• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LIBERTÉ OU ÉGALITÉ ?
Paris, le 16 juin 2017

Règlement WSBK 2018 : en piste vers le boîtier électronique unique ?

Règlement WSBK 2018 : en piste vers le boîtier électronique unique ?

Les responsables du World Superbike se sont réunis la semaine dernière afin d'apporter quelques modifications au règlement sportif du WSBK. Le règlement technique n'a pas été touché mais il est au centre des attentions : pour la première fois, on évoque officiellement l'ECU unique !

Imprimer

La Commission Superbike, composée de messieurs Gregorio Lavilla (directeur sportif du WorldSBK), Rezsö Bulcsu (directeur FIM CCR) et Takanao Tsubouchi (MSMA), s'est réunie le 9 juin en marge du Grand Prix de Catalogne MotoGP en présence de Daniel Carrera (directeur exécutif du WorldSBK), Franck Vayssié et Paul Duparc (FIM).

Six points du règlement sportif ont été remaniés (voir ci-dessous). Moto-Net.Com retient notamment le dernier, sans doute motivé par la participation prochaine du pilote d'usine Yamaha Michael van den Mark à une épreuve du championnat japonais de Superbike : une telle expérience équivaut désormais à une journée de test...

De son côté, le règlement technique n'a pas été modifié. Mais les hauts responsables du World Superbike y songent très sérieusement et officiellement : c'est la principale information divulguée au sujet de cette réunion au sommet !

Règlement WSBK 2018 : en piste vers le boitier électronique unique ?

"Aucune décision n'a été prise pour application immédiate. Cependant, la possibilité d'utiliser un boîtier électronique unique et contrôlé en WorldSBK pour 2018 a été discutée. La décision finale sur l'utilisation d'un boîtier électronique unique devrait être prise dans les prochaines semaines", informe la commission.

Dès l'an prochain, l'ensemble des constructeurs pourraient être amenés à intégrer un "ECU" unique au coeur de leurs motos de course dérivées des modèles de série. Une solution qui pourrait faire grincer des dents, surtout chez Kawasaki et Ducati qui trustent actuellement les podiums ?

La décision dans quelques semaines...

Toutes deux équipées de centrales Magnetti-Marelli, les ZX-10RR et Panigale R officielles sont les meilleures motos du plateau WorldSBK, en partie grâce à la fine gestion de l'électronique, assurée par les usines respectives et leurs ingénieurs/informaticiens.

MV Agusta partage le même matériel mais ne dispose pas des mêmes ressources humaines... Yamaha aussi a sélectionné le "hardware" italien, mais code son "software" depuis moins longtemps : la nouvelle R1 n'est arrivée en World Superbike que l'an dernier.

Les trois autres constructeurs engagés cette saison en World Superbike - Aprilia, BMW et Honda - utilisent quant à eux leurs propres boîtiers électroniques... et sont à la peine, incapables de rivaliser avec les Rouges et les Verts pour le moment. Comme par hasard ?

Règlement WSBK 2018 : en piste vers le boitier électronique unique ?

En fournissant un boîtier identique à l'ensemble des teams, les responsables de Dorna et de la FIM espèrent niveler les performances des motos, augmenter le spectacle - plus qu'avec la redistribution des places sur la grille en seconde manche SBK ?! - et renouer avec la glorieuse incertitude du sport...

Un boîtier Magnetti-Marelli (comme en MotoGP), Motec (British Superbike) ou autre sera-t-il imposé à tous la saison prochaine ? Même les "prototypes" des Grands Prix sont passés au boîtier électronique unique l'an dernier. Est-ce à lui que l'on doit les neuf vainqueurs différents de 2016 ? À lui seul, assurément non. Mais sans lui, où en seraient les teams satellites et les constructeurs nouvellement engagés ?

Règlement sportif WorldSBK : les modifications

1. De légers changements ont été apportés à la procédure de départ  : un pilote qui chute ou rencontre un problème durant le(s) tour(s) de reconnaissance est autorisé à rejoindre la voie des stands prudemment sous les instructions du personnel officiel. La direction de course n'est évidemment pas responsable d'assurer le fait que le pilote ou sa machine rallie la pitlane au moment du départ. Cependant, tous les efforts seront produits dans la limite du raisonnable pour assister l'équipe et le pilote. Sa moto sera vérifiée dans la voie des stands pour des questions de sécurité par le directeur technique (ou son suppléant) qui dispose de l'autorité de permettre ou non la machine de prendre le départ (ou le nouveau départ).

2. Dans la même idée, un pilote qui part à la faute durant les essais ou les qualifications et qui souhaite repartir, peut avec l'autorisation des commissaires de piste, reprendre la piste et rejoindre directement la pitlane. Le pilote est responsable de la sécurité au guidon de sa machine jusqu'à ce qu'il y parvienne. Sa moto sera vérifiée dans la voie des stands pour des questions de sécurité par le directeur technique (ou son suppléant) qui dispose de l'autorité de permettre ou non la machine de reprendre la piste.

