• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DAKAR MOTO 2020
Paris, le 17 janvier 2020

Ricky Brabec ramène Honda à la victoire au Dakar moto 2020

Ricky Brabec ramène Honda à la victoire au Dakar moto 2020

Ricky Brabec devient à 28 ans le premier pilote moto américain à remporter le Dakar au terme d'un rallye exemplaire de régularité et deux victoires d'étapes. Le succès du californien pour la première édition en Arabie saoudite marque aussi (surtout ?!) le retour à la victoire de Honda, 31 ans après celle de Gilles Lalay ! Compte rendu et classements.

Imprimer

Ricky Brabec, vainqueur des étapes 3 et 6, prend une revanche sur le sort qui l'avait privé du succès l'an dernier à cause d'une casse moteur alors qu'il menait le dernier Dakar en Amérique du sud. Cette année pour la première en Arabie saoudite, l'américain n'a connu aucune désillusion avec sa Honda, tout comme ses coéquipiers qui ont également brillé : José Cornejo remporte son deuxième succès en s'imposant sur la dernière étape, copieusement raccourcie en raison de la construction d'une installation pétrolière à proximité du parcours.

Honda s'impose enfin - pour la première fois depuis 1989 - et met fin l'incroyable domination de KTM, qui avait remporté les 18 derniers Dakar sans exception ! Le profil plus roulant du nouveau parcours en Arabie saoudite a profité à la vitesse des CRF450 Rally, tandis que KTM est apparu plus en difficulté notamment après l'abandon d'un de ses chefs de file Sam Sunderland, vainqueur - déclassé - de l'étape 4.

Changements de pistes, changement de hiérarchie

Les nouvelles traces à découvrir sur les pistes saoudiennes ont aussi largement rabattu les cartes en faveur de Brabec et Honda. L'américain a su éviter les grosses erreurs de navigation, tout en apprivoisant le nouveau format du road-book : celui-ci était remis aux pilotes le matin même des spéciales, déjà préparés, et non la veille comme sur les éditions précédentes.

 

Terminés les "mapmen" des équipes officielles qui passaient la nuit à baliser le parcours et à colorier le road-book au profit des pilotes d'usine ! Désormais tout le monde est à la même enseigne : officiels comme privés. Sans oublier les courageux pilotes "malle-moto", rebaptisé "Original by Motul" : le romain Emanuel Geynes s'impose dans cette catégorie sans assistance devant le français Benjamin Melot.

A cela s'ajoute une navigation unaniment décrite comme difficile, qui a piégé plusieurs top pilotes : Price et Walkner du clan KTM, Quintanilla de la marque "cousine" Husqvarna (groupe KTM), mais aussi Barreda (Honda) qui a par ailleurs souffert d'une douloureuse blessure aux côtes en début de rallye. Résultat : Ricky Brabec s'est forgé 15 minutes d'avance (!) dès le troisième jour et jusqu'à 25 minutes au 10ème jour ! 

Le pilote californien, impérial, a su ensuite résister aux tentatives de retour de ses rivaux durant la deuxième semaine, notamment le retour tonitruant de Pablo Quintanilla qui a remporté avec la manière les étapes 8 et 11. Le chilien ne désespérait pas de poursuivre sa remontée aujourd'hui, mais l'amputation de la dernière étape lui a coupé l'herbe sous la botte...

"La spéciale du jour a dû être raccourcie suite à la construction d’une installation pétrolière proche du parcours", a fait savoir ASO peu avant le départ ce matin. "Les concurrents ont donc 167 km devant eux (au lieu de 374 km, NDLR) pour faire une dernière fois la différence".

Honda dépasse - enfin - KTM

Cette dernière spéciale "tronquée" alors transformée en court sprint d'1h30, dont José Cornejo est ressorti vainqueur avec une petite minute d'avance sur Ricky Brabec et 2'25 sur Toby Price. Le HRC aura jusqu'au bout dominé cette palpitante édition 2020, malgré la puissante opposition du groupe KTM.

 "Au final, nous avons réuni toute les pièces du puzzle", commente Brabec à l'arrivée. "On savait qu’on pouvait le faire, que ce soit n’importe quel coureur de l’équipe. Je suis extrêmement heureux. C’est mon 5ème Dakar, mais seulement mon deuxième à l’arrivée… Je me suis réveillé super heureux de courir cette dernière étape et ça y est ! Je suis là, c’est gagné".

