net oppose le Honda Forza 750 au Yamaha Tmax 560 : duel vidéo du match maxi-scooters de l'année 2021 !
Facebook Live avec Johann Zarco

Le Grand Prix de France MotoGP invite Johann Zarco pour un Facebook Live accessible à tous ce jeudi 28 janvier à 17h. Posez vos questions au pilote français qui intègre le team Pramac Racing Ducati en 2021 !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...