• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 3 juillet 2015

Rallye-raid moto : Coma raccroche et devient directeur sportif du Dakar

Rallye-raid moto : Coma raccroche et devient directeur sportif du Dakar

De "pilote moto" au Dakar, le tenant du titre Marc Coma (38 ans) en devient le "pilote" tout court : le quintuple vainqueur du Roi du rallye stoppe sa carrière sportive et devient le nouveau directeur sportif du Dakar, bras droit du directeur de l'épreuve Etienne Lavigne, à la place de David Castera.

Imprimer

De "pilote moto" au Dakar, le tenant du titre Marc Coma (38 ans) en devient le "pilote" tout court : le quintuple vainqueur du Roi du rallye stoppe sa carrière sportive et devient le nouveau directeur sportif du Dakar, bras droit du directeur de l'épreuve Etienne Lavigne, à la place de David Castera.

Une retraite pressentie

Si l'annonce de sa retraite risque d'en décontenancer certains - le catalan mène actuellement le championnat du monde des rallyes sur sa KTM officielle ! -, sa décision est en réalité loin d'être une surprise. 

A l'arrivée du Dakar 2015, remporté grâce à son exceptionnelle régularité et une victoire d'étape, Marc Coma avait effectivement déjà exprimé une forme d'incertitude quant à son avenir.

L'officiel KTM, navigateur hors pair et pilote très sûr, a en effet atteint le cap des 5 victoires au Dakar moto, à l'image de son rival de toujours, Cyril Despres, reconverti - avec un succès relatif - dans le rallye auto avec Peugeot.

La course de trop

Comme souvent dans le sport de haut niveau, entretenir sa motivation une fois ses objectifs remplis était de plus en plus difficile pour le natif d'Avia (Espagne) : à l'arrivée du rallye de Sardaigne il y a quelques semaines, Coma le reconnaissait ouvertement, faisant savoir que cette course qu'il a terminée 5ème serait "probablement sa dernière".

Point de Dakar donc pour la tête de pont de l'équipe KTM, qui préfère se retirer en champion plutôt que prendre le risque de partir par la petite porte avec la fameuse "course de trop". Une décision courageuse... à l'image de ce bonhomme exceptionnel !

"Quand Marc s'engage, c'est toujours au maximum"

Celui dont la première participation au Dakar remonte à 2002 ne quitte toutefois pas totalement le terrain : Marc Coma remplace le français David Castera au poste de directeur sportif du Dakar et passera en cette qualité une partie de l'été à faire des reconnaissances pour préparer le futur parcours - qui ne passera pas par le Chili.

Pour Coma, cette transition ne s'est pas décidée sur un coup de tête : elle a au contraire été mûrement réfléchie depuis le premier coup de fil d'Etienne Lavigne, directeur de l'épreuve reine des rallyes-raid organisée par ASO (assis derrière Coma ci-contre), en février.

D'abord surpris par cette proposition, l'actuel numéro 1 assure n’avoir jamais "imaginé qu’une telle opportunité se présenterait" et avoir eu besoin "d'un peu de temps pour réaliser et réfléchir".

"Ma première réaction, ça a été "waaoow"... J’étais sous le choc ! Parce que gagner cinq Dakar, pour moi c’était déjà un rêve. Et là, je me rends compte que je suis quelqu’un de très chanceux : faire partie de l’organisation, avec ce niveau de responsabilités, ce sera une opportunité de rendre au Dakar tout ce qu’il m’a donné", développe le nouveau numéro 2 de l'organisation.

"Je me sens encore un peu compétiteur, mais depuis que je me suis mis au travail, je sens que je vais réfléchir sous d’autres angles. Je sais que c’est le bon moment pour moi. Mon objectif est de mettre toute mon énergie pour que le Dakar reste la plus belle course du monde. Et ma philosophie, c’est de privilégier l’aventure, même si j’ai beaucoup à apprendre dans le domaine de l’organisation", analyse avec son humilité caractéristique le désormais ancien pilote...

Qui succédera à Coma et Despres sur le Dakar 2016 ?

Ce retrait du champion en titre, qui suit celui de Cyril Despres l'an dernier, bouleverse toute la physionomie du Dakar 2016. Qui, parmi les nouveaux prétendants tels que Price (3ème de la dernière édition) et Quintanilla (4ème) ou les valeurs sûres comme Goncalves (2ème l'an passé), Barreda (17ème suite à des ennuis techniques sur sa Honda), Faria (6ème) ou Casteu (7ème), saura le mieux en profiter pour devenir le nouveau vainqueur du Roi des Rallyes ?

Restez connectés sur MNC pour le découvrir !

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.
Trail 3 commentaires
Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 15 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Retrouvez les caractéristiques principales des nouveautés moto et scooter révélées sur le Journal moto du Net et celles à venir : présentations, prix, dates de sortie, prospectives et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique pour tout savoir sur les deux et trois-roues 2021, c'est évidemment sur Moto-Net.Com !
Nouveautés 2021 1 commentaire
Interview Guintoli : pas vraiment surpris des titres MotoGP de Mir et de l'équipe Suzuki 

Suite aux sacres 2020 de Joan Mir et de son équipe Suzuki Ecstar en MotoGP, Moto-Net.Com a contacté Sylvain Guintoli, pilote d'essai de la GSX-RR, pour parler de la saison écoulée : ses hauts (facile), ses bas (la blessure de Marquez), ses à-côtés (Iannone et Lorenzo), ses conséquences (équipe satellite et nouveautés Suzuki)... Interview !
Portraits 9 commentaires
Canal+ annonce des records d'audience pour le MotoGP 2020

Avec une audience de 703 000 téléspectateurs en moyenne par Grand Prix pour sa deuxième saison de diffusion, Canal+ annonce avoir battu son score de l'année dernière. Explications.
MotoGP 2020 10 commentaires
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 (MAJ)

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 7 commentaires
Nouvelle Honda CMX1100 Rebel 2021 : l'Africa custom 

Honda réinvestit les motos customs de grosse cylindrée avec son inédite CMX1100 Rebel, qui reprend à son compte le bicylindre parallèle de son maxi-trail vedette Africa Twin CRF1100L. Look calqué sur la CMX500 et prix contenu à 10 499 euros comptent parmi ses atouts. Présentation, fiche technique et informations commerciales.
Motos 12 commentaires
Johann Zarco quitte Ducati-Avintia pour Pramac après un Top 10 au Portugal

La première et dernière saison de Johann Zarco chez Avintia se termine avec une 10ème place au GP du Portugal 2020 et la 13ème au général, à seulement un petit point de l'ancien pilote officiel Ducati Danilo Petrucci. Encourageant pour l'an prochain avec la Ducati 2020 chez Pramac ! Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 70 commentaires
GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 18 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...