"Il a fallu être intelligent tous les jours et concentré", poursuit le successeur de Gilles Lalay, dernier vainqueur en Honda en 1989. "Il n’y a pas de top leader dans notre équipe, tout le monde a bien travaillé : on est une famille. On a tous gagné".

Au total, Honda peut s'enorgueillir de six victoires d'étapes contre trois pour KTM : deux pour Ricky Brabec (étapes 3 et 6), une pour Kevin Benavides (7) et Joan Barreda (10) et deux pour José Cornejo (4 et 12). Le concurrent autrichien s'est illustré sur les étapes 1 et 5 avec Price et sur l'étape 2 avec Ross Branch. Sam Sunderland avait également remporté une victoire avant d'être déclassé sur l'étape 4.

Six victoires d'étape pour Honda, trois pour KTM

Petite consolation pour "Katoche" : son solde grimpe à cinq succès si l'on ajoute les deux victoires d'étapes de Pablo Quintanilla (8 et 11) sur sa Husqvarna Factory, soit une KTM aux couleurs "HVA". Honda conserve malgré tout l'avantage, preuve des progrès du constructeur japonais sur son douloureux talon d'Achille des éditions précédentes : la fiabilité. 

"Je suis toujours sur le podium, pas exactement à la place que je suis venu chercher mais je peux être heureux", se console l'ancien tenant du titre, Toby Price. "A chaque fois que je suis à l’arrivée du Dakar, c’est sur le podium. C’est un bel accomplissement après ces deux semaines très dures. Mais je reviendrai en 2021 pour essayer de gagner à nouveau".

Si le pilote australien reconnaît la supériorité de Honda cette année, il estime également avoir jouer de malchance à certains moments-clés : "j’ai perdu 16 minutes avec un problème de bib-mousse sur ma roue arrière, par exemple", rappelle-t-il en faisant référence à sa crevaison lente en début de rallye.

Price termine à la troisième place au général derrière Pablo Quintanilla, superbe deuxième malgré un poignet douloureux suite à une chute en début de course. Le chilien conjure favorablement le sort, lui qui s'était fracturé la cheville dans la dernière étape l'an dernier : cette chute douloureuse l'avait éloigné de la compétition pendant sept mois.

"J’ai tout donné, jusqu’au dernier kilomètre", affirme le n°5. "C’est une sensation incroyable. Je veux juste remercier tout le monde, mon équipe, ma famille et ceux qui m’ont supporté. La course a été serrée et même en 2ème position, je me sens comme un vainqueur".

De belles surprises et des confirmations

Ce nouveau Dakar en Arabie saoudite a également favorisé l'éclosion de nouveaux talents, comme le surprenant sud-africain Ross Branch qui a remporté l'étape 2 sur sa KTM privée avant de régulièrement s'illustrer malgré une épaule douloureuse après une grosse chute puis une crevaison qui lui a fait perdre plusieurs heures.

Le botswanais finit 21ème à 4h23 au général, mais avait le potentiel pour un Top 10 : de quoi lui ouvrir l'accès à un team d'usine ? Même satisfaction pour l'espagnol Jaume Betriu (KTM) qui termine 14ème à 3h30 : le premier "Rookie" du classement, juste devant le débutant Jamie MacCanney, sera à surveiller de près l'an prochain !

Bilan plutôt positif aussi pour Adrien Metge ci-dessus, premier pilote français avec la 12ème place sur sa moto nîmoise Sherco.  Laia Sanz décroche pour sa part sa palme "habituelle" de première pilote féminine, à la 18ème position sur sa Gas Gas. Sa plus proche rivale, la hollandaise Mirjam Pol, finit 41ème à plus de dix heures de l'espagnole ! 

Yamaha, grand perdant du Dakar 2020

L'une des plus grosses déceptions de ce Dakar 2020 est à mettre au crédit de Yamaha, dont les deux pilotes officiels ont été rapidement fauchés par des chutes. D'abord Adrien Van Beveren, grand favori, qui s'est de nouveau fracturé l'épaule sur l'étape 3, puis Xavier de Soultrait qui s'est méchamment abîmé le poignet dans la foulée...