3. Dans le cas d'une course interrompue avant l'accomplissement ou la notification d'un ride-through, le pilote sera dans l'obligation de procéder à ce ride-through après le nouveau départ ou durant la deuxième partie de la course.

4. En Supersport 300, dans le cas du désengagement d'un pilote permanent, un pilote remplaçant qualifié peut être proposé par l'équipe à la FIM et Dorna jusqu'à une heure avant la deuxième séance d'essais libres (jusqu'à une heure avant la troisième séance en WorldSBK, WorldSSP et STK1000).

5. Dans le cas où une course déjà interrompue préalablement l'est de nouveau et que la Direction de Course autorise un nouveau départ, alors les conditions suivantes doivent être respectées :

  • Si la nouvelle course est interrompue et que deux tiers de la distance de celle-ci arrondis au nombre entier inférieur (ces deux tiers doivent être de cinq tours minimum) ont été couverts, alors la course est déclarée comme terminée et les points du Championnat sont attribués.
  • Si la nouvelle course est interrompue et que les deux tiers de la distance de celle-ci arrondis au nombre entier inférieur n'ont pas été couverts, alors un nouveau départ devrait être donné ultérieurement si possible, pour le même nombre de tours qu'après la première interruption.

Dans le cas de l'arrivée de la pluie durant le(s) tour(s) de reconnaissance ou de chauffe, la procédure de départ continuera d'être retardée. Si la course est retardée en raison de conditions autres que la météo et que celles-ci peuvent être résolues rapidement, alors la procédure de départ pour la pluie sera appliquée.

Après cela, si cela ne relève pas d'un problème de piste, nous aimerions appliquer la procédure de départ rapide pour gagner du temps.

6. Les pilotes Superbike et Supersport contractuels participant à des événements d'un championnat national sont autorisés à le faire. Cependant, une participation partielle ou totale aux séances officielles et à la course de ces événements sera considérée comme 1 (un) jour d'essais compris dans le nombre de jours d'essais autorisés.

En championnats d'Europe Superstock 1000, World Supersport 300 et en Europe Supersport Cup, les pilotes sont libres de participer aux championnats nationaux qu'ils souhaitent sans aucune restriction.

.

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Quelles sont les motos les plus chères du monde ?

Certains constructeurs de motos s'affranchissent de toute considération budgétaire dans le but - pas toujours atteint - d'introduire de nouvelles références technologiques ou stylistiques. MNC dresse la liste non exhaustive de ces machines à fantasmes hors de prix...
Culture 5 commentaires
KTM s'apprête à rappeler ses motos équipées de maîtres-cylindres Brembo

Selon nos informations, KTM procédera courant février à un rappel de certaines motos équipées de freins Brembo fournis en première monte, suite à de possibles dysfonctionnements du maître-cylindre. Explications.
Rappels 6 commentaires
Marché moto 2017 (1/12) : Bilan annuel complet

Chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classement des constructeurs, nombre d'immatriculations, 125, grosses cylindrées, gros scooters à 3 roues : le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle 2017. Sommaire.
Bilan annuel 1 commentaire
Premières mobilisations des motards contre la vitesse à 80 km/h

En province, les motards ont commencé à se mobiliser pour protester contre la baisse de la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire, qui doit entrer en application le 1er juillet 2018. Tour de France non exhaustif.
Radars 9 commentaires
La Royal Enfield Himalayan arrive dans les concessions françaises

Le petit trail Royal Enfield Himalayan dévoilé en 2016, accessible aux permis A2, débarque enfin dans les concessions françaises en deux coloris, avec un prix de lancement valable jusqu'au 31 mars 2018. Explications.
Nouveautés 2018 11 commentaires
CISR du 9 janvier : le gouvernement baisse la vitesse à 80 km/h sur les routes

C'est désormais officiel : la France limite à 80 km/h la vitesse sur les routes à deux sens sans séparateur, soit près de 400 000 km de nationales et départementales, à compter du 1er juillet 2018. Mais le CISR réuni à Matignon cet après-midi a également annoncé 17 autres mesures, dont le renforcement des sanctions pour le téléphone au volant et le développement des éthylotests antidémarrage (EAD).
Radars 73 commentaires
Desmosedici GP18 : Ducati mise sur des évolutions pour viser le titre mondial

Lors de la présentation du team officiel Ducati en MotoGP ce matin, le directeur général de Ducati Corse a souligné que la nouvelle Desmocedici GP 18 ne présenterait que des évolutions, forte de son statut de sérieuse prétendante au titre mondial 2017. Explications et déclarations des deux pilotes, Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo, qui y croient tous deux dur comme fer...
MotoGP 2018 18 commentaires
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.