• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DEUX PERMIS A2
Paris, le 9 juin 2022

Roadster Z400 et sportive Ninja 400 : Kawasaki rejoue les 400 coups en 2023

Roadster Z400 et sportive Ninja 400 : Kawasaki rejoue les 400 coups en 2023

Apparue au catalogue Kawasaki France en 2019, la Z400 l’a quitté au bout de deux petites années, faute de respecter la norme Euro5. C’est désormais chose faite, si bien que le petit roadster est de retour face à l’appréciée CB500F, aux 390 Duke et G310R. La Ninja 400 repart à l’attaque également.

Imprimer

Chez Kawasaki l’an dernier et encore aujourd’hui, les nouveaux motards (détenteurs du permis A2, donc bridés à 35 kW pour deux ans minimum) avaient jusqu’à présent le choix entre la Z650 de moyenne cylindrée et le gros cube Z900 castré à 47,5 chevaux. Rien de plus petit ?

Non, mis à part la Z125 pour minots (permis A1) et "motomobilistes" (équivalence permis B avec formation de 7h au besoin), la firme d’Akashi ne proposait pas de petite cylindrée. Les débutants qui souhaitaient se faire le gant sur une machine légère, agile et pas trop chère n’avaient d’autre choix que s’orienter vers la concurrence.

Avec 1991 ventes en France l’an passé, la CB500F est clairement la référence sur le segment des petits roadsters. Elle confirme d’ailleurs son statut en 2022 puisqu’à fin mai, 829 motards (et responsables de moto-écoles) l’avaient choisie pour se former au subtil art du pilotage de deux-roues motorisés... contre 592 Z650, seulement !

"Alors que la catégorie des roadsters continue de croître en taille et en popularité", constatent - amèrement ? - les Verts d’Akashi, "la Z400 répondra parfaitement au besoin d'un modèle Z pour les détenteurs de permis A2, conçu dans le même style que les autres Z". Une lignée qui fête son "zinquantenaire" en 2022 !

Roadster Z400 et sportive Ninja 400 : Kawasaki rejoue les 400 coups en 2023

Désormais "conforme avec la norme Euro5", la Z400 va tacher d’éclipser la référence Honda ainsi que ses concurrentes KTM 390 Duke, BMW G310R et Yamaha MT-03, "avec son moteur bicylindre parallèle de 399 cc refroidi par eau, qui délivre 45 ch et 37 Nm", son "embrayage assisté et (son) cadre en treillis rappelant le châssis de la Z H2", énumère Kawa.

"La Z400 possède le gabarit d'une grosse moto avec une maniabilité hors pair", vantent les responsables de la marque en France : des arguments de poids auprès de leurs concitoyens qui préfèrent les montures voluptueuses et dociles ? La deuxième place de la Z900 dans les ventes de roadsters compatibles A2 tend à le prouver...

Roadster Z400 et sportive Ninja 400 : Kawasaki rejoue les 400 coups en 2023

"La hauteur de selle de 785 mm contribue à sa facilité de pilotage, tandis que la selle optionnelle Ergo-fit améliore le confort pour les pilotes de grande taille, faisant de la Z400 le choix le plus logique de sa catégorie", finit d’argumenter le constructeur.

D’ores et déjà en ligne sur le site officiel de Kawasaki France, la petite moto s’affiche dans un Vert et Noir "corporate" ou un Blanc et Noir nettement plus original. Le tarif et la dispo de cette "nouveauté" 2023 ne sont en revanche pas renseignés. Idem pour la frangine carénée, de retour également !

Roadster Z400 et sportive Ninja 400 : Kawasaki rejoue les 400 coups en 2023

"Les fans de piste ont également de bonnes raisons de se réjouir pour l'année 2023 car elle marque le retour de la Ninja 400", nous apprennent en - bicylindre - parallèle les japonais, légitimement très fiers du titre 2021 de Adrian Huertas en championnat WorldSSP300.

"Le style Ninja ne se démode jamais et la Ninja 400 se dévoile via sa ressemblance familiale avec la puissante Ninja ZX-10R, une machine qui a atteint des niveaux inégalés de succès dans le championnat WorldSBK", souligne Kawasaki, battu en catégorie reine l’an dernier par Yamaha (!), mais titré six années de suite avant cela avec Jonathan Rea. Ça cause... Et cela fait vendre ?

Z400 et Ninja 400 2023 : les vidéos officielles

 

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…
  • En savoir plus...