Franco Caimi sauve l'honneur à la 8ème position au général sur sa WRF450 d'usine, loin des légitimes ambitions de succès du clan Yamaha. Et pour "VBA", la désillusion est d'autant plus cuisante qu'il s'agit de son troisième abandon consécutifs après sa casse l'an dernier et sa mauvaise chute en 2018...

L'émotion Gonçalves...

Impossible aussi d'évoquer ce Dakar 2020 sans une pensée émue pour Paulo Gonçalves, qui a trouvé la mort à 40 ans après une mauvaise chute sur l'étape 7... Le pilote portugais était très apprécié : l'émotion était vive durant la minute de silence qui lui a été consacrée le soir au bivouac, tandis que l'étape suivante a été annulée pour honorer sa mémoire.

Gonçalves - 2ème du Dakar 2015 - relevait un nouveau défi auprès du constructeur indien Hero après cinq années passées dans le team officiel Honda. Fiable, il avait occupé avec succès le rôle de "porteur d'eau" pour les têtes d'affiche du HRC et comptait plusieurs coups d'éclats à son actif.

Le débat du Dakar en Arabie saoudite

Enfin, ce premier Dakar en Arabie saoudite aura été largement marqué par le choix de cette destination controversée par l'organisateur ASO... Le régime oppressif et inégalitaire du royaume et ses violences, notamment auprès des femmes, ne manquent pas de soulever l'indignation quant à cette association avec le Dakar.

Pour beaucoup, l'Arabie saoudite profite de ses immenses richesses tirées du pétrole pour "s'acheter" une meilleure image en organisant à grands frais des évènements sportifs, comme l'a fait avant lui des pays comme le Qatar. On évoque ainsi un contrat de cinq ans à 80 millions de dollars entre Ryad et ASO...

"L'Arabie saoudite est une véritable dictature", s'insurge Antoine Madelin de la Fédération internationale des droits de l'homme,. "C'est un pays où l'on exécute à tour de bras. L'année dernière, 180 personnes ont été décapitées, parmi lesquelles un enfant".

"Aujourd'hui, des femmes sont en prison en Arabie saoudite, parce qu'elles ont demandé le droit de pouvoir conduire, simplement pour ça", poursuit-il auprès de nos confrères de RFI.  "Ceci concerne l'ensemble de conductrices et des conducteurs du Dakar. Les entreprises françaises, Amaury, tout comme le principal média de l'évènement, France Télévisions, apparaissent soit comme les premières victimes de la propagande saoudienne, soit comme les complices de cette propagande".

Les pilotes concentrés sur le sport, pas sur la politique

Pour d'autres, comme le pilote officiel Adrien Van Beveren, l'organisation du Dakar par l'Arabie saoudite est à prendre comme un encourageant signe d'ouverture de ce pays, comme il nous l'avait expliqué dans notre interview MNC réalisée au printemps dernier. 

"C'est une bonne chose, on va découvrir un nouveau désert totalement vierge et il faut montrer que la France est un pays ouvert prêt à aider les autres : on doit leur donner une chance d'exprimer leur désir de changer", estime "VBA".

Les concurrents retiennent surtout la diversité des paysages de l'Arabie saoudite : la beauté des décors, notamment dans l’'Empty quarter", la plus grande étendue de sable au monde, prend le pas sur les considérations géopolitiques et la défence des principes. Après quelques jours de course, pilotes et équipes ont même finit par botter en touche aux questions sur cette destination polémique...

"On ne peut pas demander à des personnes qui participent à une compétition sportive d'être les porte-parole des problèmes des droits de l'homme dans ces pays-là : ce n'est pas notre rôle", estime auprès de France Info l'ancien triple vainqueur du Dakar, Hubert Auriol, dont les propos font écho à une position couramment défendue dans le bivouac.

Compréhensible au regard des enjeux sportifs et financiers : si un pilote décidait de boycotter l'épreuve pour manifester son désaccord, il serait simplement remplacé par un autre. Par ailleurs, difficile de leur reprocher de "fermer les yeux" sur le contexte sociétal alors qu'ils consacrent leur vie à s'entraîner dans le seul objectif du Dakar. Demande-t-on à Rossi et Marquez si ça ne les dérange pas de disputer des courses fastueuses en Thaïlande et en Malaisie, alors qu'une large de la population asiatique (sur)vit dans des conditions précaires ?

