• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
BILAN MENSUEL
Paris, le 14 octobre 2022

Rentrée 2022 erratique, éclectique et électrique pour le marché moto et scooter

Rentrée 2022 erratique, éclectique et électrique pour le marché moto et scooter

Déconfinée donc débridée en 2020, négative mais studieuse en 2021, la rentrée des concessionnaires a été erratique et "éclectrique" en 2022 ! Le marche français du motocycle a fléchi de -5,9 % au global en septembre, mais les résultats varient énormément en fonction des marques... et de leurs livraisons. Bilan.

Imprimer

Page 1 - Rentrée 2022 erratique et éclectrique

Les lecteurs MNC Premium - qui, on les remercie tous, soutiennent activement leur journal moto préféré, son indépendance et son (im)pertinence ! - savent qu’en dépit de conditions météo radieuses, l’été 2022 a été maussade pour le marché motos et scooters en France.

Pour mémoire et par rapport à l’excellente année 2021, les ventes de deux-roues motorisés de 125 cc et plus (hors cyclomoteurs de 50 cc donc) ont chuté en 2022 de -21 % en juin et de -18,6 % en juillet, puis reculé de -8,6 % en août. La saison automnale a mieux - moins mal - débuté avec un mois de septembre à -5,9 %...

En septembre 2022, 15 399 immatriculations de motocycles ont été enregistrées par l’administration française contre 16 358 en septembre 2021. Au global donc, le repli se limite à un petit millier d’unités : rien de grave pour le marché dans son ensemble. Mais les disparités sont énormes entre marques...

Prenez Honda par exemple, le leader des ventes en France l’an dernier - après un quart de siècle de domination Yamaha - a justement perdu un millier d’immatriculations sur le secteur des "+ de 125" au cours de ce neuvième mois 2022 et émarge à un inquiétant -62 %.

Et les Rouges de Tokyo ne sont pas seuls : chez les 125 cc, les immatriculations des Bleus d’Iwata ont dévissées de -41,9 %. À l’inverse, le mois de septembre a été électrisant pour quelques "outsiders" inconnus du grand public et méconnus des motards ou scootomobilistes...

En multipliant ses ventes quasiment par trois sur le mois de septembre, Silence ne totalise "que" 251 immatriculations mais accède au Top 5 mensuel des constructeurs de "125 cc et équivalent à piles". La petite marque espagnole se trouve dans la roue de Kymco, et dans son sillage circulent Zontes et Super Soco !

Des grands qui flanchent, des inconnus qui branchent...

Comment interpréter de telles évolutions ? L’exercice, déjà pas évident en "temps normal", devient extrêmement délicat, pour ne pas dire impossible... Comme MNC, la CSIAM (chambre syndicale qui fédère et représente les intérêts des filiales françaises des constructeurs étrangers) ne cache pas son embarras...

"La seule certitude que nous avons, c’est d’être dans le doute, plaisante - à moitié - son vice-président Thierry Archambault, paraphrasant au passage le regretté Pierre Desproges (qui n’était absolument pas motard et se ficherait pas mal de nos petites tracasseries statistiques, pouf, pouf).

"Le niveau d’immatriculation traduit davantage une capacité à maintenir tant bien que mal l’activité de production et une chaîne logistique opérationnelle qu’un niveau normal de marché", signale Mr Archambault, ajoutant que "la situation ne devrait pas retrouver un niveau d’activité normal avant plusieurs mois. De nombreux mois..."

La CSIAM et ses adhérents "notent en effet que le recul affiché (-7,8 % au cumul des neuf mois, NDLR) ne traduit pas la réalité des attentes des clients. Dans ce contexte, la demande structurelle du marché est très difficile à estimer". Est-elle réellement en baisse, stable, ou en hausse mais bridée ? Mystère et boule de pneus.

Le détail et l'analyse (in)complète de l'évolution du marché durant le mois de septembre 2022 sont disponibles en pages suivantes pour nos abonnés Premium : bonne lecture !

Découvrez l’abonnement MNC Premium

Marre des pubs intrusives ? Ça tombe bien, nous aussi ! Nous vous proposons de les éradiquer : pour à peine le prix d'un ticket à gratter (encore perdant !) par mois, abonnez-vous à MNC Premium pour lire nos infos sans publicités, accéder à toutes nos archives depuis 1999 et profiter d'avantages exclusifs (invitations au GP de France, WorldSBK, 24 Heures Motos, etc.), sans oublier les cadeaux et réductions chez nos partenaires !

Offre exceptionnelle : Pour vous convaincre de nous rejoindre et soutenir notre indépendance, la rédaction MNC vous permet de consulter gratuitement et en intégralité son Bilan marché moto et scooter de l’année 2019.

.

.

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !