• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RÉG' AGAINST THE MACHINE !
Paris, le 2 juillet 2009

Régis Laconi : je serai au guidon en 2010 !

Régis Laconi : je serai au guidon en 2010 !

Après la terrible vague d'inquiétude suscitée par sa chute sur le dangereux circuit de Kyalami (Afrique du Sud), Régis Laconi poursuit sa convalescence à Aix-en-Provence chez ses parents. Et se montre rassurant sur son état auprès de son sponsor Segura !

Imprimer

A bientôt 34 ans, le pilote de Saint-Dizier (55) abordait la saison 2009 plein d'espoir et le couteau entre les dents : après trois ans de purgatoire au guidon d'une Kawasaki ZX-10R délicate à emmener et souffrant du manque d'implication de l'usine, Régis Laconi voyait enfin sa ténacité récompensée en signant un contrat chez DFX Corse Racing où il renoue avec la famille Ducati !

Régis de retour aux affaires !

Tout de suite dans le rythme avec une 1098 RS09 efficace en diable et sur laquelle il peut de nouveau exprimer ce talent qui a failli lui ouvrir les portes d'un sacre mondial en 2004, Régis Laconi score d'emblée une extraordinaire quatrième place lors du premier rendez-vous de la saison en Australie !

Régis de retour aux affaires !

Du haut de ses 164 départs en WSBK depuis 2003, 7 pole positions, 28 podiums et 11 victoires, le pilote meusien prouve ainsi qu'il n'a rien perdu de sa fougue et de sa vélocité ! Et s'il est exclu de le voir dominer un Spies ou un Haga sur la longueur du championnat avec une moto privée, ses deux quatrièmes places à Valence le positionnent néanmoins en outsider de choix face à de nombreuses motos d'usine...

Las ! Alors qu'il aborde la sixième épreuve en Afrique du Sud en 7ème position au général, Régis pétrifie d'effroi le petit monde de la vitesse français et ses nombreux fans : victime d'une spectaculaire chute à plus de 200 km/h lors des premiers essais, le pilote fait les frais du manque de sécurité du circuit de Kyalami et se voit transporté d'urgence à l'hôpital dans un état préoccupant (lire Moto-Net.Com du 15 mai 2009)...

Régis de retour aux affaires !

Gravement touché aux vertèbres, Régis est plongé dans un coma artificiel avant de subir une lourde opération... d'où il ressort miraculeusement sans gros dommage sur son intégrité physique (lire Moto-Net.Com du 27 mai 2009) ! Le courageux pilote Ducati a déployé toute son énergie pour récupérer au plus vite, afin de pouvoir revenir chez ses parents dans le sud de la France poursuivre sa rééducation.

"Ca va nickel et super bien !"

Marqué, Régis entame gentiment des exercices pour retrouver la forme : piscine et vélo d'appartement sont au programme, ainsi que la bonne cuisine d'une maman farouchement décidée à lui faire reprendre ses huit kilos perdus depuis l'accident !

Sponsor personnel du pilote, le manufacturier Segura - qui effectue cette année son retour en compétition - est allé prendre des nouvelles de Régis. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le moral est bon ! Morceaux choisis.

Régis de retour aux affaires !

Comment vas tu Régis ?
Régis Laconi : ça va nickel et super bien ! Je me fais une grosse "récup" et j'ai besoin de beaucoup de temps. Je suis rentré depuis 15 jours chez mes parents à Aix-en-Provence et je suis bien debout au bord de la piscine en train de te parler ! En revanche, il y a la fameuse cervicale qui a besoin d'entre trois et quatre mois de consolidation.

Comment se passe ta rééducation ?
R. L. : je fais du vélo d'appartement depuis déjà une semaine, 50 minutes le matin avec un peu de natation. Tout se passe bien. J'avais perdu 8 kg en arrivant ici et j'en ai déjà récupéré quatre ! Tout doucement, je reprends des jambes et du muscle. Je mange maintenant normalement. Tu peux rassurer tout le monde : Régis est reparti dans la bonne direction mais il faut du temps ! Les mecs qui arrêtent de fumer n'arrêtent pas en cinq minutes. J'ai eu un accident sérieux, maintenant place à mon retour. Ce que je regrette le plus, c'est le fait que quelques journalistes français m'aient trop vite enterré... J'ai lu des trucs indécents sur moi !

Envisages-tu de rouler de nouveau cette saison ?
R. L. : ce serait inconscient de ma part. Je préfère me préparer physiquement à bloc et on verra. Chaque chose en son temps ! Au mieux, je pourrai envisager de rouler à Imola (27 septembre), Magny-Cours (4 octobre) et Portimao (25 octobre) mais en tout cas, je viendrai à des courses sans souci avec grand plaisir. Remonter sur une moto sans être à 100%, c'est impensable pour moi. J'ai déjà la chance d'être là aujourd'hui, car il est clair que j'ai bien morflé...

Régis de retour aux affaires !

Quelle relation gardes tu avec ton team ?
R. L. : DFX Corse est une équipe vraiment super et je tiens ici à les remercier pour tout ce qu'il ont fait et ce qu'il font encore. Pour le reste, je sais qu'ils espèrent me revoir en piste le plus rapidement possible mais pour eux, le plus important, c'est que je retrouve la forme. Avec eux c'est zéro pression et c'est extraordinaire ! Je peux te dire qu'il n'y a pas beaucoup de teams qui auraient fait ça pour un pilote. D'autant plus qu'en ce moment avec Lanzi, ils ne rigolent pas tous les jours... Merci encore à Daniele Carli qui m'a donné l'opportunité de rouler sur une Ducati, tout comme à Segura, qui pour son retour à la compétition m'a fait confiance à 1000%. C'est vraiment extraordinaire pour un pilote français de rouler pour une firme française ! Pour l'an prochain, il est trop tôt pour en parler mais ce qui est certain, c'est que je serai au guidon en 2010 !

C'est grâce à ta condition physique incroyable ou à ton super moral que tu en es là aujourd'hui ?
R. L. : Ma condition physique y est pour beaucoup, je pense. Quand je vois dans quel état j'étais en Afrique du Sud et maintenant à Aix, il est certain que sans mon physique, j'étais mort d'avance. En plus, me connaissant, la première chose qui m'est passée par l'esprit c'était de sortir la tête hors de l'eau. Ensuite, j'ai besoin de retrouver mon physique. Pas pour faire le beau, mais pour rouler à nouveau. Tant que je ne serais pas à 100%, je travaillerai pour y arriver et basta ! Dans 15 jours à trois semaines, je vais attaquer le vélo dans la région. Et puis mes parents sont là et j'ai retrouvé tous les potes qui passent me voir. Merci également à tous ceux qui pensent à moi et qui me soutiennent. Je peux juste leur dire que tout va bien et que j'irai les saluer bientôt !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 18 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...