Reste à savoir si une telle épreuve fera rêver encore longtemps, malgré son statut de vitrine des sports mécaniques, à force de susciter autant de contestations : entre écologistes vent debout contre ce qu'ils considèrent être un gaspillage de ressources, les associations qui dénoncent les morts accidentelles qui lui sont associées et désormais les voix qui s'élèvent pour lui reprocher de faire la promotion d'un pays dictatorial et liberticides... 

Résultats et classements de l'étape 12 du Dakar moto 2020

  1.  JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 
  2.  RICKY BRABEC MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 + 00H 00' 53''
  3.  TOBY PRICE RED BULL KTM FACTORY TEAM + 00H 02' 25''
  4.  LUCIANO BENAVIDES RED BULL KTM FACTORY TEAM + 00H 03' 09''
  5.  PABLO QUINTANILLA ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING + 00H 03' 23''
  6.  KEVIN BENAVIDES MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 + 00H 03' 53''
  7.  ADRIEN METGE SHERCO TVS RALLY FACTORY + 00H 03' 53''
  8.  FRANCO CAIMI MONSTER ENERGY YAMAHA RALLY TEAM + 00H 04' 14''
  9.  MACIEJ GIEMZA ORLEN TEAM + 00H 04' 33''
  10.  ANDREW SHORT ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING + 00H 04' 57''
  11.  SKYLER HOWES KLYMCIW RACING + 00H 05' 25''
  12.  MATTHIAS WALKNER RED BULL KTM FACTORY TEAM + 00H 06' 00''
  13.  STEFAN SVITKO SLOVNAFT RALLY TEAM + 00H 06' 05''
  14.  MARTIN MICHEK MOTO RACING GROUP (MRG) + 00H 06' 20''
  15.  JACOPO CERUTTI SOLARYS RACING + 00H 06' 27''
  16.  JOAN BARREDA BORT MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 + 00H 06' 41''
  17.  JUAN PEDRERO GARCIA LS2 AVENTURA TOUAREG + 00H 06' 47''
  18.  JAMIE MCCANNEY MONSTER ENERGY YAMAHA RALLY TEAM + 00H 07' 15''
  19.  JAUME BETRIU FN SPEED TEAM + 00H 07' 28''
  20.  MAURIZIO GERINI SOLARYS RACING + 00H 07' 55''
  21.  ANTONIO MAIO YAMAHA FINO MOTOR RACING + 00H 08' 59''
  22.  RODNEY FAGGOTTER YAMAHA MOTOR AUSTRALIA + 00H 09' 33''
  23.  ROSS BRANCH BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 00H 09' 47''
  24.  BENJAMIN MELOT BENJAMIN MELOT + 00H 12' 25''
  25.  LAIA SANZ GAS GAS FACTORY TEAM + 00H 12' 54''
  26.  SEBASTIEN LAGUT NOMADE RACING + 00H 12' 57''
  27.  HARITH NOAH KOITHA VEETTIL SHERCO TVS RALLY FACTORY + 00H 16' 04''
  28.  CARL JOHAN BJERKERT HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING + 00H 16' 10''
  29.  MARIO PATRAO KTM FACTORY TEAM + 00H 16' 22''
  30.  FAUSTO MOTA XRAIDS TEAM + 00H 17' 54''
  31.  JAN BRABEC BIG SHOCK RACING + 00H 18' 13''
  32.  OLIVIER PAIN TEAM JOG - NOMADE RACING + 00H 19' 30''
  33.  ANTHONY BOURSAUD ANTHO MOTO SPORT - DRAG'ON RALLY TEAM + 00H 19' 47''
  34.  EMANUEL GYENES AUTONET MOTORCYCLE TEAM + 00H 20' 27''
  35.  PAUL SPIERINGS HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING + 00H 20' 29''
  36.  MYUNGGUL RYU KLYMCIW RACING + 00H 21' 41''
  37.  ARUNAS GELAZNINKAS ARUNAS GELAZNINKAS + 00H 22' 08''
  38.  PATRICIO CABRERA FN SPEED TEAM + 00H 22' 16''
  39.  ZAKER YAKP WU PU DA HAI DAO DAKAR RALLY TEAM + 00H 23' 43''
  40.  FLORENT VAYSSADE TEAM VAYSSADE FLORENT + 00H 23' 56''
  41.  LOIC MINAUDIER TEAM ALL TRACKS + 00H 24' 11''
  42.  PETR VLCEK PETR VLCEK + 00H 24' 43''
  43.  MILAN ENGEL MOTO RACING GROUP (MRG) + 00H 24' 45''
  44.  PHILIPPE GENDRON NOMADE RACING + 00H 27' 21''
  45.  ROMAIN LELOUP TEAM REPAR'STORES + 00H 28' 06''
  46.  CHARLIE HERBST NOMADE RACING + 00H 28' 20''
  47.  PHILLIP WILSON BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 00H 29' 24''
  48.  DMITRY AGOSHKOV TROYKATEAM + 00H 29' 54''
  49.  CESARE ZACCHETTI CESARE ZACCHETTI + 00H 30' 37''
  50.  NICOLAS BRABECK-LETMATHE TEAM CASTEU + 00H 30' 39''
  51.  ALESSANDRO BARBERO ALESSANDRO BARBERO + 00H 30' 57''
  52.  ZHANG MIN WU PU DA HAI DAO DAKAR RALLY TEAM + 00H 32' 58''
  53.  SIMON MARCIC MARCIC + 00H 33' 06''
  54.  TAYE PERRY NOMADE RACING + 00H 35' 23''
  55.  PHILIPPE CAVELIUS CAVELIUS TEAM + 00H 35' 35''
  56.  LIONEL COSTES NOMADE RACING + 00H 36' 21''
  57.  KRZYSZTOF JARMUZ 115MOTO + 00H 36' 55''
  58.  KYLE MC COY BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 00H 36' 56''
  59.  ALBERTO BERTOLDI BMS MOTO + 00H 36' 59''
  60.  ZHAO HONGYI WU PU DA HAI DAO DAKAR RALLY TEAM + 00H 37' 00''
  61.  SEBASTIAN CAVALLERO RIDES 4 HOPE + 00H 37' 47''
  62.  SEBASTIAN ALBERTO URQUIA X RAIDS PJM GENERAL DEHEZA + 00H 37' 49''
  63.  TREVOR COLIN WILSON TREVOR WILSON + 00H 38' 04''
  64.  ENRIQUE GUZMÁN XRAIDS TEAM + 00H 38' 07''
  65.  FRANCISCO ARREDONDO DUUST RALLY TEAM + 00H 38' 16''
  66.  MIRJAM POL HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING + 00H 38' 28''
  67.  CRAIG KEYWORTH ADVENTURE-TECH + 00H 38' 48''
  68.  ANTONIO LINCOLN BERROCAL TEAM PRO TORK + 00H 39' 03''
  69.  KIRSTEN LANDMAN BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 00H 39' 03''
  70.  PIERRE LOUIS LE BONNIEC NOMADE RACING + 00H 39' 26''
  71.  MARTIN FREINADEMETZ RED BULL ROMANIACS + 00H 40' 10''
  72.  BEN YOUNG DUUST RALLY TEAM + 00H 40' 10''
  73.  CARLO VELLUTINO XRAIDS TEAM + 00H 40' 52''
  74.  MICHAEL EXTANCE MICK EXTANCE + 00H 41' 31''
  75.  SEBASTIEN COJEAN SEB COJEAN + 00H 41' 43''
  76.  STUART GREGORY STUART GREGORY + 00H 42' 45''
  77.  MISHAL ALGHUNEIM MISHAL ALGHUNEIM + 00H 43' 22''
  78.  OSWALDO BURGA LALO BURGA + 00H 43' 50''
  79.  BLAS ZAPAG HIJO ZAPAG PERALTA M.E.D. RACING TEAM + 00H 45' 01''
  80.  JOSEP MARIA MAS ARCOS PEDREGA TEAM + 00H 46' 26''
  81.  IGNACIO SANCHIS FN SPEED TEAM + 00H 47' 08''
  82.  JAN VESELY IVAR CS TEAM + 00H 48' 16''
  83.  GRAEME SHARP BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 00H 48' 28''
  84.  SARA GARCIA PONT GRUP YAMAHA + 00H 49' 09''
  85.  JAVIER VEGA PUERTA PONT GRUP YAMAHA + 00H 49' 40''
  86.  RACHID AL-LAL LAHADIL CIUDAD AUTÓNOMA DE MELILLA RACHID RALLY + 00H 50' 21''
  87.  GUILLAUME SIMONNET TEAM JOG - ORIGINAL + 00H 54' 00''
  88.  FRÉDÉRIC BARLERIN RALLYE FRED + 00H 54' 54''
  89.  JEROME DENIBAUD TEAM JOG - ORIGINAL + 00H 55' 02''
  90.  BRUNO BONY TEAM CASTEU + 00H 55' 09''
  91.  FRANCESCO CATANESE TMF RACING ASD + 00H 56' 00''
  92.  FABRICE LARDON TEAM CASTEU + 00H 57' 32''
  93.  GIORDANO PACHECO CALIDOSO RACING TEAM + 00H 57' 34''
  94.  MATTEO OLIVETTO ABC OLD FARM RACING + 01H 03' 00''
  95.  SIMON HEWITT DRAG'ON RALLY TEAM + 01H 04' 26''
  96.  GABOR SAGHMEISTER SAGHMEISTER TEAM + 01H 07' 49''
  97.  MIRKO PAVAN NSM RACING TEAM + 01H 10' 15''
  98.  JAVIER ALVAREZ FERNANDEZ TEAM TIERRASTUR + 01H 17' 09''
  99.  EDUARDO IGLESIAS SANCHEZ EDUARDO IGLESIAS SANCHEZ + 01H 17' 11''
  100.  MATTHEW TISDALL BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 02H 08' 50''

Classement général du Dakar moto 2020

  1. RICKY BRABEC MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 
  2.  PABLO QUINTANILLA ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING + 00H 16' 26''
  3.  TOBY PRICE RED BULL KTM FACTORY TEAM + 00H 24' 06''
  4.  JOSE IGNACIO CORNEJO FLORIMO MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 + 00H 31' 43''
  5.  MATTHIAS WALKNER RED BULL KTM FACTORY TEAM + 00H 35' 00''
  6.  LUCIANO BENAVIDES RED BULL KTM FACTORY TEAM + 00H 37' 34''
  7.  JOAN BARREDA BORT MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 + 00H 50' 57''
  8.  FRANCO CAIMI MONSTER ENERGY YAMAHA RALLY TEAM + 01H 42' 35''
  9.  SKYLER HOWES KLYMCIW RACING + 02H 04' 01''
  10.  ANDREW SHORT ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING + 02H 10' 40''
  11.  STEFAN SVITKO SLOVNAFT RALLY TEAM + 02H 13' 32''
  12.  ADRIEN METGE SHERCO TVS RALLY FACTORY + 02H 33' 14''
  13.  RODNEY FAGGOTTER YAMAHA MOTOR AUSTRALIA + 02H 54' 22''
  14.  JAUME BETRIU FN SPEED TEAM + 03H 31' 58''
  15.  JAMIE MCCANNEY MONSTER ENERGY YAMAHA RALLY TEAM + 03H 42' 24''
  16.  JUAN PEDRERO GARCIA LS2 AVENTURA TOUAREG + 03H 45' 33''
  17.  MACIEJ GIEMZA ORLEN TEAM + 03H 51' 42''
  18.  LAIA SANZ GAS GAS FACTORY TEAM + 03H 58' 16''
  19.  KEVIN BENAVIDES MONSTER ENERGY HONDA TEAM 2020 + 04H 02' 31''
  20.  MAURIZIO GERINI SOLARYS RACING + 04H 08' 16''
  21.  ROSS BRANCH BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 04H 23' 20''
  22.  JACOPO CERUTTI SOLARYS RACING + 04H 26' 00''
  23.  MARTIN MICHEK MOTO RACING GROUP (MRG) + 04H 30' 41''
  24.  SEBASTIEN LAGUT NOMADE RACING + 05H 21' 45''
  25.  PAUL SPIERINGS HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING + 05H 50' 43''
  26.  MILAN ENGEL MOTO RACING GROUP (MRG) + 06H 03' 09''
  27.  ANTONIO MAIO YAMAHA FINO MOTOR RACING + 06H 15' 21''
  28.  PATRICIO CABRERA FN SPEED TEAM + 06H 49' 18''
  29.  EMANUEL GYENES AUTONET MOTORCYCLE TEAM + 08H 02' 31''
  30.  ARUNAS GELAZNINKAS ARUNAS GELAZNINKAS + 08H 15' 51''
  31.  FAUSTO MOTA XRAIDS TEAM + 08H 42' 54''
  32.  MARIO PATRAO KTM FACTORY TEAM + 08H 44' 09''
  33.  OLIVIER PAIN TEAM JOG - NOMADE RACING + 09H 06' 45''
  34.  BENJAMIN MELOT BENJAMIN MELOT + 09H 15' 05''
  35.  LOIC MINAUDIER TEAM ALL TRACKS + 09H 47' 47''
  36.  FLORENT VAYSSADE TEAM VAYSSADE FLORENT + 10H 36' 10''
  37.  ANTHONY BOURSAUD ANTHO MOTO SPORT - DRAG'ON RALLY TEAM + 10H 50' 18''
  38.  PETR VLCEK PETR VLCEK + 11H 48' 57''
  39.  ROMAIN LELOUP TEAM REPAR'STORES + 11H 57' 56''
  40.  MYUNGGUL RYU KLYMCIW RACING + 12H 37' 50''
  41.  MIRJAM POL HT RALLY RAID HUSQVARNA RACING + 13H 35' 03''
  42.  ZAKER YAKP WU PU DA HAI DAO DAKAR RALLY TEAM + 14H 11' 52''
  43.  CHARLIE HERBST NOMADE RACING + 14H 15' 15''
  44.  KRZYSZTOF JARMUZ 115MOTO + 14H 32' 09''
  45.  PHILIPPE GENDRON NOMADE RACING + 14H 49' 16''
  46.  ENRIQUE GUZMÁN XRAIDS TEAM + 14H 55' 42''
  47.  PHILIPPE CAVELIUS CAVELIUS TEAM + 15H 01' 24''
  48.  NICOLAS BRABECK-LETMATHE TEAM CASTEU + 15H 28' 49''
  49.  ALESSANDRO BARBERO ALESSANDRO BARBERO + 15H 31' 58''
  50.  SIMON MARCIC MARCIC + 15H 40' 26''
  51.  ZHANG MIN WU PU DA HAI DAO DAKAR RALLY TEAM + 15H 44' 17''
  52.  LIONEL COSTES NOMADE RACING + 16H 01' 55''
  53.  PHILLIP WILSON BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 16H 06' 32''
  54.  JAN BRABEC BIG SHOCK RACING + 16H 12' 18''
  55.  KIRSTEN LANDMAN BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 16H 25' 40''
  56.  SEBASTIAN CAVALLERO RIDES 4 HOPE + 16H 26' 50''
  57.  DMITRY AGOSHKOV TROYKATEAM + 16H 51' 21''
  58.  BEN YOUNG DUUST RALLY TEAM + 16H 53' 51''
  59.  SEBASTIAN ALBERTO URQUIA X RAIDS PJM GENERAL DEHEZA + 17H 06' 40''
  60.  KYLE MC COY BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 17H 28' 18''
  61.  GIORDANO PACHECO CALIDOSO RACING TEAM + 17H 29' 44''
  62.  PIERRE LOUIS LE BONNIEC NOMADE RACING + 17H 37' 01''
  63.  STUART GREGORY STUART GREGORY + 18H 19' 37''
  64.  ZHAO HONGYI WU PU DA HAI DAO DAKAR RALLY TEAM + 18H 26' 13''
  65.  SEBASTIEN COJEAN SEB COJEAN + 18H 37' 43''
  66.  CARLO VELLUTINO XRAIDS TEAM + 19H 19' 37''
  67.  ANTONIO LINCOLN BERROCAL TEAM PRO TORK + 19H 29' 01''
  68.  MARTIN FREINADEMETZ RED BULL ROMANIACS + 19H 31' 27''
  69.  JOSEP MARIA MAS ARCOS PEDREGA TEAM + 19H 37' 33''
  70.  ALBERTO BERTOLDI BMS MOTO + 19H 51' 35''
  71.  MISHAL ALGHUNEIM MISHAL ALGHUNEIM + 20H 00' 58''
  72.  FRANCISCO ARREDONDO DUUST RALLY TEAM + 20H 45' 17''
  73.  CESARE ZACCHETTI CESARE ZACCHETTI + 20H 59' 56''
  74.  GRAEME SHARP BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 21H 01' 26''
  75.  MIRKO PAVAN NSM RACING TEAM + 21H 02' 49''
  76.  TREVOR COLIN WILSON TREVOR WILSON + 21H 53' 24''
  77.  TAYE PERRY NOMADE RACING + 22H 02' 43''
  78.  JEROME DENIBAUD TEAM JOG - ORIGINAL + 22H 12' 45''
  79.  JAN VESELY IVAR CS TEAM + 24H 05' 16''
  80.  BLAS ZAPAG HIJO ZAPAG PERALTA M.E.D. RACING TEAM + 24H 20' 50''
  81.  CRAIG KEYWORTH ADVENTURE-TECH + 24H 27' 46''
  82.  FRANCESCO CATANESE TMF RACING ASD + 25H 26' 32''
  83.  IGNACIO SANCHIS FN SPEED TEAM + 26H 52' 54''
  84.  GUILLAUME SIMONNET TEAM JOG - ORIGINAL + 27H 05' 18''
  85.  RACHID AL-LAL LAHADIL CIUDAD AUTÓNOMA DE MELILLA RACHID RALLY + 27H 39' 56''
  86.  SARA GARCIA PONT GRUP YAMAHA + 27H 57' 24''
  87.  JAVIER VEGA PUERTA PONT GRUP YAMAHA + 27H 58' 55''
  88.  BRUNO BONY TEAM CASTEU + 28H 04' 51''
  89.  OSWALDO BURGA LALO BURGA + 28H 34' 27''
  90.  GABOR SAGHMEISTER SAGHMEISTER TEAM + 30H 36' 44''
  91.  FRÉDÉRIC BARLERIN RALLYE FRED + 32H 08' 16''
  92.  FABRICE LARDON TEAM CASTEU + 32H 29' 46''
  93.  MATTEO OLIVETTO ABC OLD FARM RACING + 34H 54' 24''
  94.  EDUARDO IGLESIAS SANCHEZ EDUARDO IGLESIAS SANCHEZ + 38H 19' 37''
  95.  JAVIER ALVAREZ FERNANDEZ TEAM TIERRASTUR + 39H 17' 43''
  96.  MATTHEW TISDALL BAS DAKAR KTM RACING TEAM + 40H 24' 27''

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Quartararo a-t-il enfreint le règlement des essais privés avec une moto non conforme ?

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) auditionnera plusieurs pilotes soupçonnés de ne pas avoir respecté les règles encadrant les séances d'essais privés en amont du Grand Prix d'Espagne prévu le 19 juillet. Fabio Quartararo ferait partie de la liste suite à ses tours de piste au Paul Ricard sur une R1 préparée... Explications.
Pilotes et équipes 11 commentaires
[Vidéo] C'est en soudant que l'on devient champion de vitesse moto

Kenan Sofuoglu est à la Turquie ce que Valentino Rossi est à l'Italie : un flamboyant champion, un formidable ambassadeur de la vitesse moto, un précieux formateur et un fin communicant. La preuve avec cette nouvelle vidéo tournée sur son circuit privé en compagnie de ses poulains Razgatlioglu et Oncu...
WSBK 2020 1 commentaire
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire
Voxan repousse d'un an sa tentative de record du monde en moto électrique

L'ancien constructeur de motos françaises Voxan, réorienté vers la mobilité électrique depuis son rachat par Venturi en 2010, dévoile une version avancée de son prototype Wattman avec lequel Max Biaggi tentera de dépasser les 330 km/h en juillet 2021, un an après l'échéance initiale. Un nouveau retard dans l'épopée Voxan...  Explications.
Horizons 3 commentaires
Nouvelles fonctionnalités pour l'assistant à la conduite Coyote

Les boîtiers et l'application Coyote évoluent à l'approche des chassés-croisés de l'été : signalement des personnels autoroutiers, mise à jour des routes repassées à 90 km/h et nouvelles alertes de virages dangereux. Le leader européen des systèmes connectés d'aide à la conduite déploie également son propre assistant vocal... Explications.
Radars 1 commentaire
L'expérimentation des 80 km/h peut-elle prendre fin ?

Nous sommes le 1er juillet 2020, soit exactement deux ans après le début de "l'expérimentation" du 80 km/h sur les routes. Cette limitation de vitesse - qui a coûté de nombreux points et encore plus d'euros à tous ceux qui ne conduisent pas le nez rivé sur le compteur mais le regard loin devant ! - a-t-elle porté ses fruits en termes de mortalité routière ? Pas sûr...
Radars 2 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...